Tous les articles par Philippe Isnard

04 Alpes-de-Haute-Provence, Castellane, Valavoire, Forcalquier 2012-2013 © PhI

04 Alpes-de-Haute-Provence

Quelques images des communes du département des Basses-Alpes devenu « Alpes-de-Haute-Provence » (et des liens vers les pages des communes du 04)

Allemagne-en-Provence

Allemagne-en-Provence (04), château, buste de Pierre Allemand fondu lors d'une guerre, église © PhI
Allemagne-en-Provence (04), château, buste de Pierre Allemand fondu lors d’une guerre, église © PhI

Allemagne-en-Provence, ci-dessus : le château ; le portrait et le buste de Pierre Allemand, conseiller général du canton de Riez, proscrit de 1851 ; et l’église.

Barcelonnette

Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années '80 © PhI
Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années ’80 © PhI

L’auteur de romans noirs, le bas alpin Pierre Magnan, était l’invité des Journées du Livre de Barcelonnette (04) dans les années ’80. Et, à Briançon (photo au centre) près de l’ex-librairie Fou l’Art Noir dans la vieille ville.

Digne-les-bains

Digne (04) Place de la Laïcité, Fontaine de la République et Gassendi © PhI
Digne (04) Place de la Laïcité, Fontaine de la République et Gassendi © PhI

, ...]« 

Esparron-du-Verdon

Esparron-de-Verdon 2010-2014 Lac © PhI & CS
Esparron-de-Verdon 2010-2014 le Lac © PhI & CS

Esparron-de-Verdon, diverses vues du lac et ses berges, ainsi que des bois, pierre et fossile (et, plus sur la page Esparron).

Forcalquier

Expo absinthe, Forcalquier (04) 31.7.12 S. Ciccarelli & K. Girault © PhI
Expo absinthe, Forcalquier (04) 31.7.12 S. Ciccarelli & K. Girault © PhI

Un arbre de la Laïcité, planté avec la municipalité, selon LaMarseillaise.fr (Patrimoine Laïque) # Les Demoiselles de Provence & le Plagiaire de Paris. L’historien de Forcalquier (04) Jean-Yves Royer compare les romans de Patrick de Carolis et de Thyde Monnier [« Les Demoiselles de Provence » et « La Ferme des Quatre Reines« ]. Texte publié,en août 2005, qui est la source de HPI-Haute-Provence Info et Le Canard Enchaîné (8.05)

Gréoux-les-bains

Gréoux, vu de sa plaine (04) 31.8.14 © PhI
Gréoux, vu de sa plaine (04) 31.8.14 © PhI

Gréoux compte un « Rond-Point des Insurgés du 2 déc. 1851 » inauguré le 5 déc. 2009, par la municipalité et l’association « 1851 pour la Mémoire des Résistances Républicaines« . Voir aussi : « Les Montagnards de Gréoux« , site 1851.fr #

Oraison

Les George du Verdon (04) Oraison 19.9.12 © PhI
Les George du Verdon (04) Oraison 19.9.12 © PhI

Vidéo « Les Georges du Verdon » 19.9.12 avec des musiciens de « Café Bertrand » sur Vimeo.com et sur Facebook, soirée musicale dans un bar d’Oraison.

Manosque

Le Mont d'Or vu des toits de Manosque (04) © PhI
Le Mont d’Or vu des toits de Manosque (04) © PhI

Manosque, son Mont d’Or et les restes de sa tour. « Nous irons sur les toits / Nous irons sur les toits / A la recherche d’Angelo, / Le hussard à Giono… / Nous n’aurons de vertige / Que celui de l’amour []«  12.4.21, Eliane Mévouillon

Montagnac-Montpezat

Eclaircie sur le plateau de Valensole 4.7.21 Montagnac (04) © PhI
Eclaircie sur le plateau de Valensole 4.7.21 Montagnac (04) © PhI

Montagnac-Montpezat, sur le bord du plateau de Valensole, avec ses champs de céréales, de lavande, sans oublier ses truffes qu’elle honore d’une manifestation. Une commune qui a connu une résistance en 1951 face au coup d’Etat de Louis-Napoléon Bonaparte, ainsi qu’une forte opposition entre les Républicains (les « Rouges ») et les « Blancs » (les conservateurs).

