Archives de catégorie : Non classé

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière janvier 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI
Laïcité 9 déc. à Bagnols-sur-Cèze (30) Femmes Solidaires & UFAL Laïques © PhI

Laïcité

Citoyenneté & Laïcité, Mazan. Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions [au Cercle Républicain (84) Mazan Facebook]. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15.1.22 – 16 h 30, salle de l’Allée, Mazan (84) – site – Coordonnées de la SAEL 84 sur « Outils Laiq« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage Ifop / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
Trois couleurs, coquelicot, colza, prairie (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

La science dans les contextes islamiques. Questions d’islam par Ghaleb Bencheikh, 16.1.22 FranceCulture.fr – La physicienne Faouzia Charfi [Université de Tunis] revisite l’histoire des sciences et leur essor dans les contextes islamiques avec toute l’effervescence de la traduction ainsi que la translatio studiorum. La vision coranique du monde est-elle conciliable avec les connaissances scientifiques actuelles ? Va-t-elle de pair avec les ressources inventives de la technoscience ? Ou bien sommes-nous dans deux registres épistémologiques orthogonaux ? Comment guérir de la pathologie du concordisme d’une part et dirimer les lectures littéralistes chez les fondamentalistes ? C’est ce que la physicienne Faouzia Charfi explique en appelant à en finir avec les compromis lorsqu’il s’agit de défendre la science moderne. Il y va de l’autonomisation du champ du savoir et de la connaissance par rapport à celui de la révélation et de la croyance. Pour en parler : Faouzia Charfi, essayiste, professeure de physique à la Faculté des sciences de Tunis (FST), membre de l’Académie Tunisienne des Sciences, des Lettres et des Arts Beit al Hikma, membre du Comité de création puis du Comité Scientifique de la Cité des Sciences de Tunis, membre fondateur de la Société tunisienne de physique. Elle est l’auteure notamment de « L’Islam et la science. En finir avec les compromis », éd. Odile Jacob, 2021; « La science en pays d’Islam », éd. Bayard, 2020 ; « Sacrées questions… Pour un islam d’aujourd’hui », éd. O. Jacob, Paris, 2017 ; « La Science voilée », éd. O. Jacob, Paris, 2013 []« 

Laurent Bouvet, le soldat de la Gauche Républicaine, est mort. Défenseur pugnace de la laïcité, Laurent Bouvet est décédé à Paris ce samedi 18 déc. La gauche perd l’un de ses aiguillons. Clément Pétreault 18.12.21 LePoint.fr – Avec la disparition de Laurent Bouvet, annoncée par sa femme sur Facebook, c’est une partie de la mauvaise conscience de la gauche qui s’évapore. Politologue, fondateur du Printemps républicain et auteur de nombreux ouvrages sur l’identité et l’insécurité culturelle, Laurent Bouvet s’est éteint à Paris ce samedi à l’âge de 52 ans. Bien qu’atteint par une maladie dégénérative, il trouvait encore les forces de publier en juillet 2020 Le Péril identitaire (Éditions de l’Observatoire), un essai testament, dans lequel il tentait, une dernière fois, de mettre la gauche en garde contre la lente dérive identitaire dont elle fait l’objet depuis plusieurs années. « Si l’on désire résister à la pression de ce monde individualiste devenu identitaire, il faut avoir des principes solides auxquels on ne déroge pas. En France, ça s’appelle la République. Le républicanisme à la française constitue une proposition politique capable de limiter les effets délétères de l’individualisme libéral et les inégalités sociales », répétait-il pour expliquer l’ancrage à gauche de son engagement républicain. […]« 

Film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » (synopsis) Azoth Studio : « au fil de son récit, le réalisateur éclaire l’évolution de la liberté de penser en France depuis l’Ancien Régime jusqu’à aujourd’hui en suivant les rebondissements d’une affaire emblématique : l’Affaire n°23 dite « La Barre » : un procès pour blasphème instruit, en France au siècle des Lumières, et qui continue de défrayer la chronique depuis plus de 250 ans. Une histoire racontée au fil du procès du Chevalier de la Barre et de la lutte de ses défenseurs pour sa réhabilitation. Un documentaire de création éclairé par de nombreux chercheurs dans une fresque où se mêlent sculpture et politique au rythme d’une musique originale interprétée à l’image par l’Orchestre de Picardie au Théâtre Impérial de Compiègne. Le film a reçu le soutien du Conseil Régional Picardie, de l’Institut Voltaire de la Ville de Genève et est placé sous le haut patronage de la Commission Française pour l’UNESCO. Il a également reçu le « Prix de l’Initiative Laïque » aux Rendez-vous de l’Histoire de Blois décerné conjointement par la MAIF, la MGEN et la CASDEN. Le film a clôturé en 2016 le colloque international « Islam & Laïcité » à l’Alliance Française de Singapour organisé par Sciences Po. le CNRS et la National University of Singapore sous les auspices du Ministère des Affaires Étrangères. []« 

Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l'universel 6.2.11 © PhI
Marseille (13) les ports ouvrant vers la Méditerranée et l’universel 6.2.11 © PhI

Démocratie

État d’urgence sanitaire : concilier droit, santé et liberté. 3.1.22 FranceCulture.fr L’Invité(e) des Matins, Guillaume Erner, Dominique Rousseau, prof Droit Constitutionnel, et Monique Canto-Sperber, philosophe [PUF]. « Presque deux ans après le début de l’épidémie, les Français se sont-ils habitués à la perte de certaines de leurs libertés au nom de la sécurité sanitaire ? Dévoilé par le gouvernement lundi dernier, et déjà validé par le Conseil d’État, le nouveau projet de loi sanitaire est aujourd’hui soumis au vote de l’Assemblée nationale. Parmi les mesures importantes – et polémiques – il est question du passe vaccinal, qui restreint l’accès à la majorité des lieux publics aux seules personnes vaccinées. Si l’objectif est avant tout de faire pression sur les personnes non-vaccinées, cette mesure est aussi dénoncée comme liberticide. Alors que l’État d’urgence sanitaire se prolonge et que ses mesures exceptionnelles tendent à s’ancrer dans la durée, un nouveau projet de loi restreignant les libertés est-il encore légitime ? []« 

Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI
Coquelicot dans un pré, 2.4.21 © PhI

Droit, Santé, Liberté

Dominique Rousseau, professeur de droit constitutionnel à Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a coordonné le numéro hors-série 2021 de la Revue du droit public Les Etats d’exception, un test pour l’Etat de droit”. Son prochain livre Six thèses pour la démocratie continueparaît le 23.2.22, éd. Odile Jacob. Monique Canto-Sperber, philosophe spécialiste de la pensée morale et politique contemporaine, directrice de recherche au CNRS, auteure de “Sauver la liberté d’expression”, éd. Albin Michel (2021) et de “La fin des libertés” chez Robert Laffont (2019).

« Nous ne sommes pas en dictature. Je constate pourtant qu’il y a un affaissement des libertés et de l’exercice des libertés publiques comme individuelles. On nous oblige à porter le masque à l’extérieur, on ne peut pas sortir librement sans masque. Ce sont des recommandations de bon sens mais dans un État de droit, ces règles doivent être délibérées et discutées. Dominique Rousseau

L’État d’urgence est sensé concilié État de droit et les libertés afin de préserver l’ordre public. C’est un paradoxe parce que l’ordre public est aussi normatif, il inclut le respect de la liberté, or l’État d’urgence sur certains points s’en affranchit. Monique Canto-Sperberx

création, 1.1.211905(a)laicite.fr – 06 52 27 09 38

8 mars 2021 Journée Internationale des Droits des Femmes Arles

La Parole est Notre Liberté

8 mars 2021, appel de groupements et d’individualités arlésiennes, pour la « Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes« 

www.laicite.fr/laiq-info 4.19
www.laicite.fr/laiq-info 4.19

« La parole est notre liberté », le 8 mars 2021, à 17 h, Arles, place de la République

Journée Internationale de Lutte pour les Droits des Femmes

Torturées, violées, tuées, bâillonnées, nous le sommes encore. De la petite fille victime d’inceste, excisée ou tuée à la naissance parce que née fille, de la jeune fille mariée de force à l’esclave sexuelle, de la femme violée à celle assassinée par son ex ou son conjoint, de ces inégalités sociales inadmissibles à ces femmes qui n’ont toujours pas accès au savoir, aux études.

La liste est longue.

Hier, en 1791, Olympe de Gouges écrit la « Déclaration des Droits de la Femme et de la Citoyenne » avec ce slogan « Femmes réveillez-vous ! ». Hier encore, en 1967, la contraception est autorisée avec le slogan du MLF « Notre corps nous appartient ». Quand en 1972, le procès de Bobigny grâce à Gisèle Halimi a un rôle déterminant dans l’obtention du droit à l’avortement, en 1975, la loi Simone Veil légalise enfin l’interruption volontaire de la grossesse. Quand en 1978, Gisèle Halimi porte en justice pour la première fois un procès sur le viol, en 1980, une nouvelle loi définit clairement l’attentat à la pudeur et le viol et reconnaît celui-ci comme crime.

Aujourd’hui, c’est le Mouvement #MeToo et les femmes prennent la parole. La prise de conscience s’accélère, les tabous tombent, les mentalités changent. Les victoires sont nombreuses. L’Argentine obtient enfin le droit à l’avortement. Le terme de Féminicide, son sens, est enfin reconnu et noté dans le Larousse.

