Chanvre Agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

Chanvre

Chanvre au pluriel : Textile, Isolation & Construction, Cannabis, Histoire, Culturel, Droit. Mais, la version « récréative » n’est pas sans conséquence négative, en particulier : pour la conduite automobile, pour les jeunes…

Culture Agricole & Transformation du Chanvre 2017 - Laicite.fr Midi

Culture Agricole & Transformation du Chanvre 2017 – Laicite.fr Midi


Histoire du Chanvre, Wikipédia, « Le chanvre est une des premières plantes domestiquées par l’homme, au Néolithique, probablement en Asie. Il a ensuite accompagné migrations et conquêtes pour se répandre sur tous les continents. (…) »


17 000 ha cultivés


  • 17 000 ha cultivés (pour le vrac, les panneaux isolants, le béton de chanvre ; selon Agreste, Mémento 2020, Ministère de l’Agriculture) « […] Les isolants d’origine agricole, paille de céréales, chèvenotte de chanvre et autre laine de riz sortent progressivement de leur niche […] in « Le Pari des maisons sur Plants, Christophe Tréhet, Sésame n° 11, mai ’22 revue de chercheurs de l’INRAERevue-Sesame-INRAE.fr« 

Confédération Européenne du Lin & du Chanvre (page FB), CELC site, 115, rue du Louvre 75001 Paris, tél. 01 42 21 06 83, communication(a)mastersoflinen.com, « La Confédération Européenne du Lin et du Chanvre (CELC) est l’unique organisation européenne agro-industrielle organisation fédérant tous les stades de la production et de la transformation du lin et du chanvre. » (info de Catherine Choucan sur Facebook). Dossier Chanvre 9.10.12



La Creuse, territoire d’expérimentation de la culture du chanvre, 16.11.21 FranceCulture.fr Les Enjeux Territoriaux « Pourquoi la Creuse devient-elle un laboratoire à ciel ouvert pour la culture de chanvre ? avec Jean-Baptiste Moreau, agriculteur, député LREM de la Creuse. »


champ de chanvre agricole (04 Lurs 20.7.15 © PhI

champ de chanvre agricole (04 Lurs 20.7.15 © PhI


Culture & Transformation


  • Matériau. « La fibre de chanvre, un matériau stupéfiant ! 31.5.19 TPBM-presse.com – EnvirobatBDM – BTP. Du chanvre, on peut tout faire ou presque ! Une fois défibrée, la partie centrale de la tige donne de la chènevotte et la partie périphérique, de la fibre. Cette dernière est utilisée historiquement dans la fabrication de textiles, cordages, papiers et plus récemment dans l’industrie plasturgique et le bâtiment. […] Bureau d’Etudes de Manosque (04) pour l’isolation d’une crèche d’Aspres-sur-Buëch (05)… »

Le chanvre français et ses utilisations au jardin, 12.3.22 FranceInfo.fr, Il évite la pousse des mauvaises herbes, réduit la chaleur au sol. Le chanvre est également 100% biodégradable et offre une infinité d’autres utilisations. […] Aujourd’hui, la culture occupe environ 60 000 hectares en France. Toutes les parties de la plante sont utilisées : la partie haute en cosmétique ; la partie centrale pour l’isolation dans les bâtiments par exemple ; la partie basse – qu’on appelle la chènevotte – pour faire du paillage. Au potager, au pied des arbres, dans les allées… L’entreprise Géochanvre installée à Lézinnes en Bourgogne, fabrique des toiles de chanvre destinées au jardin et aux entreprises du paysage. []« 


Textile


Chanvre textile, par Futura-science.com, « (…) La culture du chanvre est soumise à déclarations officielles dans le cadre de la réglementation de la culture du chanvre en France. (…) »



