champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

Info Dernière février 2022

Infos rassemblées par des laïques d’ici et d’ailleurs

à quelles Saintes élues la Laïcité peut elle se vouer ? Aix & Boulbon (13), Bénédiction & Messe au nom de la tradition, nov. '22, Leïla & Ida © Laicite.fr
à quelles Saintes élues la Laïcité peut elle se vouer ? Aix & Boulbon (13), Bénédiction & Messe au nom de la tradition, nov. ’22, Leïla & Ida © Laicite.fr

Laïcité, Liberté de conscience

Laïcité dans les Landes. « La laïcité, c’est l’exact contraire d’un dogme, proposition non discutable reçue d’une autorité religieuse. Elle repose sur la liberté de conscience et le libre examen. La qualifier de « liberticide » relève de l’ignorance civique. Dira-t-on qu’un feu rouge, parce qu’il limite la liberté d’aller et de venir, est liberticide ? [] » Charles Arambourou, UFAL.org entretien avec SudOuest.fr 2.22

création, Yves Bouchez (05) Gap © PhI 17.1.20 Coll. Laicite.fr
création, Yves Bouchez (05) Gap © PhI 17.1.20 Coll. Laicite.fr

Pierre Perret pas censuré

Démenti à propos de la rumeur de censure pour la chanson La femme grillagée, 16.12.12, PierrePerret.frSuite aux nombreuses lettres reçues, aux courriels ou commentaires postés sur mes deux sites, et étant dans l’impossibilité de répondre personnellement à chacun, je peux vous affirmer que : NON mes loulous, ma chanson « La femme grillagée » n’a JAMAIS été censurée par qui que ce soit malgré la rumeur qui circule ! Je ne suis pas plus interdit des radios que des plateaux télés, mais, les radios ne passent plus mes chansons… Signe des temps ? T’as pas la couleur m’a dit un jour un programmateur de « playlist » d’une radio célèbre. Afin d’arrêter toute polémique, j’ai même décidé de vous l’offrir. Suivez ce lien et ne vous privez pas, diffusez, diffusez : Cadeau pour les fêtes, téléchargement gratuit. Pour en revenir à La femme grillagée, j’ai commencé à écrire cette chanson il y a plus de quatre ans, bien avant que le débat sur le voile intégral s’emballe. La femme m’inspire et a souvent été évoquée dans mes chansons. Le spectacle de ces femmes voilées ne pouvait que me toucher, me heurter : je l’ai exprimé au travers de La femme grillagée. En novembre 2010, lorsque le CD est sorti, j’avais déjà peur des mauvaises interprétations que ma chanson allait susciter, peur qu’elle puisse être récupérée de toutes parts, notamment par le Front National comme un pamphlet anti-islam, ce qui n’est pas le cas. La banalisation des pensées d’extrême droite, de l’usage de la croix gammée et de l’histoire d’Hitler, me fout vraiment la trouille.

Non, non, cette chanson n’a jamais été censurée, et, si vous n’êtes pas encore convaincus allez jeter un oeil pétillant sur les articles qui ont suivi la sortie de l’album ! Pour quelqu’un qui serait censuré, j’ai encore beaucoup de voix non ?! En voici un tout petit aperçu : Pierre Perret plus virulent que jamais (Ouest France) ; Pierre Perret des larmes au rire (RFI musique) ; Tonton Pierrot est revenu (Paris Match) Pierre Perret, un dévergondé soucieux des femmes (Le Monde) Pierre Perret, entre humour et révolte (L’Union) ; Je ne désarmerai jamais (L’Aisne Nouvelle) ; Entrée, plat, dessert avec Pierre Perret (France Soir) ; Trois questions à Pierre Perret : (audio) sur Europe 1 ; Pierre Perret présente son nouvel album sur RTL (audio) sur RTL.

Á vous tous qui aimez mes chansons, qui venez à mes concerts, qui apprenez la vie dans les écoles qui portent mon nom, gardez la tête froide face à tout racisme, ne vous laissez pas manipuler par qui ou quoi que ce soit. Á bientôt, je compte sur vous ! Pierre Perret.

