Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière janvier 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI
Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI

Laïcité

Citoyenneté & Laïcité, Mazan. Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions [au Cercle Républicain (84) Mazan Facebook]. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15.1.22 – 16 h 30, salle de l’Allée, Mazan (84) – site – Coordonnées de la SAEL 84 sur « Outils Laiq« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage Ifop / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

La science dans les contextes islamiques. Questions d’islam par Ghaleb Bencheikh, 16.1.22 FranceCulture.fr – La physicienne Faouzia Charfi [Université de Tunis] revisite l’histoire des sciences et leur essor dans les contextes islamiques avec toute l’effervescence de la traduction ainsi que la translatio studiorum. La vision coranique du monde est-elle conciliable avec les connaissances scientifiques actuelles ? Va-t-elle de pair avec les ressources inventives de la technoscience ? Ou bien sommes-nous dans deux registres épistémologiques orthogonaux ? Comment guérir de la pathologie du concordisme d’une part et dirimer les lectures littéralistes chez les fondamentalistes ? C’est ce que la physicienne Faouzia Charfi explique en appelant à en finir avec les compromis lorsqu’il s’agit de défendre la science moderne. Il y va de l’autonomisation du champ du savoir et de la connaissance par rapport à celui de la révélation et de la croyance. Pour en parler : Faouzia Charfi, essayiste, professeure de physique à la Faculté des sciences de Tunis (FST), membre de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al Hikma, membre du Comité de création puis du Comité Scientifique de la Cité des Sciences de Tunis, membre fondateur de la Société tunisienne de physique. Elle est l’auteure notamment de « L’Islam et la science. En finir avec les compromis », éd. Odile Jacob, 2021; « La science en pays d’Islam », éd. Bayard, 2020 ; « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui », éd. O. Jacob, Paris, 2017 ; « La Science voilée », éd. O. Jacob, Paris, 2013 []« 

Laurent Bouvet, le soldat de la Gauche Républicaine, est mort. Défenseur pugnace de la laïcité, Laurent Bouvet est décédé à Paris ce samedi 18 déc. La gauche perd l’un de ses aiguillons. Clément Pétreault 18.12.21 LePoint.fr – Avec la disparition de Laurent Bouvet, annoncée par sa femme sur Facebook, c’est une partie de la mauvaise conscience de la gauche qui s’évapore. Politologue, fondateur du Printemps républicain et auteur de nombreux ouvrages sur l’identité et l’insécurité culturelle, Laurent Bouvet s’est éteint à Paris ce samedi à l’âge de 52 ans. Bien qu’atteint par une maladie dégénérative, il trouvait encore les forces de publier en juillet 2020 Le Péril identitaire (Éditions de l’Observatoire), un essai testament, dans lequel il tentait, une dernière fois, de mettre la gauche en garde contre la lente dérive identitaire dont elle fait l’objet depuis plusieurs années. « Si l’on désire résister à la pression de ce monde individualiste devenu identitaire, il faut avoir des principes solides auxquels on ne déroge pas. En France, ça s’appelle la République. Le républicanisme à la française constitue une proposition politique capable de limiter les effets délétères de l’individualisme libéral et les inégalités sociales », répétait-il pour expliquer l’ancrage à gauche de son engagement républicain. […]« 

Film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » (synopsis) Azoth Studio : « au fil de son récit, le réalisateur éclaire l’évolution de la liberté de penser en France depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui en suivant les rebondissements d’une affaire emblématique : l’Affaire n°23 dite « La Barre » : un procès pour blasphème instruit, en France au siècle des Lumières, et qui continue de défrayer la chronique depuis plus de 250 ans. Une histoire racontée au fil du procès du Chevalier de la Barre et de la lutte de ses défenseurs pour sa réhabilitation. Un documentaire de création éclairé par de nombreux chercheurs dans une fresque où se mêlent sculpture et politique au rythme d’une musique originale interprétée à l’image par l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne. Le film a reçu le soutien du Conseil Régional Picardie, de l’Institut Voltaire de la Ville de Genève et est placé sous le haut patronage de la Commission Française pour l’UNESCO. Il a également reçu le « Prix de l’Initiative Laïque » aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois décerné conjointement par la MAIF, la MGEN et la CASDEN. Le film a clôturé en 2016 le colloque international « Islam & Laïcité » à l’Alliance Française de Singapour organisé par Sciences Po. le CNRS et la National University of Singapore sous les auspices du Ministère des Affaires Étrangères. []« 

Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l'universel 6.2.11 © PhI
Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l’universel 6.2.11 © PhI