Des baskets en chanvre, 3.3.22 FranceBleu.fr « La mauvaise réputation du chanvre, due à une propriété psychotrope a fait oublier ses autres nombreuses qualités. Le chanvre est très économe en eau. Sa résistante aux agressions extérieures lui vaut de ne pas nécessiter d’herbicide ou autre pesticide. Le chanvre peut être donc bio, par définition. La filière chanvre, en France, est en train de se remettre en marche. La société Ubac produit des baskets issues du chanvre français, mais fabriquées au Portugal. Si au XVIIe siècle, et pendant 300 ans, le chanvre a fourni à la Marine Royale des cordes en chanvre. Peu à peu, les filatures de chanvre ont totalement disparu au profit des matières synthétiques. Aujourd’hui, elles renaissent de leurs cendres grâce à notre engouement pour les produits naturels et français. Le chanvre n’a pas fini de nous surprendre. Outre sa solidité et sa résistance, il est thermorégulateur, anti bactérien et donc anti-odeurs. Sa filature d’aujourd’hui permet d’obtenir un tissu très souple, contrairement aux tissus d’antan. Associé à du lin ou de la laine, on peut produire des matières textiles très intéressantes. La plante donne aussi une huile vertueuse pour la santé et la peau. []« 


Chanvre Agricole, détail (04) Lurs 7.15 © PhI

Chanvre Agricole, détail (04) Lurs 7.15 © PhI

 


Construction


Construction avec du chanvre. « Depuis plus de 20 ans, l’association sécurise l’acte de construire en chanvre et valorise les acteurs de la filière. L’association Construire en Chanvre a défini quatre points incontournables pour construire en toute sécurité :

  1. Le respect des règles professionnelles : qualité de la construction
  2. La formation Construire en Chanvre des applicateurs : qualité des mises en œuvre
  3. L’utilisation d’une chènevotte labellisée « chanvre bâtiment » : qualité du granulat
  4. Et la mise en œuvre d’un couple liant/granulat validé par des laboratoires accrédités suivant les protocoles d’essais validés dans le cadre des règles professionnelles. Le béton devra répondre aux valeurs seuils des caractéristiques mécaniques exigées : qualité des matériaux » Construire-en-Chanvre.fr

un des deux champs de chanvre agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

un des deux champs de chanvre agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

 


Médecine


Cannabis thérapeutique : bientôt une nouvelle médecine complémentaire ? juin ’22, Essentiel Santé Magazine, Harmonie Mutuelle. Le cannabis à usage médical est actuellement évalué dans le cadre d’une expérimentation nationale. Au terme de cet essai, une généralisation du cannabis thérapeutique pourrait être envisagée. Toutefois, cette médecine complémentaire interviendrait seulement dans les situations où les patients n’ont pas d’autres recours thérapeutiques. […] Cinq situations ont été retenues pour inclure les patients dans le protocole : les douleurs neuropathique*, certaines formes d’épilepsie sévères, certains symptômes rebelles en oncologie liés au cancer ou à ses traitements, la spasticité douloureuse de la sclérose en plaques ou d’autres pathologies du système nerveux central et enfin, les situations palliatives [].


Médical, les deux substances du chanvre. « Le cannabis thérapeutique en 5 questions. Quels sont les médicaments autorisés ? Qui peut participer à l’expérimentation ? Le chocolat au CBD est-il thérapeutique ? 60 Millions fait le point. 60millions-mag.com 11.7.19 & 10.6.20 Nina Schretr. En raison de l’épidémie de Covid-19, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Direction générale de la santé (DGS) ont reporté l’expérimentation du cannabis thérapeutique au plus tard en janvier 2021. Les modalités (critères d’inclusion, formation des professionnels de santé, etc.) devraient, quant à elles, être disponibles d’ici la fin de l’été. Le cannabis thérapeutique sera bientôt une réalité en France, du moins son expérimentation. Le 11 juillet 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a donné son feu vert au lancement d’une expérimentation de l’usage médical du chanvre. S’il va falloir probablement patienter jusqu’à 2022 pour connaître les résultats de l’étude, certains espèrent déjà des changements dans la réglementation, à l’instar de la trentaine de pays qui a entériné sa légalisation. L’État de Californie, aux États-Unis, fut le premier à le faire en 1996, afin de répondre aux besoins des malades du sida […] Cannabidiol et tétrahydrocannabinol. Le chanvre médical se distingue aussi par sa composition. Les consommateurs de marijuana recherchent les effets générés par le tétrahydrocannabinol (THC), la principale substance psychoactive de la plante. Dans les produits pharmaceutiques à base de chanvre, ce cannabinoïde est moins concentré – voire totalement absent – au profit du cannabidiol (CBD). Le CBD, qui possède des propriétés psychoactives mais n’est pas classé comme psychotrope, crée un effet relaxant et modère l’action du THC. Aucun pouvoir addictogène n’a encore été démontré pour cette substance, a conclu l’OMS en 2018. []« 


chanvre agricole (04) Lurs, 20.7.15 © PhI

chanvre agricole (04) Lurs, 20.7.15 © PhI

 