Mont d'or en "fusion", automne rouge, hiver blanc © PhI
Mont d’or en « fusion », automne rouge, hiver blanc © PhI

Laïcité Vaucluse

Laïcité en Vaucluse. La SAEL, Société d’Action et d’Etude Laïque, membre de La Ligue de l’Enseignement 84 et de EGALE.eu, animait une conférence au Cercle Républicain de Mazan (84). Elle a publié une brochure sur la laïcité, et promeut « Histoire du Sou des écoles de Mondragon (84) » de Jacques Brunel [sou.mondragon(a)gmail.com – sael84(a)free.fr – SAEL 5, rue Adrien Marcel 84000 Avignon – Cercle Républicain, Mairie 66, bd de la Tournelle 84380 Mazan, cerclerepublicain.mazan(a)gmail.com – UFAL 84, 84(a)laicite.fr]

  • Citoyenneté, Laïcité. « Au travers des rappels historiques et juridiques, Jean-Pierre Fraysse, président de la Société d’Action et d’Etudes Laïques (SAEL) présentera ces notions. S’il n’existe aucune définition de ces principes, on doit pour les comprendre examiner leur histoire, en préciser le contenu par un rappel notamment d’un certain nombre de règles de droit. Conférence, samedi 15 janv. 22 – 16 h3 0 Salle de l’Allée à Mazan. [Cercle Républicain (84) Mazan] »

A Apt, le 3 déc. ’21, le film « Les 3 Vies du Chevalier [de la Barre] » sur la laïcité et la liberté d’expression était suivi d’un débat avec l’universitaire Franck Frégosi et des représentants de UFAL Familles Laïques et du GODF (affiche ci-dessous).

84 Laïcité en Vaucluse 2.22 © Laicite.fr Midi
84 Laïcité en Vaucluse 2.22 © Laicite.fr Midi

Lycéens & Laïcité

L’IFOP Sonde. Les lycéens, le droit a la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école. « Menus halal, toilettes séparées, contestation des cours… Quelle est l’ampleur des formes de séparatisme religieux à l’Ecole ? 9.12.21 IFOP.com – Tablées, toilettes ou robinets séparés en fonction de la religion des élèves, cours sur l’égalité des sexes contestés au nom de la religion, refus de donner la main à un(e) camarade, requêtes de menus conformes aux normes confessionnelles… Contrairement aux idées reçues, la loi interdisant les signes religieux à l’Ecole (2004) n’empêche pas les tensions nées des diverses formes d’affirmations identitaires affectant le contenu des cours aussi bien que l’organisation d’autres aspects de la vie scolaire (ex : cantine, sorties scolaires…). Or, alors que les premiers travaux mettant en exergue ces problèmes remontent à près d’une vingtaine d’années, les données permettant de mesurer précisément cette poussée du religieux à l’Ecole manquent encore cruellement : la majorité des académies estimant que les différentes voies de signalement existantes (ex : VALEREP) ne donnent qu’une vision “très incomplète de la réalité des atteintes au principe de laïcité en milieu scolaire” []« .

image du lac de Ste-Croix (04) Moustiers 1.1.22 © PhI
image du lac de Ste-Croix (04) Moustiers 1.1.22 © PhI

IFOP vigilante

L’IFOP Répond à la Vigie de la Laïcité. « Sur le sondage « Les lycéens, le droit à la critique des religions et les formes de contestations de la laïcité à l’école ». Réponses de l’IFOP aux fausses informations diffusées par la Vigie de la laïcité. 13.12.21 IFOP.com – « Dans un communiqué publié le 8 décembre, la Vigie de la laïcité s’est attelée à un travail de désinformation envers un sondage IFOP / Licra / DDV afin d’inciter les médias « à ne pas relayer tel quel » celui-ci, au nom du fait qu’il contiendrait de nombreux biais. Or, si l’IFOP est ouvert au dialogue et aux critiques sur ses enquêtes, notre institut ne peut pas laisser passer des allégations mensongères dénotant aussi bien une incompétence sur le plan technique qu’une malhonnêteté sur le plan éthique. Vous trouverez ci-dessous la réponse de l’IFOP point par point à des allégations qui ne reposent sur aucun fondement méthodologique. []« 

Campanile de la mairie d'Allemagne-en-Provence (04) vu de l'école 26.12.21 © PhI
Campanile de la mairie d’Allemagne-en-Provence (04) vu de l’école 26.12.21 © PhI

