Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

Info Dernière juin 2020

Infos rassemblées par des laïques du Midi et d’ailleurs

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Laïcité République

« Quand le grand rabbin de Marseille se prend les pieds dans les règles de la laïcité, Benoît Gilles, MarsActu.fr 24.6.20. Le consistoire et le grand rabbin de Marseille ont publié un communiqué exhortant les membres de la communauté à voter pour ne pas laisser la ville « aux extrêmes ». Quelques jours auparavant, le grand rabbin faisait circuler un texto dans lequel il invitait les responsables associatifs à rencontrer Martine Vassal à la grande synagogue. Or, la loi sur la séparation des églises et de l’État interdit toute réunion de ce type. À quelques jours du second tour, le consistoire de Marseille a pris position dans l’élection en cours. Le document est signé par le président de l’organisation communautaire du culte israélite, Michel Cohen Tenoudji et le grand rabbin de Marseille, Réouven Ohana. Le texte de quelques lignes se veut sans ambiguïté dans son appel à voter […] » (article sur abonnement) » [merci à Qwant.com]

  • « Omar Sy ne fait pas mieux que Eric Zemmour« . « Kofi Yamgnane : « Je ne crois pas qu’il y ait un problème noir en France ». 13.6.20 LePoint.fr, Jérôme Cordelier. Vidéo. L’ancien secrétaire d’État à l’Intégration de François Mitterrand dénonce la polémique actuelle qui vise à accréditer l’idée que la France serait un pays raciste. Il a été le premier maire noir élu dans l’Hexagone, à la tête de la petite commune bretonne de Saint-Coulitz dans le Finistère. Il fut aussi le premier Africain naturalisé français à siéger au gouvernement, comme secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration, sous François Mitterrand. Après une carrière comme député et conseiller général, ce proche de Richard Ferrand – l’actuel président de l’Assemblée nationale fut son collaborateur –, septuagénaire, deux fois père et quatre fois grand-père, coule une retraite paisible chez lui, en Bretagne. Alors que la polémique sur les violences policières cible un racisme français, celui qui, né à Bassar au Togo, a été naturalisé français à l’âge de 32 ans en récuse l’idée, défend une République française « inclusive », et condamne avec fermeté les prises de position de personnalités comme le comédien Omar Sy ou l’écrivaine Virginie Despentes. « Maintenant, il faut parler », nous a dit Kofi Yamgnane, désolé de la confusion actuelle du débat, en répondant à notre sollicitation. […]« 
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi

« Arles Contre Le Racisme« , un collectif de cinq jeunes Arlésiens a organisé un rassemblement le dimanche 21 juin ’20, place de la République, sous le buste de Minerve (chapelle St-Anne), avec le soutien de plusieurs associations, syndicats et partis, avec la présence de la revue d’info l’Arlésienne (au travail à gauche de la photo) et du maire d’Arles. Cette manifestation avait annoncée par un « événement Facebook » et quelques courriels à des groupes. [leur page Facebook – articles 22.6.20 dans laMarseillaise.fr et laProvence.com]

Arles (13) Contre le Racisme 21.6.20 PhI © Laicite.fr
Arles (13) Contre le Racisme 21.6.20 PhI © Laicite.fr

« Contre Tous Les Racismes, Le Respect Des Principes Républicains. Le Collectif laïque national comprend et partage l’émotion, aujourd’hui mondiale, suscitée par le meurtre de George Floyd par un policier à Minneapolis (Minnesota, États-Unis). La dénonciation du racisme et la protestation contre les violences policières rejoignent les combats laïques et républicains du Collectif laïque national. […] Engagés dans la lutte contre tous les racismes, le Collectif appelle les Pouvoirs publics à promouvoir le strict respect des principes républicains dans le recrutement, la formation et l’encadrement humain et réglementaire des forces de police et de gendarmerie. Il s’inquiète de la présence en leur sein d’éléments extrémistes chez qui le racisme s’accompagne clairement d’intentions et de propos antirépublicains. Le collectif rappelle que la lutte contre le racisme implique aussi le rejet des théories racialistes et indigénistes qui fracturent la société et déconstruisent la citoyenneté. Il en va de la sauvegarde de la République et de ses principes. »15.6.20 Collectif Laïque National (dont CLR, DDEN, UFAL Familles LAÏQUES, Union Rationaliste…)

  • « Fatou Diome : « La rengaine sur la colonisation et l’esclavage est devenue un fonds de commerce » 25.8.19 leMonde.fr/Afrique, Coumba Kane, Le Rendez-Vous des Idées. L’écrivaine franco-sénégalaise s’exprime sans filtre sur son enfance, l’immigration, le féminisme, ou la pensée « décoloniale » qui a le don de l’irriter… […] Vous avez suivi une formation en lettres et philosophie à l’université de Strasbourg avec un intérêt particulier pour le XVIIIe siècle. Que pensez-vous des critiques portées par le courant de pensée « décoloniale » à l’égard de certains philosophes des Lumières ? Peut-on éradiquer l’apport des philosophes des Lumières dans l’histoire humaine ? Qui veut renoncer aujourd’hui à L’Esprit des lois de Montesquieu ? Personne. Les Lumières ont puisé dans la Renaissance, qui s’est elle-même nourrie des textes d’Averroès [philosophe du XIIe siècle], un Arabe, un Africain. C’est donc un faux débat ! Au XVIIIe siècle, la norme était plutôt raciste. Or Kant, Montesquieu ou Voltaire étaient ouverts sur le monde. Ils poussaient déjà l’utopie des droits de l’homme. On me cite souvent Le Nègre de Surinam pour démontrer un supposé racisme de Voltaire. Quel contresens ! Ce texte est une ironie caustique. Voltaire dit à ses concitoyens : « C’est au prix de l’exploitation du nègre que vous mangez du sucre ! ». Par ailleurs, chez tous les grands penseurs, il y a souvent des choses à jeter. Prenez l’exemple de Léopold Sédar Senghor. Sa plus grande erreur d’emphase et de poésie fut cette phrase : « L’émotion est nègre, la raison hellène. » Cheikh Anta Diop, bien qu’Africain, était un grand scientifique quand Einstein était doté d’une grande sensibilité. Cette citation est donc bête à mourir, mais devons-nous jeter pour autant Senghor aux orties ? » (Merci à G. Contremoulin de Rouen, et sa Voute Etoilée, Blog et Facebook).

« Les funérailles [laïques] de Victor Hugo, une fête sacrée 10 mn Les Nuits de FranceCulture.fr par Philippe Garbit. Dans cette archive rare de 1951, le poète Fernand Gregh raconte l’annonce de la mort de Victor Hugo, le 22 mai 1885, alors qu’il était un jeune collégien de 12 ans. Il décrit les jours qui suivirent jusqu’aux obsèques nationales au Panthéon et l’immense émotion du peuple français. »

Marianne (26) Suze-la-rousse © PhI
Marianne (26) Suze-la-rousse © PhI

« Les fêlés qui nous entourent, Denise Bombardier, journaldequebec.com 23.5.20 Citation de l’écrivain anglais G. K. Chesterton : « Lorsque les hommes ne croient plus en Dieu, ce n’est pas qu’ils ne croient en rien, c’est qu’ils sont prêts à croire en tout. » . La vie est paradoxale. En ces temps de pandémie où les scientifiques sortent de l’ombre pour nous éclairer grâce à leur science, l’irrationalité reprend ses droits. À cause des réseaux sociaux, tous les toqués et perturbés diffusent leurs délires plus ou moins élaborés. Les adeptes du complot, contrairement à ce que pensent plusieurs, ne sont pas tous des ignorants et des incultes. Ce sont parfois des universitaires bardés de diplômes. […] » [publié sur FB par D. Pachoud GEMPPI.org]

Puimichel (04) l'Observatoire 6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr
Puimichel (04) l’Observatoire 6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr

« Affaire Tariq Ramadan : la notion d’« emprise » au cœur d’une expertise, 20.5.20 LeMonde.fr, Par Yann Bouchez. Le psychiatre Daniel Zagury, désigné en 2019 par les juges d’instruction pour analyser l’épais dossier judiciaire concernant l’islamologue suisse, a rendu ses conclusions. L’expertise était attendue depuis longtemps, mais le coronavirus a retardé de plusieurs semaines la remise des conclusions aux différentes parties. Dans l’affaire visant Tariq Ramadan, qui vaut à l’islamologue suisse quatre mises en examen en France pour viol, le psychiatre Daniel Zagury avait été désigné, en 2019, par les juges d’instruction. Avec pour mission de donner son avis, après analyse de l’épais dossier judiciaire, sur la notion d’« emprise » de M. Ramadan sur plusieurs femmes, dont certaines ont porté plainte contre lui. Fin mars et mi-avril, M. Zagury, plus connu pour ses travaux concernant les tueurs en série, a rendu ses conclusions, que Le Monde a pu consulter. […] » Didier Pachoud, FB GEMPPI.org

Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI
Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

Social

Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi
Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi

Riz & Lustucru, des pages et des images (2004…) : Le Sinistre Lustucrule Riz

blasphèmes, mensuel HaraKiri (AutoCensure publication réseaux sociaux) coll. © www.laicite.fr
blasphèmes, mensuel HaraKiri (AutoCensure publication réseaux sociaux) coll. © www.laicite.fr

Lu sur la Toile. « Dans ces manifs, tout le monde n’a pas un MASQUE, et ceux, qui ont un masque, crient si fort que les POSTILLONS peuvent les TRAVERSER«  Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement. « Faut l’applaudir, c’est une humoriste qui vit « confinée » dans un gouvernement où un ministre de l’Intérieur essaie de lui faire concurrence [avec ses gaffes] ! Sur FranceInfo.fr LesInformés 5.6.20.

  • « Les nouveaux forçats de la terre, 6.4.18 larlesienne.info Arrangements avec le droit, marché du travail de plus en plus flexible… Les fruits et légumes provençaux poussent désormais à la sueur des travailleurs détachés. Plus particulièrement celle des Sud-Américains, nouveaux maillons faibles du marché agricole européen. Des entreprises d’intérim spécialisées dans le transfert de ces nouvelles forces de travail fleurissent dans le Sud de l’Espagne. Avec des pratiques actuellement dans le collimateur de la justice. […]« 

« Coronavirus: à Arles, des saisonniers agricoles confinés sans indemnité ni considération, 15.6.20 Par Sandrine Lana et Hélène Servel (Mediapart.fr / Marsactu). Testés positifs, des travailleurs venus d’Espagne, souvent originaires d’Amérique latine, sont confinés au milieu des champs, dans les Bouches-du-Rhône. Ils patientent sans salaire ni indemnité, pour l’instant. Notre partenaire Marsactu a visité l’un de leurs hébergements. Arles (Bouches-du-Rhône), envoyés spéciaux – Au Mas de la Trésorière, des travailleurs agricoles saisonniers au repos forcé cherchent l’ombre sous le figuier ou fuient les bourrasques qui balaient la cour. Dans les couloirs de cette bâtisse aux murs décrépis, mais récemment rénovée pour pouvoir accueillir les travailleurs saisonniers, on parle espagnol, arabe, anglais… Depuis près de dix jours pour certains, ils attendent des informations claires sur leur situation : sont-ils ou non positifs au coronavirus ? Vont-ils travailler à nouveau dans les champs camarguais ou rentrer en Espagne, d’où ils sont partis ? Pendant ce temps, ils se retrouvent confinés au milieu des rizières et des champs de céréales… [article complet réservé aux abonnés] ». https://www.mediapart.fr/journal/france/150620/coronavirus-arles-des-saisonniers-agricoles-confines-sans-indemnite-ni-consideration

Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI
Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI

« Les lobbys plus forts que jamais pendant la crise du coronavirus, Annabelle Grelier, FranceCulture.fr 3.6.20. Les cabinets d’influence ont mené l’offensive pendant cette crise. Les Amis de la Terre et l’Observatoire des multinationales dénoncent les limites du dispositif de transparence du lobbying en France. Omniprésents, sont-ils en train de s’accaparer la manne financière du plan de relance ? […] »

projet de hangar "Amazon" à (30) Fournès © Laicite.fr
projet de hangar « Amazon » à (30) Fournès © Laicite.fr

« Projet Amazon à Fournès : qu’en pensent les élus gardois, Gil Lorfèvre, MidiLibre.fr 25.6.20. À Fournès, la polémique enfle autour du projet du géant américain de vouloir construire un entrepôt de tri de colis de près de quatre hectares de surface et de dix-huit mètres de haut. Est-il de bon ton d’autoriser la construction d’une plateforme de tri Amazon de près de 40 000 m² à Fournès ? À l’heure où se tient la Convention climat qui planche sur des pistes de transition écologique, la crise sanitaire inédite vécue par les Français a rappelé l’intérêt de préserver l’environnement et avec lui l’importance de privilégier le commerce de proximité. C’est sur ce dossier que doivent aujourd’hui se pencher responsables politiques et économiques du département. Mais quelles que soient les réponses formulées, le projet d‘implantation de ce centre de tri et d’acheminement de colis, situé à seulement quatre kilomètres à vol d’oiseau du site classé du Pont du Gard, continue son bonhomme de chemin et pourrait même voir le jour d’ici quelques mois. Et cela malgré les oppositions de plus en plus nombreuses qui se font jour dans le département et un peu partout sur le Territoire. […] »

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

« Capital ». Enquête journalistique

« Le Monde selon Amazon« , 3 ans d’enquête, Berthelot Benoît, éd. du Cherche-Midi 8.19, 236 pp. « Benoît Berthelot est reporter au magazine Capital dans les domaines high-tech et télécoms ». [IN, Indecosa-CGT, 5.20].« [Texte
éd. du Cherche-Midi] Enquête dans les coulisses de la « machine à vendre ». En vingt-cinq années de croissance vorace, le petit libraire en ligne de Seattle s’est hissé au sommet du commerce mondial. Son fondateur visionnaire, Jeff Bezos, est aujourd’hui l’homme le plus riche de la planète. L’un des plus redoutés aussi. Tel un gourou, il dirige ses 600 000 employés sans état d’âme, érigeant ses redoutables méthodes de management en nouvelle religion. Ses ambitions sont sans limites. Déjà maître de nos données personnelles, il veut transformer nos vies. Souvent à notre insu : Amazon investit des milliards de dollars dans l’intelligence artificielle, la robotique, les drones, la sécurité, la santé, et même la conquête spatiale. Trois années d’une enquête inédite à travers le monde ont permis à Benoît Berthelot de percer à jour les rouages les plus secrets de la galaxie Amazon. Des plus proches collaborateurs de Jeff Bezos aux ouvriers des entrepôts en passant par des ingénieurs (très) haut placés, il a rencontré plus de 150 salariés de l’entreprise, d’habitude tenus au silence, qui lui ont confié des documents exclusifs et confidentiels. Le puzzle, une fois assemblé, dessine le portrait d’un empire tentaculaire et hors de contrôle, un projet de société vertigineux que seuls les consommateurs pourront peut-être remettre en question. » – « Amazon Contestée » sur Laicite.fr Midi

Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI

Lieux & Paysages

Brutinel, Hameau de Laye (05) Vallée du Champsaur (mise à jour)

3 vues, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12
3 vues, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12

création, 1.6.20

projet de hangar "Amazon" à (30) Fournès © Laicite.fr

« Amazon » contestée

Revue de Media : un Rapport Analysant les Pratiques de la Multinationale Amazon, des Propos d’un Ancien Ministre, et des infos sur le projet gardois

