Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

Info Dernière, novembre 2019

Brèves infos glanées par des laïques..

« Averroès (1126-1198) ou l’éternel retour du contresens, 23.11.19 FranceCulture.fr Lire & Ecouter – « Homme de logique et de foi, Averroès n’est pas un savant à tout faire, mais son œuvre a servi d’appui aux controverses du XIIIème siècle jusqu’à aujourd’hui. Averroès tient du savant providentiel, précurseur des Lumières pour certains, philosophe musulman pour d’autres, ou encore fabuleux « produit de synthèse » qui a abouti au libertinage, à la dissimulation honnête ou encore à la crypto-philosophie, s’amuse le professeur au Collège de France Antoine de Libera. Le bon juriste et savant inlassablement sollicité par de justes causes se retrouve porte flambeau de nombreuses croisades intellectuelles. « N’est-il pas temps de relever la barrière d’Averroès pour la porter en avant ? » s’interrogeait Salman Rushdie pour lutter contre tous les intégrismes à l’orée du XXIème siècle. Averroès ou Ibn Rushd est l’un des savants arabes le plus commenté et celui que l’on cite à foison pour évoquer la translation du monde grec au monde chrétien par la voie de ses commentaires d’Aristote. Sa pensée est considérée comme un véritable adjuvant des débats de l’époque médiévale. Pourtant ses commentaires d’Aristote nous reviennent « revus et corrigés » dans les langues et mondes, syriaques, juifs, latins que sa pensée a traversé, au gré de traductions imparfaites et opportunes. Le corpus de texte circulant est variable, accidenté, donc faits de trahisons et de trous, donc propice à la controverse. De nouvelles recherches ressuscitent ces textes des décombres et tracent les circulations de ces textes dans le monde musulman. Qui fut-il ? Comment le philosophe arabe le plus commenté peut-il être paradoxalement le plus autant sujet à la méprise ? […] »

Sorties Scolaires. Dossier

« Nîmes. Une matinée pour décrypter la laïcité, 17.11.19,
 
ObjectifGard.com Anthony Maurin. L’Union régionale des associations familiales du Languedoc-Roussillon invite Henri Peña-Ruiz, écrivain et philosophe, pour une conférence-débat consacrée à la laïcité, sujet majeur de l’actualité, le mercredi 20 novembre [10 h, salle de Conférence, au siège de l’UDAF Gard 152, rue Gustave Eiffel, ZI de Grézan 30034 Nîmes Cedex 1. Tél. 04 66 02 17 33, www.udaf30.fr]. Matinale à l’UDAF 30 avec L’URAF Languedoc-Roussillon reçoit Henri Peña-Ruiz, philosophe et écrivain le mercredi 20 novembre. […] »

Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI
Allemagne-en-Provence (04) Expo © PhI

Images conçues pour un concours photo à Allemagne-en-Provence (04). La première (à gauche) a obtenu le prix « Originale » (sic), années ’90

« Amazon » contestée. Dossier Media

Soeurs d’Armes« … Certes fiction, le film n’est assurément pas lunaire. Et c’est malheureusement la réalité de l’absurdité de la barbarie des islamistes de Daech qui est décrite. C’est tout de même ça le fond du film. Les pisseurs d’encriers des beaux quartiers parisiens aux pieds plats et autres enfumés relativistes de l’islam politique se focalisent sur Caroline Fourest pour déverser leur haine mais n’ont aucune compassion pour le martyr des Yazidis et la descente des populations dans les horreurs de l’Etat Islamique. Le film est poignant. Il est très bien filmé. Les paysages sont beaux et bien mis en valeur. Les scènes d’horreur sont difficiles à supporter mais sans voyeurisme gore. Les scènes de combat et de guerre sont très réalistes et non rien de conforme avec les pastiches de Hollywood. […] » N. Pomiès, UFAL.org – nov. 2019