Mais les chiffres restent encore trop évocateurs de domination patriarcale dans tous les domaines, emprisonnant les femmes dans des schémas humiliants, restreints, violents. Aujourd’hui, 74 % des viols sont classés sans suite et un.e Français.e sur dix est ou a été victime d’inceste. La Pologne perd le droit à l’avortement, elle qui l’avait obtenu en 1956 avec la gratuité des actes.

Nous restons présentes, fortes, exigeantes, gardiennes et combattantes de notre place dans le monde pour l’égalité et contre toute forme de violence.

Nous exigeons des actes concrets : l‘entière Parité dans tous les domaines, l’entière Egalité des salaires dans tous les corps de métiers, des mesures concrètes et efficaces pour le suivi dès la première plainte avec davantage de créations de places d’hébergement pour les femmes victimes de violence,  avec des moyens pérennes et suffisants pour que le 3919 fonctionne 24 h/24, avec la création d’espaces d’écoute dans des lieux adaptés, avec de véritables moyens aux associations pour les Droits des femmes, avec plus de centres d’orthogénie afin que les IVG puissent se faire dans les délais.

Femmes, Hommes, réveillons-nous !

Nous vous donnons rendez-vous à Arles le 8 mars à 17 h – place de la République

8 mars 2021 Journée Internationale des Droits des Femmes Arles
8 mars 2021 Journée Internationale des Droits des Femmes Arles

Signataires : LDH Section Arles, Femmes Solidaires, Osez le féminisme ! CIDFF Pays d’Arles, UFAL LAÏQUES, Paroles Indigo, Sylvette Carlevan, Claire Antognazza, Claudine Pellé, Natalie Victor Retali, Libre Pensée G. Babeuf, Union Locale CGT Arles, FSU, Inter-Urgences Arles

création, 6.3.21

Viol, film, graph, réalisatrice 3 & 9.14 Manosque, Tarascon © PhI

Info Dernière mars 2014

Brèves infos laïques

bando Neige à Valensole (04) déc. 2004 © PhI
bando Neige à Valensole (04) déc. 2004 © PhI
bando Lavande (04) Valensole © PhI
bando Lavande (04) Valensole © PhI

« Enseignement Agricole. Maisons Familiales Rurales. Le réseau des MFR, bien implanté dans les Bouches-du-Rône, le Vaucluse et le Gard, offre un grand choix de formations » 21.3.14, in l’Agriculteur ProvençalHistoire des MFR par les MFR (d’origine catholique)..

bando Humains. La Roya est un fleuve, Baudoin 2018 BD
bando Humains. La Roya est un fleuve, Baudoin 2018 BD

13 Vitrolles & France FN. Gérard Perrier des BdR aux matins de France Culture, 17.3.14. Gérard Perrier, auteur de « Vitrolles, un laboratoire de l’extrême- droite et de la crise de la gauche » éd.Arcane 17.

"Laïcité, Une Idée Européenne" CLR 2003
« Laïcité, Une Idée Européenne » CLR 2003
  • France. Communautarisme. Encore Plus de Séparation des Morts. « […] la mesure 18 prévoit de « développer la création des carrés confessionnels dans les cimetières », poursuite des entorses aux lois laïques sur les cimetières civils et de Séparation des Églises et de l’Etat (1905). Anti-républicain, le  communautarisme institutionnel sépare les vivants, et les morts. [11.2.14, « Politique d’Egalité Républicaine et d’Intégration, Feuille de Route du Gouvernement] » 26.2.14, info Gouvernement.fr & FNLP.fr : « […] Mesure 18 : des sépultures adaptées aux différentes confessions. De nombreux immigrés ou descendants d’immigrés finissent leur vie sur le territoire français, sans pouvoir obtenir un lieu de sépulture conforme aux règles du culte qu’ils ont pratiqué. En application du principe de liberté de conscience et de respect des croyances religieuses, il conviendra d’apporter des réponses pour des sépultures adaptées aux différentes confessions des personnes présentes sur les territoires, par le développement des « carrés confessionnels » dans les cimetières. […] » 20 & 31.3.14.
1er mai 2014 Arles Miss.Tic ATTAC © PhI
1er mai 2014 Arles Miss.Tic ATTAC © PhI
  • 04 Manosque. 11.3.14. Débat sur l’Urbanisme de Manosque Citoyenne, intervention de l’UFAL sur la gare routière et les transports publics
  • Belgique. « Pourquoi la Scientologie est-elle régulièrement mise en cause ? » 13.3.14, RTBF.be [Radio-Télé Belge d’Etat], « La décision devait tomber ce jeudi en chambre du conseil : l’Eglise de scientologie sera-t-elle ou non renvoyée en correctionnelle ? Elle a été reportée. Le parquet fédéral veut la poursuivre comme organisation criminelle. Mais, indépendamment de la procédure belge en cours, d’où viennent ces accusations régulières de dérives sectaires ? Sur quoi sont-elles fondées ? Et que représente la scientologie aujourd’hui, en Belgique ? […] »
le Viol, un film, un graph, une réalisatrice 3 & 9.14 © PhI
le Viol, un film, un graph, une réalisatrice 3 & 9.14 © PhI