  • « Amazon (encore) attaqué pour son impact environnemental, fiscal et social en France, 25.11.19 01net.com – À quatre jours de l’opération commerciale Black Friday, le géant américain est une nouvelle fois pointé du doigt pour l’impact « négatif » de ses activités en France. Amazon dément. « Le monde selon Amazon n’est pas viable. » C’est le constat dressé -de nouveau- par les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires. De concert, les trois organisations militantes ont dénoncé, dimanche 24 novembre, dans un rapport intitulé « Impunité fiscale, sociale et environnementale : immersion dans le modèle Amazon », l’impact «négatif» du géant de la distribution en ligne en France. À quatre jours du Black Friday, le géant du e-commerce a réfuté ces informations « trompeuses ». L’équivalent des émissions du Portugal Le rapport pointe notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, alors que son patron, Jeff Bezos, a promis que l’entreprise atteindrait la neutralité carbone en 2030. Parmi les pratiques épinglées : la livraison rapide, « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. Les auteurs déplorent également les 3 millions de produits neufs invendus jetés par la société alors qu’ils étaient fonctionnels. Concernant les gaz à effet de serre, les associations ont croisé des « données et estimations publiques » afin d’obtenir un « ordre de grandeur » concernant le stockage de données d’Amazon. Selon leurs calculs, cette activité a généré « 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, soit l’équivalent des émissions du Portugal ». La livraison en accéléré est également critiquée puisqu’elle augmente le transport aérien, une de sources avérée de pollution […] »

« Amazon, un empire logistique14.3.18 FranceCulture.fr Entendez-vous l’éco ? Histoires de géants (3/4). Amazon est l’un des GAFAM, les géants du web. L’entreprise de commerce en ligne a misé sur la vente de produits très divers, des objets culturels aux produits alimentaires en passant par l’électroménager. Mais elle est fréquemment pointée du doigt pour les conditions de travail de ses employés… […] la multinationale ne doit pas son succès à sa production, mais à la vente de celle des autres. Et ce sont ses méthodes de stockage, d’acheminement et d’organisation du travail qui font sa marque de fabrique et nourrissent aujourd’hui les controverses. Aujourd’hui nous allons parler de l’empire logistique Amazon en compagnie de David Gaborieau, sociologue du travail, chercheur à l’Université Paris-Est et auteur d’une thèse intitulée “Des Usines à colis – trajectoire ouvrière des entrepôts de la grande distribution”… Egalement avec nous, François Lévêque, professeur d’économie à Mines-ParisTech et auteur des « Habits neufs de la concurrence », publié aux éditions Odile Jacob. […] »

  • « Comment les GAFA ont bouleversé le travail, 18.12.19 FranceCulture.fr Géants du web : les nouveaux bras de fer (2/3). D’un côté, des sièges sociaux futuriste, et de l’autre, des usines tout ce qu’il y a de plus « XXe siècle » où des ouvriers chinois assemblent à la chaîne des smartphones derniers cris. L’organisation du travail promue par les GAFA constitue-t-elle une avancée ou un retour en arrière ? […] »

Environnement & Emploi

Amazon aurait détruit près de 8 000 emplois en France, 22.11.19 01net.com. « À une semaine du Black Friday, Mounir Mahjoubi, l’ex-secrétaire d’État au Numérique, dénonce l’impact négatif d’Amazon sur l’emploi sur le territoire français. Il en appelle à la responsabilité du consommateur. 7 900. C’est le nombre d’emplois potentiellement détruits par Amazon en France, selon l’ancien secrétaire d’État au Numérique Mounir Mahjoubi. Dans une note « Amazon : vers l’infini et Pôle Emploi », publiée vendredi 22 novembre, le député du 19e arrondissement de Paris alerte de l’impact de l’entreprise américaine sur l’emploi français. Une attaque frontale de plus pour « stopper » Amazon. Cliquer c’est choisir. « Les internautes doivent cliquer en connaissance de cause. Leurs achats sur Amazon pèsent sur l’emploi national alors que cette entreprise maintient sous pression ses salariés pour dégager une productivité singulièrement élevée », a estimé Mounir Mahjoubi. Avant d’abonder : « Par nos choix de consommation, par nos clics, militons pour qu’Amazon devienne plus humaine », à une semaine du Black Friday. « Ce matin j’ai rappelé sur @franceinfo qu’acheter sur @Amazon à un coût pour la France « Lorsque c’est moins cher, lorsque c’est plus rapide, la variable d’ajustement : 1 – C’est l’humain. 2 – C’est l’emploi. 3 – C’est le territoire ». À Noël, achetons localement à nos #PME pic.twitter.com/yphwbTtuDB – Mounir Mahjoubi (@mounir) November 22, 2019″. Sollicité, Amazon n’a pas souhaité nous commenter. L’entreprise de Jeff Bezos a tout de même tenu à rappeler avoir créé 1 800 emplois en CDI en 2019, et que « plus de 10 000 PME et TPE » vendent sur sa plate-forme. 1 emploi crée contre plus de 2 détruits. Selon les calculs présentés par Mounir Mahjoubi, Amazon, qui a réalisé 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires hors taxe en France en 2018, employait 4 737 personnes à la même époque dans ses entrepôts logistiques hexagonaux. La plate-forme peut également être créditée de 7 600 emplois équivalents temps plein (indiqués par le sigle ETP dans le document) chez les vendeurs tiers en France. Mais dans le même temps, Amazon aurait contribué à faire disparaître 20 239 emplois dans le commerce physique. Ce chiffre correspond au nombre d’emplois qui auraient été générés si les 5,5 milliards d’euros de ventes d’Amazon en France avaient été réalisés dans les magasins traditionnels. Le calcul se base sur les chiffres de l’INSEE. « Pour une création d’emploi » chez Amazon en France, il y a « 2,2 emplois perdus dans les commerces traditionnels », dénonce-t-il. Avant de détailler : « Pour une création d’emploi chez un vendeur tiers, il y a potentiellement 1,3 emploi détruit [dans lesdits commerces] ».Selon la note, cette estimation est conforme aux résultats obtenus, en 2016, par le Institute Local Self-Reliance (LSR), une ONG qui promeut le développement durable aux États-Unis. […] »

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

Amazon dans le Gard

« ATTAC ne veut pas d’Amazon à Fournès (Gard), 9.4.19 france3-regions.francetvinfo.fr « Une entreprise de prédateurs qui fait couler les autres entreprises pour un emploi par Amazon, 7 à 8 sont détruits. » ATTAC n’est pas favorable à l’implantation d’Amazon à Fournès, dans le Gard. Une plateforme logistique de 30 000 mètres carrés doit voir le jour fin 2019-début 2020. « Au total ce seront 11 hectares de bitume et béton au service de plus de 100 camions par jour. Le bâtiment de quatre hectares sera entouré d’immenses parkings permettant une rotation optimale des véhicules 24 heures sur 24. » ATTAC n’est pas favorable à l’implantation d’Amazon à Fournès, dans le Gard. Une plateforme logistique de 30 000 mètres carrés doit voir le jour fin 2019-début 2020. Elle sera située juste à proximité de la sortie Remoulins sur l’A9, dans un triangle formé par Uzès, Avignon et Nîmes… »

« Bienvenue à Fournès [30], ses vignes… et 38 800 m² d’entrepôt » ! Commune de Fournès [page Facebook]. La Communauté du Pont du Gard – Non à Amazon,·24.11.19. Le 26 juin 2018 à 20 h 45, se sont réunis les membres du conseil municipal, sous la présidence de son maire. Un vote fut proposé pour l’installation d’une plateforme européenne de redistribution Argan sur une zone dénommée La Pâle d’une surface de 13,7 ha où cohabitent aujourd’hui des vignes et une biodiversité contre demain un beau béton et des nuisances de toutes sortes qui bouleverseront les équilibres et l’environnement économique, commercial, social, naturel et paysager de tous nos villages aux alentours. Aussi, comme ce fameux village Gaulois, des irréductibles Gardois ont décidé de briser le silence qui entoure ce projet … et vous invitent tous les mercredis soir à partir de 19 h pour en discuter. Vous pouvez aussi nous contacter via cette adresse, forum.fournes(a)gmx.fr »