  • Barème de AlloCine.fr (une à 5 étoiles) : « Soeurs d’Armes » a obtenu 3 étoiles ou plus, de Paris Match, Charlie Hebdo, Cnews, l’Express, Marianne, Marie-Claire, Ouest France, Première et Voici. (vu 18.11.19).
  • Film « Soeurs d’Armes » : quotidien 20 minutes ; AlloCiné
  • « Sœurs d’Armes : un beau film de guerre féministe, Laure Daussy CharlieHebdo.fr 18.10.19, D’habitude, on fait rarement des critiques de films, mais là, à lire la hargne avec laquelle certains critiques s’acharnent sur le film de Caroline Fourest, très loin de notre ressenti en sortant du film, on s’est dit, nous aussi on va donner notre avis. C’est un film de guerre féministe, et à ce titre, c’est jubilatoire. Sans oublier l’hommage magnifique aux combattantes kurdes. […] »

UFAL Info Pratique.

bando Expo Femmes du Monde 3.19 FS+UFAL Arles
bando Expo Femmes du Monde 3.19 FS+UFAL Arles

Laïcité

Sorties Scolaires

  • Chateaurenard (13). En février 2017, Le député-maire Bernard Reynès interpelle la ministre de L’Education Nationale N.V-B. à propos de l’action de l’association CCIF (fondamentaliste) sur la présence de parents accompagnants de sorties scolaires… (courriers que le député nous a envoyé en mars 2017)

« Maintenons les signes religieux hors des sorties scolaires, Henri Peña-Ruiz, 15.11.19 Marianne.net, Philosophe et écrivain. Son Dictionnaire amoureux de la laïcité (Plon) s’est vu décerner le Prix national de la laïcité 2014. Henri Pena-Ruiz plaide pour une défense de la laïcité qui s’oppose autant à la droite identitaire qu’à la gauche différentialiste. L’extension de la neutralité religieuse aux sorties scolaires irait, selon lui, dans ce sens. […] »

Témoignage. « Si stigmatisation il y a, c’est à l’encontre de la laïcité, 10.11.19 lexpress.fr, Amandine Hirou. Hanane Pernel raconte comment l’école de la République l’a aidée à se « réaliser pleinement, en tant que femme ». Et crie son attachement viscéral à la laïcité. Les récents débats autour de la laïcité à l’école ont encouragé Hanane Pernel à prendre la plume. Cette auxiliaire de puériculture, qui a quitté son Maroc natal pour la France à l’âge de 13 ans, livre à L’Express son histoire. Même si elle a arrêté l’école à 16 ans, « rattrapée par l’obscurantisme familial », elle aura hérité de cette « petite graine » qui l’aidera à s’émanciper et à « se réaliser pleinement en tant que femme ». Un droit précieux que cette mère de famille s’attache aujourd’hui à défendre. […] Je suis tellement surprise de constater les réclamations permanentes de certaines familles concernant les repas sans porc et même désormais les repas hallal. L’an passé, en accord total avec l’équipe enseignante de l’école, j’ai appuyé et soutenu la volonté de demander aux parents accompagnateurs de sorties scolaires la neutralité religieuse et d’opinion dans leur aspect vestimentaire en étant tout à fait consciente que dans mon quartier, cela s’adressait plus particulièrement aux mères d’élèves voilées. Cet ajout au règlement de l’école, voté très majoritairement par le conseil d’école a bien sûr, suscité un vif émoi, émoi provoqué par l’action de 2 parents d’élèves. Lorsqu’il fut question pour ces mamans de rallier le soutien des parents, quelle ne fut pas leur surprise de constater que, malgré mon aspect méditerranéen et mon prénom, mes réponses étaient claires sur ce sujet : J’approuvais totalement cet ajout au règlement de l’école. Après tout ce que j’avais vécu pour m’en sortir, je me voyais rattrapée par ce voile promu désormais par les femmes elles-mêmes. […] »