Une histoire banale, film, fiction sur le viol, http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=225286.html
bande annonce, http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19543486&cfilm=225286.html
sortie, 9 avril 2014
site, http://une-histoire-banale.fr/ (auto-financement) contact(a)une-histoire-banale.fr
http://www.jeunes-realisateurs.com/programme/les-films-hors-comp%C3%A9tition/une-histoire-banale/
http://cinema.jeuxactu.com/film-une-histoire-banale-2014-47204.htm
https://www.facebook.com/filmunehistoirebanale
http://une-histoire-banale.fr/audrey-estrougo/

Manifestations pour les Droits des Femmes

04. Manosque, Film-Débat au Cinéma, lundi 10 mars, avec le CIDFF, le Club Soropotimist. avec intervention de l’UFAL

04. Digne. La Méditerranée des Femmes, 18e édition. Projection du film « Les Clients » de Hubert Dubois [8 mars ’14, 18 h, CinéToiles, Digne], suivi d’un débat sur la Prostitution.

13. Arles. Femmes en Mouvement

13. Port-de-bouc, « Journées des Droits des Femmes« … http://www.portdebouc.fr/vie-quotidienne/sortir-et-se-cultiver/journees-des-droits-des-femmes.html

04. Qu’en penser ? Dans le quotidien la Provence (04), la candidate du FN aux élections municipales à Digne déclare qu’elle est membre de Femmes Solidaires de Digne ! 3.14

Procès du Viol, Aix (13) en 1978, avec Gisèle Halimi, documentaire, chroniqué par Télérama, http://television.telerama.fr/tele/programmes-tv/le-proces-du-viol,74734726.php (vu sur FB, de Nath’)

« 9 mars, des Femmes Manifestent Nues à Paris contre l’Oppression » dont Amina la Tunisienne : « il y a des filles de Tunisie, d’Iran, d’Egypte… contre la lapidation, le voile, la burqa, la sharia » (AFP) et qui crient « Liberté, Egalité, Laïcité« … « mettre la religion de côté… je fais ce que je veux de mon corps »… « Sept femmes, qui se présentent comme des militantes du monde arabe et musulman, ont manifesté nues samedi 8 mars devant la pyramide du Louvre à Paris contre « l’oppression », à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes. Durée, 48 secondes«  [info sur FB, JM Bouguereau] Caroline Fourest indique sur FB, 9.3.13, « action d’hier menée par Amina Sboui (Tunisie), Aliaa Elmahdy et Maryam Namazie (Iran) pour libérer le corps des femmes de l’emprise religieuse« 

 Femmes Solidaires, manifestations autour du 8 mars, en France, en PACA et ailleurs

04. Digne. La Méditerranée des Femmes, 18e édition. Projection du film « Les Clients » de Hubert Dubois [8 mars ’14, 18 h, CinéToiles, Digne], suivi d’un débat sur la Prostitution, avec : le réalisateur HD,  Claudine Legardinier, journaliste spécialisée ; Gérard Biard, rédac’chef de CharlieHebdo.fr, du collectif ZeroMacho.eu ; débat animé par Odile Frison, journaliste à FréquenceMistral Digne : « Ce film démontre que ne naît pas client, on le devient. Six clients occasionnels ou réguliers de la prostitution témoignent. Le film met en évidence le décalage entre les motivations des clients recueillies dans l’intimité et leur comportement face aux prostituées. »

8 mars 2014 Digne Débat Prostitution
Prostitution, Débat après le film Les Clients, 8 mars 2014 à Digne, Femmes Solidaires 04, photo (c) PhI

et aussi…

13. Arles.

13.  Aubagne.

13. La Ciotat

13. Marseille

83. Toulon

84. Avignon. Université

30. Bagnols-sur-Cèze

création, 1.3.19

Info Dernière, février 2012

Brèves infos

  • « Les pyramides qui changent l’histoire des civilisations ?« , article non signé, Pays des Alpes-Maritimes n° 580, 6.2.14 « les pyramides de Bosnie. Faut-il réécrire l’histoire des civilisations ? » Irna, agrégée de géographie et de géomorphologie, éd. book-e-book.com (en librairie et sur le site), coll. Une chandelle dans les ténèbres (dirigée par le prof. H. Broch Zététique) 11€