  • Gard : projet d’une grande plateforme logistique d’Amazon à Fournès, 28.2.19 france3-regions.francetvinfo.fr « Cela fait quelques années que les projets fleurissent dans la zone, mais cette fois les élus semblent séduits. Une plateforme logistique d’Amazon, Décathlon ou Castorama pourrait voir le jour à l’entrée de Fournès, entre Nîmes et Arles. On parle de 200 emplois mais les opposants restent dubitatifs.Une plateforme de 38000 m², avec au moins 200 emplois à la clef, juste à l’entrée de la commune de Fournès. Et parmi les entreprises qui occuperaient les lieux, les noms d’Amazon, Décathlon ou Castorama sont évoqués. Voila pour le projet alléchant qui voudrait voir le jour d’ici un an sur cet axe stratégique entre Nîmes et Arles. De quoi faire rêver les élus mais aussi susciter des oppositions, surtout environnementales. Une manne de 250 à 300 000 euros pour l’intercommunalité. « Notre territoire a quand même souffert d’une fermeture de centrale thermique à Aramon », rapelle Claude Martinet, le président de la communauté de communes du Pont du Gard. Une fermeture qui a engendré une perte fiscale importante de 30% du budget intercommunal […] Un projet incohérent avec la politique touristique d’Uzès Pont du Gard. Parmi les habitants de Fournès, on est beaucoup plus dubitatifs. Peut-être à cause des zones d’activités déjà laissées en plan dans le secteur. Mais aussi parce que la plateforme en question serait gigantesque.  » Regardez où on est » explique Patrick Genay, apiculteur à Fournès. « Au loin Saint-Hilaire, Remoulins. Il y a les Cévennes au fond, le Mont Lozère dans la brume…et on va avoir une plateforme logistique ici quand vous sortez de l’autoroute…. comme support pour un pays Uzès Pont du Gard qui a mis la primeur sur le tourisme et l’oenotourisme, c’est pas cohérent ». Réhabiliter les zones d’activités fantômes… »

« Le projet Argan-Amazon de Fournès entaché de prises illégales d’intérêts ? 28.11.19 ObjectifGard.com – La maire de Fournès, Christelle Hinque, et plusieurs élus font l’objet de plaintes pour « prise illégale d’intérêt » sur le dossier Argan-Amazon, qui doit voir le géant du commerce en ligne ouvrir une plateforme logistique sur la commune dans les prochains mois. « On a fait des recherches dans le cadastre et on a eu une grosse surprise ». C’est comme ça que Gérard Tornay, membre de l’Association pour le développement de l’emploi respectueux de l’environnement (ADERE), à Fournès, raconte cette découverte pour le moins intéressante. L’association, opposée au projet de plateforme Amazon sur la zone de la Pale, à la sortie de l’autoroute A9, travaille depuis plusieurs mois sur le projet. Ce qu’elle a découvert, c’est tout simplement qu’« entre 30 et 40 % du terrain du projet appartient aux deux oncles de madame le maire (Christelle Hinque, ndlr) et son premier-adjoint, Thierry Boudinaud, vend lui aussi un terrain, tout comme le frère d’une élue, Laurence Castan », présente Gérard Tornay, qui donne aussi le nom du maire d’une commune voisine, qui aurait vendu deux terrains. Pour lui, et pour l’association ADERE, c’est évident, « il y a un conflit d’intérêt. » À l’aube de l’été, un des membres de l’association en avise alors le préfet, le conseil municipal et les conseils départemental et régional puis, devant l’absence de réponse, décide de déposer plainte le 2 juillet contre les quatre élus concernés. […] ». (merci pour la correspondance gardoise)

« Capital ». Enquête journalistique

  • « Le Monde selon Amazon« , 3 ans d’enquête, Berthelot Benoît, éd. du Cherche-Midi 8.19, 236 pp. « Benoît Berthelot est reporter au magazine Capital dans les domaines high-tech et télécoms ». [IN, Indecosa-CGT, 5.20].« [Texte éd. du Cherche-Midi] Enquête dans les coulisses de la « machine à vendre ». En vingt-cinq années de croissance vorace, le petit libraire en ligne de Seattle s’est hissé au sommet du commerce mondial. Son fondateur visionnaire, Jeff Bezos, est aujourd’hui l’homme le plus riche de la planète. L’un des plus redoutés aussi. Tel un gourou, il dirige ses 600 000 employés sans état d’âme, érigeant ses redoutables méthodes de management en nouvelle religion. Ses ambitions sont sans limites. Déjà maître de nos données personnelles, il veut transformer nos vies. Souvent à notre insu : Amazon investit des milliards de dollars dans l’intelligence artificielle, la robotique, les drones, la sécurité, la santé, et même la conquête spatiale. Trois années d’une enquête inédite à travers le monde ont permis à Benoît Berthelot de percer à jour les rouages les plus secrets de la galaxie Amazon. Des plus proches collaborateurs de Jeff Bezos aux ouvriers des entrepôts en passant par des ingénieurs (très) haut placés, il a rencontré plus de 150 salariés de l’entreprise, d’habitude tenus au silence, qui lui ont confié des documents exclusifs et confidentiels. Le puzzle, une fois assemblé, dessine le portrait d’un empire tentaculaire et hors de contrôle, un projet de société vertigineux que seuls les consommateurs pourront peut-être remettre en question. » – « Amazon Contestée » sur Laicite.fr Midi
projet "Amazon" à (30) Fournès. Laicite.fr
projet « Amazon » à (30) Fournès. Laicite.fr

Emploi, Impôts…

  •  » « Pour un emploi créé chez Amazon« , 22.11.19 FranceTvInfo.fr Le commerce de proximité perd 2,2 emplois, selon une étude de Mounir Mahjoubi. Le géant américain Amazon a détruit 7 900 emplois en France en 2018, selon une note publiée par l’ex-secrétaire d’État au numérique. 22.11.19, Dans une note d’analyse publiée vendredi 22 novembre, et que franceinfo a pu consulter, Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris, estime que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. Cette année-là, l’entreprise de Jeff Bezos a réalisé un volume d’affaires en France de 6,6 milliards d’euros selon Kantar Worldpanel, cité dans cette étude. C’est « en déduisant les embauches d’Amazon et des vendeurs tiers (12 337 emplois créés) aux suppressions d’emplois dans le commerce physique à cause des activités du site d’achat (20 239 emplois perdus) », que Mounir Mahjoubi aboutit à ce chiffre de 7 900 emplois perdus en France. Une formule résume cette constatation, « pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité a perdu 2,2 emplois. Une étude américaine réalisée en novembre 2016 par l’Institute for Local Self-Reliance avait abouti au ratio de « deux emplois supprimés aux États-Unis pour un emploi créé par Amazon ». […] »

« Des ONG dénoncent l’impact environnemental d’Amazon. Les associations accusent également le groupe américain de dissimuler pour des raisons fiscales une grande partie de son chiffre d’affaires réalisé en France. 24.11.19 LeFigaro.fr / AFP. Les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires ont dénoncé dimanche dans un rapport l’impact social et environnemental du géant de la distribution en ligne Amazon, qui a de son côté réfuté ces informations « trompeuses », à quelques jours des opérations promotionnelles du « Black Friday ». « Le monde selon Amazon n’est pas viable« , écrivent dans un rapport compilant différentes données les trois organismes. Ils critiquent notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, dont le patron Jeff Bezos a promis qu’elle atteindrait la neutralité carbone en 2040. Parmi les pratiques montrées du doigt, la livraison rapide « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. […] »

image d’archive, Arles © PhI

  • « Jalousie ? Amazon, ce succès que les technocrates français adorent détester, 26.11.19 atlantico.fr – A l’approche des fêtes de Noël, certains hommes politiques en profitent pour relancer la polémique sur Amazon. Alors que les fêtes de fin d’année approchent et avec elles, les achats de cadeaux rituels, c’est avec une synchronicité qui tient quasiment de la magie noire que plusieurs clowns tragiques se réveillent pour dénoncer les méfaits d’Amazon, la cible idéale des apparatchiks français. Et c’est donc sans surprise qu’on retrouve dans ces derniers un certain Mahjoubi. Le petit Mounir, c’est cet ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris qui tente d’exister encore un peu et qui vient de faire fuiter vers la presse une note d’analyse dans laquelle il estime, tous calculs faits, que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. […] »