L’État protège la liberté de conscience des élèves

Pourtant, rappelons que l’article L.141-5-2 du code de l’éducation s’applique aussi « hors les murs » : « L’État protège la liberté de conscience des élèves. Les comportements constitutifs de pressions sur les croyances des élèves ou de tentatives d’endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles publiques et les établissements publics locaux d’enseignement, à leurs abords immédiats et pendant toute activité liée à l’enseignement. » […]

  • Les signataires de cette tribune sont : Catherine Kintzler, philosophe ; Elisabeth de Fontenay, philosophe ; Sabine Prokhoris, philosophe et psychanalyste ; Fatiha Agag-Boudjahlat, enseignante, essayiste, féministe universaliste pour la laïcité ; Charles Arambourou, magistrat honoraire, militant laïque (UFAL) ; Laurent Bouvet, cofondateur du Printemps républicain, professeur de science politique ; Martine Cerf, secrétaire générale d’Égalité Laïcité Europe (EGALE) ; Marieme Hélie Lucas, sociologue, directrice du réseau « Secularism Is a Women’s Issue » ; Liliane Kandel, sociologue ; Eddy Khaldi, président de la Fédération nationale des délégués départementaux de l’Éducation nationale (DDEN) ; François Rastier, linguiste, directeur de recherches au CNRS ; et Jean-Pierre Sakoun, président du Comité Laïcité République.

« Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile, 16.2.19, francetvinfo.fr Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne. Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile. Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne […] »

vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc
vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc

Big bazar. Voile : signal faible, trouble fort, Matthieu Deprieck, Ivanne Trippenbach, lopinion.fr, 16.10.19. Entre l’appel d’Emmanuel Macron à basculer dans une « société de vigilance » et la énième polémique sur le port du voile lors des sorties scolaires, la majorité cherche à garder la tête froide pour éviter toute stigmatisation des musulmans… »

  • Exégèse. Femme voilée au Conseil régional: une polémique et des questions, Marie-Amélie Lombard-Latune, lopinion.fr 16.10.19. Après l’incident qu’il a provoqué face à une femme voilée présente au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, l’élu RN Julien Odoul continue de dénoncer une « provocation salafiste ​». Retour sur les faits vendredi à Dijon… Depuis vendredi, la photo de Fatima prenant son fils dans ses bras en plein Conseil général a enflammé Twitter… »
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

Polémique. Accompagnatrices scolaires voilées : à l’Assemblée, Edouard Philippe tente de recadrer le débat, l’Opinion vidéos 15.10.19 « Interpellé à l’Assemblée nationale, le Premier ministre a haussé le ton au sujet de la polémique lancé par Julien Odoul (RN) concernant le voile pour les accompagnatrices scolaires. Pour Edouard Philippe, «ce n’est pas un enjeu»… »

Laïcité, etc.

« Le concept d’islamophobie nous ramène deux siècles et demi en arrière, Alban Ketelbuters, LeMondeDesReligions.fr, 13.11.19. Pour Alban Ketelbuters*, l’intimidation de la population à propos d’une croyance religieuse fait le jeu de ses fidèles les plus sectaires. En 2011, à Paris, l’auteur hispano-argentin Rodrigo Garcia met en scène la pièce Golgota Picnic. Furieux de savoir que Jésus de Nazareth, leur Messie, y est représenté comme un fou, deux milliers de catholiques intégristes manifestent alors pour dénoncer la « christianophobie » à l’œuvre, quelques semaines après que des fanatiques de l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet ont protesté devant le Théâtre de la Ville contre la pièce « blasphématoire » de l’Italien Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu, déroulée sous bonne garde policière. À l’époque, le Parti de gauche, le Parti communiste et le Nouveau parti anticapitaliste organisent une contre-manifestation dans le quartier latin pour protester contre « l’ordre moral ». […] »

  • A propos de 1905 (encore) ! 5.2.08 www.republicains-laiques-audois.org (ex-site) « […] Nous voudrions voir afficher une laïcité moins manipulée et plus éclairante sur les libertés, de façon attractive, et moins apparaître en contre, en anti… Plus de réalisme, moins d’hypocrisie, plus de volonté de transcender les clivages politiques, plus d’affirmation de cette valeur dont nous sommes les héritiers, dont nous devons montrer que nous sommes toujours capables de la porter et de la développer vers le futur. », Raymond Beltran, www.societe-laique.eu (ex-site)…