Moustiers-Ste-Marie

Moustiers-Ste-Marie (04) étoile, faïence, animaux © PhI
Moustiers-Ste-Marie (04) étoile, faïence, animaux © PhI

Wikipédia # Musée de la faïence # « L’étoile de Moustiers, légendes et histoire » de Jacques Lecugy (voir ses autres ouvrages) # Association 1851.fr « Chronique de l’insurrection de déc. 1851«  (avec une photo de la plaque commémorative inaugurée le 8 août 1851 avec les quatorze noms des insurgés de Moustiers ; voir aussi la note sur Wikipédia)

Riez

Riez (04) Patrimoine & Culture en Verdon 2010-2014 © PhI
Riez (04) Patrimoine & Culture en Verdon 2010-2014 © PhI

Riez, avec sa fête médiévale, sa librairie Jaubert, un petit agneau sculpté présent à la Maison de pays des produits du Verdon, le vieux silo de la coopérative de céréales.

Rougon

Rougon (04) en Verdon 20.8.22 prem's © PhI
Rougon (04) en Verdon 20.8.22 prem’s © PhI

« Le village [de Rougon] est perché à 930 m d’altitude, sur un éperon qui sert également de col, à proximité des gorges du Verdon » Wikipédia, vu 31.12.22

Thorame-Haute

« Thorame-Haute est un village, chef-lieu de la commune du même nom, implanté au pied de la montagne de Chamatte à 1 180 m d’altitude, entre la vallée de l’Issole et celle du Haut-Verdon. # Trouvé et écrit à Thorame, Chambrettes des Provençaux, une Maison des Hommes en Méditerranée Septentrionale, Lucienne A. Roubin, éd. Plon 2e tr. 70, coll. Civilisations & mentalités, 251 pp. – C.R. de Françoise Zunobend, Persee.fr []

Valavoire

Valavoire (04), canton de La-Motte-du-Caire 8.13 © PhI
Valavoire (04), canton de La-Motte-du-Caire 8.13 © PhI

« À Valavoire […], la cuisine est une part de l’identité du village de Valavoire, où des producteurs passionnés ont élaboré de savoureuses spécialités locales. » (Cté Rég. Tourisme Provence-Alpes-CotedAzur.com)

Valensole

Valensole (04) ombre et lumière, lavande et blé dur 28.7.21 © PhI
Valensole (04) ombre et lumière, lavande et blé dur 28.7.21 © PhI

Valensole, une commune d’une très grande superficie, avec un immense plateau où l’on cultive, en particulier, du blé dur, des lavandes et lavandin, du tournesol, de la sauge, des amandiers (et du tourisme). []

Communes en images

04 Alpes-de-Haute-Provence, Castellane, Valavoire, Forcalquier 2012-2013 © PhI
04 Alpes-de-Haute-Provence, Castellane, Valavoire, Forcalquier 2012-2013 © PhI

création, 25.9.21 – 04(a)laicite.fr06 52 27 09 38 Aidez le site Laicite.fr Midi, don sur HelloAsso

Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI

Esparron-de-Verdon (04)

Commune des Alpes-de-Haute-Provence, limitrophe du Var, avec un grand lac de retenue du Verdon

Esparron-de-Verdon 2010-2014 Lac © PhI & CS
Esparron-de-Verdon 2010-2014 Lac © PhI & CS

Le lac d’Esparron est une retenue artificielle, « mise en eau suite à la construction du barrage de Gréoux, sur le Verdon. Il est situé près du village d’Esparron-de-Verdon dans le département des Alpes-de-Haute-Provence non loin de Gréoux ou de Vinon-sur-Verdon [et, pas très loin de Manosque]… » lesgorgesduverdon.fr/lac-esparron.html

Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI
Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI

Dans la région de Manosque (04), le Verdon, ses « éperons » et ses lacs, entre Alpes-de-Haute-Provence et Var, une « carte postale » pour ceusses qui ne peuvent « partir » en vacances hors de chez eux [idée de, et dédicace à, Alain, Ida, Juliette, Renée…]

Communes en images

création, 22.8.1904(a)laicite.fr06 52 27 09 38 Aidez le site Laicite.fr Midi, don sur HelloAsso

Riz & Rizières, nord d'Arles (13) & Camargue © PhI

le Riz

Le Riz et autour du riz de Camargue. Images, Textes & Cie 

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI


Riz en herbe, juillet 2018,en Camargue, Arles, entre le Sambuc et Salin-de-Giraud… avec un sacré petit signe discret, un clin d’oeil de la nature. « Tout est symbole », dit-on…


Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI

Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI



  • Riz, définition du CNTRL.fr, Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales



Des Producteurs de Riz

panicules de riz (13) Arles oct. '21 © PhI

panicules de riz (13) Arles oct. ’21 © PhI


Histoire du Riz



bando Arles 3 Riz en Vert © PhI

Arles Trois Riz en Vert © PhI


  • Histoire du Riz, Camargue-Production.com / Le Grand Badon, famille Cuillé.

Histoire du Riz en Camargue, Canavere / Benoit, 30 Saint-Gilles

  • Recette & Histoire. « L’histoire à la carte. Le riz de Camargue : une longue histoire ! Le riz de Camargue se prête très bien à la recette de Thierry Marx : riz au lait aux fruits confits.[…] » 28.1.18 FranceInfo.fr  / FranceTVinfo.fr (5 mn 06, audio).

Grain de Riz, Grain de Vie, Michelle Jeanguyot & Nour Ahmadi, éd. CIRAD et Magellan & Cie 4e tr.’02, 143 pp.37,90 €, ISBN 2-914330-33-2. « Experts du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), les auteurs, Michelle Jeanguyot et Nour Ahmadi, nous racontent la prodigieuse histoire du riz, cette plante d’exception qui entre pour 30 % dans ce qui est consommé chaque jour sur terre. Ils nous emmènent en Inde, au Vietnam, en Chine, en Guinée, au Sénégal, à Madagascar et au Brésil… »


Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

« Le riz de Camargue [Wikipédia], dont les premières traces de culture datent du Moyen Âge, est protégé par une IGP […]. Du XIIIe au XVIe siècle la riziculture ne cesse d’augmenter en Provence et surtout en Camargue. C’est à Henri IV que l’on doit la culture de riz en Camargue dès la fin du XVIe siècle, où il ordonna sa production […]. Dans les années 1840, les rizières vont être très utiles pour absorber l’eau des grandes crues du Rhône […] pour dessaler les terres. Grâce à cela, les terres vont être utilisées pour la culture des vignes. Au début du XXe siècle, la riziculture couvrait en Camargue 800 ha. […] Entre 1840 et 1913, plusieurs centaines d’hectares de rizières sont enregistrés. À cette époque, le riz n’est pas récolté, ou alors pour servir de nourriture aux cochons. La dernière rizière de cette époque disparaît en 1939. Le riz camarguais renaît en 1941 grâce à l’arrivée de travailleurs indochinois « accueillis » [travailleurs forcés] sous le régime de Vichy […] De 400 hectares en 1944, la Camargue passe à 3 000 ha en 1945, puis 32 000 ha en 1950 pour retomber 20 000 ha au tournant du millénaire. En 2000, le riz de Camargue bénéficie d’une indication géographique protégée (IGP) [..]. Cette zone s’étend sur 15 communes des Bouches-du-Rhône et du Gard, au cœur d’un triangle délimité par Aigues-Mortes à l’ouest, Port-Saint-Louis-du-Rhône à l’est et Tarascon au nord. […] » extrait de « Riz de Camargue / Wikipédia » – Voir aussi « Riziculture en Camargue / Wikipédia »


