Archives de catégorie : Media en Revue

abeilles & tournesol (04) Valensole 18.7.19 © PhI

Info Dernière octobre 2020

Infos glanées par des laïques

feuilles de frêne (05) Poligny-en-Champsaur 7.10.20 © PhI
feuilles de frêne (05) Poligny-en-Champsaur 7.10.20 © PhI

Rassemblements suite à la décapitation d’un prof, Arles, etc.

fin août, le riz de Camargue commence à brunir (13) Arles 22.8.20 © PhI
fin août, le riz de Camargue commence à brunir (13) Arles 22.8.20 © PhI

Québec & Laïcité

Le Québec nous montre en quoi la laïcité est un principe d’émancipation et non de soumission, 12.10.20 Marianne.net « Notre chroniqueur Henri Peña-Ruiz, auteur du « Dictionnaire amoureux de la laïcité » (éd. Plon), salue la Loi 21, votée au Québec l’an dernier. Il explique en quoi la laïcité et son principe d’émancipation entrent en contradiction avec l’idéologie multiculturaliste, qui, elle, est moins du côté des libertés que ce que l’on pourrait croire. []« 

un pied de vigne qui surplombe le Rhône (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
un pied de vigne qui surplombe le Rhône (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI

La laïcité au Québec, Loi 21, un sujet qui continue de diviser. Questions série n° 2 vidéo 9 – Congrès des Kabyles du Canada 21.5.19 Youtube, Taddart.tv nmey… [Après la conférence, des interventions qui peuvent éclairer nos réflexions]

"plage la nuit" Piémanson 22.8.20 Salin-de-Giraud (13) Arles © PhI
« plage la nuit » Piémanson 22.8.20 Salin-de-Giraud (13) Arles © PhI

La laïcité au Québec, Conférence-débat [Taddart.tv Liens Vidéos Laïcité] 11.5.19, à l’initiative du Congrès Des Kabyles du Canada (CKC), a eu lieu une conférence-débat sur le thème très controversé en ce moment au Québec sur la laïcité. Après la présentation du CKC qui soufflera sa première bougie demain le 13 mai, les panelistes Omar Aktouf, Farida Zerar, Nadia El Mabrouk, Michèle Sirois et Kamal Amari ont eu 15 mn chacun pour présenter leurs sujets et leurs points de vues respectifs.[]« 

Flamants roses (66) Le Canet-en-Roussillon 8.20 © PhI
Flamants roses (66) Le Canet-en-Roussillon 8.20 © PhI

Voile intégral, quel bilan 10 ans après ? Questions d’islam, Ghaleb Bencheikh, FranceCulture.fr 11.10.20. Dix ans après la promulgation de la loi proscrivant la dissimulation du visage dans l’espace public, quel bilan peut-on dresser ? Pourquoi ces femmes sont-elles dans une démarche réislamisation, en portant le voile intégral ? A l’occasion du dixième anniversaire de la promulgation de la loi proscrivant la dissimulation du visage dans l’espace public, un état des lieux relatif au port du voile intégral en France est dressé par la sociologue documentariste Agnès De Féo. Dès 2008 à la demande de mon directeur de thèse Michel Wieviorka je me suis intéressée à ce phénomène en France qui était très minoritaire.[] Pourquoi ces jeunes femmes, souvent issues de familles musulmanes laïcisées, s’inscrivent-elles aujourd’hui dans une démarche de réislamisation ou de conversion pour marquer la rupture avec leurs familles ? [] Agnès De Féo est sociologue et réalisatrice de documentaires. Auteure de « Derrière le niqab » éd. Armand Colin. Elle a réalisé entre 2006 et 2017 plus d’une dizaine de documentaires autour de ces femmes. » [Cette sociologue a beaucoup d’empathie pour ces femmes, et, pense qu’il faut accueillir favorablement leur voile intégral avec un discours différent du féministe, celui du relativisme culturel.]

lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI
lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Libération de l’otage du Mali. 10.10.20 LaDepeche.fr « Convertie à l »islam retour à Gao monnaie d’échange critiquée ce que l’on sait de la liberation de -Sophie Petronin […] Des Propos Ambigus. Je me suis placée dans l’acceptation », détaille Sophie Pétronin, qui qualifie sa captivité de « retraite spirituelle ». « Je me suis accrochée car je sais que c’est l’anse la plus ferme », poursuit l’humanitaire avec beaucoup de résilience. Interrogée par plusieurs médias, dont RFI et TV5-Monde, sur les « djihadistes » qui l’ont séquestrée, Sophie Pétronin offre une réponse déconcertante. « Appelez-les comme vous voulez. Moi, je dirais que ce sont des groupes d’opposition armée au régime ». L’humanitaire confie d’ailleurs être convertie à l’islam : « je suis musulmane, vous m’appelez Sophie, mais c’est Mariam que vous avez devant vous ». Puis, elle implore pour le Mali la « bénédiction et la miséricorde d’Allah » []« .

dans les tournesols 20.7.19 Valensole (04) © PhI
dans les tournesols 20.7.19 Valensole (04) © PhI

Séparatisme, Islamisme & E. Macron

« Séparatisme » : des propos radicaux… contredits par un « islam de France » offert aux extrémistes«  Ch. Arambourou, UFAL.org, 6.10.20

Naëm Bestandji réagit sur Cnews au discours d’Emmanuel Macron sur le « séparatisme » 4.10.20 YouTubeDailyMotionNaemBestandji.fr – Le Président de la République a prononcé son discours sur le séparatisme islamiste le 2.10.20. Ce qui a été présenté est intéressant. E. Macron a nommé les choses, même s’il répète les mêmes erreurs sémantiques que d’autres : « islamisme radical » est un pléonasme. L’islamisme est radical par définition. Les différences sont sur les méthodes : djihadisme, « quiétisme » (repli sur soi sectaire) ou politique. Les différences sont aussi sur la temporalité : temps courts pour le salafisme, temps longs pour les Frères musulmans. []« .

lavande et araignée 28.6.15 Valensole (04) © PhI
lavande et araignée 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Discours du Président de la République sur le « séparatisme » : l’islamisme est enfin désigné… mais c’est avec certains de ses représentants que l’État construit « l’islam de France » 6.10.20 UFAL.org Union des FAmilles Laïques. L’UFAL se félicite qu’enfin, au plus haut niveau de l’État, une prise de conscience officielle se manifeste du danger pour la République que représentent les menées de l’islam politique. Il était plus que temps de sortir du déni, sans confondre une religion avec ceux qui l’instrumentalisent pour embrigader les musulmans au service d’une idéologie rétrograde et mortifère. […] Cependant, la contradiction la plus grave vient de la volonté présidentielle de favoriser la création d’un « islam de France » qui serait « l’interlocuteur des pouvoirs publics » — situation quasi concordataire — donc contraire à la laïcité. Le pire est que cette construction inclura notamment des personnages issus ou proches des Frères musulmans. Ce mouvement extrémiste international vise le rétablissement du califat et l’instauration de la charia, avec l’aide des milliards du Qatar aussi bien par le terrorisme que par le prêche. En France, ils dissimulent leur violence fondamentale derrière une apparence « d’islam du juste milieu ». Les salafo-wahhabites financés par l’Arabie saoudite les rejoignent : même islam fondamentaliste moyenâgeux, antisémite, homophobe, minorant systématiquement les femmes, et violent. Or l’organisation de l’islam de France, et en particulier la formation des imams, serait confiée notamment à l’AMIF (association des musulmans pour un islam de France) — laquelle comporte dans ses organes dirigeants des personnages proches ou issus des Frères musulmans. De loin les mieux organisés grâce à une multitude d’associations, ils pourront imposer à tous les musulmans ainsi qu’aux pouvoirs publics leurs redoutables conceptions théologiques, et accroître ainsi leur pouvoir politique. L’UFAL alerte depuis longtemps sur ce danger, que le précédent ministre de l’Intérieur a purement et simplement nié devant nous (entrevue du 27 février 2020 avec les associations laïques). Certes, l’on ne peut que souscrire aux fortes paroles du Président quand il affirme : « l’adhésion [de chaque individu]à l’universel républicain, c’est cela qu’il faut défendre ». Malheureusement, en ouvrant la porte aux salafistes et aux frères musulmans, il s’engage dans le chemin inverse. »

araignée 28.6.15 Valensole (04) © PhI
araignée 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Lire le discours de E. Macron « protéger les libertés en luttant contre le séparatisme islamiste« 2.10.20 Elysee.fr « […]C’est pourquoi notre ennemi est, à ce titre, le séparatisme c’est-à-dire ce phénomène que nous observons depuis des décennies qui est une volonté de quitter la République, de ne plus en respecter les règles, d’un mouvement de repli qui, en raison de croyances et d’appartenance, vise à sortir du champ républicain et ça ce n’est pas acceptable [] ».

