champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière février 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

à quelles Saintes élues la Laïcité peut elle se vouer ? Aix & Boulbon (13), Bénédiction & Messe au nom de la tradition, nov. '22, Leïla & Ida © Laicite.fr
à quelles Saintes élues la Laïcité peut elle se vouer ? Aix & Boulbon (13), Bénédiction & Messe au nom de la tradition, nov. ’22, Leïla & Ida © Laicite.fr

Laïcité, Liberté de conscience

Laïcité dans les Landes. « La laïcité, c’est l’exact contraire d’un dogme, proposition non discutable reçue d’une autorité religieuse. Elle repose sur la liberté de conscience et le libre examen. La qualifier de « liberticide » relève de l’ignorance civique. Dira-t-on qu’un feu rouge, parce qu’il limite la liberté d’aller et de venir, est liberticide ? [] » Charles Arambourou, UFAL.org entretien avec SudOuest.fr 2.22

création, Yves Bouchez (05) Gap © PhI 17.1.20 Coll. Laicite.fr
création, Yves Bouchez (05) Gap © PhI 17.1.20 Coll. Laicite.fr

Pierre Perret pas censuré

Démenti à propos de la rumeur de censure pour la chanson La femme grillagée, 16.12.12, PierrePerret.frSuite aux nombreuses lettres reçues, aux courriels ou commentaires postés sur mes deux sites, et étant dans l’impossibilité de répondre personnellement à chacun, je peux vous affirmer que : NON mes loulous, ma chanson « La femme grillagée » n’a JAMAIS été censurée par qui que ce soit malgré la rumeur qui circule ! Je ne suis pas plus interdit des radios que des plateaux télés, mais, les radios ne passent plus mes chansons… Signe des temps ? T’as pas la couleur m’a dit un jour un programmateur de « playlist » d’une radio célèbre. Afin d’arrêter toute polémique, j’ai même décidé de vous l’offrir. Suivez ce lien et ne vous privez pas, diffusez, diffusez : Cadeau pour les fêtes, téléchargement gratuit. Pour en revenir à La femme grillagée, j’ai commencé à écrire cette chanson il y a plus de quatre ans, bien avant que le débat sur le voile intégral s’emballe. La femme m’inspire et a souvent été évoquée dans mes chansons. Le spectacle de ces femmes voilées ne pouvait que me toucher, me heurter : je l’ai exprimé au travers de La femme grillagée. En novembre 2010, lorsque le CD est sorti, j’avais déjà peur des mauvaises interprétations que ma chanson allait susciter, peur qu’elle puisse être récupérée de toutes parts, notamment par le Front National comme un pamphlet anti-islam, ce qui n’est pas le cas. La banalisation des pensées d’extrême droite, de l’usage de la croix gammée et de l’histoire d’Hitler, me fout vraiment la trouille.

Non, non, cette chanson n’a jamais été censurée, et, si vous n’êtes pas encore convaincus allez jeter un oeil pétillant sur les articles qui ont suivi la sortie de l’album ! Pour quelqu’un qui serait censuré, j’ai encore beaucoup de voix non ?! En voici un tout petit aperçu : Pierre Perret plus virulent que jamais (Ouest France) ; Pierre Perret des larmes au rire (RFI musique) ; Tonton Pierrot est revenu (Paris Match) Pierre Perret, un dévergondé soucieux des femmes (Le Monde) Pierre Perret, entre humour et révolte (L’Union) ; Je ne désarmerai jamais (L’Aisne Nouvelle) ; Entrée, plat, dessert avec Pierre Perret (France Soir) ; Trois questions à Pierre Perret : (audio) sur Europe 1 ; Pierre Perret présente son nouvel album sur RTL (audio) sur RTL.

Á vous tous qui aimez mes chansons, qui venez à mes concerts, qui apprenez la vie dans les écoles qui portent mon nom, gardez la tête froide face à tout racisme, ne vous laissez pas manipuler par qui ou quoi que ce soit. Á bientôt, je compte sur vous ! Pierre Perret.