P. Weil sur la laïcité

Patrick Weil, politologue, sur la laïcité`, 4.6.21 FranceInter.fr / Une semaine en France. « L’universitaire Patrick Weil publie « De la laïcité en France » chez Grasset. L’occasion de revenir avec lui sur l’avènement de la loi de 1905, mais aussi sur les débats récents qui agitent la société quant à la question de la laïcité. Dans son dernier ouvrage, De la laïcité en France (Grasset, 2021), Patrick Weil revient sur l’histoire et le contenu de la loi 1905, en grande partie méconnus. Un texte qui a donné lieu à un travail parlementaire durant plus de deux ans, avant d’être adopté sans amendement par le Sénat. Sa mise en œuvre, elle, n’a pas été un long fleuve tranquille… [] » (merci B. Adji, OLAIC 34)

Château d'Allemagne-en-Provence (04) vu du village 26.12.21 © PhI
Château d’Allemagne-en-Provence (04) vu du village 26.12.21 © PhI

Renouveau Crématiste

APPI Ass. Provençale Pour l'Incinération AG-s crématistes © coll. Laicite.fr Midi
APPI Ass. Provençale Pour l’Incinération AG-s crématistes © coll. Laicite.fr Midi

Laïcité & Folklore

Ecolos arlésiens, Polémique, Folklore & Laïcité. Le folklore… ou l’art subtil de porter un costume qui dit le contraire de ce que l’on fait (ou l’inverse) ! Lettre d’info, Changeons d’avenir [groupe écolo de l’opposition municipale d’Arles] déc. 2021, 29.11.21 « […] Aujourd’hui, il suffit de porter un costume d’Arlésienne ou de gardian, de parler plus ou moins aisément quelques mots de langue provençale arlésienne (et ne parlez surtout pas de la défense de la langue d’oc s’il vous plait), pour prétendre être de pure souche camarguaise, s’ériger en défenseur du territoire et de ses traditions. Monsieur de Carolis, lors d’un pèlerinage à Lourdes (au mépris de la laïcité républicaine), Madame Graillon ou Monsieur Lescot usent de cet artifice à tout va. []« . [Au conseil municipal d’Arles, P. de Carolis, le maire d’Arles, a répondu à ses opposants]. Et, notre collègue Clovis nous écrit : « et, il est préfère de ne pas avoir l’accent pointu quand on clame « Poble d’Arle » pendant une campagne électorale ».

Complémentaires. fleurs de pissenlit & prairie 25.3.19 © PhI
Complémentaires. fleurs de pissenlit & prairie 25.3.19 © PhI

A. Laâbi contre la barbarie

  • « Je n’attends rien de la vie, je vais à sa rencontre » Abdellattif Laâbi, « Ce que poète désire » éd. Rue du Monde 2021Laabi.net

J’atteste. « J’atteste qu’il n’y a d’Être humain que Celui qui combat sans relâche la Haine en lui et autour de lui. Celui qui dès qu’il ouvre les yeux au matin, se pose la question : Que vais-je faire aujourd’hui pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être homme ? ». A. Laâbi

J’atteste qu’il n’y a d’être humain que celui dont le cœur tremble d’amour pour tous ses frères en humanité. « Celui qui désire ardemment plus pour eux que pour lui-même liberté, paix, dignité. Celui qui considère que la vie est encore plus sacrée que ses croyances et ses divinités. J’atteste qu’il n’y a d’être humain que Celui qui combat sans relâche la Haine en lui et autour de lui. Celui qui, dès qu’il ouvre les yeux le matin, se pose la question : que vais-je faire aujourd’hui pour ne pas perdre ma qualité et ma fierté d’être homme ? » Abdellatif Laâbi

  • «J’atteste, contre la barbarie», album illustré par Zaü, éd. RueDuMonde.fr (à commander chez votre libraire) avec un dossier d’Alain Serres (textes et photos) ; éd. Rue du Monde, 2015. « Cet album de 40 pages permet aux parents et aux enfants de réfléchir ensemble sur le phénomène de la barbarie terroriste et sur les valeurs humanistes que nous devons lui opposer ».
Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI
Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI

Pas de quartier pour une femme !