Le Texte du Rapport

Amazon décortiqué par un Rapport, 24.11.19 france.attac.org « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale [Sud] Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié.e.s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète. » – ATTAC : la Page weble Rapport – [ATTAC : Arles @AvignonNîmes @ ]

Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI
Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI

création, 23.11.19 Merci pour les correspondances : gardoises (UFAL 30, ufal.gard(a)ufal.org, en particulier), aux associations : de consommateurs, écologiques, civiques, sociales (dont l’INDECOSA CGT 13, 75, 83 ; ATTAC, Amis de la Terre), à la Gardoise Edith, à l’Iséroise Ida Vidal, au Francilien Alain Py et au Vauclusien Clovis Hugues… – Contact : 30(a)laicite.fr

Saïda Boudina (04) Oraison 17.3.12 © PhI

Info Dernière avril 2020

Infos glanées par des laïques…

Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.'20 © PhI
Chiens & Brebis, Arles (13) digue de Trinquetaille 3 & 4.’20 © PhI

Croyance & Laïcité

« Croire en Dieu aujourd’hui. Dossier coordonné par Hélène Frouard, SciencesHumaines.fr n° 324, 4.20, 76 pp. 7,50 €. On les prend rarement au sérieux, ou alors, pour s’en méfier : dans une France à longue tradition laïque, les religions seraient le reliquat d’un monde révolu ou les porteuses de nouvelles dérives, des terroristes islamistes aux catholiques intégristes. C’est balayer un peu vite la question. Des millions de Français se disent croyants, la plupart sont loin d’être des extrémistes… À quelle religion se rattachent-ils ? D’où vient leur foi ? Quelles sont leurs pratiques quotidiennes ? Comment vivent-ils leur engagement spirituel dans un monde laïc ? ». Sommaire. « Comment peut-on être croyant ? » J.-P. Dortier. «La religion reste un acteur de la vie des sociétés», entretien avec Denis Pelletier. « Des croyances diversifiées » Claude Dargent. « La laïcité, garante de la liberté de conscience » Michael Behrent. « Les religions saisies par le droit » Hélène Frouard. « Pratiquer au jour le jour » Anne Gotman. « La Mecque, le voyage d’une vie ? » Hélène Frouard. « Les religions se radicalisent-elles ? » Clément Quintard. « Se convertir, un choix transgressif » Loïc Le Pape. « De la charité à la solidarité » Justine Canonne []

"l'Arche de Noé" ex-élevage de feu J.-Louis Falgon (13)  Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
« l’Arche de Noé » ex-élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
  • « La laïcité, garante de la liberté de conscience, Michael Behrent, 4.20 SciencesHumaines.fr n° 324, pp. 39-40, 7,50 €. Début de l’article [payant] : En France, la laïcité s’est construite en réaction à la puissance de l’Église catholique. Aux États-Unis en revanche, elle s’est forgée pour protéger les différentes sectes chrétiennes. Deux voies différentes pour un même objectif. Égalité, liberté, fraternité… laïcité ? Pendant plus de cent ans, la laïcité a été un enjeu clé dans les affrontements politiques français. Ébauché lors de la Révolution, son principe est institutionnalisé en 1905 avec la fameuse loi sur la séparation des Églises et de l’État. Considérée comme un pilier de l’idée républicaine, la laïcité reste toutefois un enjeu politique, comme en témoigne la récente et très controversée déclaration de la ministre de la Justice affirmant que « l’insulte à la religion est évidemment une atteinte à la liberté de conscience ». Comment mettre en œuvre cette laïcité ? Un seul chemin est-il possible ? Revenons d’abord au texte. On l’oublie trop souvent : la laïcité, telle que définie en 1905, a pour premier objectif de garantir « la liberté de conscience » et assurer « le libre exercice des cultes []« 

Arles (13) Trinquetaille, rue Henri Dunant, devant la résidence Isle des sables 1.07

Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI

« Les religions saisies par le droit, Hélène Frouard, 4.20 SciencesHumaines.fr n° 324, p. 41, 7,50 €, La laïcité est débattue à grand fracas dans l’espace médiatique et politique. Le droit, lui, est chargé plus prosaïquement de la mettre en œuvre. Le plus souvent avec pragmatisme. Rappelez-vous de la crèche Baby-Loup à Chanteloup-les-Vignes. En 2008, la sous-directrice fut licenciée au motif (entre autres) que le voile qu’elle portait contrevenait au nouveau règlement intérieur. L’épisode donna lieu à une bataille juridique dans laquelle intervinrent la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (Halde), le Conseil des prud’hommes, le tribunal d’instance, la Cour d’appel, la Cour de cassation, et jusqu’au Comité des droits de l’homme de l’Onu. Ces multiples rebondissements témoignent, avant tout, de la difficulté du droit de trancher dans ces affaires. Car en la matière, le diable se niche dans les détails… Pour certains croyants, le respect des obligations religieuses conduit par exemple à arborer des tenues et des symboles spécifiques, ou encore à s’abstenir de travailler certains jours. Ces pratiques sont autorisées tant qu’elles ne troublent pas l’ordre public, ne remettent pas en cause la neutralité de l’Etat et n’occasionnent pas de pratiques prosélytes. []« 

Les George du Verdon (04) Oraison 19.9.12 © PhI
Les George du Verdon (04) Oraison 19.9.12 © PhI
  • « Les tiraillements des enseignants musulmans. Tom Umbdenstock SciencesHumaines.fr n° 324, 4.20, p. 14. La place de l’islam à l’école fait l’objet de débats autour de thèmes tels que la cantine, la place des parents lors des sorties scolaires ou les pratiques des élèves. Mais qu’en est-il des enseignants musulmans ? Le parcours de huit d’entre eux, ayant quitté l’enseignement public pour rejoindre des écoles privées confessionnelles, éclaire sur les difficultés qu’ils peuvent rencontrer. Par peur de révéler ses croyances, Lina, qui s’est mise à porter le voile durant son stage, le dissimule à ses collègues. À l’issue de cette formation, elle renonce à un poste de titulaire, ne supportant plus la tension entre identité d’enseignante et musulmane, qu’elle cache de peur d’être mal perçue. Élodie refuse quant à elle de mettre en place des activités sur le thème de Noël. Elle ne veut pas « stigmatiser des enfants à qui on va parler de Noël et qui, chez eux, n’auront pas de sapin ». Pour prévenir leur radicalisation, Fanta doit identifier chez ses élèves des signes dans lesquels elle se reconnaît pourtant : jeûner régulièrement, ne pas écouter de musique, etc. Difficile à ses yeux de ficher des enfants qui lui ressemblent. Ces départs ne sont d’ailleurs pas toujours réussis : certains empruntent le chemin inverse, notamment lorsque le caractère confessionnel de l’établissement sert de justification à de mauvaises conditions de travail. []« . (« Quitter le public pour le privé ? Dilemmes professionnels et religieux chez les enseignants de confession musulmanes en France« , Diane-Sophie Girin, Sociologies Pratiques n° 39, 2019/2. Cet article analyse les trajectoires de huit enseignants qui ont rapporté des tensions dans l’articulation de leur activité professionnelle et de leurs convictions religieuses avant de rejoindre l’enseignement privé musulman (EPM). La manière dont ils ont géré ces divergences est un bon révélateur de la mise en place de stratégies de conciliation et d’arbitrage entre obligations religieuses et normes professionnelles. Nous explorons la façon dont celles-ci se déploient dans trois situations qui auraient selon eux justifié leur bifurcation vers l’EPM : le port du voile ; les fêtes de Noël ; la prévention de la « radicalisation » [] ».
Arles (13) digue de Trinquetaille, drapé de coquelicot 9.4.20 © Ph
Arles (13) digue de Trinquetaille, drapé de coquelicot 9.4.20 © PhI

« Étouffée. Récit d’un abus spirituel et sexuel, de Sophie Ducrey, éd. Tallandier, 220 p. 17,90 €. Une recension de Céline Hoyeau, la-croix.comDans ce récit d’une rare acuité, Sophie Ducrey témoigne du combat qu’il lui a fallu mener, en elle et dans l’Église, pour sortir de l’emprise exercée par un frère de Saint-Jean et faire reconnaître la violence des abus sexuels subis… » Entretien sur FranceCulture.fr

Saïda Boudina (04) Oraison 17.3.12 © PhI
Saïda Boudina (04) Oraison 17.3.12 © PhI

Commentaire. « Quand des hommes se voileront, comme ces Iraniens qui le font pour défendre la liberté des Iraniennes de ne pas se voiler. Toute coutume ou tradition n’est pas forcément respectable, telle la procession de Boulbon où la chapelle (publique) est interdite aux femmes, et, où l’on bénit le vin en provençal (« c’est [aussi] la tradition »). Autre « exotisme », les touristes qui trouvent Cuba sympa (car ils ne sont pas Cubains, et ne « profitent » ni de la dictature, ni du parti unique). PhI » Commentaire à billet d’un occitaniste qui soulignait la contradiction entre l’obligation du masque et l’interdiction de dissimuler son visage.