Marché Commercial


La ruée vers l’or vert. 17.2.21 CourrierInternational.com « Dans ce numéro, après la décision de l’ONU, en décembre, de retirer le cannabis de la liste des produits stupéfiants les plus dangereux, retour sur son usage médical, légal dans un nombre croissant de pays. La France a autorisé une première expérimentation sur 3 000 patients. Une question de société importante, mais aussi un business prometteur []« 


  • Au chanvre et caetera, boutique autrefois à Arles (13) Trinquetaille. www.au-chanvre-etc.com Et, qui a déménagé sur le plateau de Valensole (04), qui propose à la vente principalement des produits alimentaire, des cosmétiques et des vêtements au/en chanvre.

« La légalisation du cannabis rapporterait un milliard d’euros au fisc, 2.8.11 Liberation.fr (Source AFP), Une légalisation du cannabis, qui serait vendu avec une taxe fixée par l’Etat comme pour le tabac, rapporterait 1 milliard d’euros, estime l’économiste Pierre Kopp, professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris-I) dans un entretien au Monde daté de mercredi. [] »


Article « Fumeux »


Une affaire « fumeuse »Un journaliste du Provençal, Ph. S. relatait un peu rapidement dans des articles une plantation de chanvre (agricole), qu’il a pris pour du chanvre (récréatif) à Marignane (13). Suite à cet article, cet essai de culture (2 ha) d’une coopérative agricole ont été moissonnés au couteau sous l’objectif  photo des gendarmes !  (histoire reprise dans le roman « La Baie des singes« , Alain Dugrand, éd. Grasset)


Chanvre Agricole (04) bandeau PhI (c)

Chanvre Agricole (04) Lurs © PhI

 


« Récréatif »


« Vive le haschich ? »  » Pour témoigner que le « H » ne transforme pas l’honnête homme en pourceau » Vequaud Yves, éd. Orban Olivier 4.77, coll. Actualités, 156 pp. format poche (rééd. Edition L’Esprit Frappeur 1.02. ISBN: 2-84405-171-5). 25.11.12 MMTQ LQ


  • Cannabis (Suisse) : un point de vue (plutôt pro) sur chanvre-info.ch : « Quelle est la dangerosité du cannabis ? Meta étude ». « Le but de cette contribution est de fournir une vue d’ensemble objective sur les connaissances scientifiques de la recherche nationale et internationale. (…) »

« Dépénalisation du cannabis. Débat brûlant pour 2012 ?« , « Presque trente ans après la mort de Bob Marley, plusieurs centaines de personnes ont manifesté ce week end [7 & 8 mai 2011] pour réclamer la dépénalisation de la consommation du cannabis en France. Outre des slogans pittoresque (« on veut du bédo bio »), le cortège parisien comptait dans ses rangs quelques élus. De quoi ravir l’association Cannabis sans frontières qui, à un an des élections présidentielles, rêve d’imposer « le thème de la dépénalisation dans la campagne politique » (…) «  (photo avec une image de feuille de Cannabis « Italie, Angleterre, Allemagne, Hollande, Belgique, Portugal, Canada… Pourquoi pas la France ? »), Direct Marseille Plus 9.5.11- Dépénalisation ou Non ? M. Vaillant, ancien ministre de l’Intérieur sous le gouvernement Jospin (PS) est pour, « pour lutter contre le trafic » (Radio Nova, matin 21.6.11), tandis que M. Claude Guéant, actuel ministre de l’Intérieur UMP est contre également pour lutter contre le trafic ! M. Fillon et son gouvernement sont également contre.