abeille grapillant le pollen de lavande (04) Valensole 28.6.15 © PhI
abeille grapillant le pollen de lavande (04) Valensole 28.6.15 © PhI

La DRH de « Charlie Hebdo » exfiltrée de son domicile. « À la suite de menaces sérieuses, Marika Bret, responsable des ressources humaines du journal « Charlie Hebdo », a dû partir de chez elle lundi soir. Interview. Par Clément Pétreault. 21.9.20 Le Point.fr – Marika Bret ne rentrera plus chez elle. En plein procès des attentats de 2015, la responsable des ressources humaines de Charlie Hebdo a été exfiltrée de son domicile à la suite de menaces suffisamment concrètes pour être jugées sérieuses. C’est ainsi que vivent ceux qui travaillent chez Charlie Hebdo. Marika Bret fait partie de ceux qui ont relancé le journal en 1992. Elle a décidé de rendre cette exfiltration publique pour alerter ceux qui pensent que ce genre d’événements n’arrivent qu’aux autres. Si Charlie est toujours Charlie, c’est d’abord au prix de la liberté de mouvement de ceux qui le fabriquent et espèrent, un jour peut-être, retrouver une vie normale. Elle dénonce aujourd’hui la responsabilité de l’extrême gauche dans cette ambiance délétère et dans le procès politique qui est fait aux morts de Charlie. [] » 

robinier faux-acacia (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
robinier faux-acacia (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI

Photographie : femmes iraniennes contre le port du voile en 1979. 24.9.15 fr.Euronews.com « L’expo photo s’intitule “Witness 1979” et nous plonge dans une révolution iranienne. Non pas celle qui provoqua la chute du régime du chah Mohamed Reza Palavi en septembre 79, mais celle qui, le 7 mai, imposa aux femmes le port du voile ou du tchador. Au lendemain de cette loi, des dizaines de milliers d’entre elles battent le pavé à Téhéran. Alors âgée de 27 ans, la photographe Hengameh Golestan a immortalisé cette mobilisation, et présente aujourd’hui au Showroom Gallery de Londres ces clichés de femmes au poing levé. “Personne ne prêtait vraiment attention à ces manifestations, se souvient-elle. Même les journaux de l‘époque ne publiaient pas d’articles sur ces événements. Je me suis dit que c‘était un bon moment pour exposer ces photos. Quand je les regarde, je vois une représentation complètement différente des femmes iraniennes. Ce que je veux dire, c’est que maintenant, ça devient quelque chose d’historique.” Les droits des femmes comme indicateur de la politique iranienne… Cette exposition offre ainsi l’opportunité de remonter le fil de l’histoire politique de ces dernières décennies en Iran. En 1936, tenté par la politique “moderniste” du premier président turc, Ataturk, Reza Chah Pahlavi, interdit le port du foulard. Dans les années 70, le port du voile se diffuse à nouveau, se généralisant avec l’avènement de la République islamique. Mais les droits des femmes évoluent dans le même temps et notamment le droit à l‘éducation. “Les photos de Hemgameh Golestan attirent un public divers, des personnes s’intéressant à la photographie, à l’histoire contemporaine de l’Iran, mais aussi des militantes des droits des femmes, étant donné qu’une telle exposition ne serait pas possible en Iran”, commente Ali Kheradpir; correspondant d’Euronews à Londres. »

abeille sur une lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI
abeille sur une lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Hugo Micheron : « Le jihadisme n’est pas superposable à la question des banlieues » 6.2.20 France24com/fr Youtube. « Pendant près de cinq ans, le chercheur Hugo Micheron a mené une vaste enquête sur le jihadisme. Il s’est entretenu avec des jihadistes et des candidats au jihad, à l’étranger et en France, dans les quartiers comme dans les prisons françaises. Son objectif était de « réinvestir le terrain » et de « faire sens » à la vague d’attentat qui a frappé la France et l’Europe de l’Ouest ces dernières années. Il signe une enquête inédite : « Le jihadisme français : quartiers, Syrie, prisons » (Ed. Gallimard) et nous livre ses conclusions. Entretien. »

lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI
lavande 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Rencontre avec Hugo Micheron – Le Jihadisme Français, vidéo 1 h 32 YT 3.3.20. Librairie Mollat.com & SciencesPo Bordeaux Rencontre avec Hugo Micheron à Sciences Po Bordeaux autour de son ouvrage « Le Jihadisme Français : quartiers, Syrie, prisons » éd. Gallimard.

lavande et fils 28.6.15 Valensole (04) © PhI
lavande et fils 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Jihadisme français : l’enquête choc 18.1.20 France 5, C l’Hebdo Youtube « Un document exceptionnel sur la fabrique du terrorisme. 5 ans de recherche, une centaine d’entretiens réalisés dans les quartiers, au Levant et dans les prisons. Titre de cette enquête : « Le jihadisme français ». Signée par un jeune chercheur, Hugo Micheron — jamais personne n’avait pu interroger autant de jihadistes après leur retour en France. Et un travail qui permet de mieux comprendre leur parcours, leurs croyances. Le livre paraît alors que le débat sur le sort qu’il faut réserver à ceux qu’on appelle « les revenants » attise toujours beaucoup de tensions. »

lavandes 28.6.15 Valensole (04) © PhI
lavandes 28.6.15 Valensole (04) © PhI

Le jihadisme français. Quartiers, Syrie, prisons, Hugo Micheron, préface de Gilles Kepel, Coll. Esprits du monde, éd. Gallimard 9.20, 416 pp. 22 €, ISBN 978-2-07287599-1. « Cinq ans après les attentats qui ont ensanglanté la France – de la tuerie de Charlie Hebdo au massacre du Bataclan –, ce livre est le premier récit de l’intérieur du processus qui a vu croître le jihadisme français. Né dans les «cités» enclavées des banlieues populaires, il a mené ses activistes, en passant par le «califat» de Daech au Levant, jusqu’aux prisons de l’Hexagone. À partir de quatre-vingts entretiens avec des terroristes incarcérés, Hugo Micheron analyse la nature du jihadisme français. Loin d’être coupée du reste de la société, la prison est en interaction constante avec les quartiers. Dans quel terreau français se creuse le jihadisme? Comment se transplante-t-il dans le jihad syrien? Comment s’épanouit-il dans les prisons de l’Hexagone ? Voici le récit édifiant d’une emprise moderne, méthodique, qui a bouleversé les profondeurs de la société. »

abeilles & tournesol (04) Valensole 18.7.19 © PhI
abeilles & tournesol (04) Valensole 18.7.19 © PhI

Maintien des Guichets des Gares du Pays d’Arles, 11.9.20, « Le directeur des lignes Ouest Provence de la SNCF est venu informer M. Lucien Limousin, maire de Tarascon de la fermeture de la billetterie en gare de Tarascon à compter du 1er novembre prochain. Malgré une fréquentation de la gare en hausse de 13 % cette fermeture serait motivée par « une baisse drastique de l’activité de guichet ». Nous, habitantes et habitants de Tarascon et de la région, usagers SNCF, nous demandons à M. le Président de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, et son prestataire SNCF, le maintien d’un guichet pour les usagers du train (travail, scolaires, tourisme, retraités…) tarascon(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38 –
SIGNEZ la PETITION pour le Maintien du Guichet SNCF de Tarascon (13) Nouvelle PETITION sur MesOpinions.com

