www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando

Laïq ! Info

Brèves infos laïques

Info Dernière

janvier 2020, Laïcité Midi

« Pas de « OUI, Mais… » pour la liberté d’expression. Charb / CharlieHebdo face à l’extrême-droite et aux relativistes culturels de tout bord. « Un opuscule salutaire pour démontrer que le mot « islamophobie » contente à la fois les #racistes, les islamistes radicaux, les politiques démagogiques et les journalistes fainéants. Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes éd. LesÉchappés / CharlieHebdo 4.15. Charb, acteur majeur de Charlie Hebdo depuis 1992 et fervent défenseur de l’égalité des droits, témoigne de son inquiétude de voir la lutte antiraciste remplacée par une lutte pour la protection et la promotion d’une religion. Car le terme « islamophobie » laisse entendre qu’il est plus grave de détester l’islam, c’est-à-dire un courant de pensée parfaitement critiquable, que les musulmans » (PhI, FB)

« Charlie Hebdo, Dossier. 1.20 FranceTVinfo.fr Connu pour ses unes provocatrices, ses reportages politiquement incorrects et son humour décalé et satirique, Charlie Hebdo est un journal dont la première parution date de 1961. Ce n’est cependant qu’à partir de 1992 qu’il s’installe durablement dans les kiosques. En 2006, la reproduction dans ses pages de caricatures du prophète Mahomet lance une controverse nationale sur la liberté de la presse et de l’opinion. Il est la cible de nombreuses menaces des islamistes jusqu’au 7 janvier 2015, où la rédaction est ciblée par un attentat sanglant faisant 12 morts, dont ses plus célèbres dessinateurs dont Cabu, Charb, Wolinsky et Tignous… »

  • « Quand Mahomet se faisait traiter d’ « exécrable Mahomet » dans la première traduction latine du Coran, 20.11.18 & 8.1.20 FranceCulture.fr – En 1143, Pierre le vénérable est le premier à imaginer combattre les musulmans non pas par les armes mais sur le terrain intellectuel. Il s’agit de traduire le Coran pour mieux le réfuter. C’est ainsi qu’est née la première traduction en latin du livre sacré des musulmans. Dans l’Espagne et la Sicile du XIIe siècle, zones privilégiées de contact entre Orient et Occident, des savants chrétiens procèdent à une vaste entreprise de traduction de textes arabes et grecs en latin. […] » (via Leïla Amik, Facebook)

« Comment vit-on l’islam en France ? 1/2 Arte.tv 14.1.20 (disponible 14.120 au 7.1.21). En deux volets, une photographie inédite des Français musulmans, loin des fantasmes d’un débat irrationnel. Entre malaise identitaire, lié notamment à la ghettoïsation des banlieues, et affirmation d’une islamité dans l’espace public avec le port du voile ou du burkini, ce premier épisode retrace les étapes qui ont contribué à l’incompréhension de l’islam de France. […] »

  • « Comment vit-on l’islam en France ? 2/2 Arte.tv 14.1.20. Depuis les attentats de 2015, la foi qui relevait de l’intime a envahi le champ médiatique pour devenir une question publique et idéologique âprement débattue. Ce second volet revient sur les crispations entre la société française et l’islam et sur les amalgames, stigmatisants et clivants, entre religion et radicalité. […] »

Laïcité Mardi

Lettre n° 556 du 8 janv. 2020 de Jacques Moutterlos (amendée par Laïcité Midi, par l’ajout d’introductions)