« Préfecture de police de Paris: une manifestation de soutien au terroriste provoque l’indignation. Hadama Traoré, le «candidat des banlieues», organise ce jeudi un rassemblement contesté à Gonesse. Stéphane Kovacs, 8.10.19, leFigaro.fr – «C’est une honte, un véritable scandale!» La tenue d’une manifestation en faveur du terroriste Mickaël Harpon, ce jeudi, à Gonesse, crée un vif émoi. […] »

« Les extrêmes-droite, nationaliste et ultra-religieuse (« rasée » et « barbue »), s’entrainent avec leurs provocations réciproques, chacune réagit aux provocations de l’autre ! La réaction de chacune des deux, aux provocations de l’autre, permet à chacune de faire progresser son audience. L’extrême-droite nationaliste, RN ex-FN, et autres, provoquent, les « Barbus », leurs alliés et des « idiots utiles » réagissent. Et, à l’inverse, les « Barbus » provoquent, RN et ultra-droite réagissent. Et, cela bénéfice à chaque camp, opposés, mais rassemblés par leur propre intérêt boutiquier. Chaque camp, est l’allié objectif de l’autre, en réagissant aux provocations de l’autre, s’y nourrit et prospère grâce à lui !!! » 10.11.19 – Ida Vidal (38) Vizille

Toiles d'araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI
Toiles d’araignée (04) Ste-Croix-à-Lauze 9.13 © PhI
  • « La Leçon de Malicornay (36), Le fait religieux pris en otage. René Nouailhat, éd. l’Harmattan 15.2.19, , coll. Histoire Textes Sociétés, pp. 25,50 €
  • Nouilhat, universitaire, auteur (13) Fontvieille, René Nouailhat, Wikipédia
  • « Instituteur de Malicornay dans l’Indre : une nouvelle bataille judiciaire, 25.10.19 LaNouvelleRepublique.fr, L’Éducation nationale demandait la suspension de la réintégration de l’instituteur, elle a été déboutée. L’Éducation nationale a fait appel de la décision du tribunal administratif qui a annulé la sanction pour “ manque neutralité ” vis-à-vis de la religion. En septembre dernier, Mathieu Faucher attendait encore sa lettre de mission qui devait le réintégrer à l’école de Malicornay. L’enseignant avait été suspendu de sa fonction dans sa classe de CM1-CM2 depuis février 2017 puis muté d’office. En cause, une lettre anonyme qui avait conduit à une visite d’un inspecteur de l’académie sur la question de « non-respect de la neutralité vis-à-vis de la religion ». « Je ne sais pas où ils veulent aller. « L’enseignant a fait étudier en cours des textes tirés de la Bible, fait visionner un extrait du film « L’Évangile selon Saint Mathieu » du réalisateur Pasolini « et je n’ai jamais fait voir le film “ Théorème ” ! » répète l’enseignant.[…]

« Qui est la déesse de la justice ? 31.8.12 ViePublique.fr Les symboles de la justice. Qui est la déesse de la justice ? Que représentent le glaive et la balance ? À quoi sert le rituel judiciaire ? Il est possible de rattacher symboliquement la justice à plusieurs filiations divines, selon les cultures ou les religions auxquelles on se réfère. […] »

vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI
vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI

La lutte contre les sectes a-t-elle du plomb dans l’aile ? Les associations s’inquiètent de la dissolution, confirmée hier, de la Miviludes. laProvence.com, Marseille 2.10.19 Delphine Tanguy. Didier Pachoud anime le GEMPPI, une association de lutte contre les sectes soutenue par la MIVILUDES. Elle a conçu une formation qui fera bientôt l’objet d’un partenariat avec Aix-Marseille université. C’est un service unique au monde qui ferme ses portes. Hier, France Inter a révélé ce que les associations pressentaient avec inquiétude depuis des mois : au 1er janvier 2020, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contres les dérives sectaires (Miviludes), qui n’avait déjà plus de président depuis le départ en retraite de Serge Blisko, voici un an, ne sera plus rattachée au Premier ministre. Seuls 3 ou 4 de ses fonctionnaires seront « absorbés » au sein du ministère de l’Intérieur et fusionnés avec le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR). « C’est signer la mort de la Miviludes », a déclaré, consterné, l’ancien député LR Georges Fenech [….] »

Transport

  • Suppression du Bus LER 18 régional Arles-Tarascon-Avignon TGV (Sud PACA), des usagers de Tarascon, d’Arles et d’Avignon, avec l’UFAL Familles Laïques, protestent auprès du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (Sud PACA), avec le soutien de la mairie de Tarascon, des conseillers départementaux, Lucien Limousin (LR Tarascon) et Nicolas Koukas ( PCF  Arles), et de l’ADU-GARE d’Arles… Article dans laProvence.com 29.8.19.
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

Campagne

On la voyait depuis toujours / Cette fleur agressive à l’entour / Mais jamais on l’avait vue pareille / A l’œil émoustillé la voilà merveille… / Candide, elle émanait l’amour, / Au bleu d’acier presque velours, / Et comme tricotée d’une soie fine / Elle avait un charme, une grâce divine. / Jamais on n’eût vu plus beau chardon / Son élégance mériterait une chanson… (Beau Chardon, texte écrit par Eliane Mévouillon le 19.08.12 Facebook, (04) Manosque)

Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI
Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI

Amazon au Rapport

  • Amazon décortiqué par un Rapport. « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié·e·s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète.« 
  •  » « Pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité perd 2,2 emplois, selon une étude de Mounir Mahjoubi. Le géant américain Amazon a détruit 7 900 emplois en France en 2018, selon une note publiée par l’ex-secrétaire d’État au numérique. francetvinfo.fr 22.11.19, Dans une note d’analyse publiée vendredi 22 novembre, et que franceinfo a pu consulter, Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris, estime que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. Cette année-là, l’entreprise de Jeff Bezos a réalisé un volume d’affaires en France de 6,6 milliards d’euros selon Kantar Worldpanel, cité dans cette étude. C’est « en déduisant les embauches d’Amazon et des vendeurs tiers (12 337 emplois créés) aux suppressions d’emplois dans le commerce physique à cause des activités du site d’achat (20 239 emplois perdus) », que Mounir Mahjoubi aboutit à ce chiffre de 7 900 emplois perdus en France. Une formule résume cette constatation, « pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité a perdu 2,2 emplois. Une étude américaine réalisée en novembre 2016 par l’Institute for Local Self-Reliance avait abouti au ratio de « deux emplois supprimés aux États-Unis pour un emploi créé par Amazon ». […] »
  • « Des ONG dénoncent l’impact environnemental d’Amazon. Les associations accusent également le groupe américain de dissimuler pour des raisons fiscales une grande partie de son chiffre d’affaires réalisé en France. LeFigaro.fr / AFP, 24.11.19. Les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires ont dénoncé dimanche dans un rapport l’impact social et environnemental du géant de la distribution en ligne Amazon, qui a de son côté réfuté ces informations « trompeuses », à quelques jours des opérations promotionnelles du « Black Friday ». « Le monde selon Amazon n’est pas viable », écrivent dans un rapport compilant différentes données les trois organismes. Ils critiquent notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, dont le patron Jeff Bezos a promis qu’elle atteindrait la neutralité carbone en 2040. Parmi les pratiques montrées du doigt, la livraison rapide « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. […] »
  • « Jalousie ? Amazon, ce succès que les technocrates français adorent détester, atlantico.frA l’approche des fêtes de Noël, certains hommes politiques en profitent pour relancer la polémique sur Amazon. Alors que les fêtes de fin d’année approchent et avec elles, les achats de cadeaux rituels, c’est avec une synchronicité qui tient quasiment de la magie noire que plusieurs clowns tragiques se réveillent pour dénoncer les méfaits d’Amazon, la cible idéale des apparatchiks français. Et c’est donc sans surprise qu’on retrouve dans ces derniers un certain Mahjoubi. Le petit Mounir, c’est cet ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris qui tente d’exister encore un peu et qui vient de faire fuiter vers la presse une note d’analyse dans laquelle il estime, tous calculs faits, que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. […] »


