Plan d'Orgon (13) Marianne, monument aux morts © PhI

A propos de 1905

A propos de 1905 (encore) ! www.republicains-laiques-audois.org (ex-site)

Le précédent édito a suscité une objection amicale et pertinente. Faisant entrer dans la Constitution l’art. 1 et l’essentiel de l’art. 2 de la loi du 9 décembre 1905, on rend ces dispositions applicables dans tout le territoire de la République, alors qu’elles ne le sont ni en Alsace-Moselle ni en Guyane ni à Mayotte. Est-ce politiquement correct de l’envisager ?…

La Laïcité c'est quoi ? UFAL & Observatoire, diapo 01
La Laïcité c’est quoi ? UFAL & Observatoire, diapo 01

Quand on sait la difficulté qu’il y a à modifier ce qui est établi, il faut prendre au sérieux l’obstacle relevé. Mais est-ce que nous devons renoncer à jamais à ce que la laïcité (à la française) s’applique dans certains départements ou territoires ? Ne faut-il pas répondre aux « menaces » de modification de la loi de 1905 par une exigence forte de la voir s’appliquer partout en ce qu’elle a d’essentiel et d’équilibré ?

Faire campagne dans ce sens est une manière de prendre l’initiative, d’expliquer la laïcité, l’importance de ce texte, ses conséquences dans la vie courante, au lieu de se cantonner dans la défensive, dans une contre attaque des dires des uns, des intentions des autres…
Le fait de proposer l’intégration de ces articles dans l’article 1 de notre Constitution est le moyen d’expliciter la signification de « République… laïque » (voir notre édito 19 janvier 2006 sur notre site). On a manqué l’occasion en 2005, sur fond de beaux discours, d’inscrire la laïcité clairement dans la loi fondamentale.

Nous persistons dans cette volonté d’avancer malgré le manque d’alors. Il n’est pas possible que l’on modifie la loi de 1905 sans aucune garantie. Il faut afficher dans l’opinion ce qu’est la laïcité et ne pas paraître rétrogrades et conservateurs, parce que défenseurs d’une valeur dont on donne toute sorte de définitions, parfois contradictoires.

Face à ceux qui parlent de désuétude du texte de 1905, qui veulent en fait supprimer l’art. 2 ou le détourner par des arguties juridiques afin de financer par l’Etat des « associations culturelles » qui géreraient les cultes, nous devons afficher du positif.

Ne soyons pas hypocrites : n’oublions pas les lois qui depuis 1905 ont contourné la loi de 1905 dans des domaines particuliers. Des établissements scolaires dépendant d’associations diocésaines ont le personnel payé par l’Etat ; la loi Astier permet de financer les cours de formation professionnelle et les établissements qui les dispensent ; les subventions culturelles arrivent à des cultes (voir la cathédrale d’Evry) ; régions, départements et communes prennent en charge des travaux dans les églises qu’on inaugure ensuite… en grande pompe républicaine… avec les autorités religieuses.

Odon Vallet estimait dans le « Petit lexique des idées fausses sur les religions », publié en 2002, à 50 milliards de francs (7,6 milliards d’euros) le montant versé directement ou indirectement aux cultes (principalement catholique) chaque année malgré la loi de 1905.

Nous ne sommes pas des « laïcards » rétrogrades même si dans certains milieux il y a des attitudes qui ne sont pas faites pour faire comprendre la richesse de nos valeurs. Nous voudrions voir afficher une laïcité moins manipulée et plus éclairante sur les libertés, de façon attractive, et moins apparaître en contre, en anti… Plus de réalisme, moins d’hypocrisie, plus de volonté de transcender les clivages politiques, plus d’affirmation de cette valeur dont nous sommes les héritiers, dont nous devons montrer que nous sommes toujours capables de la porter et de la développer vers le futur.