Démocratie

État d’urgence sanitaire : concilier droit, santé et liberté. 3.1.22 FranceCulture.fr L’Invité(e) des Matins, Guillaume Erner, Dominique Rousseau, prof Droit Constitutionnel, et Monique Canto-Sperber, philosophe [PUF]. « Presque deux ans après le début de l’épidémie, les Français se sont-ils habitués à la perte de certaines de leurs libertés au nom de la sécurité sanitaire ? Dévoilé par le gouvernement lundi dernier, et déjà validé par le Conseil d’État, le nouveau projet de loi sanitaire est aujourd’hui soumis au vote de l’Assemblée nationale. Parmi les mesures importantes – et polémiques – il est question du passe vaccinal, qui restreint l’accès à la majorité des lieux publics aux seules personnes vaccinées. Si l’objectif est avant tout de faire pression sur les personnes non-vaccinées, cette mesure est aussi dénoncée comme liberticide. Alors que l’État d’urgence sanitaire se prolonge et que ses mesures exceptionnelles tendent à s’ancrer dans la durée, un nouveau projet de loi restreignant les libertés est-il encore légitime ? []« 

Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI
Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI

Droit, Santé, Liberté

Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a coordonné le numéro hors-série 2021 de la Revue du droit public Les Etats d’exception, un test pour l’Etat de droit”. Son prochain livre Six thèses pour la démocratie continueparaît le 23.2.22, éd. Odile Jacob. Monique Canto-Sperber, philosophe spécialiste de la pensée morale et politique contemporaine, directrice de recherche au CNRS, auteure de “Sauver la liberté d’expression”, éd. Albin Michel (2021) et de “La fin des libertés” chez Robert Laffont (2019).

« Nous ne sommes pas en dictature. Je constate pourtant qu’il y a un affaissement des libertés et de l’exercice des libertés publiques comme individuelles. On nous oblige à porter le masque à l’extérieur, on ne peut pas sortir librement sans masque. Ce sont des recommandations de bon sens mais dans un État de droit, ces règles doivent être délibérées et discutées. Dominique Rousseau

L’État d’urgence est sensé concilié État de droit et les libertés afin de préserver l’ordre public. C’est un paradoxe parce que l’ordre public est aussi normatif, il inclut le respect de la liberté, or l’État d’urgence sur certains points s’en affranchit. Monique Canto-Sperberx

création, 1.1.211905(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38

Question, Serment, Place Publique, composition © PhI

3 Questions Elections 2021

3 Questions Laïques aux Candidatures aux Elections Départementales et Régionales de 2021

Depuis une vingtaine d’années, nous envoyons trois questions laïques aux candidatures aux élections municipales, départementales, régionales et législatives.

abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI
abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI

1°- Qu’est-ce la laïcité : comment la promouvoir et la défendre avec les compétences du département et de la Région ?


2° – Subventions publiques légales mais non-obligatoires aux établissements scolaires privés (confessionnels ou non) : quelle sera votre attitude ? Financement public des manifestations religieuses et-ou communautaires (Nouvel An Chinois, fêtes juives, chrétiennes, Aïd, bouddhistes…) et des  associations religieuses et-ou communautaires : quelle est votre opinion ?


3° – Des collectivités publiques (mairies, régions, départements…) demandent aux associations de signer une Charte de la Laïcité et-ou des valeurs de la République. Qu’en pensez-vous ?

Clématites (04) Laïcité © PhI
Clématites (04) Laïcité © PhI

Premières Réponses 2021

1°/ Philippe Keller, candidat remplaçant Départementales, Arles (13)

2°/ Madeleine Fauchâtre, candidate titulaire, Départementales, Gap (05)

3° / Myriam Ghedjati, candidate titulaire, Départementales, Arles (13)

4° / Céline Laplace, Gilles Caroll, Citoyens Libres et Unis (83) Garéoult Départementales (par M.C. Heylebroeck pour Citoyens Libres et Unis)

5°/ Hervé Guerrera, Tête de liste régionale « Oui La Provence !« 

6°/ Collectif Citoyen 05, Départementales

LIRE les réponses sur Réponses aux 3 Questions Laïques 2021.

Parmi les autres 3 Questions…

Question, Serment, Place Publique, composition © PhI
Question, Serment, Place Publique, composition © PhI

création, 1.6.21

Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI

Info Dernière mars 2020

Brèves infos glanées par des laïques…

Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI
Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI

« Est ainsi que les hommes vivent… », près d’un ancien silo, devenu salle de spectacle, à Arenc Marseille port, une voie rapide, une tour de verre et d’acier, une tour tricolore « bénie » par trois dignitaires religieux avec des élus marseillais (D. Coquille, laMarseillaise.fr), et, toujours plus de béton, d’acier, de verre et de goudron dans un quartier que l’on embourgeoise…

Marseille Arenc (13) EuroMéditerranée, béton, verre, acier 14.2.20 © PhI
Marseille Arenc (13) EuroMéditerranée, béton, verre, acier 14.2.20 © PhI
  • « Pour sa tour [La Marseillaise], Marc Pietri implore le très haut » D. Coquille 3.3.16 laMarseillaise.fr [ce constructeur est décédé début mars 2020, LaMarseille.fr] « « Je sais pas ce que Dieu vient faire là-dedans », commente André Jollivet, le président de la Maison de l’Architecture et de la Ville Paca… » « … Concrètement, il est question de trois rameaux d’olivier, d’un peu d’eau bénite et de discours mais pas de prêche ni de prie-Dieu, juste un moment privé partagé par des élus de la République : le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin a annoncé sa venue. Il sera avec son premier adjoint Guy Teissier, « ancien président de MPM », Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euroméditerranée, et Lisette Narducci, maire de secteur… »

Plus d’infos Laïcité à Marseille sur notre page-dossier… Marseille Laïcité.

Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI
Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI

Promenade de confiné, limitée en temps et distance : de Trinquetaille d’Arles, jusqu’au Rhône, quais-la-nuit noire, en pose…

de Trinquetaille, quais-la-nuit noire (13) Arles 19.3.20 © PhI
de Trinquetaille, quais-la-nuit noire (13) Arles 19.3.20 © PhI

Pas loin du Rhône, près des moutons, promenade, activité physique, dérogatoire au confinement… mais avec des masques originaux !

Promenade masquée 24.3.20 digue de Trinquetaille (13) Arles © PhI
Promenade masquée 24.3.20 digue de Trinquetaille (13) Arles © PhI

« A profiter du temps présent ! »

« […] Et un oiseau chante gaiement,
Sur un air joyeux de printemps.
J’appelle tous les confinés,
Confinés des villes et confinés des champs,
A profiter du temps présent ! »

Claudie Moureau, 21.3.20, sur Facebook

Une dernière strophe optimiste, non confinée

Mas de Reynaud Tarascon (13) petite route d'Arles 15.3.20 © PhI
Mas de Reynaud Tarascon (13) petite route d’Arles 15.3.20 © PhI

Laïcité, etc.

Municipales. « À Aubervilliers, une candidature communautaire défie la mairie communiste. Hadrien Mathoux, 14.3.20 Marianne.net. Ancien adjoint de la mairie PCF, Sofienne Karroumi s’est lancé dans la course aux municipales en créant son propre mouvement, l’Alternative citoyenne… et en entretenant des liens étroits avec l’Association des musulmans d’Aubervilliers, sur fond de construction de mosquée. Chiheb Harar a inventé une nouvelle forme d’appel au vote communautaire, dans un style tout à la fois explicite et nébuleux. Le vendredi 21 février, le président de l’Association des musulmans d’Aubervilliers (AMA) se filme et diffuse la vidéo sur Facebook. « Salam alaykum », salue-t-il, entouré de sépultures. Il indique avoir participé aux funérailles « du père d’un frère », au cimetière intercommunal de La Couverne. « Je me suis dit tout seul : c’est dommage, qu’à Aubervilliers on n’ait pas la possibilité d’enterrer nos morts. Une simple réflexion, pour vous les frères et les soeurs. Bientôt les élections municipales : je pense que c’est le moment de formuler vos demandes envers les divers candidats. » […]« 

Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI
Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

« L’ex-curé d’Arles condamné pour vol de trésors et détournement de fonds, 10.3.20,Manon Variol, laProvence.com, Stéphane Cabanac a été curé à l’église Saint-Trophime d’Arles entre 2008 et 2017. Un procès peu commun s’est déroulé ce matin au tribunal correctionnel de Tarascon. Celui de Stéphane Cabanac, ex-curé de l’église Saint-Trophime à Arles (de 2008 à 2017), qui a été déclaré coupable du vol de 238 objets liturgiques, dont 42 étaient inscrits aux Monuments historiques. Il a également été prouvé que, dans le même temps, l’homme d’Eglise a dérobé de l’argent donné par les paroissiens, d’un montant d’environ 13 000 €. Des faits qui se sont produits entre 2014 et 2017 et qu’il a reconnus sans ciller […]« 

Trinquetaille, Quai-la-nuit (13) Arles 19.320 © PhI
Trinquetaille, Quai-la-nuit (13) Arles 19.320 © PhI
  • Commentaire. » « Ne pas essentialiser » = Ne pas s’exprimer, ni critique, ni esquisse d’un sourire, de crainte de froisser les « sensibilités » religieuses, communautaires, et autres. Un moyen : Auto-Censure et Censure de tout ce qui peut déplaire (y compris, ce qui n’est pas interdit par la loi, seule régulatrice ; en France, la loi régule, aux EU, la morale politiquement correcte régule beaucoup… sauf Trump). Une étude sur la sensibilité religieuses « blessée » (cathos….) par une anthropologue, « Les sensibilités religieuses blessées » de Jeanne Favret-Saada éd. Fayard.fr«  [lu sur Facebook].
Clovis Hugues, jardin Embrun (05) statues J. Royannez, Laicite.fr © PhI & M@d
Clovis Hugues, jardin Embrun (05) statues J. Royannez, Laicite.fr © PhI & M@d
  • Sur cette statue et ce jardin d’autres photos, sur le blog d’Embrun HautesAlpesInsolites.com de Sylvie Damagnez. Et, une biographie, sur le poète, journaliste écrivain, homme politique, laïque et républicain, Clovis Hugues, a été publiée par feu Jean Vandenhove, historien d’Embrun. Enfin, signalons, qu’un ouvrage de Clovis Hugues, « Le Temps des Cerises », a été réédité par un Embrunais, Maurice Fortoul.
sur la digue de Trinquetaille (13) Arles 15.3.20 © PhI
sur la digue de Trinquetaille (13) Arles 15.3.20 © PhI