Mont d'or en "fusion", automne rouge, hiver blanc © PhI
Mont d’or en « fusion », automne rouge, hiver blanc © PhI

Laïcité Vaucluse

Laïcité en Vaucluse. La SAEL, Société d’Action et d’Etude Laïque, membre de La Ligue de l’Enseignement 84 et de EGALE.eu, animait une conférence au Cercle Républicain de Mazan (84). Elle a publié une brochure sur la laïcité, et promeut « Histoire du Sou des écoles de Mondragon (84) » de Jacques Brunel [sou.mondragon(a)gmail.com – sael84(a)free.fr – SAEL 5, rue Adrien Marcel 84000 Avignon – Cercle Républicain, Mairie 66, bd de la Tournelle 84380 Mazan, cerclerepublicain.mazan(a)gmail.com – UFAL 84, 84(a)laicite.fr]

  • Citoyenneté, Laïcité. « Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15 janv. 22 – 16 h3 0 Salle de l’Allée à Mazan. [Cercle Républicain (84) Mazan] »

A Apt, le 3 déc. ’21, le film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » sur la laïcité et la liberté d’expression était suivi d’un débat avec l’universitaire Franck Frégosi et des représentants de UFAL Familles Laïques et du GODF (affiche ci-dessous).

84 Laïcité en Vaucluse 2.22 © Laicite.fr Midi
84 Laïcité en Vaucluse 2.22 © Laicite.fr Midi

Lycéens & Laïcité

L’IFOP Sonde. Les lycéens, le droit a la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école. « Menus halal, toilettes séparées, contestation des cours… Quelle est l’ampleur des formes de séparatisme religieux à l’Ecole ? 9.12.21 IFOP.com – Tablées, toilettes ou robinets séparés en fonction de la religion des élèves, cours sur l’égalité des sexes contestés au nom de la religion, refus de donner la main à un(e) camarade, requêtes de menus conformes aux normes confessionnelles… Contrairement aux idées reçues, la loi interdisant les signes religieux à l’Ecole (2004) n’empêche pas les tensions nées des diverses formes d’affirmations identitaires affectant le contenu des cours aussi bien que l’organisation d’autres aspects de la vie scolaire (ex : cantine, sorties scolaires…). Or, alors que les premiers travaux mettant en exergue ces problèmes remontent à près d’une vingtaine d’années, les données permettant de mesurer précisément cette poussée du religieux à l’Ecole manquent encore cruellement : la majorité des académies estimant que les différentes voies de signalement existantes (ex : VALEREP) ne donnent qu’une vision “très incomplète de la réalité des atteintes au principe de laïcité en milieu scolaire” []« .

image du lac de Ste-Croix (04) Moustiers 1.1.22 © PhI
image du lac de Ste-Croix (04) Moustiers 1.1.22 © PhI

IFOP vigilante

L’IFOP Répond à la Vigie de la Laïcité. « Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage IFOP / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Campanile de la mairie d'Allemagne-en-Provence (04) vu de l'école 26.12.21 © PhI
Campanile de la mairie d’Allemagne-en-Provence (04) vu de l’école 26.12.21 © PhI

P. Weil sur la laïcité

Patrick Weil, politologue, sur la laïcité`, 4.6.21 FranceInter.fr / Une semaine en France. « L’universitaire Patrick Weil publie « De la laïcité en France » chez Grasset. L’occasion de revenir avec lui sur l’avènement de la loi de 1905, mais aussi sur les débats récents qui agitent la société quant à la question de la laïcité. Dans son dernier ouvrage, De la laïcité en France (Grasset, 2021), Patrick Weil revient sur l’histoire et le contenu de la loi 1905, en grande partie méconnus. Un texte qui a donné lieu à un travail parlementaire durant plus de deux ans, avant d’être adopté sans amendement par le Sénat. Sa mise en œuvre, elle, n’a pas été un long fleuve tranquille… [] » (merci B. Adji, OLAIC 34)

Château d'Allemagne-en-Provence (04) vu du village 26.12.21 © PhI
Château d’Allemagne-en-Provence (04) vu du village 26.12.21 © PhI

Renouveau Crématiste

APPI Ass. Provençale Pour l'Incinération AG-s crématistes © coll. Laicite.fr Midi
APPI Ass. Provençale Pour l’Incinération AG-s crématistes © coll. Laicite.fr Midi