Gare (13) Tarascon 6.5.14 © PhI
Gare (13) Tarascon 6.5.14 © PhI

Mamadou Diouf : “L’identité noire ne se résume pas à la traite” 10.8.20 LaVie.fr, Chantal Cabé. Même si elles ont bouleversé les sociétés africaines, la traite et la colonisation n’ont finalement constitué qu’un bref épisode dans l’histoire du continent. Pour l’historien sénégalais Mamadou Diouf, les cultures ont su se réinventer sans perdre leur essence. Entretien extrait de L’Atlas des Afriques, un hors-série de La Vie et du Monde. […] La traite négrière est-elle toujours un élément constitutif de l’« identité noire » et du regard porté sur l’Afrique ? La traite et la colonisation définissent cette identité noire, mais les deux ne la définissent pas exclusivement. Si vous lisez toute la littérature africaine, vous y trouverez le produit de cette histoire précoloniale qui montre que l’Afrique s’est très tôt inscrite dans la condition humaine, depuis le début et jusqu’à aujourd’hui. C’est pourquoi les grands penseurs noirs – comme le sociologue, historien et écrivain afro-américain W.E.B. Du Bois (1868-1963), le poète, écrivain sénégalais Léopold Sédar Senghor (1906-2001), et bien d’autres – considèrent que l’Histoire n’est pas linéaire – « l’Histoire comme progrès », comme le pensent certains Européens –, mais qu’elle est, au contraire, cyclique. On peut être en bas, puis en haut, puis monter, redescendre, remonter, etc. Ainsi, l’Afrique était-elle en haut à l’époque de l’Égypte ancienne, qui était maîtresse du monde. Et si l’Afrique paraît aujourd’hui être en bas, elle pourrait nous surprendre et retrouver une place tout en haut. []« 

plage-la-nuit de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 © PhI
plage-la-nuit de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 © PhI

Chaudun, mise à mort d’un hameau [Gap, Hautes-Alpes], Fabrice Drouzy, Next.Liberation.fr, 7 & 8.10.20. L’ex-directeur de la rédaction du «Monde» Luc Bronner reconstitue le destin d’un village vendu au XIXe siècle à l’Etat par ses habitants pour cause de désastre écologique.[…] «Ce sont les restes d’un village. Au fond de la vallée, au milieu de nulle part, hors du monde, dans un des plus beaux paysages des Alpes françaises.» []« 

création, 1.10.20

Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 vers Piémanson © PhI

Info Dernière septembre 2020

Infos glanées par des laïques d’ici et d’ailleurs

robinier faux-acacia (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
robinier faux-acacia (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI

« La DRH de « Charlie Hebdo » exfiltrée de son domicile. À la suite de menaces sérieuses, Marika Bret, responsable des ressources humaines du journal « Charlie Hebdo », a dû partir de chez elle lundi soir. Interview. Par Clément Pétreault. 21.9.20 Le Point.fr – Marika Bret ne rentrera plus chez elle. En plein procès des attentats de 2015, la responsable des ressources humaines de Charlie Hebdo a été exfiltrée de son domicile à la suite de menaces suffisamment concrètes pour être jugées sérieuses. C’est ainsi que vivent ceux qui travaillent chez Charlie Hebdo. Marika Bret fait partie de ceux qui ont relancé le journal en 1992. Elle a décidé de rendre cette exfiltration publique pour alerter ceux qui pensent que ce genre d’événements n’arrivent qu’aux autres. Si Charlie est toujours Charlie, c’est d’abord au prix de la liberté de mouvement de ceux qui le fabriquent et espèrent, un jour peut-être, retrouver une vie normale. Elle dénonce aujourd’hui la responsabilité de l’extrême gauche dans cette ambiance délétère et dans le procès politique qui est fait aux morts de Charlie. []« 

abeilles & tournesol (04) Valensole 18.7.19 © PhI
abeilles & tournesol (04) Valensole 18.7.19 © PhI

« Photographie : femmes iraniennes contre le port du voile en 1979. 24.9.15 fr.Euronews.com 24.9.15. L’expo photo s’intitule “Witness 1979” et nous plonge dans une révolution iranienne. Non pas celle qui provoqua la chute du régime du chah Mohamed Reza Palavi en septembre 79, mais celle qui, le 7 mai, imposa aux femmes le port du voile ou du tchador. Au lendemain de cette loi, des dizaines de milliers d’entre elles battent le pavé à Téhéran. Alors âgée de 27 ans, la photographe Hengameh Golestan a immortalisé cette mobilisation, et présente aujourd’hui au Showroom Gallery de Londres ces clichés de femmes au poing levé. “Personne ne prêtait vraiment attention à ces manifestations, se souvient-elle. Même les journaux de l‘époque ne publiaient pas d’articles sur ces événements. Je me suis dit que c‘était un bon moment pour exposer ces photos. Quand je les regarde, je vois une représentation complètement différente des femmes iraniennes. Ce que je veux dire, c’est que maintenant, ça devient quelque chose d’historique.” Les droits des femmes comme indicateur de la politique iranienne… Cette exposition offre ainsi l’opportunité de remonter le fil de l’histoire politique de ces dernières décennies en Iran. En 1936, tenté par la politique “moderniste” du premier président turc, Ataturk, Reza Chah Pahlavi, interdit le port du foulard. Dans les années 70, le port du voile se diffuse à nouveau, se généralisant avec l’avènement de la République islamique. Mais les droits des femmes évoluent dans le même temps et notamment le droit à l‘éducation. “Les photos de Hemgameh Golestan attirent un public divers, des personnes s’intéressant à la photographie, à l’histoire contemporaine de l’Iran, mais aussi des militantes des droits des femmes, étant donné qu’une telle exposition ne serait pas possible en Iran”, commente Ali Kheradpir; correspondant d’Euronews à Londres. »

Gare (13) Tarascon 6.5.14 © PhI

Tarascon (13) gare SNCF 5.14 © PhI

Maintien des Guichets des Gares du Pays d’Arles

Maintien des Guichets des Gares du Pays d’Arles, 11.9.20, « Le directeur des lignes Ouest Provence de la SNCF est venu informer M. Lucien Limousin, maire de Tarascon de la fermeture de la billetterie en gare de Tarascon à compter du 1er novembre prochain. Malgré une fréquentation de la gare en hausse de 13 % cette fermeture serait motivée par « une baisse drastique de l’activité de guichet ». Nous, habitantes et habitants de Tarascon et de la région, usagers SNCF, nous demandons à M. le Président de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, et son prestataire SNCF, le maintien d’un guichet pour les usagers du train (travail, scolaires, tourisme, retraités…) tarascon(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38 –
SIGNEZ la PETITION pour le Maintien du Guichet SNCF de Tarascon (13) Nouvelle PETITION sur MesOpinions.com

Tarascon (13) gare SNCF 5.14 © PhI

2018 « Mélenchon sur l’Unef : « La religion devient de plus en plus ostentatoire » 20.5.18 Gd Jury RTL. Le leader de la France insoumise réagit à la polémique, après la diffusion d’une vidéo de l’Unef, où l’on y voit l’une de ses dirigeantes porter un voile. Une vive polémique a éclaté cette semaine après la diffusion d’une vidéo dans laquelle s’exprime une dirigeante de l’Unef voilée. Interrogé sur le sujet, Jean-Luc Mélenchon explique : « Il y a une opinion personnelle qui entre en ligne de compte. J’ai été adhérent de l’Unef et membre de son bureau national. Je sais ce qu’il y a dans les statuts et je les ai respectés scrupuleusement ». Le leader de la France insoumise ajoute : « Ils disent que l’Unef regroupe tout le monde. Cela crée deux devoirs. Tout le monde est bienvenu, mais à l’inverse ceux qui le dirigent doivent se mettre en situation de ne pas faire en sorte que l’adhésion syndicale puisse avoir d’une façon ou d’une autre, la couleur d’une adhésion à une religion ». Jean-Luc Mélenchon qualifie ce débat de « politique ». « En tant qu’individu, pour ma part, je ne suis pas d’accord. (…) Ça bloque. C’est comme si j’arrivais avec une énorme croix (…) On est dans un moment où la religion devient de plus en plus ostentatoire (…) L’État est laïque, le service public est laïque. La société n’est obligée de rien, sinon de respecter les lois de la République »[]« 

plage-la-nuit de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 © PhI
plage-la-nuit de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 © PhI