Arles (13) agneaux, digue de Trinquetaille 15.4.20 © PhI
Arles (13) agneaux, digue de Trinquetaille 15.4.20 © PhI

« PhI… improbable et magnifique pêcheur d’images ! » selon P. Schaefer ;)

le Revivre des Zoiseaux, Son (13) Arles, digue de Trinquetaille 4.20 © PhI
le Revivre des Zoiseaux, Son (13) Arles, digue de Trinquetaille 4.20 © PhI

Le Revivre des Zoiseaux, de Pascal Schaefer « Festival annuel. Ateliers, happenings, exposition sonore, installation, cinéma… », collecte de son […].

Arles (13) sur la digue de Trinquetaille, Lumières couleur désir 8.4.20 © PhI
Arles (13) sur la digue de Trinquetaille, Lumières couleur désir 8.4.20 © PhI

Edmond Baudoin, téléchargement gratuit, lien direct vers l’album BD reportage « Humains« , éd. l’Association

La baie de Nice (06) mer, Côte d'Azur 29.9.14 © PhI
La baie de Nice (06) mer, Côte d’Azur 29.9.14 © PhI

Abus, Pédophilie & Religion

  • Précision. Les abus et actes pédophiles ne concernent pas uniquement des clercs de l’Eglise catholique. La plupart des cultes sont concernés, y compris les groupes sectaires, tels les Témoins de Jéhovah, comme l’écrit l’association anti-sectaire le GEMPPI.org
Prévention Sectaire GEMPPI, FECRIS, UNADFI, UFAL Familles LAIQUES © Laicite.fr
Prévention Sectaire GEMPPI, FECRIS, UNADFI, UFAL Familles LAIQUES © Laicite.fr

Pédophilie : « le Vatican salue l’acquittement du cardinal australien George Pell« , 8.4.20 RFI.fr « Avec notre correspondant au Vatican, Eric Sénanque. Le cardinal George Pell a été libéré de prison, le mardi 7 mars, après l’annulation de sa condamnation par la Haute-Cour de justice australienne. Une mesure accueillie avec soulagement au Vatican envers celui qui était l’un des plus proches collaborateurs du pape François, architecte notamment de sa réforme financière. Dans un communiqué plutôt bref, la salle de presse du Saint-Siège s’est félicitée du jugement des sept juges de la Haute Cour d’annuler la condamnation de l’ancien secrétaire à l’économie du Vatican, rappelant avoir toujours eu confiance dans la justice australienne […] » (merci à GEMPPI.org)

Baie (83) Côte d’Azur 25.9.14 © PhI
Baie (83) Côte d’Azur 25.9.14 © PhI

LIRE les motifs de la condamnation lors du 1er procès « le juge a détaillé le viol, mais aussi quatre autres attentats à la pudeur qu’il a commis sur deux enfants de chœur de 13 ans en 1996 à la cathédrale de Melbourne » 13.3.19 RFI.fr

Baie la nuit (83) Côte d'Azur 25.9.14 © PhI
Baie la nuit (83) Côte d’Azur 25.9.14 © PhI

Pédophilie: six ans de prison pour l’ancien cardinal australien George Pell » 13.3.19 RFI.fr, Avec notre correspondante à Melbourne, Caroline Lafargue. « Trois mois après avoir été reconnu coupable de crimes pédophiles en Australie, le cardinal Pell, ancien numéro trois du Vatican, a été condamné à six ans de prison, dont près de quatre ans ferme. Un procès hors norme à tous points de vue. George Pell est la plus haute personnalité de l’Eglise catholique à être envoyée en prison pour pédophilie. Le jugement était diffusé en direct sur toutes les chaînes. George Pell est resté parfaitement stoïque, épargné par les caméras qui étaient toutes exclusivement pointées sur le juge, Peter Kidd. Le verdict du magistrat a été diffusé en direct sur tous les médias, fait exceptionnel en Australie. L’âge du condamné pris en compte par le juge. Le cardinal australien déchu n’a manifesté aucune émotion lorsque le juge a détaillé le viol, mais aussi quatre autres attentats à la pudeur qu’il a commis sur deux enfants de chœur de 13 ans en 1996 à la cathédrale de Melbourne […]

Viol, film, graph, réalisatrice 3 & 9.14 Manosque, Tarascon © PhI
Viol, film, graph, réalisatrice 3 & 9.14 Manosque, Tarascon © PhI

Laïcité& Féminisme

En février 2020, avec Olaic34.fr, dans le Midi, vers Béziers, « un pays où, les laïques et féministes ne sont pas en peau de lapin » (d’après l’expression de Edouard Herriot). [merci Cl. Hugues]

Conférence Olaic34.fr Fatiha Agag-Boudjahlat à (34) Colombiers 7.2.20 © PhI Laicite.fr
Conférence Olaic34.fr Fatiha Agag-Boudjahlat à (34) Colombiers 7.2.20 © PhI Laicite.fr

« Toulouse. Fatiha Agag-Boudjahlat : prof, essayiste, féministe et poil à gratter 2.1.20 LaDepeche.fr du Midi. Fatiha Agag-Boudjahlat est professeure d’histoire et géographie à Toulouse. Féministe universaliste et antiraciste, elle est l’auteure de deux essais. En novembre 2019, elle a reçu le prix de la laïcité. […]« 

Fatiha Agag-Boudjahlat (34) Colombiers © Olaic34.fr - Laicite.fr
Fatiha Agag-Boudjahlat (34) Colombiers © Olaic34.fr – Laicite.fr

A la tribune, Fatiha Agag-Boudjahlat, Baya Adji (Olaic34.fr) et Alain Caralp, maire de Colombiers (34) – Olaic34.fr

Laïcité féministe universaliste 7.2.20 Colombiers (34) OLAÏC © PhI
Laïcité féministe universaliste 7.2.20 Colombiers (34) OLAÏC © PhI

Actualité & Humour

« Pierre Desproges « Le Pangolin« , « Chroniques de la haine ordinaire 1986″ 3.4.20 Facebook INA.fr – Desproges vs Le Pangolin. Dans une « chronique de la haine ordinaire » en 1986, l’humoriste présente ses excuses à cet animal pacifique pour l’avoir, un jour, décrit comme ressemblant “à un artichaut à l’envers ». Le pangolin est aujourd’hui soupçonné d’avoir transmis le Covid19 à l’homme. »

Sur la petite route d'Arles à (13) Tarascon 5.2.20 © PhI
Sur la petite route d’Arles à (13) Tarascon 5.2.20 © PhI
  • « Beaucoup d’athées sont des croyants qui s’ignorent, prêts à se saisir d’une idée séduisante, qui apprécient les séducteurs, militants du « contre », de la défiance permanente, oubliant toute nuance et toute approche rationaliste… « Maîtriser nos passions », y a encore du boulot » 5 & 7.4.20 Facebook & Laicite.fr
Sur la petite route d’Arles à Tarascon (13) 15.3.20 © PhI
Sur la petite route d’Arles à Tarascon (13) 15.3.20 © PhI