Chanvre Agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

Chanvre Agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

 


« Récréatif » & Statut Juridique


« Cannabis : Daniel Vaillant cultive le pragmatisme. Drogues. Face à l’échec de la prohibition, l’ex-ministre de l’Intérieur prône une «légalisation contrôlée». Michel Henry, 16.6.11, Liberation.fr. « Daniel Vaillant n’a jamais fumé un joint de sa vie et il se dit «contre la consommation de cannabis». Ça n’empêche pas l’ancien ministre de l’Intérieur de Lionel Jospin de faire une proposition originale, dans un rapport au PS : créer «une filière nationale du cannabis inspirée de celle du tabac». Cette régie du cannabis (formule qui a existé au temps des colonies, pour le kif au Maroc et l’opium en Indochine) gérerait la production et la distribution. Deux types d’établissement proposeraient du cannabis, tout en interdisant publicité et vente aux mineurs : des débits simples, et des sortes de «cannabistrots» où l’on pourrait consommer. «Il faudra inventer», prévient Vaillant. Côté production, le rapport du groupe parlementaire SRC (socialiste, radical, citoyen) divulgué hier préconise la mise en culture de 53 000 hectares, créant une nouvelle filière agricole. «On n’est pas dans une démarche libertaire», précise Vaillant. Le député PS de Paris se veut pragmatique : la prohibition est un échec. La preuve ? Avec une des législations «les plus répressives d’Europe», la France a un des niveaux de consommation les plus élevés. []« .


Chanvre / Cannabis / Manuel Valls Wikipédia.« Cannabis. Le 12 octobre 2009, Manuel Valls se déclare « en désaccord total » avec la proposition de dépénalisation ou de légalisation encadrée du cannabis faite par Daniel Vaillant qui visait pourtant notamment à priver les trafiquants d’une source de revenus, Valls arguant du risque de perte des repères, de fin des interdits, et que « la drogue, […] source de l’économie souterraine, ne peut pas être traitée ainsi » NouvelObs.com, 12 octobre 2009« . 26.7.12


champ de chanvre agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

champ de chanvre agricole (30) Beaucaire, 15.7.21 © PhI

 


« La légalisation du cannabis rapporterait un milliard d’euros au fisc, 2.8.11 Liberation.fr (Source AFP), Une légalisation du cannabis, qui serait vendu avec une taxe fixée par l’Etat comme pour le tabac, rapporterait 1 milliard d’euros, estime l’économiste Pierre Kopp, professeur à l’université Panthéon-Sorbonne (Paris-I) dans un entretien au Monde daté de mercredi. Pierre Kopp a comparé le coût de la politique de lutte contre le cannabis à celui d’une éventuelle autorisation. «Légaliser ne conduirait pas à une explosion de la consommation si la taxe fixée par l’Etat permettait de maintenir le prix actuel (environ 5,50 euros le gramme). Le prix est la variable essentielle: s’il était trop élevé, cela susciterait du trafic. S’il était trop bas, la consommation pourrait se développer. Il devrait en fait être un peu plus élevé qu’aujourd’hui pour compenser la disparition du risque que comporte l’achat (vol par le dealer, interpellation par la police, etc.)», estime M. Kopp. []« 


  • « Le cannabis pousse aussi à la Grave [05] ». « (…) 15 juin, les gendarmes de la brigade de la Grave (…) ont procédé à une perquisition (…) ont découvert une plantation de cannabis ainsi que 700 g d’herbe de cette plante (…) chez un habitant de la commune (…) de 30 ans (…). » [Donc en hauteur, la Grave est à 1 500 m d’altitude], in LaProvence.com (éd. Alpes) 18.6.11 [date symbolique !].

Débat ouvert, participez ! écrire à midi(a)laicite.fr06 52 27 09 38


création, 25.11.12midi(a)laicite.info – 06 52 27 09 38 – Aidez Laicite.fr Midi, don sur HelloAsso.

Riz & Rizières, nord d'Arles (13) & Camargue © PhI

le Riz

Le Riz et autour du riz de Camargue. Images, Textes & Cie 

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI


Riz en herbe, juillet 2018,en Camargue, Arles, entre le Sambuc et Salin-de-Giraud… avec un sacré petit signe discret, un clin d’oeil de la nature. « Tout est symbole », dit-on…


Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI

Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI



  • Riz, définition du CNTRL.fr, Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales



Des Producteurs de Riz

panicules de riz (13) Arles oct. '21 © PhI

panicules de riz (13) Arles oct. ’21 © PhI


Histoire du Riz



bando Arles 3 Riz en Vert © PhI

Arles Trois Riz en Vert © PhI


  • Histoire du Riz, Camargue-Production.com / Le Grand Badon, famille Cuillé.

Histoire du Riz en Camargue, Canavere / Benoit, 30 Saint-Gilles

  • Recette & Histoire. « L’histoire à la carte. Le riz de Camargue : une longue histoire ! Le riz de Camargue se prête très bien à la recette de Thierry Marx : riz au lait aux fruits confits.[…] » 28.1.18 FranceInfo.fr  / FranceTVinfo.fr (5 mn 06, audio).