À Creil, le tabou des viols collectifs. Reportage. Laure Daussy, Charlie hebdo n° 1540, 26.1.22. « Combien d’autres Shaïna à Creil ? Les viols collectifs, dont on parlait régulièrement dans les années 2000 dans les médias, sont encore monnaie courante, ajoutés à la menace aujourd’hui de tout poster sur les réseaux sociaux []«  [article pour abonnés]

Féminicide

Le martyre de Shaïna, assassinée parce que trop libre, Edito. Valérie Toranian, 31.1.22 RevueDesDeuxMondes.fr« Il y a de nombreux petits Roubaix en France. Des quartiers où les mœurs et les valeurs obéissent à d’autres règles que celles que la République entend promouvoir. Des quartiers où les normes de bonne conduite, de décence et de modestie, remises au goût du jour par l’islam politique, séparent la population féminine en deux. Celles qui s’effacent et celles qui sont libres. Les filles convenables et les « putes ». Au-delà de la pratique du hallal ou de la vente de poupées sans visage, c’est le premier des séparatismes et le plus pernicieux : celui qui trace une frontière qui n’existait pas, en France, il y a trente ans, entre les pudiques et les autres. Celles qui méritent le respect et celles qui ne le méritent pas. Les premières sont voilées, ne fréquentent ni les garçons ni les bars et filent doux. Les secondes ne voient pas pourquoi, élevées en France au XXIe siècle, elles devraient vivre différemment de leurs camarades. Circuler, s’habiller comme elles en ont envie, fréquenter des garçons, ne pas porter de foulard. Ici, c’est la France, non ? Pas l’Iran ou l’Arabie saoudite ! []« .

champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI
champ de coquelicots (04) Gréoux 20.5.21 © PhI

UFAL Laïques Consommateurs. Signalement d’une utilisation illégale de l’appellation IGP déposée « Riz Camargue » (et « issu de l’agriculture camarguaise ») sur le marché d’Arles du samedi et dans une boutique du centre-ville (et intervention du Syndicat des Riziculteurs de France et Filière) ; fiche « Riz de Camargue » de l’INAO, Institut National de l’Origine et de la Qualité…

panicules de riz (13) Arles oct. '21 © PhI
panicules de riz (13) Arles oct. ’21 © PhI

création, 1.2.21 – 06 52 27 09 38midi(a)laicite.info (avec ce mois-ci, des infos de : Leïla, Ida, Clovis, Baya, Catherine, Marcel, Yves, PhI, Jean-Pierre, de la SAEL…)

La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

La Calotte

Hier & Aujourd’hui. Revue(s) La Calotte, revues anticléricales illustrées (et antireligieuses). Du slogan « A bas la Calotte » aux journaux « La Calotte ». Et, constatons que les propos d’hier étaient bien plus violents que ceux d’aujourd’hui.

Dessins d’hier et d’aujourd’hui

L’arme du rire, adaptation d’un mémoire de maîtrise d’histoire, avec pour sous-titre « La presse satirique radicale à Marseille 1871-1879 » [éd. Via Valeriano, 2004], un titre qui illustre bien notre sujet. Bien avant Charlie Hebdo et Le Canard Enchaîné, le dessin de presse d’actualité, la caricature étaient une expression de la contestation des pouvoirs politiques et religieux. Parmi les revues qui publiaient ces dessins et des textes au « vitriol », il y avait les différentes versions de « La Calotte« …

La Calotte est toujours publiée…

La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr
La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr

Aujourd’hui, La Calotte, trimestriel (La Calotte, J.-M. Lecompte, BP 90924, 51060 Reims Cedex), abonnement simple, 16 € / an, abonnement de soutien, à partir de 20 € ( chèques à l’ordre de « La Calotte« )

Info, 06 52 27 09 38 – page.la.calotte(a)orange.fr

"Pour une société humaine" La Calotte n° 539, 4e trim. '17 © Laicite.fr
« Pour une société humaine » La Calotte n° 539, 4e trim. ’17 © Laicite.fr

La Calotte, c’est quoi ?