Raymond Beltran (Républicains Audois, 11) 5 fév. 2008, www.societe-laique.eu (ex-site)

Plan d'Orgon (13) Marianne, monument aux morts © PhI
Plan d’Orgon (13) Marianne, monument aux morts © PhI

création, 5.2.08

www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando

Laïq ! Info

Brèves infos laïques

Info Dernière

janvier 2020, Laïcité Midi

« Pas de « OUI, Mais… » pour la liberté d’expression. Charb / CharlieHebdo face à l’extrême-droite et aux relativistes culturels de tout bord. « Un opuscule salutaire pour démontrer que le mot « islamophobie » contente à la fois les #racistes, les islamistes radicaux, les politiques démagogiques et les journalistes fainéants. Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes éd. LesÉchappés / CharlieHebdo 4.15. Charb, acteur majeur de Charlie Hebdo depuis 1992 et fervent défenseur de l’égalité des droits, témoigne de son inquiétude de voir la lutte antiraciste remplacée par une lutte pour la protection et la promotion d’une religion. Car le terme « islamophobie » laisse entendre qu’il est plus grave de détester l’islam, c’est-à-dire un courant de pensée parfaitement critiquable, que les musulmans » (PhI, FB)

« Charlie Hebdo, Dossier. 1.20 FranceTVinfo.fr Connu pour ses unes provocatrices, ses reportages politiquement incorrects et son humour décalé et satirique, Charlie Hebdo est un journal dont la première parution date de 1961. Ce n’est cependant qu’à partir de 1992 qu’il s’installe durablement dans les kiosques. En 2006, la reproduction dans ses pages de caricatures du prophète Mahomet lance une controverse nationale sur la liberté de la presse et de l’opinion. Il est la cible de nombreuses menaces des islamistes jusqu’au 7 janvier 2015, où la rédaction est ciblée par un attentat sanglant faisant 12 morts, dont ses plus célèbres dessinateurs dont Cabu, Charb, Wolinsky et Tignous… »

Laïcité Mardi

Lettre n° 556 du 8 janv. 2020 de Jacques Moutterlos (amendée par Laïcité Midi, par l’ajout d’introductions)

« 11 jan. 20 De Charlie à la République : rassemblons-nous le 11 janvier 2020 (Collectif du 11 janvier, Laicite-Republique.org 6 déc. 19 ). Le Comité Laïcité République, membre du « Collectif du 11 janvier », appelle les citoyennes et citoyens, les associations et les partis républicains, laïques et humanistes à un grand rassemblement national cinq ans après celui du 11 janvier 2015, pour la liberté, la République, la Laïcité et la Fraternité. [Diffusez l’appel autour de vous, où que vous soyez. Une page Facebook et un compte Twitter diffuseront, au fur et à mesure, toutes les informations nécessaires, lieux de rassemblement, parcours, horaires…]. Il y a cinq ans, des millions de citoyens se rassemblaient pour affirmer leur solidarité avec Charlie hebdo, les morts de l’hyper casher et les policiers, tous assassinés au nom de l’obscurantisme et du terrorisme islamiste. Depuis cinq ans, d’autres attentats et d’autres tueries se sont ajoutés à celle-là. Nous n’oublions aucun mort ni aucun blessé depuis ceux de 2012 à Toulouse et Montauban. C’est pourquoi le Collectif du 11 janvier appelle à un grand rassemblement national le samedi 11 janvier 2020 à Paris et dans toutes les villes de France. […] »

bando OLPPI Observatoire Laïcité Istres (13)
OLPPI Observatoire Laïcité Istres (13)

« Quand le Parti socialiste redécouvre la laïcité, 30.12.19 Hadrien Mathoux, Marianne.net, Ces dernières semaines, le PS a fait valoir une ligne républicaine qui détonne à gauche. Après trente longues années de tergiversations, le premier secrétaire Olivier Faure veut refaire de la laïcité un marqueur de son parti. Difficile d’imaginer tournant plus feutré. Et pourtant, à l’intérieur du Parti socialiste, beaucoup estiment que les différentes décisions prises depuis le début du mois de novembre par la formation à la rose bâtissent discrètement une séquence politique significative. Une « révolution dans le logiciel sur la laïcité », pour citer un élu proche du premier secrétaire Olivier Faure. […] »