Laïcité & Folklore

Ecolos arlésiens, Polémique, Folklore & Laïcité. Le folklore… ou l’art subtil de porter un costume qui dit le contraire de ce que l’on fait (ou l’inverse) ! Lettre d’info, Changeons d’avenir [groupe écolo de l’opposition municipale d’Arles] déc. 2021, 29.11.21 « […] Aujourd’hui, il suffit de porter un costume d’Arlésienne ou de gardian, de parler plus ou moins aisément quelques mots de langue provençale arlésienne (et ne parlez surtout pas de la défense de la langue d’oc s’il vous plait), pour prétendre être de pure souche camarguaise, s’ériger en défenseur du territoire et de ses traditions. Monsieur de Carolis, lors d’un pèlerinage à Lourdes (au mépris de la laïcité républicaine), Madame Graillon ou Monsieur Lescot usent de cet artifice à tout va. []« . [Au conseil municipal d’Arles, P. de Carolis, le maire d’Arles, a répondu à ses opposants]. Et, notre collègue Clovis nous écrit : « et, il est préfère de ne pas avoir l’accent pointu quand on clame « Poble d’Arle » pendant une campagne électorale ».

Complémentaires. fleurs de pissenlit & prairie 25.3.19 © PhI
Complémentaires. fleurs de pissenlit & prairie 25.3.19 © PhI

A. Laâbi contre la barbarie

  • « Je n’attends rien de la vie, je vais à sa rencontre » Abdellattif Laâbi, « Ce que poète désire » éd. Rue du Monde 2021Laabi.net

J’atteste. « J’atteste qu’il n’y a d’Être humain que Celui qui combat sans relâche la Haine en lui et autour de lui. Celui qui dès qu’il ouvre les yeux au matin, se pose la question : Que vais-je faire aujourd’hui pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être homme ? ». A. Laâbi

J’atteste qu’il n’y a d’être humain que celui dont le cœur tremble d’amour pour tous ses frères en humanité. « Celui qui désire ardemment plus pour eux que pour lui-même liberté, paix, dignité. Celui qui considère que la vie est encore plus sacrée que ses croyances et ses divinités. J’atteste qu’il n’y a d’être humain que Celui qui combat sans relâche la Haine en lui et autour de lui. Celui qui, dès qu’il ouvre les yeux le matin, se pose la question : que vais-je faire aujourd’hui pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être homme ? » Abdellatif Laâbi

  • «J’atteste, contre la barbarie», album illustré par Zaü, éd. RueDuMonde.fr (à commander chez votre libraire) avec un dossier d’Alain Serres (textes et photos) ; éd. Rue du Monde, 2015. « Cet album de 40 pages permet aux parents et aux enfants de réfléchir ensemble sur le phénomène de la barbarie terroriste et sur les valeurs humanistes que nous devons lui opposer ».
Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI
Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI

Pas de quartier pour une femme !

À Creil, le tabou des viols collectifs. Reportage. Laure Daussy, Charlie hebdo n° 1540, 26.1.22. « Combien d’autres Shaïna à Creil ? Les viols collectifs, dont on parlait régulièrement dans les années 2000 dans les médias, sont encore monnaie courante, ajoutés à la menace aujourd’hui de tout poster sur les réseaux sociaux []«  [article pour abonnés]

Féminicide

Le martyre de Shaïna, assassinée parce que trop libre, Edito. Valérie Toranian, 31.1.22 RevueDesDeuxMondes.fr« Il y a de nombreux petits Roubaix en France. Des quartiers où les mœurs et les valeurs obéissent à d’autres règles que celles que la République entend promouvoir. Des quartiers où les normes de bonne conduite, de décence et de modestie, remises au goût du jour par l’islam politique, séparent la population féminine en deux. Celles qui s’effacent et celles qui sont libres. Les filles convenables et les « putes ». Au-delà de la pratique du hallal ou de la vente de poupées sans visage, c’est le premier des séparatismes et le plus pernicieux : celui qui trace une frontière qui n’existait pas, en France, il y a trente ans, entre les pudiques et les autres. Celles qui méritent le respect et celles qui ne le méritent pas. Les premières sont voilées, ne fréquentent ni les garçons ni les bars et filent doux. Les secondes ne voient pas pourquoi, élevées en France au XXIe siècle, elles devraient vivre différemment de leurs camarades. Circuler, s’habiller comme elles en ont envie, fréquenter des garçons, ne pas porter de foulard. Ici, c’est la France, non ? Pas l’Iran ou l’Arabie saoudite ! []« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