« 11 jan. 20 De Charlie à la République : rassemblons-nous le 11 janvier 2020 (Collectif du 11 janvier, Laicite-Republique.org 6 déc. 19 ). Le Comité Laïcité République, membre du « Collectif du 11 janvier », appelle les citoyennes et citoyens, les associations et les partis républicains, laïques et humanistes à un grand rassemblement national cinq ans après celui du 11 janvier 2015, pour la liberté, la République, la Laïcité et la Fraternité. [Diffusez l’appel autour de vous, où que vous soyez. Une page Facebook et un compte Twitter diffuseront, au fur et à mesure, toutes les informations nécessaires, lieux de rassemblement, parcours, horaires…]. Il y a cinq ans, des millions de citoyens se rassemblaient pour affirmer leur solidarité avec Charlie hebdo, les morts de l’hyper casher et les policiers, tous assassinés au nom de l’obscurantisme et du terrorisme islamiste. Depuis cinq ans, d’autres attentats et d’autres tueries se sont ajoutés à celle-là. Nous n’oublions aucun mort ni aucun blessé depuis ceux de 2012 à Toulouse et Montauban. C’est pourquoi le Collectif du 11 janvier appelle à un grand rassemblement national le samedi 11 janvier 2020 à Paris et dans toutes les villes de France. […] »

bando OLPPI Observatoire Laïcité Istres (13)
OLPPI Observatoire Laïcité Istres (13)

« Quand le Parti socialiste redécouvre la laïcité, 30.12.19 Hadrien Mathoux, Marianne.net, Ces dernières semaines, le PS a fait valoir une ligne républicaine qui détonne à gauche. Après trente longues années de tergiversations, le premier secrétaire Olivier Faure veut refaire de la laïcité un marqueur de son parti. Difficile d’imaginer tournant plus feutré. Et pourtant, à l’intérieur du Parti socialiste, beaucoup estiment que les différentes décisions prises depuis le début du mois de novembre par la formation à la rose bâtissent discrètement une séquence politique significative. Une « révolution dans le logiciel sur la laïcité », pour citer un élu proche du premier secrétaire Olivier Faure. […] »

« Emmanuel Macron veut un plan pour lutter contre le communautarisme. Emmanuel Macron a annoncé mardi, lors de ses vœux, de nouvelles décisions pour lutter contre les «forces qui minent l’unité nationale». 1.1.20 LeParisien.fr [article payant]

Fleurs de Luzerne, Arles digue de Trinquetaille 22.5.19 © PhI
Fleurs de Luzerne, Arles digue de Trinquetaille 22.5.19 © PhI

« Le voile… trente ans… et après. Paul Oriol (son site), 30.12.19 agoravox.fr Quand, en 1989, trois jeunes filles d’Aubervilliers se sont présentées au lycée avec un voile qu’elles ont refusé d’ôter, le voile est entré en politique en France (1). Le voile quel qu’il soit, du foulard au burqini. Quel que soit le lieu, de l’école à l’université, de la rue au travail. Quel que soit l’age, des jeunes aux adultes et aux enfants. Quelles que soient les orientations politiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche. Quelle que soit la saison mais en période préélectorale, la question peut être utile pour masquer l’enjeu de l’élection et faire oublier l’essentiel. […] » [site de Paul Oriol]

« En 2019, la laïcité et le voile sont revenus sur le devant de la scène. 1.1.20 Actu.Orange.fr Orange / AFP-Services. La polémique, récurrente depuis les années 1980, a été relancée cette année. L’année 2019 a été marquée par le retour des polémiques sur le voile et la laïcité : des thèmes qui ont secoué les partis politiques et divisé le gouvernement sur fond de menace terroriste persistante. Mais ces débats ont ulcéré des musulmans, qui dénoncent instrumentalisation et stigmatisation. […] »

www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando
www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando

« Radicalisation dans le sport en Ile-de-France : «Nier la menace, c’est fermer les yeux». Médéric Chapitaux, spécialiste de la radicalisation dans le sport, estime qu’il faut que le mouvement sportif soit encore plus vigilant face aux risques de dérives communautaristes dans les clubs. G.T. 6.1.20 leparisien.fr En 2016, Médéric Chapitaux tirait la sonnette d’alarme dans son ouvrage « Le Sport : une faille dans la sécurité de l’Etat ». Ancien gendarme, le doctorant ès sciences sociales à l’université de Toulouse a depuis fait partie de la cinquantaine de personnalités entendues à huis clos par les députés qui ont rendu en juin dernier un rapport d’information sur les services publics face à la radicalisation. Spécialiste du phénomène dans le milieu sportif, il cherche encore à réveiller les consciences en dressant un constat alarmant aujourd’hui.[…] »

