Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière janvier 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI
Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI

Laïcité

Citoyenneté & Laïcité, Mazan. Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions [au Cercle Républicain (84) Mazan Facebook]. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15.1.22 – 16 h 30, salle de l’Allée, Mazan (84) – site – Coordonnées de la SAEL 84 sur « Outils Laiq« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage Ifop / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

La science dans les contextes islamiques. Questions d’islam par Ghaleb Bencheikh, 16.1.22 FranceCulture.fr – La physicienne Faouzia Charfi [Université de Tunis] revisite l’histoire des sciences et leur essor dans les contextes islamiques avec toute l’effervescence de la traduction ainsi que la translatio studiorum. La vision coranique du monde est-elle conciliable avec les connaissances scientifiques actuelles ? Va-t-elle de pair avec les ressources inventives de la technoscience ? Ou bien sommes-nous dans deux registres épistémologiques orthogonaux ? Comment guérir de la pathologie du concordisme d’une part et dirimer les lectures littéralistes chez les fondamentalistes ? C’est ce que la physicienne Faouzia Charfi explique en appelant à en finir avec les compromis lorsqu’il s’agit de défendre la science moderne. Il y va de l’autonomisation du champ du savoir et de la connaissance par rapport à celui de la révélation et de la croyance. Pour en parler : Faouzia Charfi, essayiste, professeure de physique à la Faculté des sciences de Tunis (FST), membre de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al Hikma, membre du Comité de création puis du Comité Scientifique de la Cité des Sciences de Tunis, membre fondateur de la Société tunisienne de physique. Elle est l’auteure notamment de « L’Islam et la science. En finir avec les compromis », éd. Odile Jacob, 2021; « La science en pays d’Islam », éd. Bayard, 2020 ; « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui », éd. O. Jacob, Paris, 2017 ; « La Science voilée », éd. O. Jacob, Paris, 2013 []« 

Laurent Bouvet, le soldat de la Gauche Républicaine, est mort. Défenseur pugnace de la laïcité, Laurent Bouvet est décédé à Paris ce samedi 18 déc. La gauche perd l’un de ses aiguillons. Clément Pétreault 18.12.21 LePoint.fr – Avec la disparition de Laurent Bouvet, annoncée par sa femme sur Facebook, c’est une partie de la mauvaise conscience de la gauche qui s’évapore. Politologue, fondateur du Printemps républicain et auteur de nombreux ouvrages sur l’identité et l’insécurité culturelle, Laurent Bouvet s’est éteint à Paris ce samedi à l’âge de 52 ans. Bien qu’atteint par une maladie dégénérative, il trouvait encore les forces de publier en juillet 2020 Le Péril identitaire (Éditions de l’Observatoire), un essai testament, dans lequel il tentait, une dernière fois, de mettre la gauche en garde contre la lente dérive identitaire dont elle fait l’objet depuis plusieurs années. « Si l’on désire résister à la pression de ce monde individualiste devenu identitaire, il faut avoir des principes solides auxquels on ne déroge pas. En France, ça s’appelle la République. Le républicanisme à la française constitue une proposition politique capable de limiter les effets délétères de l’individualisme libéral et les inégalités sociales », répétait-il pour expliquer l’ancrage à gauche de son engagement républicain. […]« 

Film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » (synopsis) Azoth Studio : « au fil de son récit, le réalisateur éclaire l’évolution de la liberté de penser en France depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui en suivant les rebondissements d’une affaire emblématique : l’Affaire n°23 dite « La Barre » : un procès pour blasphème instruit, en France au siècle des Lumières, et qui continue de défrayer la chronique depuis plus de 250 ans. Une histoire racontée au fil du procès du Chevalier de la Barre et de la lutte de ses défenseurs pour sa réhabilitation. Un documentaire de création éclairé par de nombreux chercheurs dans une fresque où se mêlent sculpture et politique au rythme d’une musique originale interprétée à l’image par l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne. Le film a reçu le soutien du Conseil Régional Picardie, de l’Institut Voltaire de la Ville de Genève et est placé sous le haut patronage de la Commission Française pour l’UNESCO. Il a également reçu le « Prix de l’Initiative Laïque » aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois décerné conjointement par la MAIF, la MGEN et la CASDEN. Le film a clôturé en 2016 le colloque international « Islam & Laïcité » à l’Alliance Française de Singapour organisé par Sciences Po. le CNRS et la National University of Singapore sous les auspices du Ministère des Affaires Étrangères. []« 

Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l'universel 6.2.11 © PhI
Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l’universel 6.2.11 © PhI