« Emmanuel Macron veut un plan pour lutter contre le communautarisme. Emmanuel Macron a annoncé mardi, lors de ses vœux, de nouvelles décisions pour lutter contre les «forces qui minent l’unité nationale». 1.1.20 LeParisien.fr [article payant]

Fleurs de Luzerne, Arles digue de Trinquetaille 22.5.19 © PhI
Fleurs de Luzerne, Arles digue de Trinquetaille 22.5.19 © PhI

« Le voile… trente ans… et après. Paul Oriol (son site), 30.12.19 agoravox.fr Quand, en 1989, trois jeunes filles d’Aubervilliers se sont présentées au lycée avec un voile qu’elles ont refusé d’ôter, le voile est entré en politique en France (1). Le voile quel qu’il soit, du foulard au burqini. Quel que soit le lieu, de l’école à l’université, de la rue au travail. Quel que soit l’age, des jeunes aux adultes et aux enfants. Quelles que soient les orientations politiques, de l’extrême droite à l’extrême gauche. Quelle que soit la saison mais en période préélectorale, la question peut être utile pour masquer l’enjeu de l’élection et faire oublier l’essentiel. […] » [site de Paul Oriol]

« En 2019, la laïcité et le voile sont revenus sur le devant de la scène. 1.1.20 Actu.Orange.fr Orange / AFP-Services. La polémique, récurrente depuis les années 1980, a été relancée cette année. L’année 2019 a été marquée par le retour des polémiques sur le voile et la laïcité : des thèmes qui ont secoué les partis politiques et divisé le gouvernement sur fond de menace terroriste persistante. Mais ces débats ont ulcéré des musulmans, qui dénoncent instrumentalisation et stigmatisation. […] »

www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando
www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando

« Radicalisation dans le sport en Ile-de-France : «Nier la menace, c’est fermer les yeux». Médéric Chapitaux, spécialiste de la radicalisation dans le sport, estime qu’il faut que le mouvement sportif soit encore plus vigilant face aux risques de dérives communautaristes dans les clubs. G.T. 6.1.20 leparisien.fr En 2016, Médéric Chapitaux tirait la sonnette d’alarme dans son ouvrage « Le Sport : une faille dans la sécurité de l’Etat ». Ancien gendarme, le doctorant ès sciences sociales à l’université de Toulouse a depuis fait partie de la cinquantaine de personnalités entendues à huis clos par les députés qui ont rendu en juin dernier un rapport d’information sur les services publics face à la radicalisation. Spécialiste du phénomène dans le milieu sportif, il cherche encore à réveiller les consciences en dressant un constat alarmant aujourd’hui.[…] »

« Absoudre ? Billet, 7.1.20, Jean-Michel Sahut, Creal76.fr Sans vergogne. Il y a 5 ans, des rassemblements monstres suivirent les tueries à Charlie Hebdo et à l’Hyper Casher. Des esprits chagrins ont refusé de s’associer à la répulsion qu’inspirait le commando assassin venu venger l’honneur d’un dieu miséricordieux : les journalistes blasphémateurs l’avaient bien cherché, quant aux autres… Depuis, les atrocités perpétrées par le fanatisme religieux continuent d’endeuiller le monde. Les religions bénéficient d’une indulgence qui les exonère de toute responsabilité dans les exactions commises par leurs plus exaltés zélateurs qui tuent, déplacent des populations, dressent des murs. N’entend-on pas dire sans vergogne que c’est la laïcité censurant l’expression religieuse qui conduit à une société désenchantée et violente ?« 

« Le ministre de l’Education nationale doit mettre en oeuvre les préconisations de l’Observatoire de la laïcité, FNLP 56 lp56.fr […] l’Observatoire fait des propositions très claires pour « encourager l’offre publique en matière scolaire dans certains territoires de la République, en particulier en Vendée et dans le Morbihan, afin de garantir la liberté de choix pour les parents entre structures publiques et privées […] »

« L’islamo-gauchisme la trahison du rêve européen un film d’Yves Azeroual remarquable » 25.11.19 Egale.eu, vidéo. Direct sur Facebook.