« Absoudre ? Billet, 7.1.20, Jean-Michel Sahut, Creal76.fr Sans vergogne. Il y a 5 ans, des rassemblements monstres suivirent les tueries à Charlie Hebdo et à l’Hyper Casher. Des esprits chagrins ont refusé de s’associer à la répulsion qu’inspirait le commando assassin venu venger l’honneur d’un dieu miséricordieux : les journalistes blasphémateurs l’avaient bien cherché, quant aux autres… Depuis, les atrocités perpétrées par le fanatisme religieux continuent d’endeuiller le monde. Les religions bénéficient d’une indulgence qui les exonère de toute responsabilité dans les exactions commises par leurs plus exaltés zélateurs qui tuent, déplacent des populations, dressent des murs. N’entend-on pas dire sans vergogne que c’est la laïcité censurant l’expression religieuse qui conduit à une société désenchantée et violente ?« 

« Le ministre de l’Education nationale doit mettre en oeuvre les préconisations de l’Observatoire de la laïcité, FNLP 56 lp56.fr […] l’Observatoire fait des propositions très claires pour « encourager l’offre publique en matière scolaire dans certains territoires de la République, en particulier en Vendée et dans le Morbihan, afin de garantir la liberté de choix pour les parents entre structures publiques et privées […] »

« L’islamo-gauchisme la trahison du rêve européen un film d’Yves Azeroual remarquable » 25.11.19 Egale.eu, vidéo. Direct sur Facebook.

Crise à l’école : « On ne forme plus à penser, alors les élèves se contentent de croire » 6.1.20 Marianne.net, Propos recueillis par Anthony Cortes. Dans « La désinstruction nationale », René Chiche, professeur de philosophie, dresse un sombre tableau de l’état de l’école. En cause : l’empilement des réformes ou la dégradation des Humanités. C’est le cri d’un révolté. Professeur de philosophie en lycée et membre du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), René Chiche publie un ouvrage où son attachement à l’institution scolaire se mêle à une rage sourde face à son état de ruine. Dans « La désinstruction nationale » (éditions Ovadia), cet homme engagé déplore que le niveau de ses élèves soit désormais proche du néant. La faute à l’empilement des réformes, aux pressions de la hiérarchie, à la dégradation des programmes ou encore à la fragilisation des Humanités, entre autres. […] »

Coquelicots, Haute et Basse Provence, Valensole & Arles 2013-2019 © PhI
Coquelicots, Haute et Basse Provence, Valensole & Arles 2013-2019 © PhI

création, 1.1.20

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI

Info Dernière, décembre 2019

Infos rassemblées par des laïques

page Noël, Solstice, Sol Invictus, images, infos

Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
  • Blasphème, parole interdite et droit. 4.12.19 FranceCulture
    « Dans quel état est le droit ? (3/5) Gouverner le commun. « Le blasphème est un péché qui devient un crime au XIIIe siècle : travaillant sur la parole interdite, en médiéviste et en historienne du droit, Corinne Leveleux-Teixeira , historienne et professeure d’histoire du droit et des institutions, a vu l’actualité rejoindre son sujet d’étude. Elle est aussi élue locale, et sa réflexion historique sur le bien commun croise également son engagement dans la vie publique […] » [Délit de blasphème Alsace-Moselle – « Evêque Blasphème Avignon« ]

« Démocrate : « Vivre Ensemble » – Républicain : « Faire Ensemble » (l’idée de Nation républicaine, cf. Dominique Schnapper « La Communauté des Citoyens. Sur l’idée moderne de Nation, coll. NRF Essais, éd. Gallimard sept. 94 [Clovis Hugues, 2.12.19, sur Facebook]

Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

« Maintenons les signes religieux hors des sorties scolaires, par Henri Peña-Ruiz, 15.11.19 Marianne.net, Philosophe et écrivain. Son Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon) s’est vu décerner le Prix national de la laïcité 2014. Henri Pena-Ruiz plaide pour une défense de la laïcité qui s’oppose autant à la droite identitaire qu’à la gauche différentialiste. L’extension de la neutralité religieuse aux sorties scolaires irait, selon lui, dans ce sens. […] »

page Débaptisation, (info, mode d’emploi…)

« Pour un enseignement-apprentissage militant de la laïcité et « une transcendance immanente ». […] Chantal Forestal souligne la nécessité d’une exigence laïque dans l’enseignement-apprentissage d’une langue-culture. Elle défend l’importance d’un point de vue éthique et d’une approche transculturelle en DLC [Didactique des Langues-Cultures], celle qui concerne principalement les valeurs universelles. Les sociétés modernes doivent apprendre à se fonder sur l’éthique, c’est-à-dire aller bien au-delà et bien en-deçà de tout dogmatisme religieux. Il devient urgent de lutter pour une authentique éducation aux droits de l’homme, [une] « transcendance immanente », une éthique temporelle qui concerne les humains toutes catégories confondues, croyants, non croyants, hommes et femmes […] » Chantal Forestal, Synergies Royaume-Uni et Irlande n° 5 – 2012 [Gerflint.fr], pp. 179-197.

abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI
abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI

page Aix (13), infos, images…

  • « Marché halal, une « tradition inventée » et non une obligation religieuse, 27.1.17 France24.com, Le marché du halal ne cesse de se développer depuis les années 1980. Pourtant, selon Florence Bergeaud-Blackler, il ne s’agit pas d’une obligation religieuse. C’est le fruit de la rencontre entre capitalisme et islam. Nourriture, vêtements, maquillages, banques… Le halal (licite) est partout mais est-ce une obligation religieuse ? Pour l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler, qui vient de publier « Le marché halal ou l’invention d’une tradition » (éd. du Seuil), la réponse est catégorique. Si le porc, le sang et l’alcool sont formellement interdits dans le Coran ou la Sunna (les dires et les gestes du prophète), aucune norme ou comportement n’est en revanche imposé. Seule une prescription alimentaire propre à l’abattage des animaux existe. Les bêtes doivent être tuées « par blessure lors de la chasse, par saignée soit au niveau de la gorge, soit au niveau du sternum de l’animal », écrit la chercheuse. Le marché halal est une « tradition inventée » apparue au début des années 1980 […] L’industrie du halal serait née de la « rencontre non programmée entre le néo-fondamentalisme et le néo-libéralisme […] »
Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr
Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr
  • « SuperMarché Halal. la grande distribution est en train de s’abattre sur les consommateurs musulmans comme la vérole sur… (vous connaissez la suite). Massive sera la conversion. Il suffira d’être tourné vers la Mecque pour semer, planter, récolter, cueillir ou traire et les étiquettes halal vont se multiplier ! Non de Dieu », dessin de feu Honoré, CharlieHebdo.fr 16.8.10

Var Inondé, pourquoi ?

Inondations dans le Var : des catastrophes inévitables ? « 9.12.19 FranceCulture-Superfail, Guillaume Erner, 19 mn. Deux épisodes de violentes inondations dans le sud de la France viennent de reposer une nouvelle fois la question de l’anticipation et de la prévention de tels dégâts. Pourquoi certains cours d’eau sortent-ils de leur lit, et pourquoi les inondations sont-elles si dramatiques ? Réponses d’une géographe. Le sud de la France en général, le Var en particulier, a été durement touché par les inondations les 23 novembre et 1er décembre dernier. Et plus particulièrement la basse vallée de l’Argens qui est régulièrement soumise aux inondations depuis 10 ans. Mais l’Argens, ce fleuve côtier long de 115,6 kilomètres, entièrement situé dans le département du Var entre Seillons-Source-d’Argens et Fréjus où il se jette dans la Méditerranée, est connu depuis des temps immémoriaux pour ses crues. Alors, comment peut-on expliquer ces nouvelles inondations catastrophes et les dégâts qu’elles ont provoqués ? […] »