Démocratie

État d’urgence sanitaire : concilier droit, santé et liberté. 3.1.22 FranceCulture.fr L’Invité(e) des Matins, Guillaume Erner, Dominique Rousseau, prof Droit Constitutionnel, et Monique Canto-Sperber, philosophe [PUF]. « Presque deux ans après le début de l’épidémie, les Français se sont-ils habitués à la perte de certaines de leurs libertés au nom de la sécurité sanitaire ? Dévoilé par le gouvernement lundi dernier, et déjà validé par le Conseil d’État, le nouveau projet de loi sanitaire est aujourd’hui soumis au vote de l’Assemblée nationale. Parmi les mesures importantes – et polémiques – il est question du passe vaccinal, qui restreint l’accès à la majorité des lieux publics aux seules personnes vaccinées. Si l’objectif est avant tout de faire pression sur les personnes non-vaccinées, cette mesure est aussi dénoncée comme liberticide. Alors que l’État d’urgence sanitaire se prolonge et que ses mesures exceptionnelles tendent à s’ancrer dans la durée, un nouveau projet de loi restreignant les libertés est-il encore légitime ? []« 

Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI
Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI

Droit, Santé, Liberté

Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a coordonné le numéro hors-série 2021 de la Revue du droit public Les Etats d’exception, un test pour l’Etat de droit”. Son prochain livre Six thèses pour la démocratie continueparaît le 23.2.22, éd. Odile Jacob. Monique Canto-Sperber, philosophe spécialiste de la pensée morale et politique contemporaine, directrice de recherche au CNRS, auteure de “Sauver la liberté d’expression”, éd. Albin Michel (2021) et de “La fin des libertés” chez Robert Laffont (2019).

« Nous ne sommes pas en dictature. Je constate pourtant qu’il y a un affaissement des libertés et de l’exercice des libertés publiques comme individuelles. On nous oblige à porter le masque à l’extérieur, on ne peut pas sortir librement sans masque. Ce sont des recommandations de bon sens mais dans un État de droit, ces règles doivent être délibérées et discutées. Dominique Rousseau

L’État d’urgence est sensé concilié État de droit et les libertés afin de préserver l’ordre public. C’est un paradoxe parce que l’ordre public est aussi normatif, il inclut le respect de la liberté, or l’État d’urgence sur certains points s’en affranchit. Monique Canto-Sperberx

création, 1.1.211905(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38

Femme Tricolore LEF, Esplanade de la Laïcité (Arles 13), Tunisie féministe

Boîte à Outils Laïq

Quelques outils pour expliquer la laïcité et la liberté d’expression…

Film Les 3 Vies du Chevalier de Dominique Dattola
Film Les 3 Vies du Chevalier de Dominique Dattola

Film, Théâtre, Vidéo

FILM « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » du réalisateur Dominique Dattola, d’Aix (13) & Gréoux (04). Achat DVD, utilisation privée (diffusion publique soumise à autorisation, et paiement de droits de diffusion et redevance SACEM). Bande-Annonce (AlloCiné ; Première…)

VIDEO (5 mn). La laïcité… Qu’est-ce qu’elle est ? Qu’est-ce qu’elle n’est pas ? À quoi sert-elle ? Pourquoi ? Ce clip illustré et animé répond à ces questions par des exemples concrets afin de permettre à tous (y compris les plus jeunes) de mieux comprendre cette notion essentielle à la liberté et à la vie citoyenne (UFAL.org), également sur YouTube.

La Laïcité c'est quoi ? UFAL Laïques & Laïcité l'Observatoire, https://laicite.fr/la-laicite-cest-quoi/
La Laïcité c’est quoi ? UFAL Laïques & Laïcité l’Observatoire, https://laicite.fr/la-laicite-cest-quoi/

Diapos, Expo, Livret…

DIAPOS. « La Laïcité C’est Quoi ? » 10 diapos d’intervention scolaire et pour les adultes, accompagnées de références

LIVRET. « Qu’est ce que la Laïcité ? » A télécharger le « LIVRET Laïcité » de l’UFAL.org (rédigé par le juriste Charles Arambourou et par Philippe Martin, Union des Familles Laïques).

  • EXPO, une dizaine de panneaux. « La LAICITE tout simplement » (UFAL)
  • Autres Expos Laïcité : Femmes Solidaires, Ligue de l’Enseignement, BNF…

JEU à QUIZ des 6 Familles (UFAL)Boutique UFAL.