« Charlie Hebdo » : Le recteur de la Grande Mosquée de Paris encourage le journal à « user de son art ». B.Ch. 20minutes.fr 5.9.20 avec AFP. Soutine Chems-eddine Hafiz explique aussi pourquoi il avait attaqué en justice l’hebdomadaire satirique pour avoir publié des caricatures de Mahomet. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-eddine Hafiz, a soutenu la rédaction de Charlie Hebdo, dans une tribune, où il explique également sa décision de poursuivre, en 2006 et en tant qu’avocat, le journal satirique pour avoir caricaturé Mahomet. « Que Charlie Hebdo continue d’écrire, de dessiner, d’user de son art et surtout de vivre. Que le drame qui a frappé cette publication, des policiers et nos compatriotes juifs serve de leçon à la communauté nationale, mais aussi à ceux qui se réclament de l’islam, à ceux qui se disent « amis des musulmans » et qui ne condamnent pas clairement ces crimes terroristes : en quoi le meurtre de dessinateurs a fait avancer la cause des musulmans ? Et en quoi la destruction et la barbarie peuvent-elles servir l’image de l’islam ? », interroge-t-il, alors que s’est ouvert, mercredi devant la cour d’assises spéciale à Paris, le procès des attaques djihadistes de janvier 2015 contre Charlie Hebdo, des policiers et l’Hyper Cacher. []« 

Arles-sur-Rhône (13) nuit 31.8.20 © PhI
Arles-sur-Rhône (13) nuit 31.8.20 © PhI

Procès des attentats de janvier 2015: l’esprit «Charlie» fait pouffer les assises. 19.9.20 LeFigaro.fr Stéphane Durand-Souffland. Après la projection de dessins de Charb, une collaboratrice a dénoncé les «compromissions» qui tuent le dessinateur «une seconde fois». Soudain, les cœurs se desserrent, les larmes changent de saveur, une vague inattendue rafraîchit les assises: on rit. Pas à gorge déployée mais franchement, comme cela arrive à un enterrement, pour faire la nique au chagrin. À la demande de la famille du directeur de Charlie Hebdo assassiné avec plusieurs de ses camarades par les frères Kouachi, au nom d’al-Qaida, le 7 janvier 2015, le président fait projeter une sélection de dessins de Charb. Là où, lundi, s’étalait la photo indicible de la scène de crime, surgit une ribambelle de ridicules petits bonshommes. Il y a des curés, des rabbins, des imams, des croix, des croissants, des étoiles. Des gros mots, des blasphèmes, des vacheries. Même dans le box, certains des accusés pouffent. Avaient-ils déjà vu un dessin de Charb? Il n’est pas demandé à ces hommes passibles pour la plupart de vingt ans de réclusion criminelle ce qui, à cet instant, les amuse. []« 

acacia, sous-bois (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
acacia, sous-bois (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI

Mamadou Diouf : “L’identité noire ne se résume pas à la traite” 10.8.20 LaVie.fr, Chantal Cabé. Même si elles ont bouleversé les sociétés africaines, la traite et la colonisation n’ont finalement constitué qu’un bref épisode dans l’histoire du continent. Pour l’historien sénégalais Mamadou Diouf, les cultures ont su se réinventer sans perdre leur essence. Entretien extrait de L’Atlas des Afriques, un hors-série de La Vie et du Monde. […] La traite négrière est-elle toujours un élément constitutif de l’« identité noire » et du regard porté sur l’Afrique ? La traite et la colonisation définissent cette identité noire, mais les deux ne la définissent pas exclusivement. Si vous lisez toute la littérature africaine, vous y trouverez le produit de cette histoire précoloniale qui montre que l’Afrique s’est très tôt inscrite dans la condition humaine, depuis le début et jusqu’à aujourd’hui. C’est pourquoi les grands penseurs noirs – comme le sociologue, historien et écrivain afro-américain W.E.B. Du Bois (1868-1963), le poète, écrivain sénégalais Léopold Sédar Senghor (1906-2001), et bien d’autres – considèrent que l’Histoire n’est pas linéaire – « l’Histoire comme progrès », comme le pensent certains Européens –, mais qu’elle est, au contraire, cyclique. On peut être en bas, puis en haut, puis monter, redescendre, remonter, etc. Ainsi, l’Afrique était-elle en haut à l’époque de l’Égypte ancienne, qui était maîtresse du monde. Et si l’Afrique paraît aujourd’hui être en bas, elle pourrait nous surprendre et retrouver une place tout en haut. []« 

Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 vers Piémanson © PhI

Faire TAIRE ! Cancel culture : mais qui censure qui ? 11.9.20 Alternatives-Economiques.fr Régis Meyran 11.9.20. La « cancel culture », qui consiste à boycotter des personnes jugées criminelles ou offensantes, constitue-t-elle une régression de la démocratie à l’heure des réseaux sociaux, ou au contraire une affirmation inédite des minorités dans l’espace public ? Retour sur un débat au départ américain et désormais français, qui fait couler beaucoup d’encre. Tout a commencé par un règlement de comptes musclé au New York Times. Le 7 juin dernier, le rédacteur en chef des débats, James Bennet, a démissionné à la suite d’une fronde inédite contre lui, émanant de lecteurs et de centaines de ses collègues journalistes. Le motif de la révolte ? Celui-ci avait publié une tribune d’un sénateur républicain, Tom Cotton, qui proposait d’envoyer []« 

Trottoir "végétalisé" 27.8.20 ©PhI

Camaret-sur-Aigues : le maire conduisait (encore) sans permis. 9.9.20 LeDauphine.com – Philippe de Beauregard avait déjà été arrêté en 2018 [https://www.ledauphine.com/vaucluse/2018/04/07/le-maire-conduisait-sans-permis]. Il y a quelques semaines, le maire de Camaret-sur-Aigues, Philippe de Beauregard (Rassemblement national [extrême-droite]), a été arrêté lors d’un contrôle de gendarmerie alors qu’il conduisait sans permis. En 2018 déjà, le maire avait été condamné par le tribunal correctionnel de Carpentras à payer une amende de 700 € pour le même motif. Après avoir perdu tous ses points pour des excès de vitesse, il avait conduit pendant trois ans sans permis. « J’ai beaucoup d’arguments en ma faveur ». À l’époque, il avait assuré à la barre qu’il allait louer une voiture sans permis. « Je l’ai bien loué et je me déplace avec celle-ci. Mais le jour du contrôle, j’avais pris de façon très exceptionnelle mon véhicule pour une raison familiale impérieuse, explique Philippe de Beauregard. J’ai beaucoup d’arguments en ma faveur, c’est pourquoi je bénéficie de la procédure la plus allégée. ». L’édile doit en effet se présenter en novembre prochain au tribunal de Carpentras pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Le maire assurant que les pertes des points de son permis de conduire n’étant dues qu’à « des petits excès de vitesse, jamais d’alcoolémie ou de grands excès… » []« 

Chateauneuf-du-pape (84) 21.8.20 © PhI
Chateauneuf-du-pape (84) 21.8.20 © PhI

Médical, les deux substances du chanvre. « Le cannabis thérapeutique en 5 questions.Quels sont les médicaments autorisés ? Qui peut participer à l’expérimentation ? Le chocolat au CBD est-il thérapeutique ? 60 Millions fait le point. 60millions-mag.com 11.7.19 & 10.6.20 Nina Schretr. En raison de l’épidémie de Covid-19, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) et la Direction générale de la santé (DGS) ont reporté l’expérimentation du cannabis thérapeutique au plus tard en janvier 2021. Les modalités (critères d’inclusion, formation des professionnels de santé, etc.) devraient, quant à elles, être disponibles d’ici la fin de l’été. Le cannabis thérapeutique sera bientôt une réalité en France, du moins son expérimentation. Le 11 juillet 2019, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a donné son feu vert au lancement d’une expérimentation de l’usage médical du chanvre. S’il va falloir probablement patienter jusqu’à 2022 pour connaître les résultats de l’étude, certains espèrent déjà des changements dans la réglementation, à l’instar de la trentaine de pays qui a entériné sa légalisation. L’État de Californie, aux États-Unis, fut le premier à le faire en 1996, afin de répondre aux besoins des malades du sida […] Cannabidiol et tétrahydrocannabinol. Le chanvre médical se distingue aussi par sa composition. Les consommateurs de marijuana recherchent les effets générés par le tétrahydrocannabinol (THC), la principale substance psychoactive de la plante. Dans les produits pharmaceutiques à base de chanvre, ce cannabinoïde est moins concentré – voire totalement absent – au profit du cannabidiol (CBD). Le CBD, qui possède des propriétés psychoactives mais n’est pas classé comme psychotrope, crée un effet relaxant et modère l’action du THC. Aucun pouvoir addictogène n’a encore été démontré pour cette substance, a conclu l’OMS en 2018. […] » Voir la page Le Chanvre.