« Chahla Chafiq : « Le féminisme islamique est une invention occidentale », Entretien, hors-série féminisme (avril-mai 2011), Gérard Biard, 6.4.11. Chahla Chafiq est arrivée en France en 1981, après deux années de combat clandestin contre le régime des ayatollahs iraniens. Écrivaine et sociologue, elle travaille sur l’islamisme et les rapports sociaux de sexe. Son dernier essai, Islam politique, sexe et genre, vient de paraître aux Presses universitaires de France… »

Brutinel / Laye (05) torrent & ferme Disdier 29.4.12 © PhI
Brutinel / Laye (05) torrent & ferme Disdier 29.4.12 © PhI
Champ Fleury, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12
Champ Fleury, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12

Tradition. Ca vient d’où ? « Pourquoi la bise et pas un autre geste ? » 7.3.20 FranceCulture.fr, La bise est aussi un vent des Hautes-Alpes (vallée du Champsaur et du Drac), et de Savoie (à Ida Vidal, savoyarde)

Brutinel / Laye (05) entrée nord 29.4.12 route Napoléon RN 85 © PhI
Brutinel / Laye (05) entrée nord 29.4.12 route Napoléon RN 85 © PhI

Le Villard-St-Pierre, hameau de Aubessagne, nouvelle commune, issue de la fusion de Chauffayer, Les Costes et St-Eusèbe-en-Champsaur, Hautes-Alpes (depuis 1.1.18, Wikipédia)

Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI
Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI
  • Notre page, Champsaur (vallée où coule Le Drac, en direction de l’Isère, vers Grenoble)

Création, 1.3.20

Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

Info Dernière, novembre 2019

Brèves infos glanées par des laïques..

« Averroès (1126-1198) ou l’éternel retour du contresens, 23.11.19 FranceCulture.fr Lire & Ecouter – « Homme de logique et de foi, Averroès n’est pas un savant à tout faire, mais son œuvre a servi d’appui aux controverses du XIIIème siècle jusqu’à aujourd’hui. Averroès tient du savant providentiel, précurseur des Lumières pour certains, philosophe musulman pour d’autres, ou encore fabuleux « produit de synthèse » qui a abouti au libertinage, à la dissimulation honnête ou encore à la crypto-philosophie, s’amuse le professeur au Collège de France Antoine de Libera. Le bon juriste et savant inlassablement sollicité par de justes causes se retrouve porte flambeau de nombreuses croisades intellectuelles. « N’est-il pas temps de relever la barrière d’Averroès pour la porter en avant ? » s’interrogeait Salman Rushdie pour lutter contre tous les intégrismes à l’orée du XXIème siècle. Averroès ou Ibn Rushd est l’un des savants arabes le plus commenté et celui que l’on cite à foison pour évoquer la translation du monde grec au monde chrétien par la voie de ses commentaires d’Aristote. Sa pensée est considérée comme un véritable adjuvant des débats de l’époque médiévale. Pourtant ses commentaires d’Aristote nous reviennent « revus et corrigés » dans les langues et mondes, syriaques, juifs, latins que sa pensée a traversé, au gré de traductions imparfaites et opportunes. Le corpus de texte circulant est variable, accidenté, donc faits de trahisons et de trous, donc propice à la controverse. De nouvelles recherches ressuscitent ces textes des décombres et tracent les circulations de ces textes dans le monde musulman. Qui fut-il ? Comment le philosophe arabe le plus commenté peut-il être paradoxalement le plus autant sujet à la méprise ? […] »

Sorties Scolaires. Dossier

« Nîmes. Une matinée pour décrypter la laïcité, 17.11.19,
 
ObjectifGard.com Anthony Maurin. L’Union régionale des associations familiales du Languedoc-Roussillon invite Henri Peña-Ruiz, écrivain et philosophe, pour une conférence-débat consacrée à la laïcité, sujet majeur de l’actualité, le mercredi 20 novembre [10 h, salle de Conférence, au siège de l’UDAF Gard 152, rue Gustave Eiffel, ZI de Grézan 30034 Nîmes Cedex 1. Tél. 04 66 02 17 33, www.udaf30.fr]. Matinale à l’UDAF 30 avec L’URAF Languedoc-Roussillon reçoit Henri Peña-Ruiz, philosophe et écrivain le mercredi 20 novembre. […] »

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI
Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI

Images conçues pour un concours photo à Allemagne-en-Provence (04). La première (à gauche) a obtenu le prix « Originale » (sic), années ’90