Riz « en herbe » au début de la Camargue (vers le Sambuc / Arles) 7.13, et séparateur de riz, blanchi et paddy (brut) à Saliers / Arles (années 1990-2000)…



Arles-Camargue, Saliers (13), Riz Paddy (« brut » avec sa « coque ») et Riz Blanchi (« usiné ») sur un plateau de tri © PhI, années 1990-2000 ; le Riz Complet, intermédiaire entre les riz paddy et riz blanchi, est nommé « Riz Cargo »



Arles-Camargue, entre le Sambuc et Gimeaux (13), Rizière, Riz en herbe, avec la « mousse » de la rizière qui « bouillonne », « fermente », juillet 2013

rizière de Camargue


Riz & Italie


Arles est jumelée avec Vercelli (Verceil en français), terre italienne du riz (plaine du Pô, nord-Italie). Wikipédia.

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI


Riz de Camargue & Indochine / Vietnam


C’est une partie de notre histoire, voici quelques infos sur le sujet. Il ne s’agit nullement de faire des procès anachroniques.


« Un riz au goût amer en Camargue, Antoine Lannuzel, 11.12.09 lexpress.fr,  C’est une histoire aussi incroyable que méconnue. « L’or blanc » a été introduit dans la région pendant la Seconde Guerre Mondiale par des travailleurs indochinois exploités. Une cérémonie de reconnaissance a eu lieu la veille à Arles. Le riz camarguais, qui s’affiche avec taureaux et flamands roses sur les cartes postales, est désormais célèbre. Son origine l’est beaucoup moins. Qui sait qu’elle remonte seulement à la Seconde Guerre mondiale? Et, surtout, que sa réussite masque une page enfouie, et peu glorieuse, de l’histoire coloniale ? []« 


« Riz de Camargue, une histoire indochinoise, 1.12.15, bleu-tomate.fr le mag ProvenceTransition, L’histoire est peu connue. Le riz de Camargue, emblème et richesse économique de la région est né du travail et du savoir-faire d’une poignée de paysans vietnamiens réquisitionnés au pays. Salin de Giraud : au cœur de cette terre mêlée d’eau où se perd le regard, dans le jardin de la mairie annexe, lieu républicain s’il en est, s’élève la frêle silhouette métallique d’un paysan de rizière asiatique. Il porte la houe et il est coiffé d’un turban. Une stèle pour rendre hommage aux 20 000 travailleurs indochinois  de la 2e Guerre Mondiale. Le savoir-faire asiatique. Quel mystère recèle cette évocation, qui semble effacer les 10 000 km séparant la Camargue du Vietnam ? Pour le percer, il faut remonter aux années 1940. Le riz en Camargue n’a fait l’objet que de quelques tentatives pas vraiment réussies. Tout au plus en sème-t-on pour dessaler les terres et nourrir les animaux. En 1935 aucune parcelle n’a été ensemencée. Mais pendant la guerre, la pénurie s’installe. D’où l’idée d’utiliser la main d’œuvre indochinoise présente sur place pour lancer la culture du riz à grande échelle. 500 travailleurs indochinois sont alors affectés à la création des rizières. Leur savoir-faire et leur technique va faire merveille : 250 ha sont mis en culture en 1942, 400 ha en 1944.  800 tonnes  sont récoltées la première année, 1250 à la fin de la Guerre. La main d’œuvre expérimentée a jeté les bases de la richesse à venir de la riziculture camarguaise. []« .


ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI

Ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI


Riz. Les bâtiments Lustucru en phase de destruction, avant la construction d’un centre commercial, au nord d’Arles.


Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi

Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi


Riziculture & Transformation.  Parmi les bâtiments de l’ancienne entreprise Lustucru, une halle créée par Effel, était en phase de démontage (12.17) ; graph sur le site (12.18) ; rizière devant le site (7.05) ; manif lors de la fermeture (5.03).


bando Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz 7.18

Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz, Graph’ & Social © PhI


création, 1.1.13 sur Laiq.info (ex-site web, lié à Laïcité Midi / Laicite.fr)

Laïcité. Culture. Social