UFAL Laïques Consommateurs. Signalement d’une utilisation illégale de l’appellation IGP déposée « Riz Camargue » (et « issu de l’agriculture camarguaise ») sur le marché d’Arles du samedi et dans une boutique du centre-ville (et intervention du Syndicat des Riziculteurs de France et Filière) ; fiche « Riz de Camargue » de l’INAO, Institut National de l’Origine et de la Qualité…

panicules de riz (13) Arles oct. '21 © PhI
panicules de riz (13) Arles oct. ’21 © PhI

création, 1.2.21 – 06 52 27 09 38midi(a)laicite.info (avec ce mois-ci, des infos de : Leïla, Ida, Clovis, Baya, Catherine, Marcel, Yves, PhI, Jean-Pierre, de la SAEL…)

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière janvier 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI
Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI

Laïcité

Citoyenneté & Laïcité, Mazan. Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions [au Cercle Républicain (84) Mazan Facebook]. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15.1.22 – 16 h 30, salle de l’Allée, Mazan (84) – site – Coordonnées de la SAEL 84 sur « Outils Laiq« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage Ifop / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

La science dans les contextes islamiques. Questions d’islam par Ghaleb Bencheikh, 16.1.22 FranceCulture.fr – La physicienne Faouzia Charfi [Université de Tunis] revisite l’histoire des sciences et leur essor dans les contextes islamiques avec toute l’effervescence de la traduction ainsi que la translatio studiorum. La vision coranique du monde est-elle conciliable avec les connaissances scientifiques actuelles ? Va-t-elle de pair avec les ressources inventives de la technoscience ? Ou bien sommes-nous dans deux registres épistémologiques orthogonaux ? Comment guérir de la pathologie du concordisme d’une part et dirimer les lectures littéralistes chez les fondamentalistes ? C’est ce que la physicienne Faouzia Charfi explique en appelant à en finir avec les compromis lorsqu’il s’agit de défendre la science moderne. Il y va de l’autonomisation du champ du savoir et de la connaissance par rapport à celui de la révélation et de la croyance. Pour en parler : Faouzia Charfi, essayiste, professeure de physique à la Faculté des sciences de Tunis (FST), membre de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al Hikma, membre du Comité de création puis du Comité Scientifique de la Cité des Sciences de Tunis, membre fondateur de la Société tunisienne de physique. Elle est l’auteure notamment de « L’Islam et la science. En finir avec les compromis », éd. Odile Jacob, 2021; « La science en pays d’Islam », éd. Bayard, 2020 ; « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui », éd. O. Jacob, Paris, 2017 ; « La Science voilée », éd. O. Jacob, Paris, 2013 []« 

Laurent Bouvet, le soldat de la Gauche Républicaine, est mort. Défenseur pugnace de la laïcité, Laurent Bouvet est décédé à Paris ce samedi 18 déc. La gauche perd l’un de ses aiguillons. Clément Pétreault 18.12.21 LePoint.fr – Avec la disparition de Laurent Bouvet, annoncée par sa femme sur Facebook, c’est une partie de la mauvaise conscience de la gauche qui s’évapore. Politologue, fondateur du Printemps républicain et auteur de nombreux ouvrages sur l’identité et l’insécurité culturelle, Laurent Bouvet s’est éteint à Paris ce samedi à l’âge de 52 ans. Bien qu’atteint par une maladie dégénérative, il trouvait encore les forces de publier en juillet 2020 Le Péril identitaire (Éditions de l’Observatoire), un essai testament, dans lequel il tentait, une dernière fois, de mettre la gauche en garde contre la lente dérive identitaire dont elle fait l’objet depuis plusieurs années. « Si l’on désire résister à la pression de ce monde individualiste devenu identitaire, il faut avoir des principes solides auxquels on ne déroge pas. En France, ça s’appelle la République. Le républicanisme à la française constitue une proposition politique capable de limiter les effets délétères de l’individualisme libéral et les inégalités sociales », répétait-il pour expliquer l’ancrage à gauche de son engagement républicain. […]« 