« Amazon » contestée. Dossier Media

Soeurs d’Armes« … Certes fiction, le film n’est assurément pas lunaire. Et c’est malheureusement la réalité de l’absurdité de la barbarie des islamistes de Daech qui est décrite. C’est tout de même ça le fond du film. Les pisseurs d’encriers des beaux quartiers parisiens aux pieds plats et autres enfumés relativistes de l’islam politique se focalisent sur Caroline Fourest pour déverser leur haine mais n’ont aucune compassion pour le martyr des Yazidis et la descente des populations dans les horreurs de l’Etat Islamique. Le film est poignant. Il est très bien filmé. Les paysages sont beaux et bien mis en valeur. Les scènes d’horreur sont difficiles à supporter mais sans voyeurisme gore. Les scènes de combat et de guerre sont très réalistes et non rien de conforme avec les pastiches de Hollywood. […] » N. Pomiès, UFAL.org – nov. 2019

  • Barème de AlloCine.fr (une à 5 étoiles) : « Soeurs d’Armes » a obtenu 3 étoiles ou plus, de Paris Match, Charlie Hebdo, Cnews, l’Express, Marianne, Marie-Claire, Ouest France, Première et Voici. (vu 18.11.19).
  • Film « Soeurs d’Armes » : quotidien 20 minutes ; AlloCiné
  • « Sœurs d’Armes : un beau film de guerre féministe, Laure Daussy CharlieHebdo.fr 18.10.19, D’habitude, on fait rarement des critiques de films, mais là, à lire la hargne avec laquelle certains critiques s’acharnent sur le film de Caroline Fourest, très loin de notre ressenti en sortant du film, on s’est dit, nous aussi on va donner notre avis. C’est un film de guerre féministe, et à ce titre, c’est jubilatoire. Sans oublier l’hommage magnifique aux combattantes kurdes. […] »

UFAL Info Pratique.

bando Expo Femmes du Monde 3.19 FS+UFAL Arles
bando Expo Femmes du Monde 3.19 FS+UFAL Arles

Laïcité

Sorties Scolaires

  • Chateaurenard (13). En février 2017, Le député-maire Bernard Reynès interpelle la ministre de L’Education Nationale N.V-B. à propos de l’action de l’association CCIF (fondamentaliste) sur la présence de parents accompagnants de sorties scolaires… (courriers que le député nous a envoyé en mars 2017)

« Maintenons les signes religieux hors des sorties scolaires, Henri Peña-Ruiz, 15.11.19 Marianne.net, Philosophe et écrivain. Son Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon) s’est vu décerner le Prix national de la laïcité 2014. Henri Pena-Ruiz plaide pour une défense de la laïcité qui s’oppose autant à la droite identitaire qu’à la gauche différentialiste. L’extension de la neutralité religieuse aux sorties scolaires irait, selon lui, dans ce sens. […] »

Témoignage. « Si stigmatisation il y a, c’est à l’encontre de la laïcité, 10.11.19 lexpress.fr, Amandine Hirou. Hanane Pernel raconte comment l’école de la République l’a aidée à se « réaliser pleinement, en tant que femme ». Et crie son attachement viscéral à la laïcité. Les récents débats autour de la laïcité à l’école ont encouragé Hanane Pernel à prendre la plume. Cette auxiliaire de puériculture, qui a quitté son Maroc natal pour la France à l’âge de 13 ans, livre à L’Express son histoire. Même si elle a arrêté l’école à 16 ans, « rattrapée par l’obscurantisme familial », elle aura hérité de cette « petite graine » qui l’aidera à s’émanciper et à « se réaliser pleinement en tant que femme ». Un droit précieux que cette mère de famille s’attache aujourd’hui à défendre. […] Je suis tellement surprise de constater les réclamations permanentes de certaines familles concernant les repas sans porc et même désormais les repas hallal. L’an passé, en accord total avec l’équipe enseignante de l’école, j’ai appuyé et soutenu la volonté de demander aux parents accompagnateurs de sorties scolaires la neutralité religieuse et d’opinion dans leur aspect vestimentaire en étant tout à fait consciente que dans mon quartier, cela s’adressait plus particulièrement aux mères d’élèves voilées. Cet ajout au règlement de l’école, voté très majoritairement par le conseil d’école a bien sûr, suscité un vif émoi, émoi provoqué par l’action de 2 parents d’élèves. Lorsqu’il fut question pour ces mamans de rallier le soutien des parents, quelle ne fut pas leur surprise de constater que, malgré mon aspect méditerranéen et mon prénom, mes réponses étaient claires sur ce sujet : J’approuvais totalement cet ajout au règlement de l’école. Après tout ce que j’avais vécu pour m’en sortir, je me voyais rattrapée par ce voile promu désormais par les femmes elles-mêmes. […] »

L’État protège la liberté de conscience des élèves

Pourtant, rappelons que l’article L.141-5-2 du code de l’éducation s’applique aussi « hors les murs » : « L’État protège la liberté de conscience des élèves. Les comportements constitutifs de pressions sur les croyances des élèves ou de tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles publiques et les établissements publics locaux d’enseignement, à leurs abords immédiats et pendant toute activité liée à l’enseignement. » […]