Semaine Laïcité autour du 9 décembre UFAL.org
Semaine Laïcité autour du 9 décembre UFAL.org

Patrimoine & Universalisme

MAROC. « Abdellatif Laâbi, Laïcité. « la laïcité, à l’instar de la démocratie, n’est pas incompatible avec l’islam ».Abdellatif Laâbi, poète marocain [page web sur Laicite.fr, 18.3.14]

Ouvrages Essentiels

« Qu’est-ce que la Laïcité ? » un même titre pour deux philosophes

Qu’est-ce que la Laïcité ? de Henri Pena-Ruiz, éd. Gallimard 9.03, coll. Folio Actuel n° 104, 352 pp. 9  €, ISBN 978-207030382-3 « Certains hommes croient en un dieu ; d’autres en plusieurs ; d’autres encore sont athées ou agnostiques. Tous ont à vivre ensemble. Cette vie commune, selon la première Déclaration des droits de l’homme, doit assurer à chacun et la liberté de conscience, qui exclut toute contrainte religieuse ou idéologique, et l’égalité de droit, incompatible avec la valorisation privilégiée d’une croyance... »

  • Qu’est-ce que la Laïcité ? de Catherine Kintzleréd. Vrin 1.07, coll. Chemins Philosophiques, 128 pp. 8,50 €, ISBN 978-2-7116-1876-7 « A la différence de la tolérance, la laïcité n’a pas pour objet de faire coexister certaines libertés telles qu’elles sont dans une société donnée, mais de construire a priori la condition de possibilité de cette coexistence... »

abc-de-la-laicite.com

  • ABC de la Laïcité, Eddy Khaldi, dessins Alain Faillat, éd. Demopolis, 225 pp. illustrées, 27€
  • ABC de la Laïcité pour les jeunes, Eddy Khaldi, illustrations Éric Degive, éd. Demopolis, 16 €

LOI de 1905. L’Etat chez lui, l’Eglise chez elle. Comprendre la loi de 1905, Jean-Paul Scot, éd. le Seuil 5.05, 400 pp. 10,10 €, ISBN 978-2-02068917-5. « L’État chez lui, l’Église chez elle » (Victor Hugo). « Connaissez-vous la loi de séparation des Eglises et de l’Etat, sa genèse, le contexte de son élaboration et ses difficultés d’application ? … »

Groupes Laïques

Aix, Arles, Marseille, Vaucluse, Alpes-du-sud. UFAL, Union des Familles Laïques en PACA,

Aix-Marseille Provence. CLR, Comité Laïcité République,

Aix, Provence. OLPA, Observatoire de la Laïcité de Provence & d’Aix,

Avignon & Vaucluse, SAEL, Société Action Etudes Laïques, sael84(a)free.fr (a publié « Repères Laïques » 3.16)

Marseille. CDEEP-CIL, Centre d’Info Laïque,

Vidéo

Vidéo. « Le Calendrier Républicain« , Robert Lazennec, Marseille, juin 2012, DailyMotion

Vidéo. « Marseille, Qu’est-ce que la Laïcité ?« , stand Vieux-Port, Marseille, LCM 9 déc. 2010, DailyMotion

9 déc. Journée Laïcité

Statue & Livre

création, 1.6.21

La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

La Calotte

Hier & Aujourd’hui. Revue(s) La Calotte, revues anticléricales illustrées (et antireligieuses). Du slogan « A bas la Calotte » aux journaux « La Calotte ». Et, constatons que les propos d’hier étaient bien plus violents que ceux d’aujourd’hui.

Dessins d’hier et d’aujourd’hui

L’arme du rire, adaptation d’un mémoire de maîtrise d’histoire, avec pour sous-titre « La presse satirique radicale à Marseille 1871-1879 » [éd. Via Valeriano, 2004], un titre qui illustre bien notre sujet. Bien avant Charlie Hebdo et Le Canard Enchaîné, le dessin de presse d’actualité, la caricature étaient une expression de la contestation des pouvoirs politiques et religieux. Parmi les revues qui publiaient ces dessins et des textes au « vitriol », il y avait les différentes versions de « La Calotte« …

La Calotte est toujours publiée…

La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr
La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr

Aujourd’hui, La Calotte, trimestriel (La Calotte, J.-M. Lecompte, BP 90924, 51060 Reims Cedex), abonnement simple, 16 € / an, abonnement de soutien, à partir de 20 € ( chèques à l’ordre de « La Calotte« )

Info, 06 52 27 09 38 – page.la.calotte(a)orange.fr

"Pour une société humaine" La Calotte n° 539, 4e trim. '17 © Laicite.fr
« Pour une société humaine » La Calotte n° 539, 4e trim. ’17 © Laicite.fr

La Calotte, c’est quoi ?