Film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » (synopsis) Azoth Studio : « au fil de son récit, le réalisateur éclaire l’évolution de la liberté de penser en France depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui en suivant les rebondissements d’une affaire emblématique : l’Affaire n°23 dite « La Barre » : un procès pour blasphème instruit, en France au siècle des Lumières, et qui continue de défrayer la chronique depuis plus de 250 ans. Une histoire racontée au fil du procès du Chevalier de la Barre et de la lutte de ses défenseurs pour sa réhabilitation. Un documentaire de création éclairé par de nombreux chercheurs dans une fresque où se mêlent sculpture et politique au rythme d’une musique originale interprétée à l’image par l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne. Le film a reçu le soutien du Conseil Régional Picardie, de l’Institut Voltaire de la Ville de Genève et est placé sous le haut patronage de la Commission Française pour l’UNESCO. Il a également reçu le « Prix de l’Initiative Laïque » aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois décerné conjointement par la MAIF, la MGEN et la CASDEN. Le film a clôturé en 2016 le colloque international « Islam & Laïcité » à l’Alliance Française de Singapour organisé par Sciences Po. le CNRS et la National University of Singapore sous les auspices du Ministère des Affaires Étrangères. []« 

Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l'universel 6.2.11 © PhI
Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l’universel 6.2.11 © PhI

Démocratie

État d’urgence sanitaire : concilier droit, santé et liberté. 3.1.22 FranceCulture.fr L’Invité(e) des Matins, Guillaume Erner, Dominique Rousseau, prof Droit Constitutionnel, et Monique Canto-Sperber, philosophe [PUF]. « Presque deux ans après le début de l’épidémie, les Français se sont-ils habitués à la perte de certaines de leurs libertés au nom de la sécurité sanitaire ? Dévoilé par le gouvernement lundi dernier, et déjà validé par le Conseil d’État, le nouveau projet de loi sanitaire est aujourd’hui soumis au vote de l’Assemblée nationale. Parmi les mesures importantes – et polémiques – il est question du passe vaccinal, qui restreint l’accès à la majorité des lieux publics aux seules personnes vaccinées. Si l’objectif est avant tout de faire pression sur les personnes non-vaccinées, cette mesure est aussi dénoncée comme liberticide. Alors que l’État d’urgence sanitaire se prolonge et que ses mesures exceptionnelles tendent à s’ancrer dans la durée, un nouveau projet de loi restreignant les libertés est-il encore légitime ? []« 

Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI
Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI

Droit, Santé, Liberté

Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a coordonné le numéro hors-série 2021 de la Revue du droit public Les Etats d’exception, un test pour l’Etat de droit”. Son prochain livre Six thèses pour la démocratie continueparaît le 23.2.22, éd. Odile Jacob. Monique Canto-Sperber, philosophe spécialiste de la pensée morale et politique contemporaine, directrice de recherche au CNRS, auteure de “Sauver la liberté d’expression”, éd. Albin Michel (2021) et de “La fin des libertés” chez Robert Laffont (2019).

« Nous ne sommes pas en dictature. Je constate pourtant qu’il y a un affaissement des libertés et de l’exercice des libertés publiques comme individuelles. On nous oblige à porter le masque à l’extérieur, on ne peut pas sortir librement sans masque. Ce sont des recommandations de bon sens mais dans un État de droit, ces règles doivent être délibérées et discutées. Dominique Rousseau

L’État d’urgence est sensé concilié État de droit et les libertés afin de préserver l’ordre public. C’est un paradoxe parce que l’ordre public est aussi normatif, il inclut le respect de la liberté, or l’État d’urgence sur certains points s’en affranchit. Monique Canto-Sperberx

création, 1.1.211905(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38

Moisson du riz 16.10.21 Arles Camargue © PhI

Info Dernière novembre 2021

Infos rassemblées par des laïques

Laïcité

25 nov. 21 Manifs contre la Violence envers les Femmes © PhI
25 nov. 21 Manifs contre la Violence envers les Femmes © PhI

On nous cache tout ? Ces 700 millions d’euros de patrimoine qui n’apparaissent pas dans les comptes du diocèse de Paris, 26.11.21, FranceTvInfo.fr, Alors que l’Église cherche de l’argent pour indemniser les victimes de prêtres pédophiles, la cellule investigation de Radio France révèle que le diocèse de Paris détient des immeubles d’une valeur de 700 millions d’euros sans que ces derniers apparaissent dans ses comptes. []« .