création, 1.9.20

Voeux 2015, trois photos (c) PhI

Histoire des Caricatures Danoises

Rallumons les Lumières ! « L’affaire des dessins de Mahomet » bien expliquée, avec honnêteté intellectuelle, par une universitaire qui a publié une enquête rigoureuse sur cette « affaire », dont on parle à tord et à travers, sans connaître son déroulement au Danemark et sa suite française !. Continuer la lecture

plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 14.9.14 © PhI

Info Dernière août 2020

Brèves infos rassemblées par des laïques du Midi et d’ailleurs

Caricatures Danoises & Sensibilités Religieuses, Jeanne Favret-Saada
Enquêtes sur les Caricatures Danoises & Sensibilités Religieuses, Jeanne Favret-Saada

Social avant ethnique

« Aux États-Unis, des voix de gauche critiquent Black Lives Matter 6.8.20 Slate.fr Claire Levenson. Plusieurs universitaires proches du socialisme s’opposent à un discours antiraciste qui a tendance à évacuer l’analyse de classe. Le 13 juin 2020, deux semaines après la mort de George Floyd, une employée de supermarché de 25 ans a été tuée par un policier dans une petite ville du Missouri. Elle n’avait pas obéi aux consignes du policier qui avait stoppé son véhicule. Il a dit qu’elle l’avait menacée, mais aucune arme n’a été retrouvée sur elle. En pleine vague de manifestations Black Lives Matter, le cas d’Hannah Fizer, qui est blanche, n’a pas été très médiatisé et a été peu mentionné sur les réseaux sociaux. Il y a eu des défilés dans sa ville, mais le policier n’a pour l’instant pas été inculpé. Dans le contexte du mouvement antiraciste actuel, les violences policières sont pensées sous un angle presque exclusivement racial, et ce sont souvent les médias de droite qui parlent des victimes blanches pour tenter de discréditer Black Lives Matter. Pourtant, plusieurs médias et intellectuels de gauche critiquent aussi cette approche. Après le décès d’Hannah Fizer, un site socialiste a publié un papier expliquant que sa mort montrait la fausseté du «récit racialiste défendu par le parti démocrate». L’article rappelait que si les personnes noires sont tuées de façon disproportionnée par les forces de l’ordre, les personnes blanches, plus nombreuses dans le pays, représentent environ la moitié des décès et que l’écrasante majorité des victimes sont pauvres. [] »

acacia, sous-bois (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
acacia, sous-bois (84) Chateauneuf-du-pape 21.8.20 © PhI
Danièle Obono 11 janv. 2015 pleure pas Charlie Hebdo, pleure Dieudonné
Danièle Obono 11 janv. 2015 pleure pas Charlie Hebdo, pleure Dieudonné

Danièle Obono, 11 janv. 2015, https://camaradobono.wordpress.com/2015/01/11/pleurer-organiser/
Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 vers Piémanson © PhI
Salin-de-Giraud (13) Arles 22.8.20 vers Piémanson © PhI

Laïcité

Voilée, Dévoilée, Pourquoi ?

« Pourquoi Bouchera Azzouz s’est-elle dévoilée ? 16.8.20 FranceCulture.fr Questions d’islam, G. Bencheikh. Alors que rien ne laissait présager une revendication confessionnelle, qui plus est dans une famille où l’Islam se pratiquait sobrement, Bouchera Azzouz, alors adolescente, bascule et choisit de porter le voile pendant une quinzaine d’années. Retour sur ce cheminement, pour comprendre. Bouchera Azzouz est une essayiste pertinente. Elle vivait dans une famille musulmane où sa mère était pieuse et son père un humaniste, profondément féministe. L’islam se pratiquait alors sobrement, dans l’intimité du foyer familial et les amitiés se tissaient sans jamais faire cas de l’appartenance religieuse. Puis l’adolescence arrive dans une situation nationale délicate et un contexte international compliqué. Petit à petit, être musulmane confère à l’identité un caractère confessionnel. Bouchera Azzouz y cède et porte le voile pendant une quinzaine d’années. Aujourd’hui, elle raconte, dans l’émission, pourquoi elle s’est dévoilée et donne un condensé de réponses à ce questionnement complexe relatif à la féminité.[] »

Trottoir "végétalisé" 27.8.20 ©PhI
Trottoir « végétalisé » 27.8.20 ©PhI

Politico-Communautarisme

15-août. Nice : MM. Estrosi & Ciotto préfèrent le communautarisme / clientélisme catholique, et oublient la laïcité ! Ils participent tous deux à des processions…

« Atteinte à la laïcité » : À Nice, la célébration de l’Assomption par Christian Estrosi suscite (encore) la controverse, Clément Avarguès, 17.8.20 NicePresse.com – « La tradition catholique et l’engagement républicain sont deux faces indissociables de Nice » défend le maire. Des élus et militants de gauche, tout comme certains internautes, ont dénoncé la cérémonie de l’Assomption organisée au port de Nice ce week-end. Une grande partie des principaux élus de la ville, opposition comprise, était présente. Christian Estrosi revendique le « courage de s’exprimer sur un autel aux côtés des représentants du clergé ». Le retour d’un serpent de mer au Port Lympia. Ce samedi 15 août, la municipalité célébrait la Vierge Marie, comme tous les ans. Et comme à l’accoutumée, certains élus et les réseaux sociaux ont vu d’un mauvais oeil ce qu’ils pointent comme étant une « atteinte à la laïcité ». C’est le cas du conseiller municipal EELV-AEI Jean-Christophe Picard, qui a dégainé un tweet ironique, rejoint par le socialiste Stéphane Gauthier… »

« Libre à chacun.e de célébrer Marie, de penser comme il entend. Libre à Desproges de plaisanter et de blasphémer. Libre à d’autres de rappeler que le culte marial a été relancé avec l’ordre moral de Napoléon III, et, ici, l’évêque marseillais Mazenod, une ré-évengélisation du Midi et des Alpes, politico-religieuse très réactionnaire. Les promoteurs du culte marial sont toujours une frange conservatrice et réactionnaire de l’Eglise » Alain Py [Desproges]

Chateauneuf-du-pape (84) 21.8.20 © PhI
Chateauneuf-du-pape (84) 21.8.20 © PhI

Universaliste Anticolonialiste Laïque

1989 Gisèle Halimi s’opposait aux signes religieux à l’école, [vidéo INA.fr] au voile politico-religieux, quittait SOS Racisme [première version, communautariste] #laicite #ecole #voile #feminisme, « Olaic34 a écrit : Excellent document qui rafraîchira la mémoire de plus d’uns et unes 😉. Merci. je me permets de partager. Merci » sur Facebook.

« Laïcité : une loi pour la cohésion, G. Halimi 23.10.03 Sisyphe.org / LeMonde.fr A la complexité du problème – le port d’insignes religieux à l’école publique, notamment le voile – s’ajoutent le désordre et la confusion de nombreux commentaires. Désordre né de l’absence de toute hiérarchisation des données, des valeurs en cause et des conséquences de décisions prises au cas par cas… » #laicite #ecole #egalite femme-homme

Anticolonialiste, altermondialiste, féministe laïque, elle soutient « la loi laïque de 2004 qui mettait les établissements scolaires à l’abri de tous les prosélytismes religieux en y interdisant les signes religieux ostensibles : croix charismatique, kippa, et pas seulement voile… » La femme est l’avenir de l’homme, hommage à Gisèle Halimi, Marianne.net 29.7.20 Henri Pena-Ruiz #feminisme #universalisme #laicite #emancipation

Dogme discriminant

« Une femme obligée de changer de place à bord d’un avion KLM en raison du refus d’un juif orthodoxe d’être assis à côté d’elle. 24.7.20 LaProvence.com (avec AFP). La compagnie aérienne néerlandaise KLM a fait preuve de discrimination à l’encontre d’une passagère en l’obligeant à changer de place à bord d’un avion à cause du refus d’un homme juif orthodoxe d’être assis à côté d’une femme, a estimé le Conseil néerlandais des droits de l’homme. […] ».