  • Calotte (paramentique). fr.wikipedia.org, vu 1.12.20. « La calotte est une coiffe ronde, portée par les ecclésiastiques dans la liturgie catholique. Elle est également en usage chez les Anglicans. Chez les catholiques, on la nomme parfois de son italien zucchetto [] En France, sous la Troisième République, fortement anticléricale, un slogan populaire souvent répété est « À bas la calotte« , employé pour dénoncer l’influence de la religion sur la vie publique. []« 

« A Bas La Calotte !« 

A bas la Calotte ! la caricature anticléricale & la séparation des Eglises & de l’Etat, Guillaume Doizy & J.-Bernard Lalaux, éd. Alternatives 9.05, 30 €, 172 pp. couleur, ISBN 2-86227-459-3 [Multi-Mediathèques Laïq]. « A la fin du XIXe siècle, l’Église catholique et la République s’affrontent pour la domination des institutions du pays. Élaborant un langage trivial et violent, la caricature anticléricale, imprimée sur les supports les plus variés, devient une arme de combat aux mains du milieu libre-penseur, très actif depuis l’affaire Dreyfus. Volontiers effrontée et blasphématoire, cette imagerie satirique envahit la rue, commente les crises et les alimente, diffusant non seulement une vision infamante du clergé mais attaquant aussi les dogmes. Si les Républicains au pouvoir font finalement voter, en 1905, la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’imagerie anticléricale s’était donner pour tâche de séparer l’Église de toute la société, sur le terrain moral, affectif et idéologique. Une œuvre immense et passionnante d’une étonnante actualité qui aura inspiré certains des meilleurs dessinateurs de la Belle Époque comme André Gill, Pépin, Grandjouan, Delannoy« 

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Querelle, ou plus ?

La République & l’Eglise, Images d’une Querelle. Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette, Didier Pasamonik, éd. de la Martinière 7.05, 152 pp. 29 €, ISBN 2-7324-3288-1. Multi-Mediathèques Laïq.

  • Critique. La République et L’Eglise. Images d’une querelle, G. Doisy, CaricaturesEtCaricature.com 6.1.07, « Ce livre de Jacqueline Lalouette, Michel Dixmier et Didier Pasamonik publié à l’occasion du centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat entreprend de dresser l’inventaire des relations entre l’Eglise (surtout catholique) et l’Etat dans les premières décennies de la Troisième République. Les auteurs s’intéressent avant tout à la traduction de ces rapports houleux (un peu plus qu’une « querelle » pour reprendre l’expression du sous-titre de cet ouvrage) par l’image satirique et principalement au travers des dessins publiés par la presse []« 
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

Auteur du slogan ?

Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI
Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI

Croix hors-la-loi, mini-dossier sur Laicite.fr

*****************************

Paris & Marseille

La Calotte [de Paris]G. Doizy, caricaturesetcaricature.com 13.1.07.  » Revue anticléricale illustrée, La Calotte est fondée à Paris en 1906 par l’éditeur Louis Grenêche. Lancée dans un contexte fin de crise autour des Inventaires faisant suite au vote et à l’application de la loi de 1905 sur la Séparation des Eglises et de l’Etat, La Calotte surfe sur une puissante vague anticléricale et reprend la formule lancée un an plus tôt en France par le belge Didier Dubucq, Les Corbeaux. La Calotte, hebdomadaire composé de 16 pages, est pour moitié illustrée de dessins satiriques visant exclusivement l’Eglise. Pour le reste, il s’agit de textes de la même veine, chansons, blagues, articles défendant les idées rationalistes et dénonçant le cléricalisme et ses méfaits. Dans son premier numéro du 14 septembre 1906, la rédaction explique à ses lecteurs, « vous pouvez vous rendre compte de l’allure combative de La Calotte. Nous n’avons qu’une arme : le rire, seule arme que redoutent les soldats de Tartuffe, c’est vous dire que nous ne manquerons pas d’ennemis qui chercheront à nous étouffer par tous les moyens. Si vous partagez notre avis, chers lecteurs, insistez auprès de vos kiosques et marchands de journaux, qui sont nos seuls vendeurs afin qu’ils nous affichent en bonne place. Vous soutiendrez ainsi notre cause ». […] »

La Calotte (1897-1902, Marseille) sur CaricaturesetCaricature.com Notice extraite de Ridiculosa n° 18, « La presse satirique française ». La presse satirique illustrée de province s’aligne en général mais avec retard et moins de brio, sur sa consœur de Paris. La Calotte de Marseille []« 

Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
  • création, 9.12.10 (sur l’ex-laicite.free.fr) # Re-fondation 9.12.20Merci à Alain Py, Leïla Amik, Clovis Hugues et leurs amis historiens – tél. 06 52 27 09 38page.la.calotte(a)orange.fr