Vestival, laine et moutons 8.11 Trièves (38) ass. Filambulle
Vestival, laine et moutons 8.11 Trièves (38) ass. Filambulle

Quartiers Populaires & République

Territoires perdus ou territoires vivants de la République ? 30.9.18 FranceCulture.fr, émission Être et savoir, Louise Tourret, Enseigner dans les quartiers populaires. Peut-on encore parler de « territoires perdus de la République » ? Perdus pour l’éducation, pour la France. Ces écoles, collèges, lycées ne seraient-ils pas au contraire des espaces, certes en tension, mais plus vivants encore que tout autre, tant la mission de l’école y est plus cruciale qu’ailleurs ? Et quelle est cette mission ? Deux enseignants, Iannis Roder, qui avait participé à l’ouvrage Les Territoires perdus de la République (éd. Mille et une nuits 2004) et Marguerite Graff qui a participé à l’ouvrage collectif « Territoires vivants de la République » (éd. La Découverte 2018), nous racontent comment ils pensent et conjuguent transmission des valeurs et des savoirs dans des banlieues populaires, avec des élèves issus de ce que l’on appelle aujourd’hui la diversité – ou encore ceux que le sociologue Mathieu Ichou, également avec nous cet après-midi, nomme simplement des enfants d’immigrés. []« 

« Allons z’enfants… la République vous appelle ! Iannis Roder, prof agrégé d’histoire dans un collège de Seine-Saint-Denis, éd. O. Jacob.

  • Profs en Territoires Perdus de la République, 13.10.21, Télé LCP.fr « En 2002 paraissait Les Territoires perdus de la République, un ouvrage collectif dans lequel des professeurs de collègues et lycées de quartiers dits sensibles alertaient l’institution scolaire et l’opinion publique sur le climat de violence et d’intolérance qui s’installait dans ces établissements. La sortie du livre fut accompagnée d’un silence gêné ; un déni qui, pour ses auteurs, augurait des jours difficiles. Les attentats de janvier 2015 ont remis au centre du débat la question de la transmission des valeurs de la République. Plusieurs professeurs exerçant dans des collèges et lycées de la région parisienne livrent leur témoignage. []« 

Les territoires perdus de la République, 14.4.15, éd. Fayard, coll. Pluriel & 1001 Nuits. Postface d’Emmanuel Brenner qui raconte l’histoire du livre et l’évolution de la situation à l’aide de matériaux collectés entre 2004 et 2015. Nouvelle édition du livre qui a fait basculer le débat sur l’école. Les Territoires perdus de la République, né du constat alarmé de professeurs de l’enseignement secondaire de la région parisienne, a paru pour la première fois en 2002. Les auteurs des attaques terroristes de 2015 étaient collégiens dans des établissements peu ou prou semblables à ceux évoqués dans le livre, au sein desquels il se produisait des « incidents » à caractère antisémite, raciste et sexiste. [] » Wikipédia.

Couleurs nature entre Alpilles & Vaucluse 24.7.17 © PhI
Couleurs nature entre Alpilles & Vaucluse 24.7.17 © PhI

Crèches de Noël : Laurent Wauquiez gagne en appel, 6.9.21 LePoint.fr, Marc Leplongeon. La justice lyonnaise ne voit aucun acte de prosélytisme ou de revendication religieuse dans l’exposition sur l’art des santonniers organisée à l’hôtel de région en 2017. []. La Ligue française pour la défense des droits de l’homme et du citoyen décide d’attaquer en justice la décision de Laurent Wauquiez. L’article 28 de la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État est, en effet, clair : « Il est interdit, à l’avenir, d’élever ou d’apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics. » L’objectif est limpide : il s’agit d’empêcher les personnalités publiques de manifester la reconnaissance d’un culte ou de marquer une préférence religieuse. […] Il existe néanmoins une exception, dans laquelle Laurent Wauquiez semble s’être engouffré : la possibilité d’installer des crèches dans le cadre d’une manifestation culturelle, une exposition, par exemple. []« 

Haut les Couleurs (04) Moustiers 12 & 13.11.21 © PhI
Haut les Couleurs (04) Moustiers 12 & 13.11.21 © PhI