Plateau de Valensole (04) 17.7.16 © PhI
Plateau de Valensole (04) 17.7.16 © PhI

« Comprendre la répression des Ouïghours par la Chine en quatre points clés, 26.7.20, FranceCulture.fr Maxime Tellier. Les nouvelles du Xinjiang sont toujours plus inquiétantes à mesure que les rares informations de cette région parviennent à l’extérieur du pays : stérilisations forcées, viols, déportations, emprisonnements… Éclairage en 4 points majeurs de ce que l’on sait sur la répression des Ouïghours en Chine… » #discrimination #liberte #chine #ouighours

Politiquement inepte

« Renverser le racisme, ce n’est pas l’inverser. Dire de Monsieur Castex, nouveau Premier ministre, que c’est un « homme blanc de droite », c’est inaugurer une typologie éthiquement scandaleuse et politiquement inepte« . Henri Pena-Ruiz, 7.7.20 , Marianne.net

« Cet été, je suis resté dans ma Cité »

Cartes postales de vacances de proximité obligée…

plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 14.9.14 © PhI
plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 14.9.14 © PhI

La plage de Piémanson est accessible en bus à partir d’Arles

plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 14.9.14 public © PhI
plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 14.9.14 public © PhI

Piémanson, immense et « sauvage » et pour tous

plage de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 12.6.16 © PhI
plage de Piémanson Salin-de-Giraud (13) Arles 12.6.16 © PhI

Piémanson, l’ancien camping populaire permanent

plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 24.5.15 caravanes © PhI
plage de Piémanson, Salin-de-Giraud (13) Arles 24.5.15 caravanes © PhI

Piémanson, l’ancien camping populaire permanent

Autre commune au bord du Rhône

Ciel d'orage Sauveterre (30) 1.8.20 © PhI
Ciel d’orage Sauveterre (30) 1.8.20 © PhI

Près d’Avignon, une petite commune rurbaine (terrains de sport, nature, pôle culturel)

Islamo Politico Philo

Livre de Edgar Morin & Tariq Ramadan, « Au Péril des Idées, 3.14 éd. PressesDuChatelet.com « sur l’éducation, les sciences, l’art, la laïcité, les droits des femmes et des minorités, le nouveau Moyen-Orient, le conflit israélo-palestinien, l’antisémitisme et l’islamophobie, la démocratie et le fondamentalisme, la mondialisation… »

Culte & Covid

« Fête de l’Aïd : le culte musulman appelle au strict respect des gestes barrière. 25.7.20 LaProvence.com (avec AFP). Le CFCM fait un rappel des « mesures de vigilance et de protection » à l’approche de cette fête, comme « respecter l’obligation du port du masque et la distanciation physique » notamment pour les rassemblements et les prières collectives. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé, aujourd’hui, à un strict respect des gestes barrière à l’occasion de la fête de l’Aïd, prévue vendredi, alors que les autorités sanitaires constatent une « nette augmentation » de la circulation du Covid-19 en France. Dans un communiqué, le CFCM fait un rappel des « mesures de vigilance et de protection » à l’approche de cette fête, comme « respecter l’obligation du port du masque et la distanciation physique » notamment pour les rassemblements et les prières collectives, « se laver les mains régulièrement » et « éviter » embrassades et poignées de mains. « S’agissant d’une période de rassemblements à haut risque », le Conseil appelle par ailleurs « les personnes vulnérables à se protéger davantage et à ne pas se rendre aux rassemblements ». Il demande aux mosquées ne pouvant faire respecter les mesures barrière de « s’abstenir d’organiser les prières collectives de l’Aïd et du vendredi ». […] »

Laïcité brouillée

« Laïcité abandonnée, accusations de clientélisme, indigénisme : en banlieue parisienne, les repères républicains brouillés pour les municipales, 25.6.20 Marianne.net, Hadrien Mathoux. A St-Denis, Ivry-sur-Seine et Aubervilliers, les enjeux de laïcité et de communautarisme ont été au cœur des débats entre les deux tours des municipales. Mais dans chaque commune, la situation est très différente. Le schématisme n’a pas sa place en lisière de la capitale. Alors que la ceinture rouge qui encerclait Paris se disloque au fil des années, plusieurs villes de banlieue voient la gauche se fracturer autour de la question républicaine à l’occasion du deuxième tour des municipales. Mais il est impossible de dresser un état des lieux global, tant les contextes locaux font varier les positionnements. Illustration avec trois cas particuliers, à Saint-Denis (Seine-St-Denis), Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Aubervilliers (Seine-St-Denis). […] »

Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.'20 © PhI
Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.’20 © PhI

Politico-Religieux

« Un rapport alarmant [du sénat] pointe la propagation de l’islam politique en France, 8.7.20, LeFigaro.fr, Ma­rion Mourgue. Dans ce rap­port alar­mant, dont Le Fi­garo s’est pro­curé les pages, 44 pro­po­si­tions sont faites pour lut­ter contre cette ra­di­ca­li­sa­tion. « L’is­la­misme ra­di­cal est po­ly­morphe, s’in­si­nuant dans tous les as­pects de la vie so­ciale et tend à im­po­ser une nou­velle norme so­ciale en se pré­va­lant de la li­berté in­di­vi­duelle. » Dans un rap­port alar­mant pré­senté jeudi et dont Le Fi­garo a pu prendre connais­sance, la com­mis­sion d’en­quête sur la ra­di­ca­li­sa­tion is­la­miste et les moyens de la com­battre pointe « la réa­lité de la ra­di­ca­li­sa­tion is­la­miste » en France et ses ré­per­cus­sions sur l’or­ga­ni­sa­tion de la so­ciété. « On pose un sujet de so­ciété : toute la France, sauf l’Ouest, est tou­chée par un islam ra­di­cal », pré­vient la rap­por­teur, la sé­na­trice LR Jac­que­line Eus­tache-Bri­nio (Val-d’Oise). « Au­jour­d’hui, en France, on as­signe à ré­si­dence des gens au nom d’une norme re­li­gieuse. On ne peut pas l’ac­cep­ter. C’est main­te­nant ou ja­mais qu’il faut ré­agir », met-elle en garde […]. ».

Laïcité à La Poste ?

« EGALE réagit et la Poste rétablit la neutralité, 8.7.20 egale.eu. Nous avons été informés que dans le 5e arrondissement de Paris, une factrice effectuait sa tournée en tenue islamique (photo ci-dessus), sans aucune identification à la Poste. Notre informateur est allé réclamer auprès du centre de distribution dont la factrice dépendait. Il a fort mal été reçu par les agents qui lui ont affirmé que la Poste étant une entreprise privée, que chacun avait le droit d’affirmer les croyances qu’il voulait. On lui a également dit que sa démarche était raciste ! Cette personne a écrit au centre de distribution (voir courrier), ÉGALE a écrit à la Direction générale de la Poste (lire la lettre) et une réponse est parvenue de la part de la direction de la distribution. (lire la réponse) Nous attendons encore la réponse de la Direction générale, mais l’affaire semble prise en mains sérieusement. Il est toutefois préoccupant de constater qu’il faut une plainte d’un usager et d’une association pour que la direction de La Poste soit informée d’un manquement grave sur le terrain. »

Radicalisation, enquête

« Nathalie Delattre : « Le problème de la radicalisation islamiste n’était pas perçu par l’Etat » 22.7.20 Marianne.net, Hadrien Mathoux. La sénatrice de la Gironde (Mouvement radical) a présidé la commission d’enquête sur l’islamisme et les moyens de le combattre. Le rapport met notamment l’accent sur la nécessité de former les élus et les fonctionnaires pour faire face à un défi longtemps négligé. 67 personnes auditionnées, 58 heures de réunion, un rapport final de plus de 200 pages publié le 7 juillet : malgré la crise du coronavirus, qui a considérablement perturbé ses travaux, la commission d’enquête créée le 14 novembre 2019 par le groupe Les Républicains (LR) du Sénat n’a pas chômé pour parvenir à son objectif : dresser un état des lieux général du « développement de la radicalisation islamiste » et proposer des « moyens de la combattre ». Pendant les neuf derniers mois, les sénateurs ont convié à leur table un panel élargi de personnalités : quatre ministres (Jean-Michel Blanquer, Christophe Castaner, Roxana Maracineanu, Gabriel Attal), des universitaires spécialisés (Olivier Roy, Bernard Rougier, Hugo Micheron), des membres des services de l’Etat, et quelques têtes d’affiche de l’opposition à l’islamisme (Zineb El Rhazoui, Mohamed Louizi, Mohamed Sifaoui). Premier constat unanime de la commission d’enquête : « La réalité de la radicalisation islamiste s’est imposée par la multiplication des témoignages de terrain ». Il existe donc bien, pour les sénateurs, « une minorité de la population française de confession musulmane [qui] tend à adopter un comportement dont l’intransigeance prend prétexte de la religion. Ce comportement prescriptif sur le plan des moeurs tend à faire du religieux l’unique mode de rapport aux autres. » […] »