Grain de Riz, Grain de Vie, Michelle Jeanguyot & Nour Ahmadi, éd. CIRAD et Magellan & Cie 4e tr.’02, 143 pp.37,90 €, ISBN 2-914330-33-2. « Experts du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), les auteurs, Michelle Jeanguyot et Nour Ahmadi, nous racontent la prodigieuse histoire du riz, cette plante d’exception qui entre pour 30 % dans ce qui est consommé chaque jour sur terre. Ils nous emmènent en Inde, au Vietnam, en Chine, en Guinée, au Sénégal, à Madagascar et au Brésil… »


Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

« Le riz de Camargue [Wikipédia], dont les premières traces de culture datent du Moyen Âge, est protégé par une IGP […]. Du XIIIe au XVIe siècle la riziculture ne cesse d’augmenter en Provence et surtout en Camargue. C’est à Henri IV que l’on doit la culture de riz en Camargue dès la fin du XVIe siècle, où il ordonna sa production […]. Dans les années 1840, les rizières vont être très utiles pour absorber l’eau des grandes crues du Rhône […] pour dessaler les terres. Grâce à cela, les terres vont être utilisées pour la culture des vignes. Au début du XXe siècle, la riziculture couvrait en Camargue 800 ha. […] Entre 1840 et 1913, plusieurs centaines d’hectares de rizières sont enregistrés. À cette époque, le riz n’est pas récolté, ou alors pour servir de nourriture aux cochons. La dernière rizière de cette époque disparaît en 1939. Le riz camarguais renaît en 1941 grâce à l’arrivée de travailleurs indochinois « accueillis » [travailleurs forcés] sous le régime de Vichy […] De 400 hectares en 1944, la Camargue passe à 3 000 ha en 1945, puis 32 000 ha en 1950 pour retomber 20 000 ha au tournant du millénaire. En 2000, le riz de Camargue bénéficie d’une indication géographique protégée (IGP) [..]. Cette zone s’étend sur 15 communes des Bouches-du-Rhône et du Gard, au cœur d’un triangle délimité par Aigues-Mortes à l’ouest, Port-Saint-Louis-du-Rhône à l’est et Tarascon au nord. […] » extrait de « Riz de Camargue / Wikipédia » – Voir aussi « Riziculture en Camargue / Wikipédia »


Riz « en herbe » au début de la Camargue (vers le Sambuc / Arles) 7.13, et séparateur de riz, blanchi et paddy (brut) à Saliers / Arles (années 1990-2000)…



Arles-Camargue, Saliers (13), Riz Paddy (« brut » avec sa « coque ») et Riz Blanchi (« usiné ») sur un plateau de tri © PhI, années 1990-2000 ; le Riz Complet, intermédiaire entre les riz paddy et riz blanchi, est nommé « Riz Cargo »



Arles-Camargue, entre le Sambuc et Gimeaux (13), Rizière, Riz en herbe, avec la « mousse » de la rizière qui « bouillonne », « fermente », juillet 2013

rizière de Camargue


Riz & Italie


Arles est jumelée avec Vercelli (Verceil en français), terre italienne du riz (plaine du Pô, nord-Italie). Wikipédia.

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI


Riz de Camargue & Indochine / Vietnam


C’est une partie de notre histoire, voici quelques infos sur le sujet. Il ne s’agit nullement de faire des procès anachroniques.


« Un riz au goût amer en Camargue, Antoine Lannuzel, 11.12.09 lexpress.fr,  C’est une histoire aussi incroyable que méconnue. « L’or blanc » a été introduit dans la région pendant la Seconde Guerre Mondiale par des travailleurs indochinois exploités. Une cérémonie de reconnaissance a eu lieu la veille à Arles. Le riz camarguais, qui s’affiche avec taureaux et flamands roses sur les cartes postales, est désormais célèbre. Son origine l’est beaucoup moins. Qui sait qu’elle remonte seulement à la Seconde Guerre mondiale? Et, surtout, que sa réussite masque une page enfouie, et peu glorieuse, de l’histoire coloniale ? []« 