  • Calotte (paramentique). fr.wikipedia.org, vu 1.12.20. « La calotte est une coiffe ronde, portée par les ecclésiastiques dans la liturgie catholique. Elle est également en usage chez les Anglicans. Chez les catholiques, on la nomme parfois de son italien zucchetto [] En France, sous la Troisième République, fortement anticléricale, un slogan populaire souvent répété est « À bas la calotte« , employé pour dénoncer l’influence de la religion sur la vie publique. []« 

« A Bas La Calotte !« 

A bas la Calotte ! la caricature anticléricale & la séparation des Eglises & de l’Etat, Guillaume Doizy & J.-Bernard Lalaux, éd. Alternatives 9.05, 30 €, 172 pp. couleur, ISBN 2-86227-459-3 [Multi-Mediathèques Laïq]. « A la fin du XIXe siècle, l’Église catholique et la République s’affrontent pour la domination des institutions du pays. Élaborant un langage trivial et violent, la caricature anticléricale, imprimée sur les supports les plus variés, devient une arme de combat aux mains du milieu libre-penseur, très actif depuis l’affaire Dreyfus. Volontiers effrontée et blasphématoire, cette imagerie satirique envahit la rue, commente les crises et les alimente, diffusant non seulement une vision infamante du clergé mais attaquant aussi les dogmes. Si les Républicains au pouvoir font finalement voter, en 1905, la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’imagerie anticléricale s’était donner pour tâche de séparer l’Église de toute la société, sur le terrain moral, affectif et idéologique. Une œuvre immense et passionnante d’une étonnante actualité qui aura inspiré certains des meilleurs dessinateurs de la Belle Époque comme André Gill, Pépin, Grandjouan, Delannoy« 

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Querelle, ou plus ?

La République & l’Eglise, Images d’une Querelle. Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette, Didier Pasamonik, éd. de la Martinière 7.05, 152 pp. 29 €, ISBN 2-7324-3288-1. Multi-Mediathèques Laïq.

  • Critique. La République et L’Eglise. Images d’une querelle, G. Doisy, CaricaturesEtCaricature.com 6.1.07, « Ce livre de Jacqueline Lalouette, Michel Dixmier et Didier Pasamonik publié à l’occasion du centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat entreprend de dresser l’inventaire des relations entre l’Eglise (surtout catholique) et l’Etat dans les premières décennies de la Troisième République. Les auteurs s’intéressent avant tout à la traduction de ces rapports houleux (un peu plus qu’une « querelle » pour reprendre l’expression du sous-titre de cet ouvrage) par l’image satirique et principalement au travers des dessins publiés par la presse []« 
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

Auteur du slogan ?

Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI
Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI

Croix hors-la-loi, mini-dossier sur Laicite.fr

*****************************

Paris & Marseille

La Calotte [de Paris]G. Doizy, caricaturesetcaricature.com 13.1.07.  » Revue anticléricale illustrée, La Calotte est fondée à Paris en 1906 par l’éditeur Louis Grenêche. Lancée dans un contexte fin de crise autour des Inventaires faisant suite au vote et à l’application de la loi de 1905 sur la Séparation des Eglises et de l’Etat, La Calotte surfe sur une puissante vague anticléricale et reprend la formule lancée un an plus tôt en France par le belge Didier Dubucq, Les Corbeaux. La Calotte, hebdomadaire composé de 16 pages, est pour moitié illustrée de dessins satiriques visant exclusivement l’Eglise. Pour le reste, il s’agit de textes de la même veine, chansons, blagues, articles défendant les idées rationalistes et dénonçant le cléricalisme et ses méfaits. Dans son premier numéro du 14 septembre 1906, la rédaction explique à ses lecteurs, « vous pouvez vous rendre compte de l’allure combative de La Calotte. Nous n’avons qu’une arme : le rire, seule arme que redoutent les soldats de Tartuffe, c’est vous dire que nous ne manquerons pas d’ennemis qui chercheront à nous étouffer par tous les moyens. Si vous partagez notre avis, chers lecteurs, insistez auprès de vos kiosques et marchands de journaux, qui sont nos seuls vendeurs afin qu’ils nous affichent en bonne place. Vous soutiendrez ainsi notre cause ». […] »

La Calotte (1897-1902, Marseille) sur CaricaturesetCaricature.com Notice extraite de Ridiculosa n° 18, « La presse satirique française ». La presse satirique illustrée de province s’aligne en général mais avec retard et moins de brio, sur sa consœur de Paris. La Calotte de Marseille []« 

Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
  • création, 9.12.10 (sur l’ex-laicite.free.fr) # Re-fondation 9.12.20Merci à Alain Py, Leïla Amik, Clovis Hugues et leurs amis historiens – tél. 06 52 27 09 38page.la.calotte(a)orange.fr