Humanité & Poésie

«J’atteste, contre la barbarie». « J’atteste qu’il n’y a d’être humain que celui dont le cœur tremble d’amour pour tous ses frères en humanité. Celui qui désire ardemment plus pour eux que pour lui-même liberté, paix, dignité. Celui qui considère que la vie est encore plus sacrée que ses croyances et ses divinités. J’atteste qu’il n’y a d’être humain que Celui qui combat sans relâche la Haine en lui et autour de lui. Celui qui, dès qu’il ouvre les yeux le matin, se pose la question : que vais-je faire aujourd’hui pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être homme ? » Abdellatif Laâbi – «J’atteste, contre la barbarie», album illustré par Zaü, éd. RueDuMonde.fr (à commander chez votre libraire)

Moisson du riz 16.10.21 Arles Camargue © PhI
Moisson du riz 16.10.21 Arles Camargue © PhI

Social

L’âge des algorithmes : comment l’activisme remplace le militantisme du XXe siècle, 31.10.21 FranceCulture.fr, Signes des temps, Marc Weitzmann. « Boosté par les réseaux sociaux, un nouvel activisme remplace-t-il le militantisme encarté d’autrefois ? Le scandale des Facebook papers extrêmement documenté grâce aux fuites organisée par l’ingénieure Frances Haughen ancienne employée permet de revenir sur les effets effets non seulement de Facebook des réseaux sociaux sur le cours du monde depuis dix ans au moins. L’espoir que certains ont pu mettre sur l’activisme des blogueurs tunisiens ou syriens lors des printemps arabes s’est terni. On commence seulement à mesurer les effets des algorithmes dans le déclenchement d’émeutes violentes en Ethiopie, en Inde, au Pakistan, dans l’élection de Donald Trump bien sûr comme dans l’attaque contre le Capitole le 6 janvier dernier, mais aussi plus généralement dans la montée des populismes à travers le monde, et, en France [] Intervenants : Fabrice Epelboin, entrepreneur, spécialiste des médias sociaux, enseignant à Sciences Po ; Eric Sadin, philosophe, écrivain ; Rokhaya Diallo, éditorialiste, réalisatrice [controversée]. » []

Patrimoine

Le silo de céréales en cours de destruction, encore un des rares et vieux (1936) monuments de Gap (05) qui disparait. Voir le travail de l’historienne bas-alpine Hélène Vésian, « Les silos à grains en France dans les années 1930« , 2013

Silo Coop Céréales (05) Gap 1.12.20 © PhI
Silo Coop Céréales (05) Gap 1.12.20 © PhI

Gap laisse détruire le peu de patrimoine encore existant. La mairie propriétaire de la maison de Georges de Manteyer (plus ancienne que la cathédrale qui était à côté) l’a laissé s’écrouler. Un silo peut très bien s’aménager, tel le silo de céréales de Marseille Joliette devenu une salle de concert. Et, le silo de Riez, plus modeste, est répertorié par le Ministère de la Culture.

Courges & Halloween

Gratin d’Halloween, une recette de Couleurs-Paysannes.fr (04 & 13), à la courge et au fromage bas-alpins et au riz de Camargue (Silos de Tourtoulen)

Courges et Halloween, oct. '21 en PACA © PhI
Courges et Halloween, oct. ’21 en PACA © PhI

Foire aux courges (05) L’Epine Magasins de Producteurs Couleurs-Paysannes.fr à Manosque (04), Venelles (13) et Valensole (04) – Halloween au château de La Tour d’Aigues (4)…

Couleurs d'automne, hauteurs de Moustiers (04) 13.11.21 © PhI
Couleurs d’automne, hauteurs de Moustiers (04) 13.11.21 © PhI

création, 1.11.21

La République en Fêtes : charrette de Chateaurenard (13), défilé de Puyméras (84) © PhI

République en Fêtes

Explorons le Patrimoine des Festivités républicaines dans le Midi

Chateaurenard (13) Durance & République 1.8.21 © PhI
Chateaurenard (13) Durance & République 1.8.21 © PhI

La République Festive

Au cours du collectage de documents sur le patrimoine laïque du Midi, ces « Routes de la République« (1), avec des statues (Marianne…), des coopératives, des cercles, des arbres de la liberté ou de la laïcité, des frontons d’églises avec devise républicaine… nous avons découvert quelques fêtes républicaines qui persistent. Les media locaux ont été précieux ainsi que nos collègues historiens méridionaux, dont feu Maurice Aghulon, Jean-Marie Guillon et Maurice Mistre. Mais, le plus souvent perdurent des banquets et des apéros républicains. Donc, oublions les défilés militaires pour évoquer quelques fêtes républicaines plus originales et très populaires.