« Où sont les femmes ? »

« Alpes-de-Haute-Provence : pourquoi y a-t-il si peu de femmes maires dans le département ? 25-7.20 LaProvence.com Seulement 23 % des 198 communes des Alpes de Haute-Provence sont dirigées par des femmes. 25.7.20 Ivan Bonet LaProvence.com Anne Hidalgo à Paris, Martine Aubry à Lille, Johanna Rolland à Nantes et maintenant Michèle Rubirola à Marseille et Jeanne Barseghian à Strasbourg. Cinq des dix plus grandes villes françaises sont dirigées par les femmes. Vingt ans après la loi sur la parité, si elles sont plus nombreuses à accéder à la fonction de maire, on est encore très loin des 50 %. Dans les Alpes-de-Haute-Provence, l’inégalité est plus criante. Sur les 198 maires élus en 2020, seulement 46 sont des femmes soit 23 %. Dans le département, les femmes sont plus souvent mères que maires. Néanmoins, on note une évolution car elles n’étaient que 38 lors du précédent mandat. […] »

Souhait étoilé

« Que vos souhaits se réalisent tous / Que tu fasses toujours pour les autres / Et laisse les autres faire pour toi. / Puisses-tu construire une échelle vers les étoiles » Joan Baez citée par Wassyla Tamzali 10.7.20 FB

Arles (13) quai Dormoy 2.7.20, 20 h 45 © PhI
Arles (13) quai Dormoy 2.7.20, 20 h 45 © PhI

Les Lumières

« La France, Les Lumières, La République, 27.6.20 PourUneConstituante.fr, André Bellon, Jean-Pierre Sakoun. Qu’est-ce que « Les lumières » ? Les lumières avaient été longtemps considérées jusque-là comme une référence sans problèmes. Pendant plusieurs années, des philosophes se sont activés à les remettre en cause. Aujourd’hui où le débat revient, Jean-Pierre Sakoun et André Bellon donnent ci-dessous leur analyse.[…] »

Des "Isnard" au Brésil © Laicite.fr
Des « Isnard » au Brésil © Laicite.fr

Isnard-s du Brésil [ page les Isnard-s ]

Pensée « en marche »

Philo « en marche » [rando et penser à… St-Emilion] 28.5.13 FranceCulture. « Sans contraintes, la liberté ne serait qu’un mot vide dont l’expérience serait aussi décevante qu’angoissante. Encore faut-il savoir jouer avec ces contraintes, savoir les saisir pour mieux leur tordre le cou, ou s’en tenir à distance afin d’en admirer la beauté« . #philosophie #marche #randonnee #penser #saintemilion #vin #beaute #liberte

Patous contre randonneurs

« Priorité au Patou, Floriane Goujon Alpes-et-Midi.fr 13.8.20 . Le 4 août 2020, la maire de Baratier s’est vue contrainte de prendre un arrêté municipal en urgence interdisant l’accès à la montagne de Siguret après plusieurs incidents avec des chiens de protection [des brebis face aux loups]… »

création, 1.8.20

Plateau de Valensole (04) 17.7.16 © PhI

Info Dernière juillet 2020

Brèves infos rassemblées par des laïques du Midi et d’ailleurs

Arles (13) agneaux, digue de Trinquetaille 15.4.20 © PhI
Arles (13) agneaux, digue de Trinquetaille 15.4.20 © PhI

Ombre & Lumière se Complètent. Unité des Couleurs des Moutons Universalistes, Rassemblés plutôt que « Sectionnés ». (15.4.20 Arles, Trinquetaille) #antiracisme #universalisme #egalite en droits et devoirs

Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.'20 © PhI
Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.’20 © PhI

Humour & Sensibilité

  • « Cher Gorafi, continue à nous dérider, comme l’équipe de @charlie_hebdo_officiel qui fait de l’humour sur le massacre de ses camarades ! « Sans la liberté ce blâmer… » Hara Kiri avait un humour noir, très lourd, qui a amusé les plus anciens, et a choqué la réaction bien pensante de l’époque. Mais, l’ordre moral a peut être changé de bord ? » [13.7.20 commentaire de « laicite_midi » sur Instagram]
  • Humour, mais… « face_tieuse » de Toulouse ? 13.7.20 Instagram « Alors j’adore votre humour mais les Gémeaux là (bien sûr vous l’avez pas publié ici [mais, sur LeGorafi.fr])… les blagues sur les agressions sexuelles c’est drôle que pour ceux qui les ont jamais subies. Merci de m’avoir rappelé des traumatismes ça fait plaisir. »
  • Darmanin, méfi ! « le_gorafi » horoscope du 13.7.20 Instagram LeGorafi.fr « Gémeaux : Gérald Darmanin vous agrippera les fesses sans votre consentement. Depuis qu’il est Ministre, sa libido a décuplé. »
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi

Moustiques, la chasse est ouverte ! INC 60 Millions de Consommateurs, mensuel n° 560 juillet 2020. « Démangeaisons, insomnies et, de plus en plus souvent en France, maladies : le moustique fait des dégâts. Comment s’en débarrasser sans s’intoxiquer ? 28 répulsifs et insecticides au banc d’essai » ConsoPACA CTRC PACA ConsoRegionSud.

Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années '80 © PhI
Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années ’80 © PhI

Des romanciers de Haute-Provence et de Basse-Provence (Alpes du sud & du Midi) : les bas-alpins Jean Giono, Maria Borély, Jean Proal, Pierre Magnan ; le haut-alpin Pierre Mélet ; la marseillaise Thyde Monnier… ont pu décrire les Alpes du sud et du nord, mais aussi Marseille, la Camargue

Arles (13) quai & collège F. Mistral 2.7.20 à 20 h 20 © PhI
Arles (13) quai & collège F. Mistral 2.7.20 à 20 h 20 © PhI

Similitudes ou Plagiat ?

Deux Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier. « Les Demoiselles de Provence & le Plagiaire de Paris, J.-Y. Royer [août 2005 / 6.05] Laicite.fr. L’historien de Forcalquier (04) Jean-Yves Royer compare les romans de Patrick de Carolis et de Thyde Monnier. Voici son texte que nous avons publié, fin août 2005, avec une correspondance bas-alpine, et, qui est à la base des articles des hebdos Haute-Provence Info et Le Canard Enchaîné (8.05)… »

 » Ce jeudi 23 juin 1887, jour du solstice d’été à 5 heures du matin, avec le premier rayon, je naissais. Personne ne s’aperçut que j’étais pétrie de ce gros soleil. Moi seule, plus tard, en me sentant toute brûlée de lui. » Thyde Monnier. (cité sur le site « A Thyde Monnier« )

  • « Un monstre sacré [Thyde Monnier], Pierre Magnan, éd. Denoël 2004 & éd. Gallimard 6.06, coll. Folio n° 4411, 480 pp. ISBN 978-2-07032585-6 […] Pierre Magnan met en scène les dessous d’une patrie française curieusement enlisée dans la guerre et nous régale des paradoxes de sa liaison avec une femme mûre qu’il n’aime pas : Thyde Monnier. Sous la coupe éclairée de cette romancière à succès des années 40-50, véritable «monstre sacré», le jeune Pierre multiplie les infidélités cuisantes ou heureuses, fête ses vingt ans sur le tournage d’un film de Fernandel, atterrit dans un camp de jeunesse pétainiste, fuit le S.T.O. et la Résistance, rencontre Giono et, gravitant dans les milieux de l’édition, se lance lui-même dans une aventure littéraire sans espoir […] » Note de l’éditeur.
Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier 8.05 © Laicite.fr
Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier 8.05 © Laicite.fr

« Carolis accusé de plagiat, rien que ça. 3.11.11 BibliObs.NouvelObs.com Patrick de Carolis pourrait faire l’objet d’une plainte pour «plagiat caractérisé». La veuve de Pierre Grimal trouve en effet son dernier roman historique, «la Dame du Palatin», publié en mars 2010, fortement inspiré de «l’Amour à Rome» qu’avait écrit l’historien en 1979. […] Au «Canard enchaîné», qui semble compter un spécialiste de son oeuvre romanesque, on avait déjà relevé autrefois «d’étranges similitudes entre son premier roman et un bouquin de feu Mathilde Thyde-Monnier». Cette semaine, rebelote: dans un article assez plaisamment intitulé «Des racines et des aides», le «Canard» observe qu’entre son dernier livre, «La Dame du Palatin», publié chez Plon, et «L’Amour à Rome» écrit en 1979 par l’historien Pierre Grimal, les différences seraient plutôt bien camouflées […] Cité par l’hebdomadaire satirique, l’éditeur de Carolis, Olivier Orban conteste pourtant l’accusation: «Dire que c’est un plagiat est une aberration ! Ce sont des faits historiques mélangés à du roman. Evidemment que l’auteur prend ses sources chez Pierre Grimal, mais il le fait aussi chez les auteurs antiques, Tacite et d’autres…» […] Pris de remords, l’éditeur a néanmoins reconnu dans le «Canard» que son auteur «aurait dû dire à la fin de son livre, quelles étaient ses sources.» En somme, qu’il aurait peut-être été plus prudent de montrer ses racines, pour voler de ses propres ailes. C. Barry ».