  • Les signataires de cette tribune sont : Catherine Kintzler, philosophe ; Elisabeth de Fontenay, philosophe ; Sabine Prokhoris, philosophe et psychanalyste ; Fatiha Agag-Boudjahlat, enseignante, essayiste, féministe universaliste pour la laïcité ; Charles Arambourou, magistrat honoraire, militant laïque (UFAL) ; Laurent Bouvet, cofondateur du Printemps républicain, professeur de science politique ; Martine Cerf, secrétaire générale d’Égalité Laïcité Europe (EGALE) ; Marieme Hélie Lucas, sociologue, directrice du réseau « Secularism Is a Women’s Issue » ; Liliane Kandel, sociologue ; Eddy Khaldi, président de la Fédération nationale des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN) ; François Rastier, linguiste, directeur de recherches au CNRS ; et Jean-Pierre Sakoun, président du Comité Laïcité République.

« Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile, 16.2.19, francetvinfo.fr Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne. Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile. Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne […] »

vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc
vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc

Big bazar. Voile : signal faible, trouble fort, Matthieu Deprieck, Ivanne Trippenbach, lopinion.fr, 16.10.19. Entre l’appel d’Emmanuel Macron à basculer dans une « société de vigilance » et la énième polémique sur le port du voile lors des sorties scolaires, la majorité cherche à garder la tête froide pour éviter toute stigmatisation des musulmans… »

  • Exégèse. Femme voilée au Conseil régional: une polémique et des questions, Marie-Amélie Lombard-Latune, lopinion.fr 16.10.19. Après l’incident qu’il a provoqué face à une femme voilée présente au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, l’élu RN Julien Odoul continue de dénoncer une « provocation salafiste ​». Retour sur les faits vendredi à Dijon… Depuis vendredi, la photo de Fatima prenant son fils dans ses bras en plein Conseil général a enflammé Twitter… »
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

Polémique. Accompagnatrices scolaires voilées : à l’Assemblée, Edouard Philippe tente de recadrer le débat, l’Opinion vidéos 15.10.19 « Interpellé à l’Assemblée nationale, le Premier ministre a haussé le ton au sujet de la polémique lancé par Julien Odoul (RN) concernant le voile pour les accompagnatrices scolaires. Pour Edouard Philippe, «ce n’est pas un enjeu»… »

Laïcité, etc.

« Le concept d’islamophobie nous ramène deux siècles et demi en arrière, Alban Ketelbuters, LeMondeDesReligions.fr, 13.11.19. Pour Alban Ketelbuters*, l’intimidation de la population à propos d’une croyance religieuse fait le jeu de ses fidèles les plus sectaires. En 2011, à Paris, l’auteur hispano-argentin Rodrigo Garcia met en scène la pièce Golgota Picnic. Furieux de savoir que Jésus de Nazareth, leur Messie, y est représenté comme un fou, deux milliers de catholiques intégristes manifestent alors pour dénoncer la « christianophobie » à l’œuvre, quelques semaines après que des fanatiques de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet ont protesté devant le Théâtre de la Ville contre la pièce « blasphématoire » de l’Italien Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu, déroulée sous bonne garde policière. À l’époque, le Parti de gauche, le Parti communiste et le Nouveau parti anticapitaliste organisent une contre-manifestation dans le quartier latin pour protester contre « l’ordre moral ». […] »

  • A propos de 1905 (encore) ! 5.2.08 www.republicains-laiques-audois.org (ex-site) « […] Nous voudrions voir afficher une laïcité moins manipulée et plus éclairante sur les libertés, de façon attractive, et moins apparaître en contre, en anti… Plus de réalisme, moins d’hypocrisie, plus de volonté de transcender les clivages politiques, plus d’affirmation de cette valeur dont nous sommes les héritiers, dont nous devons montrer que nous sommes toujours capables de la porter et de la développer vers le futur. », Raymond Beltran, www.societe-laique.eu (ex-site)…

« Préfecture de police de Paris: une manifestation de soutien au terroriste provoque l’indignation. Hadama Traoré, le «candidat des banlieues», organise ce jeudi un rassemblement contesté à Gonesse. Stéphane Kovacs, 8.10.19, leFigaro.fr – «C’est une honte, un véritable scandale!» La tenue d’une manifestation en faveur du terroriste Mickaël Harpon, ce jeudi, à Gonesse, crée un vif émoi. […] »

« Les extrêmes-droite, nationaliste et ultra-religieuse (« rasée » et « barbue »), s’entrainent avec leurs provocations réciproques, chacune réagit aux provocations de l’autre ! La réaction de chacune des deux, aux provocations de l’autre, permet à chacune de faire progresser son audience. L’extrême-droite nationaliste, RN ex-FN, et autres, provoquent, les « Barbus », leurs alliés et des « idiots utiles » réagissent. Et, à l’inverse, les « Barbus » provoquent, RN et ultra-droite réagissent. Et, cela bénéfice à chaque camp, opposés, mais rassemblés par leur propre intérêt boutiquier. Chaque camp, est l’allié objectif de l’autre, en réagissant aux provocations de l’autre, s’y nourrit et prospère grâce à lui !!! » 10.11.19 – Ida Vidal (38) Vizille