« Amazon » contestée

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

« Gard : le géant du commerce électronique Amazon s’implante entre Nîmes et Avignon, 21.11.19 france3-regions.francetvinfo.fr Le préfet du Gard, Didier Lauga, a confirmé l’arrivée de l’entreprise de commerce américaine Amazon à Fournès, entre Nîmes et Avignon et a donné son aval pour le début des travaux d’implantation. Une plateforme logistique de 39 000 m² avec 150 à 200 emplois à la clé… »

projet "Amazon" à (30) Fournès. Laicite.fr
projet « Amazon » à (30) Fournès. Laicite.fr

« Amazon, un empire logistique 14.3.18 FranceCulture.fr Entendez-vous l’éco ? Histoires de géants (3/4). Amazon est l’un des GAFAM, les géants du web. L’entreprise de commerce en ligne a misé sur la vente de produits très divers, des objets culturels aux produits alimentaires en passant par l’électroménager. Mais elle est fréquemment pointée du doigt pour les conditions de travail de ses employés… […]

Le Texte du Rapport

Amazon décortiqué par un Rapport, 24.11.19 france.attac.org « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale [Sud] Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié.e.s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète. » # ATTAC : la Page web # le Rapport #

Notre Dossier, revue de Media : « Amazon » contestée..

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI
Allemagne-en-Provence, quartier ND des Grâces (04) Expo © PhI


Elections Municipales

Sauveterre (30)

Dans le Gard, dans une commune près d’Avignon, Sauveterre Renouveau, « Collectif de Soutien à la Majorité Municipale et à la Protection de l’Environnement »

Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI
Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI

création, 1.12.19

Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

Sorties Scolaires

Sorties, Accompagnants Scolaires et Neutralité Laïque…

Laïcité & Sorties Scolaires

Chateaurenard (13). En février 2017, Le député-maire Bernard Reynès interpelle la ministre de L’Education Nationale N.V-B. à propos de l’action de l’association CCIF (fondamentaliste) sur la présence de parents accompagnants de sorties scolaires… (courriers que le député nous a envoyé en mars 2017)

Sorties Scolaires. « Texte de Eddy Khaldi, président de la Fédération nationale des DDEN (délégués départementaux de l’éducation nationale)sur le port de signes religieux par les accompagnateurs de sorties scolaires. Propos tenus, en audition, au Sénat devant la Commission de la culture, de l’éducation et de la communication le 16 oct. 2019. La nature de la sortie scolaire n’est-elle pas, avant tout une activité d’enseignement ? C‘est bien de la nature de l’activité dont il est question pour une sortie scolaire. C’est ici une activité d’enseignement comme l’indique la Circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999 relative à l’organisation des sorties scolaires. Avant de s’arrêter sur l’accompagnant des sorties scolaires, remarquons qu’on ne peut circonscrire et attribuer exclusivement à une « maman » voire à un parent l’encadrement de cette activité plus largement ouverte à tout citoyen bénévole. Les parents n’ont pas l’apanage de l’accompagnement des activités et des sorties scolaires. Cet accompagnant n’est pas mandaté par son association de parents d’élèves, il est choisi et désigné par l’enseignant et la directrice ou le directeur de l’école . Cet accompagnant est sous l’autorité de l’équipe éducative. Il doit respecter toutes les consignes de cette activité qui se déroule dans un cadre scolaire. C’est effectivement une activité d’enseignement. Notre Fédération de DDEN propose d’encadrer cette activité d’enseignement avec une charte de l’accompagnateur. Rappelons aussi notre motion du Congrès de Rennes et notre communiqué de septembre 2019 […] » [Lire la SUITE]

L’État  protège la liberté de conscience des élèves

Tribune. « […] Pourtant, rappelons que l’article L.141-5-2 du code de l’éducation s’applique aussi « hors les murs » : « L’État protège la liberté de conscience des élèves. Les comportements constitutifs de pressions sur les croyances des élèves ou de tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles publiques et les établissements publics locaux d’enseignement, à leurs abords immédiats et pendant toute activité liée à l’enseignement. » […] »