« Riz de Camargue, une histoire indochinoise, 1.12.15, bleu-tomate.fr le mag ProvenceTransition, L’histoire est peu connue. Le riz de Camargue, emblème et richesse économique de la région est né du travail et du savoir-faire d’une poignée de paysans vietnamiens réquisitionnés au pays. Salin de Giraud : au cœur de cette terre mêlée d’eau où se perd le regard, dans le jardin de la mairie annexe, lieu républicain s’il en est, s’élève la frêle silhouette métallique d’un paysan de rizière asiatique. Il porte la houe et il est coiffé d’un turban. Une stèle pour rendre hommage aux 20 000 travailleurs indochinois  de la 2e Guerre Mondiale. Le savoir-faire asiatique. Quel mystère recèle cette évocation, qui semble effacer les 10 000 km séparant la Camargue du Vietnam ? Pour le percer, il faut remonter aux années 1940. Le riz en Camargue n’a fait l’objet que de quelques tentatives pas vraiment réussies. Tout au plus en sème-t-on pour dessaler les terres et nourrir les animaux. En 1935 aucune parcelle n’a été ensemencée. Mais pendant la guerre, la pénurie s’installe. D’où l’idée d’utiliser la main d’œuvre indochinoise présente sur place pour lancer la culture du riz à grande échelle. 500 travailleurs indochinois sont alors affectés à la création des rizières. Leur savoir-faire et leur technique va faire merveille : 250 ha sont mis en culture en 1942, 400 ha en 1944.  800 tonnes  sont récoltées la première année, 1250 à la fin de la Guerre. La main d’œuvre expérimentée a jeté les bases de la richesse à venir de la riziculture camarguaise. []« .


ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI

Ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI


Riz. Les bâtiments Lustucru en phase de destruction, avant la construction d’un centre commercial, au nord d’Arles.


Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi

Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi


Riziculture & Transformation.  Parmi les bâtiments de l’ancienne entreprise Lustucru, une halle créée par Effel, était en phase de démontage (12.17) ; graph sur le site (12.18) ; rizière devant le site (7.05) ; manif lors de la fermeture (5.03).


bando Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz 7.18

Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz, Graph’ & Social © PhI


création, 1.1.13 sur Laiq.info (ex-site web, lié à Laïcité Midi / Laicite.fr)

La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

La Calotte

Hier & Aujourd’hui. Revue(s) La Calotte, revues anticléricales illustrées (et antireligieuses). Du slogan « A bas la Calotte » aux journaux « La Calotte ». Et, constatons que les propos d’hier étaient bien plus violents que ceux d’aujourd’hui.

Lisez La Calotte, Abonnez-Vous

Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr
Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr

Dessins d’hier et d’aujourd’hui

L’arme du rire, adaptation d’un mémoire de maîtrise d’histoire, avec pour sous-titre « La presse satirique radicale à Marseille 1871-1879 » [éd. Via Valeriano, 2004], un titre qui illustre bien notre sujet. Bien avant Charlie Hebdo et Le Canard Enchaîné, le dessin de presse d’actualité, la caricature étaient une expression de la contestation des pouvoirs politiques et religieux. Parmi les revues qui publiaient ces dessins et des textes au « vitriol », il y avait les différentes versions de « La Calotte« …

  • Rire, une arme contre les larmes (Le Rire était une revue satirique)

La Calotte est toujours publiée…

La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr
La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr

Lisez La Calotte, Abonnez-Vous

Aujourd’hui, La Calotte, trimestriel (La Calotte, J.-M. Lecompte, BP 90924, 51060 Reims Cedex), abonnement simple, 16 € / an, abonnement de soutien, à partir de 20 € (chèques à l’ordre de « La Calotte« )

  • Info, 06 52 27 09 38 – a.boyer.lp13(a)gmail.com
"Pour une société humaine" La Calotte n° 539, 4e trim. '17 © Laicite.fr
« Pour une société humaine » La Calotte n° 539, 4e trim. ’17 © Laicite.fr

La Calotte, c’est quoi ?