Toiles d'araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI
Toiles d’araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI
  • « La Leçon de Malicornay (36), Le fait religieux pris en otage. René Nouailhat, éd. l’Harmattan 15.2.19, , coll. Histoire Textes Sociétés, pp. 25,50 €
  • Nouilhat, universitaire, auteur (13) Fontvieille, René Nouailhat, Wikipédia
  • « Instituteur de Malicornay dans l’Indre : une nouvelle bataille judiciaire, 25.10.19 LaNouvelleRepublique.fr, L’Éducation nationale demandait la suspension de la réintégration de l’instituteur, elle a été déboutée. L’Éducation nationale a fait appel de la décision du tribunal administratif qui a annulé la sanction pour “ manque neutralité ” vis-à-vis de la religion. En septembre dernier, Mathieu Faucher attendait encore sa lettre de mission qui devait le réintégrer à l’école de Malicornay. L’enseignant avait été suspendu de sa fonction dans sa classe de CM1-CM2 depuis février 2017 puis muté d’office. En cause, une lettre anonyme qui avait conduit à une visite d’un inspecteur de l’académie sur la question de « non-respect de la neutralité vis-à-vis de la religion ». « Je ne sais pas où ils veulent aller. « L’enseignant a fait étudier en cours des textes tirés de la Bible, fait visionner un extrait du film « L’Évangile selon Saint Mathieu » du réalisateur Pasolini « et je n’ai jamais fait voir le film “ Théorème ” ! » répète l’enseignant.[…]

« Qui est la déesse de la justice ? 31.8.12 ViePublique.fr Les symboles de la justice. Qui est la déesse de la justice ? Que représentent le glaive et la balance ? À quoi sert le rituel judiciaire ? Il est possible de rattacher symboliquement la justice à plusieurs filiations divines, selon les cultures ou les religions auxquelles on se réfère. […] »

vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI
vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI

La lutte contre les sectes a-t-elle du plomb dans l’aile ? Les associations s’inquiètent de la dissolution, confirmée hier, de la Miviludes. laProvence.com, Marseille 2.10.19 Delphine Tanguy. Didier Pachoud anime le GEMPPI, une association de lutte contre les sectes soutenue par la MIVILUDES. Elle a conçu une formation qui fera bientôt l’objet d’un partenariat avec Aix-Marseille université. C’est un service unique au monde qui ferme ses portes. Hier, France Inter a révélé ce que les associations pressentaient avec inquiétude depuis des mois : au 1er janvier 2020, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contres les dérives sectaires (Miviludes), qui n’avait déjà plus de président depuis le départ en retraite de Serge Blisko, voici un an, ne sera plus rattachée au Premier ministre. Seuls 3 ou 4 de ses fonctionnaires seront « absorbés » au sein du ministère de l’Intérieur et fusionnés avec le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR). « C’est signer la mort de la Miviludes », a déclaré, consterné, l’ancien député LR Georges Fenech [….] »

Transport

  • Suppression du Bus LER 18 régional Arles-Tarascon-Avignon TGV (Sud PACA), des usagers de Tarascon, d’Arles et d’Avignon, avec l’UFAL Familles Laïques, protestent auprès du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (Sud PACA), avec le soutien de la mairie de Tarascon, des conseillers départementaux, Lucien Limousin (LR Tarascon) et Nicolas Koukas ( PCF  Arles), et de l’ADU-GARE d’Arles… Article dans laProvence.com 29.8.19.
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

Campagne

On la voyait depuis toujours / Cette fleur agressive à l’entour / Mais jamais on l’avait vue pareille / A l’œil émoustillé la voilà merveille… / Candide, elle émanait l’amour, / Au bleu d’acier presque velours, / Et comme tricotée d’une soie fine / Elle avait un charme, une grâce divine. / Jamais on n’eût vu plus beau chardon / Son élégance mériterait une chanson… (Beau Chardon, texte écrit par Eliane Mévouillon le 19.08.12 Facebook, (04) Manosque)

Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI
Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI

Amazon au Rapport

  • Amazon décortiqué par un Rapport. « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié·e·s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète.« 
  •  » « Pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité perd 2,2 emplois, selon une étude de Mounir Mahjoubi. Le géant américain Amazon a détruit 7 900 emplois en France en 2018, selon une note publiée par l’ex-secrétaire d’État au numérique. francetvinfo.fr 22.11.19, Dans une note d’analyse publiée vendredi 22 novembre, et que franceinfo a pu consulter, Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris, estime que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. Cette année-là, l’entreprise de Jeff Bezos a réalisé un volume d’affaires en France de 6,6 milliards d’euros selon Kantar Worldpanel, cité dans cette étude. C’est « en déduisant les embauches d’Amazon et des vendeurs tiers (12 337 emplois créés) aux suppressions d’emplois dans le commerce physique à cause des activités du site d’achat (20 239 emplois perdus) », que Mounir Mahjoubi aboutit à ce chiffre de 7 900 emplois perdus en France. Une formule résume cette constatation, « pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité a perdu 2,2 emplois. Une étude américaine réalisée en novembre 2016 par l’Institute for Local Self-Reliance avait abouti au ratio de « deux emplois supprimés aux États-Unis pour un emploi créé par Amazon ». […] »
  • « Des ONG dénoncent l’impact environnemental d’Amazon. Les associations accusent également le groupe américain de dissimuler pour des raisons fiscales une grande partie de son chiffre d’affaires réalisé en France. LeFigaro.fr / AFP, 24.11.19. Les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires ont dénoncé dimanche dans un rapport l’impact social et environnemental du géant de la distribution en ligne Amazon, qui a de son côté réfuté ces informations « trompeuses », à quelques jours des opérations promotionnelles du « Black Friday ». « Le monde selon Amazon n’est pas viable », écrivent dans un rapport compilant différentes données les trois organismes. Ils critiquent notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, dont le patron Jeff Bezos a promis qu’elle atteindrait la neutralité carbone en 2040. Parmi les pratiques montrées du doigt, la livraison rapide « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. […] »
  • « Jalousie ? Amazon, ce succès que les technocrates français adorent détester, atlantico.frA l’approche des fêtes de Noël, certains hommes politiques en profitent pour relancer la polémique sur Amazon. Alors que les fêtes de fin d’année approchent et avec elles, les achats de cadeaux rituels, c’est avec une synchronicité qui tient quasiment de la magie noire que plusieurs clowns tragiques se réveillent pour dénoncer les méfaits d’Amazon, la cible idéale des apparatchiks français. Et c’est donc sans surprise qu’on retrouve dans ces derniers un certain Mahjoubi. Le petit Mounir, c’est cet ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris qui tente d’exister encore un peu et qui vient de faire fuiter vers la presse une note d’analyse dans laquelle il estime, tous calculs faits, que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. […] »


Elections Municipales

Beaucaire (30)

  • « Beaucaire. Une nouvelle liste pour les municipales, ObjectifGard.com, 30.10.19. À l’approche des prochaines élections municipales, en mars prochain, une nouvelle liste veut se former avec le rassemblement Beaucaire en commun (BEC). Ce rassemblement se présente donc comme : « un groupe de citoyens engagés, en rupture totale avec les politiques clientélistes et/ou xénophobes menées dans notre ville de Beaucaire depuis près de 40 ans ». Leur but est de rassembler tous les Beaucairois, quels que soient leur âge, leurs origines ou encore leurs conditions sociales. […] Le rassemblement veut enfin faire : « revivre les vraies valeurs de gauche que sont la liberté, l’égalité, la fraternité, la souveraineté populaire, la laïcité, l’altruisme, le développement durable, la justice sociale, le service public… ». »
Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI
Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI

Tarascon (13)

Concurrence à l’extrême-droite, un candidat RN face à l’ex-FN V. Laupies. « Municipales 2020 : Jean-Guillaume Remise, candidat RN à Tarascon, 12.11.19 laProvence.com, Julia Razil. Le parti à la flamme a dévoilé hier soir celui qu’il a missionné pour briguer le fauteuil de maire, occupé par Lucien Limousin. Jean-Guillaume Remise (à gauche), 41 ans, aujourd’hui conseiller régional du groupe RN d’Occitanie a été présenté hier par Laurent Jacobelli, responsable de la fédération RN des Bouches-du-Rhône. Face à Valérie Laupies (déjà déclarée) et à possiblement Lucien Limousin, la connaissance du terrain ne sera, à coup sûr, pas son point fort, lui qui habite à Tarascon depuis cinq mois seulement. Mais Jean-Guillaume Remise, le candidat qui mènera la liste du Rassemblement national aux prochaines municipales, l’assume totalement. « On n’est jamais seul, il y a des gens qui vivent depuis plus longtemps ici et qui seront sur la liste », se défend celui qui s’est déclaré hier soir devant la presse.Ce jeune quadra (41 ans), s’il est inconnu des Tarasconnais, ne l’est pas des militants du parti de Marine Le Pen – laquelle l’a mandaté « personnellement » pour candidater – qu’il a rejoint voilà 12 ans, après un passage éclair au RPF (Rassemblement pour la France) […] »

Beaucaire (30) vu d'un canal 2.12.14 bando (c) PhI
Beaucaire (30) vu d’un canal 2.12.14 © PhI

Sauveterre (30)

Dans le Gard, dans une commune près d’Avignon, Sauveterre Renouveau, « Collectif de Soutien à la Majorité Municipale et à la Protection de l’Environnement »

création, 1.11.19