Les signataires de cette tribune sont : Catherine Kintzler, philosophe ; Elisabeth de Fontenay, philosophe ; Sabine Prokhoris, philosophe et psychanalyste ; Fatiha Agag-Boudjahlat, enseignante, essayiste, féministe universaliste pour la laïcité ; Charles Arambourou, magistrat honoraire, militant laïque (UFAL) ; Laurent Bouvet, cofondateur du Printemps républicain, professeur de science politique ; Martine Cerf, secrétaire générale d’Égalité Laïcité Europe (EGALE) ; Marieme Hélie Lucas, sociologue, directrice du réseau « Secularism Is a Women’s Issue » ; Liliane Kandel, sociologue ; Eddy Khaldi, président de la Fédération nationale des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN) ; François Rastier, linguiste, directeur de recherches au CNRS ; et Jean-Pierre Sakoun, président du Comité Laïcité République.

Toiles d'araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI
Toiles d’araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI

DDEN : définition, Wikipédia – présentation, SNU-IPP

« Laïcité : quand Nicolas Sarkozy s’opposait à une loi pour interdire le voile à l’école, 29.10.19 PublicSenat.fr Alors que le Sénat examine une proposition de loi visant à interdire le port du voile dans les sorties scolaires, retour sur le débat autour de la loi de 2004 interdisant les signes religieux ostensibles à l’école. A l’époque, Nicolas Sarkozy y était opposé […] »

  • Big bazar. Voile : signal faible, trouble fort, Matthieu Deprieck, Ivanne Trippenbach, lopinion.fr, 16.10.19. Entre l’appel d’Emmanuel Macron à basculer dans une « société de vigilance » et la énième polémique sur le port du voile lors des sorties scolaires, la majorité cherche à garder la tête froide pour éviter toute stigmatisation des musulmans… »

EN, des Textes

REMERCIEMENTS pour leurs questionnements et leurs apports de textes : aux franciliens Eddy Khaldi & Catherine Kintzler, aux Beaucairoises CL & VE…

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI
Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI, années ‘90

Nicolas Cadène, 15.10.19, FB. « On passe donc d’une mère accompagnatrice bénévolese faisant humiliée par le FN/RN devant son enfant et sa classe, en public (simplement parce que musulmane portant un voile, en toute légalité en l’espèce) à une série de propositions de loi émanant de personnalités diverses qui vise rien moins qu’à imposer la neutralité de toutes et tous partout, sauf chez soi (c’est-à-dire, imposer la neutralité absolue dans les entreprises, dans la rue, dans la nature, etc. : certaines propositions sont déjà déposées sur les bureaux de l’Assemblée nationale ou du Sénat). Cette dérive est grave et liberticide. Il faut le dire clairement : alors même que la laïcité est invoquée sans cesse, cela serait totalement contraire à notre laïcité. La laïcité, ce n’est pas la neutralité de toutes et tous partout, ce n’est pas l’interdiction d’avoir ou d’exprimer des convictions religieuses ou non, c’est le cadre commun qui permet à chacun d’exprimer des convictions différentes pourvu que chacun respecte l’ordre public et n’impose rien à autrui. C’est la neutralité uniquement de ceux qui exercent une mission de service public, en conséquence de la séparation entre l’administration publique et les organisations religieuses. Or, tout est aujourd’hui confondu : laïcité et neutralité, loi de 1905 et loi de 2004, voire loi de 2010, etc. Il ne faudrait pas oublier pourquoi a été conçue notre laïcité : parce que notre pays a trop longtemps connu les guerres de religion, les persécutions de minorités, puis les discriminations à leur encontre. Dans notre République laïque, il n’y a pas de majorité qui s’opposerait à des minorités, il n’y a que des citoyennes et citoyens à égalité de droits et de devoirs. Arrêtons de céder aux surenchères, et concentrons-nous sur les vrais problèmes en la matière : formation des acteurs de terrain pour une meilleure connaissance puis application de la loi, politiques publiques pour renforcer la mixité sociale empêchant les replis, soutien aux services publics partout sur le territoire, renforcement des sanctions encourues lorsque les exigences minimales de la vie en société sont mises à mal, etc. Hier, j’ai été interviewé une dizaine de fois à la télévision ou à la radio (lorsqu’il y a des polémiques, on nous appelle. Malheureusement, tel n’est pas le cas lorsque nous avons de belles actions de terrain à évoquer…). J’espère au moins que cela aura permis de rappeler à certains ce que signifie réellement « laïcité » et « République laïque ». (Et, de citer ses interventions sur les media LCI, France Info, Public Sénat, Sud Radio, Libération, 20 minutes, Le Monde, France Inter) »

Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI – Laicite.fr

« Témoignage. « Si stigmatisation il y a, c’est à l’encontre de la laïcité, 10.11.19 lexpress.fr, Amandine Hirou. Hanane Pernel raconte comment l’école de la République l’a aidée à se « réaliser pleinement, en tant que femme ». Et crie son attachement viscéral à la laïcité. Les récents débats autour de la laïcité à l’école ont encouragé Hanane Pernel à prendre la plume. Cette auxiliaire de puériculture, qui a quitté son Maroc natal pour la France à l’âge de 13 ans, livre à L’Express son histoire. Même si elle a arrêté l’école à 16 ans, « rattrapée par l’obscurantisme familial », elle aura hérité de cette « petite graine » qui l’aidera à s’émanciper et à « se réaliser pleinement en tant que femme ». Un droit précieux que cette mère de famille s’attache aujourd’hui à défendre. […] Je suis tellement surprise de constater les réclamations permanentes de certaines familles concernant les repas sans porc et même désormais les repas hallal. L’an passé, en accord total avec l’équipe enseignante de l’école, j’ai appuyé et soutenu la volonté de demander aux parents accompagnateurs de sorties scolaires la neutralité religieuse et d’opinion dans leur aspect vestimentaire en étant tout à fait consciente que dans mon quartier, cela s’adressait plus particulièrement aux mères d’élèves voilées. Cet ajout au règlement de l’école, voté très majoritairement par le conseil d’école a bien sûr, suscité un vif émoi, émoi provoqué par l’action de 2 parents d’élèves. Lorsqu’il fut question pour ces mamans de rallier le soutien des parents, quelle ne fut pas leur surprise de constater que, malgré mon aspect méditerranéen et mon prénom, mes réponses étaient claires sur ce sujet : J’approuvais totalement cet ajout au règlement de l’école. Après tout ce que j’avais vécu pour m’en sortir, je me voyais rattrapée par ce voile promu désormais par les femmes elles-mêmes. […] »

vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI
vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI

Gauche, de touche pas à mon pôte à touche pas à mon voile. PRG PartiRadicalDeGauche.fr 20.10.19 « #PasAuNomDeMaGauche, Tribune Libre, Guillaume Lacroix, président du PRG-le Centre Gauche. Il était universaliste ce concert de 1985, où SOS racisme brandit la main fraternelle du « touche pas à mon pote ». Il marqua toute une génération.[…] C’est la gauche qui fit 1905. C’est la gauche qui fit « touche pas à mon pote ». Deux fiertés. Elle ne peut confondre les deux au nom de son identité républicaine. Une identité républicaine pour corriger ses propres dérives. Une identité républicaine pour affirmer la laïcité et l’égalité comme deux piliers fondamentaux. Une identité républicaine pour ne rien oublier ni pardonner, non plus, des fautes de la France à l’égard de ceux qui sont pleinement nos concitoyens aujourd’hui. Non, au nom de ma gauche républicaine, « touche pas à mon pote » ne peut pas devenir « touche pas à mon voile ». (Lire Tout)

www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando
www.laicite.fr/laiq-info 4.19
.
………………….
http://etreensemble.org

Voir Aussi sur Info Dernière, nov. 2019 et oct. 2019

création, octobre 2019