Les Lumières

« La critique des Lumières 45 mn FranceCulture.fr, Signes des temps, Marc Weitzmann 5.4.20 (rediffusion du 26.12.19). Que l’on y voie l’espoir d’une liberté tolérante, l’éclat terni d’un projet d’autonomie fondé sur la Raison, la lumière d’une démocratie à réinventer ou encore un système philosophique ayant accouché des pires excès d’un monde froid et calculateur, Les Lumières sont au coeur du débat […] Antoine Lilti : Le problème des interprétations des Lumières — surtout en France à cause de la Révolution française qui a largement construit les Lumières comme héritage — c’est qu’on a trop tendance à les envisager comme une sorte de programme théorique dont la modernité serait sortie. Or je pense que c’est le geste inverse : la modernité, c’est-à-dire les transformations sociales, politiques, culturelles du XVIIIe siècle ont des raisons d’être très diverses, elles ne sont pas sorties de la tête des philosophes. En revanche, ces derniers ont été extrêmement attentifs à en décrire les ambivalences et les contradictions. Et c’est ce qui explique qu’il y ait une telle diversité théorique parmi eux. A chaque fois que les historiens de la philosophie ont essayé de construire les Lumières sur le plan doctrinal, ils ont échoué. Rousseau, Voltaire, Diderot ont des positions très différentes. On ne peut comprendre cette diversité que si on comprend qu’au fond « Les Lumières » désigne l’espace de débat qui surgit avec la modernité — au sens commercial, politique, social — pour en comprendre à la fois les potentialités mais aussi les dangers […]« 

Berges de la Garonne (31) Toulouse 10.11.19 © PhI
Berges de la Garonne (31) Toulouse 10.11.19 © PhI
  • « Universalité et durabilité des Lumières, 21.9.19 FranceCulture.fr 44 mn La Suite dans les idées, Sylvain Bourmeau, A la fois victimes de leur succès et critiquées dans un perspective postcoloniales, Les Lumières apparaissent pour l’historien Antoine Lilti comme un objet à la fois historique et politique complexe. Auteure d’un roman en forme conte philosophique, Leonora Miano le rejoint en seconde partie. Nous voyagerons dans le temps cette semaine à La Suite dans les Idées et nous le ferons à la vitesse des Lumières. D’abord en remontant à cette source lumineuse mais surtout en nous intéressant à ses éclats divers et leurs réfléchissements à travers l’espace et le temps. Les Lumières comme une boule à facettes en quelque sorte avec l’historien Antoine Lilti. Puis c’est dans le futur que nous nous projeterons pour évoquer un conte contemporain mais qui se situe dans un siècle et sur un autre continent, avec l’écrivaine Leonora Miano. […]« 
Anes (06) Castaniers, abbaye ND de la paix, avril '04 © PhI
Anes (06) Castaniers, abbaye ND de la paix, avril ’04 © PhI

Laïcité & Egalité

« Suzanne Moore : « Les femmes doivent avoir le droit de s’organiser entre elles » 1.4.20 Tradfem.wordpress.com 1.4.20. Version française de l’édito de Suzanne Moore, quotidien britannique The Guardian 2.3.20. Ils ne nous feront pas taire. La censure dont a été victime Selina Todd ce week-end doit nous alerter. Il nous faut protéger les droits des femmes biologiques. En février 1988, un groupe de lesbiennes descend en rappel le long de la façade de la Chambre des Lords et s’introduit dans le bâtiment; quelques mois plus tard, la militante Booam Temple interrompt le JT de 18 h en surgissant sur le plateau. Toutes protestaient contre l’article 28 du Local Government Act, une disposition légale adoptée à l’initiative de Margaret Thatcher qui prohibait la « promotion de l’homosexualité », accusée de saper les fondements de la famille… »

Ordre moral des politiques (M. Thatcher, W. Poutine…) et-ou politico-religieux qui s’opposent aux homosexuel.le.s par le biais d’une opposition à la « promotion de l’homosexualité » ! « Si l’homosexualité est un fait, je ne cesserai jamais de dénoncer la promotion de l’homosexualité dans l’espace public comme d’autres dénoncent le prosélytisme religieux » [propos « glanés » par notre correspondante Leila Amik, sur le profil Facebook d’un jeune arlésien, qui défend le port des signes religieux à l’école, pour les élèves, et, pour les accompagnants de sorties scolaires]. L.A.

Villeneuve-lez-Avignon (30) centre-ville 11.11.19 © PhI
Villeneuve-lez-Avignon (30) centre-ville 11.11.19 © PhI

Santé & Social

  • « Covid-19, un virus très politique » éditions Syllepse, Le Journal du Confinement n°3, 7 avril 2020. La crise sanitaire, devenue crise sociale, économique et ­politique mondiale, les éditions Syllepse sont contraintes de proposer une deuxième édition, mise à jour et augmentée, de « Covid-19, un virus très politique ». Ce livre est donc désormais entré dans un processus de réédition permanente. – Covid-19 Un Virus très politique, éd. augmentée du 6.4.20 (téléchargement gratuit).

« Bill Gates et la CIA avaient prévu la pandémie, et nous ne sommes pas prêts. Le fondateur de Microsoft, ainsi que les analystes de la CIA, avaient averti sur les risques d’une pandémie semblable à celle du Covid-19. Timothée Vilars, l’Obs 15.3.20 NouvelObs.com. Les grandes catastrophes s’accompagnent toujours de leurs foules de Cassandre de la douzième heure et de leurs litanies à base de « je vous l’avais bien dit ». En l’occurrence, ce sont les recommandations YouTube, souvent taquines comme chacun le sait, qui ont exhumé ces derniers jours sur de nombreuses « timelines » une intervention de Bill Gates qui, il y a cinq ans, décrivait ses craintes d’une pandémie virale très semblable à celle que nous vivons depuis plusieurs semaines… »

Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI
Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI

« Rony Brauman répond à Macron : « La métaphore de la guerre sert à disqualifier tout débat ». Rony Brauman, ancien président de Médecins sans frontières, approuve les mesures de confinement, mais dénonce la rhétorique martiale du chef de l’Etat : « Qualifier les soignants de “héros”, c’est gommer les raisons de la crise sanitaire. » Eric Aeschimann, l’Obs 27/28.3.20, nouvelObs.com Médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie, Rony Brauman a été président de Médecins sans frontières (MSF) de 1982 à 1994. Il est aujourd’hui directeur d’études à la fondation de l’ONG. Son dernier livre, « Guerres humanitaires ? Mensonges et intox », conversation avec Régis Meyran (éd. Textuel 2018). Interview. Comment analysez-vous l’épidémie du Covid-19 et sa gestion par les autorités françaises ? Cette épidémie n’avait pas été prévue, mais elle avait été prédite. De nombreux épidémiologistes avaient anticipé l’apparition d’un nouveau virus se répandant à la faveur de l’accroissement démographique, de l’accélération des voyages internationaux, de l’urbanisation, du changement climatique. Cette crainte, déjà ancienne, s’était renforcée avec les épidémies de sida, le Sras, le Mers, le Zika, le chikungunya, Ebola. Nous savions que le rêve d’un monde débarrassé d’un risque infectieux était une illusion et les gouvernements successifs ne pouvaient méconnaître ces analyses. Cela ne les a pas empêchés, depuis des années, de réduire les capacités des hôpitaux, avec les effets que l’on voit aujourd’hui. Plus de 4 000 lits ont été supprimés ces trois dernières années, mais c’est depuis trente ans que gagne une logique comptable, entrepreneuriale (notamment la loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire de 2009, qui concrétise la notion d’« hopital-entreprise », introduite par Claude Evin dès 1989)… »

Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI
Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI

création, 1.4.20 (merci à : GEMPPI.org, Baya Adji & OLaic34.fr, Leila Amik, Ida Vidal, Edmond Baudoin, PhI, FB UFAL Familles LAIQUES PACA-Midi…)

Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI

Info Dernière mars 2020

Brèves infos glanées par des laïques…

Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI
Marché aux poissons (13) Marseille Vieux-Port 2009-2010 © PhI