Commençons par une manifestation festive très rurale, une « carreto ramado » républicaine (charrette ramée, habillée de feuillages, de légumes du bord de la Durance et de 4000 glaïeuls rouges), avec une Marianne en tête, tirée par un attelage de plus de 80 chevaux de trait, guidés par des charretiers habillés en pantalon bleu, chemise blanche et taillole rouge, aux sons de la Marseillaise, de la Carmagnole et de l’Internationale. C’est à Chateaurenard, au nord du pays d’Arles, au sud d’Avignon, dans le « triangle d’or » du maraîchage (irrigué par la Durance) que défile chaque premier dimanche d’août, cette charrette de la Confrérie des Maraichers (ou de la Madeleine). C’est une des nombreuses « carreto ramado », dont la plupart sont religieuses, mais celle-ci se distingue par son républicanisme. Créée par le groupe des cultivateurs les plus modestes, les Maraîchers, elle était autrefois religieuse, et, a été laïcisée en 1907. Sur cette commune existent également : une charrette religieuse (St Eloi), et, une plus récente, neutre (donc laïque), Les Eclumes, animée par les habitants de La Crau, un hameau de la ville.

Allons plus haut, à l’extrême nord du Vaucluse, dans la petite commune de Puyméras, où nous avons pu participer, le 14 juillet, à un défilé où la Marianne est transportée par quatre jeunes, partant de la place de mairie et parcourant le village. Et le soir, se déroule, sur la place de la mairie, un banquet républicain, puis un bal républicain (et, en 2019, un concours du tee-shirt républicain) (2). Ces balades du 14 juillet où Marianne est conviée, existent encore dans sept localités, en particulier, à La Bastide, à Villeneuve-de-la-Raho et à la Boule-d’Amont, dans les Pyrénées-Orientales, et dans l’Hérault. Des cérémonies qui datent de la fin du XIXe siècle. « A St-Chinian, à Cruzy, à Cazouls-d’Hérault (34), on l’installe sur le balcon (ou le bord de la fenêtre de la mairie illuminée), avec des drapeaux tricolores […] où elle préside à toutes les réjouissances de la fête nationale ». Enfin, au Canet (Hérault), lors de la retraite aux flambeaux, le cortège s’arrête devant la statue de Marianne, la fanfare joue la Marseillaise, reprise en cœur par la population, puis un musicien entonne l’Internationale… ».

Ces manifestations attestent que l’on allier les traditions, les valeurs républicaines et l’engouement populaire. Par contre, on constate trop souvent un fréquent manque d’imagination de municipalités qui préfèrent animer leur commune avec un retour (ou une continuation) à une « tradition » le plus souvent cléricale (procession) au lieu d’explorer l’histoire de leur commune et de leur région. Car, aux côtés des fêtes de tradition religieuse, quelques fêtes républicaines et de nombreuses fêtes païennes, des vendanges, du blé, du riz…

Enfin, pour conclure cette petite illustration de la « République festive » on peut approfondir le sujet avec les travaux de Maurice Agulhon, de Mona Ouzouf, de Evelyne Duret et de Olivier Ihl. L’idée républicaine peut être festive, populaire, laïque, créer du lien social et du sens. PhI

La République en Fêtes : charrette de Chateaurenard (13), défilé de Puyméras (84) © PhI
La République en Fêtes : charrette de Chateaurenard (13), défilé de Puyméras (84) © PhI

Notes (et références complètes sur les versions papier/électronique, réservées aux cotisants)

(1) « Les Routes de la République. Patrimoine Laïque dans le Midi », document au format pdf de 5 pages, Philippe Isnard, éd. Laïcité & LP, 5.2.05 – Laicite.fr Midi

création, 8.11.20Contact : midi(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38 84(a)laicite.fr