  • Calotte (paramentique). fr.wikipedia.org, vu 1.12.20. « La calotte est une coiffe ronde, portée par les ecclésiastiques dans la liturgie catholique. Elle est également en usage chez les Anglicans. Chez les catholiques, on la nomme parfois de son italien zucchetto [] En France, sous la Troisième République, fortement anticléricale, un slogan populaire souvent répété est « À bas la calotte« , employé pour dénoncer l’influence de la religion sur la vie publique. []« 
A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi
A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi

« A Bas La Calotte !« 

A bas la Calotte ! la caricature anticléricale & la séparation des Eglises & de l’Etat, Guillaume Doizy & J.-Bernard Lalaux, éd. Alternatives 9.05, 30 €, 172 pp. couleur, ISBN 2-86227-459-3 [Multi-Mediathèques Laïq]. « A la fin du XIXe siècle, l’Église catholique et la République s’affrontent pour la domination des institutions du pays. Élaborant un langage trivial et violent, la caricature anticléricale, imprimée sur les supports les plus variés, devient une arme de combat aux mains du milieu libre-penseur, très actif depuis l’affaire Dreyfus. Volontiers effrontée et blasphématoire, cette imagerie satirique envahit la rue, commente les crises et les alimente, diffusant non seulement une vision infamante du clergé mais attaquant aussi les dogmes. Si les Républicains au pouvoir font finalement voter, en 1905, la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’imagerie anticléricale s’était donné pour tâche de séparer l’Église de toute la société, sur le terrain moral, affectif et idéologique. Une œuvre immense et passionnante d’une étonnante actualité qui aura inspiré certains des meilleurs dessinateurs de la Belle Époque comme André Gill, Pépin, Grandjouan, Delannoy« 

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Querelle, ou plus ?

La République & l’Eglise, Images d’une Querelle. Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette, Didier Pasamonik, éd. de la Martinière 7.05, 152 pp. 29 €, ISBN 2-7324-3288-1. Multi-Mediathèques Laïq.

  • Critique. La République et L’Eglise. Images d’une querelle, G. Doisy, CaricaturesEtCaricature.com 6.1.07, « Ce livre de Jacqueline Lalouette, Michel Dixmier et Didier Pasamonik publié à l’occasion du centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat entreprend de dresser l’inventaire des relations entre l’Eglise (surtout catholique) et l’Etat dans les premières décennies de la Troisième République. Les auteurs s’intéressent avant tout à la traduction de ces rapports houleux (un peu plus qu’une « querelle » pour reprendre l’expression du sous-titre de cet ouvrage) par l’image satirique et principalement au travers des dessins publiés par la presse []« 
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

Auteur du slogan ?

Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI
Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI

Croix hors-la-loi, mini-dossier sur Laicite.fr

Paris & Marseille

La Calotte [de Paris]G. Doizy, caricaturesetcaricature.com 13.1.07.  » Revue anticléricale illustrée, La Calotte est fondée à Paris en 1906 par l’éditeur Louis Grenêche. Lancée dans un contexte fin de crise autour des Inventaires faisant suite au vote et à l’application de la loi de 1905 sur la Séparation des Eglises et de l’Etat, La Calotte surfe sur une puissante vague anticléricale et reprend la formule lancée un an plus tôt en France par le belge Didier Dubucq, Les Corbeaux. La Calotte, hebdomadaire composé de 16 pages, est pour moitié illustrée de dessins satiriques visant exclusivement l’Eglise. Pour le reste, il s’agit de textes de la même veine, chansons, blagues, articles défendant les idées rationalistes et dénonçant le cléricalisme et ses méfaits. Dans son premier numéro du 14 septembre 1906, la rédaction explique à ses lecteurs, « vous pouvez vous rendre compte de l’allure combative de La Calotte. Nous n’avons qu’une arme : le rire, seule arme que redoutent les soldats de Tartuffe, c’est vous dire que nous ne manquerons pas d’ennemis qui chercheront à nous étouffer par tous les moyens. Si vous partagez notre avis, chers lecteurs, insistez auprès de vos kiosques et marchands de journaux, qui sont nos seuls vendeurs afin qu’ils nous affichent en bonne place. Vous soutiendrez ainsi notre cause ». […] »

La Calotte (1897-1902, Marseille) sur CaricaturesetCaricature.com Notice extraite de Ridiculosa n° 18, « La presse satirique française ». La presse satirique illustrée de province s’aligne en général mais avec retard et moins de brio, sur sa consœur de Paris. La Calotte de Marseille []« 

Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
  • création, 9.12.10 (sur l’ex-laicite.free.fr) # Re-fondation 9.12.20Merci à Alain Py, Leïla Amik, Clovis Hugues, A. Boyer et leurs amis historiens – tél. 06 52 27 09 38a.boyer.lp13(a)gmail.com

Laïcité. Culture. Social