« Est ainsi que les hommes vivent… », près d’un ancien silo, devenu salle de spectacle, à Arenc Marseille port, une voie rapide, une tour de verre et d’acier, une tour tricolore « bénie » par trois dignitaires religieux avec des élus marseillais (D. Coquille, laMarseillaise.fr), et, toujours plus de béton, d’acier, de verre et de goudron dans un quartier que l’on embourgeoise…

Marseille Arenc (13) EuroMéditerranée, béton, verre, acier 14.2.20 © PhI
Marseille Arenc (13) EuroMéditerranée, béton, verre, acier 14.2.20 © PhI
  • « Pour sa tour [La Marseillaise], Marc Pietri implore le très haut » D. Coquille 3.3.16 laMarseillaise.fr [ce constructeur est décédé début mars 2020, LaMarseille.fr] « « Je sais pas ce que Dieu vient faire là-dedans », commente André Jollivet, le président de la Maison de l’Architecture et de la Ville Paca… » « … Concrètement, il est question de trois rameaux d’olivier, d’un peu d’eau bénite et de discours mais pas de prêche ni de prie-Dieu, juste un moment privé partagé par des élus de la République : le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin a annoncé sa venue. Il sera avec son premier adjoint Guy Teissier, « ancien président de MPM », Laure-Agnès Caradec, présidente d’Euroméditerranée, et Lisette Narducci, maire de secteur… »

Plus d’infos Laïcité à Marseille sur notre page-dossier… Marseille Laïcité.

Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI
Moutons près de la digue de Trinquetaille (13) Arles 22.3.20 © PhI

Promenade de confiné, limitée en temps et distance : de Trinquetaille d’Arles, jusqu’au Rhône, quais-la-nuit noire, en pose…

de Trinquetaille, quais-la-nuit noire (13) Arles 19.3.20 © PhI
de Trinquetaille, quais-la-nuit noire (13) Arles 19.3.20 © PhI

Pas loin du Rhône, près des moutons, promenade, activité physique, dérogatoire au confinement… mais avec des masques originaux !

Promenade masquée 24.3.20 digue de Trinquetaille (13) Arles © PhI
Promenade masquée 24.3.20 digue de Trinquetaille (13) Arles © PhI

« A profiter du temps présent ! »

« […] Et un oiseau chante gaiement,
Sur un air joyeux de printemps.
J’appelle tous les confinés,
Confinés des villes et confinés des champs,
A profiter du temps présent ! »

Claudie Moureau, 21.3.20, sur Facebook

Une dernière strophe optimiste, non confinée

Mas de Reynaud Tarascon (13) petite route d'Arles 15.3.20 © PhI
Mas de Reynaud Tarascon (13) petite route d’Arles 15.3.20 © PhI

Laïcité, etc.

Municipales. « À Aubervilliers, une candidature communautaire défie la mairie communiste. Hadrien Mathoux, 14.3.20 Marianne.net. Ancien adjoint de la mairie PCF, Sofienne Karroumi s’est lancé dans la course aux municipales en créant son propre mouvement, l’Alternative citoyenne… et en entretenant des liens étroits avec l’Association des musulmans d’Aubervilliers, sur fond de construction de mosquée. Chiheb Harar a inventé une nouvelle forme d’appel au vote communautaire, dans un style tout à la fois explicite et nébuleux. Le vendredi 21 février, le président de l’Association des musulmans d’Aubervilliers (AMA) se filme et diffuse la vidéo sur Facebook. « Salam alaykum », salue-t-il, entouré de sépultures. Il indique avoir participé aux funérailles « du père d’un frère », au cimetière intercommunal de La Couverne. « Je me suis dit tout seul : c’est dommage, qu’à Aubervilliers on n’ait pas la possibilité d’enterrer nos morts. Une simple réflexion, pour vous les frères et les soeurs. Bientôt les élections municipales : je pense que c’est le moment de formuler vos demandes envers les divers candidats. » […]« 

Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI
Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

« L’ex-curé d’Arles condamné pour vol de trésors et détournement de fonds, 10.3.20,Manon Variol, laProvence.com, Stéphane Cabanac a été curé à l’église Saint-Trophime d’Arles entre 2008 et 2017. Un procès peu commun s’est déroulé ce matin au tribunal correctionnel de Tarascon. Celui de Stéphane Cabanac, ex-curé de l’église Saint-Trophime à Arles (de 2008 à 2017), qui a été déclaré coupable du vol de 238 objets liturgiques, dont 42 étaient inscrits aux Monuments historiques. Il a également été prouvé que, dans le même temps, l’homme d’Eglise a dérobé de l’argent donné par les paroissiens, d’un montant d’environ 13 000 €. Des faits qui se sont produits entre 2014 et 2017 et qu’il a reconnus sans ciller […]« 

Trinquetaille, Quai-la-nuit (13) Arles 19.320 © PhI
Trinquetaille, Quai-la-nuit (13) Arles 19.320 © PhI
  • Commentaire. » « Ne pas essentialiser » = Ne pas s’exprimer, ni critique, ni esquisse d’un sourire, de crainte de froisser les « sensibilités » religieuses, communautaires, et autres. Un moyen : Auto-Censure et Censure de tout ce qui peut déplaire (y compris, ce qui n’est pas interdit par la loi, seule régulatrice ; en France, la loi régule, aux EU, la morale politiquement correcte régule beaucoup… sauf Trump). Une étude sur la sensibilité religieuses « blessée » (cathos….) par une anthropologue, « Les sensibilités religieuses blessées » de Jeanne Favret-Saada éd. Fayard.fr«  [lu sur Facebook].
Clovis Hugues, jardin Embrun (05) statues J. Royannez, Laicite.fr © PhI & M@d
Clovis Hugues, jardin Embrun (05) statues J. Royannez, Laicite.fr © PhI & M@d
  • Sur cette statue et ce jardin d’autres photos, sur le blog d’Embrun HautesAlpesInsolites.com de Sylvie Damagnez. Et, une biographie, sur le poète, journaliste écrivain, homme politique, laïque et républicain, Clovis Hugues, a été publiée par feu Jean Vandenhove, historien d’Embrun. Enfin, signalons, qu’un ouvrage de Clovis Hugues, « Le Temps des Cerises », a été réédité par un Embrunais, Maurice Fortoul.
sur la digue de Trinquetaille (13) Arles 15.3.20 © PhI
sur la digue de Trinquetaille (13) Arles 15.3.20 © PhI

« Chahla Chafiq : « Le féminisme islamique est une invention occidentale », Entretien, hors-série féminisme (avril-mai 2011), Gérard Biard, 6.4.11. Chahla Chafiq est arrivée en France en 1981, après deux années de combat clandestin contre le régime des ayatollahs iraniens. Écrivaine et sociologue, elle travaille sur l’islamisme et les rapports sociaux de sexe. Son dernier essai, Islam politique, sexe et genre, vient de paraître aux Presses universitaires de France… »

Brutinel / Laye (05) torrent & ferme Disdier 29.4.12 © PhI
Brutinel / Laye (05) torrent & ferme Disdier 29.4.12 © PhI
Champ Fleury, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12
Champ Fleury, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12

Tradition. Ca vient d’où ? « Pourquoi la bise et pas un autre geste ? » 7.3.20 FranceCulture.fr, La bise est aussi un vent des Hautes-Alpes (vallée du Champsaur et du Drac), et de Savoie (à Ida Vidal, savoyarde)

Brutinel / Laye (05) entrée nord 29.4.12 route Napoléon RN 85 © PhI
Brutinel / Laye (05) entrée nord 29.4.12 route Napoléon RN 85 © PhI

Le Villard-St-Pierre, hameau de Aubessagne, nouvelle commune, issue de la fusion de Chauffayer, Les Costes et St-Eusèbe-en-Champsaur, Hautes-Alpes (depuis 1.1.18, Wikipédia)

Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI
Villard-St-Pierre / Aubessagne (05) vallée du Champsaur 29.1.20 © PhI
  • Notre page, Champsaur (vallée où coule Le Drac, en direction de l’Isère, vers Grenoble)

Création, 1.3.20