Arles (13) quai Dormoy 2.7.20,  20 h 45 © PhI
Arles (13) quai Dormoy 2.7.20, 20 h 45 © PhI
Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI
Arles (13) digue de Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI

Laïcité & Egalité

  • « La République commence dans la commune, 25.6.20, Collectif Laïque National [site UFAL.org]. Faisons échec aux listes municipales qui pactisent avec le RN, les intégristes religieux et les indigénistes. Le premier tour des élections municipales, noyé dans la crise sanitaire majeure que le pays a traversée, a permis à 30 000 des 35 000 communes françaises de se doter d’un nouveau Conseil municipal. Lors de cette élection, on a pu constater que l’extrême-droite n’a pas fait recette, soit qu’elle n’ait pu présenter de liste, soit qu’elle ait subi un net recul. En revanche, la quasi-totalité des mairies conquises par le RN en 2014 restent acquises à ce parti, avec des scores renforcés, permettant souvent une élection au premier tour. Il n’en reste pas moins qu’une seule grande ville est menacée par une victoire du RN au deuxième tour. Le Collectif laïque national ne peut que se féliciter de ces résultats, qui se traduiront par une baisse sensible du nombre des conseillers municipaux RN à l’issue de ce scrutin par rapport à celui de 2014.[…] »

« Être athée en monde musulman. Reportage en Egypte, Claire Planes, La-Croix.com l’Hebdo 5.6.20. Qu’ils vivent au Caire ou dans des gouvernorats ruraux, de plus en plus de jeunes Égyptiens s’éloignent de la religion. Les printemps arabes l’ont montré : les sociétés du Moyen-Orient et du Maghreb bougent et la modernité y fait son œuvre. Le rapport compliqué avec « l’Occident » et la force des traditions culturelles rendent ces évolutions peu visibles. Il n’empêche, l’athéisme – plus précisément l’irréligiosité – est un phénomène bien réel dans le monde musulman. […] L’athéisme est l’un des secrets les mieux gardés au pays des pyramides. Pas de statistiques officielles, ni d’étude universitaire. Seulement des rumeurs, peut-être exagérées, que diffusent les responsables religieux pour effrayer leurs ouailles : deux, voire trois millions, les chiffres ont circulé dans la presse, sans preuves. En 2014, le ministère de la jeunesse et celui des affaires religieuses ont annoncé « une campagne pour sauver les jeunes de l’athéisme », signe – peut-être – d’un début de prise de conscience []« 

« La liberté de conscience, un droit fragile et résilient », La-Croix.com 4.2.20

« Les athées égyptiens, cible des autorités, La-Croix.com 12.1.18

Arles (13) Port Fluvial 2.7.20 © PhI
Arles (13) Port Fluvial 2.7.20 © PhI

« Universalisme, communautarisme, éternels débats ? 24.6.20 FranceCulture.fr Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd, les notions de communautarisme et d’universalisme retrouvent une place centrale au coeur des débats politiques. Peut-on rêver d’un universalisme sans entendre les plaintes des minorités ? Racialisation, militantisme décolonial, « privilège blanc », revendications identitaires… voilà tout un champ lexical refaisant surface en France depuis la mort de George Floyd, il y a près d’un mois. Devenue un fait symbolique des violences policières dont les minorités font l’objet, l’affaire dépasse maintenant ce cadre. Elle cristallise désormais l’idéal d’un “universalisme républicain” prôné par Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution. Peut-on rêver d’un idéal universaliste sans désavouer le passé ? Pour en parler, Justine Lacroix, professeure de théorie politique à l’Université libre de Bruxelles et co-auteure de “Le Procès des droits de l’homme: généalogie du scepticisme démocratique” est notre invitée.[] ».

plage de l'Almanarre, Hyères (83), 23.2.19 © PhI
plage de l’Almanarre, Hyères (83), 23.2.19 © PhI

« Violences à Dijon : vous avez dit « décentralisation » et « contractualisation » ? 18.6.20 Mezetulle.fr Catherine Kintzler. La presse a largement fait état des violences dont une partie de la ville de Dijon a été le théâtre du vendredi 12 au lundi 15 juin. S’y affrontaient des « communautés tchétchène et maghrébine » et, outre des dégradations très importantes, on a pu voir des armes de guerre complaisamment exhibées. Mercredi matin 17 juin, le maire de Dijon François Rebsamen était interrogé sur Europe 1 par Sonia Mabrouk. Un retour sur les propos tenus permet d’avancer quelques remarques sur l’état d’une conception de la vie publique répandue chez les responsables politiques, conception qui, malgré les dénégations, encourage le communautarisme en tolérant le fractionnement du corps politique. J’y ajoute le commentaire d’une rencontre « d’apaisement » entre lesdites « communautés » organisée dans le jardin d’une mosquée sous la houlette conciliatrice d’un imam accueillant des « frères »… »

Bateau & rétro Arles-sur-Rhône 4.19 © PhI
Bateau & rétro Arles-sur-Rhône 4.19 © PhI

« La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres » Les Misérables (1862) de Victor Hugo (1802-1885)

Valensole (04) 18.7.19 © PhI
Valensole (04) 18.7.19 © PhI

« Antiracisme, accusation identitaire et expiation en milieu académique. L’exemple d’une société savante, Catherine Kintzler, 30.6.20 Mezetulle.fr Voici un exemple – probablement banal – de la vague (prétendument) antiraciste et « inclusive » qui déferle sur le monde universitaire, de la recherche et de la culture, à grand renfort de culpabilisation et d’auto-flagellation. Cet article commente la Lettre (publiée ci-dessous) que le président de la Society For Seventeenth-Century Music, société savante basée aux États-Unis, a adressée récemment à ses adhérents. Consécutive à l’horreur qu’a inspirée la mort atroce de George Floyd, elle entend affirmer une politique antiraciste au sein des activités et des chercheurs de cette société. Tout en rappelant opportunément l’antiracisme comme principe universel, le programme exposé s’engage dans une entreprise d’auto-accusation identitaire qui a quelque chose d’expiatoire et propose, pour orienter aussi bien ses objets d’étude que ses participants, de recourir à un critère discriminatoire. Mais le texte de référence dont la Lettre se réclame, et qu’elle encourage ses destinataires à lire, la surpasse largement […]« .

Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI
Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI

« Laïcité abandonnée, accusations de clientélisme, indigénisme : en banlieue parisienne, les repères républicains brouillés pour les municipales, Hadrien Mathoux 25.6.20 Marianne.net A Saint-Denis, Ivry-sur-Seine et Aubervilliers, les enjeux de laïcité et de communautarisme ont été au cœur des débats entre les deux tours des municipales. Mais dans chaque commune, la situation est très différente. Le schématisme n’a pas sa place en lisière de la capitale. Alors que la ceinture rouge qui encerclait Paris se disloque au fil des années, plusieurs villes de banlieue voient la gauche se fracturer autour de la question républicaine à l’occasion du deuxième tour des municipales. Mais il est impossible de dresser un état des lieux global, tant les contextes locaux font varier les positionnements. Illustration avec trois cas particuliers, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) [] ».

Plateau de Valensole (04)  17.7.16 © PhI
Plateau de Valensole (04) 17.7.16 © PhI

création, 1.7.20