Crise à l’école : « On ne forme plus à penser, alors les élèves se contentent de croire » 6.1.20 Marianne.net, Propos recueillis par Anthony Cortes. Dans « La désinstruction nationale », René Chiche, professeur de philosophie, dresse un sombre tableau de l’état de l’école. En cause : l’empilement des réformes ou la dégradation des Humanités. C’est le cri d’un révolté. Professeur de philosophie en lycée et membre du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), René Chiche publie un ouvrage où son attachement à l’institution scolaire se mêle à une rage sourde face à son état de ruine. Dans « La désinstruction nationale » (éditions Ovadia), cet homme engagé déplore que le niveau de ses élèves soit désormais proche du néant. La faute à l’empilement des réformes, aux pressions de la hiérarchie, à la dégradation des programmes ou encore à la fragilisation des Humanités, entre autres. […] »

Coquelicots, Haute et Basse Provence, Valensole & Arles 2013-2019 © PhI
Coquelicots, Haute et Basse Provence, Valensole & Arles 2013-2019 © PhI

création, 1.1.20

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI

Info Dernière, décembre 2019

Infos rassemblées par des laïques

page Noël, Solstice, Sol Invictus, images, infos

Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
  • Blasphème, parole interdite et droit. 4.12.19 FranceCulture
    « Dans quel état est le droit ? (3/5) Gouverner le commun. « Le blasphème est un péché qui devient un crime au XIIIe siècle : travaillant sur la parole interdite, en médiéviste et en historienne du droit, Corinne Leveleux-Teixeira , historienne et professeure d’histoire du droit et des institutions, a vu l’actualité rejoindre son sujet d’étude. Elle est aussi élue locale, et sa réflexion historique sur le bien commun croise également son engagement dans la vie publique […] » [Délit de blasphème Alsace-Moselle – « Evêque Blasphème Avignon« ]

« Démocrate : « Vivre Ensemble » – Républicain : « Faire Ensemble » (l’idée de Nation républicaine, cf. Dominique Schnapper « La Communauté des Citoyens. Sur l’idée moderne de Nation, coll. NRF Essais, éd. Gallimard sept. 94 [Clovis Hugues, 2.12.19, sur Facebook]

Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

« Maintenons les signes religieux hors des sorties scolaires, par Henri Peña-Ruiz, 15.11.19 Marianne.net, Philosophe et écrivain. Son Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon) s’est vu décerner le Prix national de la laïcité 2014. Henri Pena-Ruiz plaide pour une défense de la laïcité qui s’oppose autant à la droite identitaire qu’à la gauche différentialiste. L’extension de la neutralité religieuse aux sorties scolaires irait, selon lui, dans ce sens. […] »

page Débaptisation, (info, mode d’emploi…)

« Pour un enseignement-apprentissage militant de la laïcité et « une transcendance immanente ». […] Chantal Forestal souligne la nécessité d’une exigence laïque dans l’enseignement-apprentissage d’une langue-culture. Elle défend l’importance d’un point de vue éthique et d’une approche transculturelle en DLC [Didactique des Langues-Cultures], celle qui concerne principalement les valeurs universelles. Les sociétés modernes doivent apprendre à se fonder sur l’éthique, c’est-à-dire aller bien au-delà et bien en-deçà de tout dogmatisme religieux. Il devient urgent de lutter pour une authentique éducation aux droits de l’homme, [une] « transcendance immanente », une éthique temporelle qui concerne les humains toutes catégories confondues, croyants, non croyants, hommes et femmes […] » Chantal Forestal, Synergies Royaume-Uni et Irlande n° 5 – 2012 [Gerflint.fr], pp. 179-197.

abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI
abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI

page Aix (13), infos, images…

  • « Marché halal, une « tradition inventée » et non une obligation religieuse, 27.1.17 France24.com, Le marché du halal ne cesse de se développer depuis les années 1980. Pourtant, selon Florence Bergeaud-Blackler, il ne s’agit pas d’une obligation religieuse. C’est le fruit de la rencontre entre capitalisme et islam. Nourriture, vêtements, maquillages, banques… Le halal (licite) est partout mais est-ce une obligation religieuse ? Pour l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler, qui vient de publier « Le marché halal ou l’invention d’une tradition » (éd. du Seuil), la réponse est catégorique. Si le porc, le sang et l’alcool sont formellement interdits dans le Coran ou la Sunna (les dires et les gestes du prophète), aucune norme ou comportement n’est en revanche imposé. Seule une prescription alimentaire propre à l’abattage des animaux existe. Les bêtes doivent être tuées « par blessure lors de la chasse, par saignée soit au niveau de la gorge, soit au niveau du sternum de l’animal », écrit la chercheuse. Le marché halal est une « tradition inventée » apparue au début des années 1980 […] L’industrie du halal serait née de la « rencontre non programmée entre le néo-fondamentalisme et le néo-libéralisme […] »
Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr
Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr
  • « SuperMarché Halal. la grande distribution est en train de s’abattre sur les consommateurs musulmans comme la vérole sur… (vous connaissez la suite). Massive sera la conversion. Il suffira d’être tourné vers la Mecque pour semer, planter, récolter, cueillir ou traire et les étiquettes halal vont se multiplier ! Non de Dieu », dessin de feu Honoré, CharlieHebdo.fr 16.8.10

Var Inondé, pourquoi ?

Inondations dans le Var : des catastrophes inévitables ? « 9.12.19 FranceCulture-Superfail, Guillaume Erner, 19 mn. Deux épisodes de violentes inondations dans le sud de la France viennent de reposer une nouvelle fois la question de l’anticipation et de la prévention de tels dégâts. Pourquoi certains cours d’eau sortent-ils de leur lit, et pourquoi les inondations sont-elles si dramatiques ? Réponses d’une géographe. Le sud de la France en général, le Var en particulier, a été durement touché par les inondations les 23 novembre et 1er décembre dernier. Et plus particulièrement la basse vallée de l’Argens qui est régulièrement soumise aux inondations depuis 10 ans. Mais l’Argens, ce fleuve côtier long de 115,6 kilomètres, entièrement situé dans le département du Var entre Seillons-Source-d’Argens et Fréjus où il se jette dans la Méditerranée, est connu depuis des temps immémoriaux pour ses crues. Alors, comment peut-on expliquer ces nouvelles inondations catastrophes et les dégâts qu’elles ont provoqués ? […] »

« Amazon » contestée

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

« Gard : le géant du commerce électronique Amazon s’implante entre Nîmes et Avignon, 21.11.19 france3-regions.francetvinfo.fr Le préfet du Gard, Didier Lauga, a confirmé l’arrivée de l’entreprise de commerce américaine Amazon à Fournès, entre Nîmes et Avignon et a donné son aval pour le début des travaux d’implantation. Une plateforme logistique de 39 000 m² avec 150 à 200 emplois à la clé… »

projet "Amazon" à (30) Fournès. Laicite.fr
projet « Amazon » à (30) Fournès. Laicite.fr

« Amazon, un empire logistique 14.3.18 FranceCulture.fr Entendez-vous l’éco ? Histoires de géants (3/4). Amazon est l’un des GAFAM, les géants du web. L’entreprise de commerce en ligne a misé sur la vente de produits très divers, des objets culturels aux produits alimentaires en passant par l’électroménager. Mais elle est fréquemment pointée du doigt pour les conditions de travail de ses employés… […]

Le Texte du Rapport

Amazon décortiqué par un Rapport, 24.11.19 france.attac.org « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale [Sud] Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié.e.s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète. » # ATTAC : la Page web # le Rapport #

Notre Dossier, revue de Media : « Amazon » contestée..

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI
Allemagne-en-Provence, quartier ND des Grâces (04) Expo © PhI


Elections Municipales

Sauveterre (30)

Dans le Gard, dans une commune près d’Avignon, Sauveterre Renouveau, « Collectif de Soutien à la Majorité Municipale et à la Protection de l’Environnement »

Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI
Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI

création, 1.12.19