Elections Municipales

Beaucaire (30)

  • « Beaucaire. Une nouvelle liste pour les municipales, ObjectifGard.com, 30.10.19. À l’approche des prochaines élections municipales, en mars prochain, une nouvelle liste veut se former avec le rassemblement Beaucaire en commun (BEC). Ce rassemblement se présente donc comme : « un groupe de citoyens engagés, en rupture totale avec les politiques clientélistes et/ou xénophobes menées dans notre ville de Beaucaire depuis près de 40 ans ». Leur but est de rassembler tous les Beaucairois, quels que soient leur âge, leurs origines ou encore leurs conditions sociales. […] Le rassemblement veut enfin faire : « revivre les vraies valeurs de gauche que sont la liberté, l’égalité, la fraternité, la souveraineté populaire, la laïcité, l’altruisme, le développement durable, la justice sociale, le service public… ». »
Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI
Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI

Tarascon (13)

Concurrence à l’extrême-droite, un candidat RN face à l’ex-FN V. Laupies. « Municipales 2020 : Jean-Guillaume Remise, candidat RN à Tarascon, 12.11.19 laProvence.com, Julia Razil. Le parti à la flamme a dévoilé hier soir celui qu’il a missionné pour briguer le fauteuil de maire, occupé par Lucien Limousin. Jean-Guillaume Remise (à gauche), 41 ans, aujourd’hui conseiller régional du groupe RN d’Occitanie a été présenté hier par Laurent Jacobelli, responsable de la fédération RN des Bouches-du-Rhône. Face à Valérie Laupies (déjà déclarée) et à possiblement Lucien Limousin, la connaissance du terrain ne sera, à coup sûr, pas son point fort, lui qui habite à Tarascon depuis cinq mois seulement. Mais Jean-Guillaume Remise, le candidat qui mènera la liste du Rassemblement national aux prochaines municipales, l’assume totalement. « On n’est jamais seul, il y a des gens qui vivent depuis plus longtemps ici et qui seront sur la liste », se défend celui qui s’est déclaré hier soir devant la presse.Ce jeune quadra (41 ans), s’il est inconnu des Tarasconnais, ne l’est pas des militants du parti de Marine Le Pen – laquelle l’a mandaté « personnellement » pour candidater – qu’il a rejoint voilà 12 ans, après un passage éclair au RPF (Rassemblement pour la France) […] »

Beaucaire (30) vu d'un canal 2.12.14 bando (c) PhI
Beaucaire (30) vu d’un canal 2.12.14 © PhI

création, 1.11.19

Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI

Esparron-de-Verdon (04)

Commune des Alpes-de-Haute-Provence, limitrophe du Var, avec un grand lac de retenue du Verdon

Esparron-de-Verdon 2010-2014 Lac © PhI & CS
Esparron-de-Verdon 2010-2014 Lac © PhI & CS

Le lac d’Esparron est une retenue artificielle, « mise en eau suite à la construction du barrage de Gréoux, sur le Verdon. Il est situé près du village d’Esparron-de-Verdon dans le département des Alpes-de-Haute-Provence non loin de Gréoux ou de Vinon-sur-Verdon [et, pas très loin de Manosque]… » lesgorgesduverdon.fr/lac-esparron.html

Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI
Esparron-de-Verdon (04) 2010-2016 © PhI

Dans la région de Manosque (04), le Verdon, ses « éperons » et ses lacs, entre Alpes-de-Haute-Provence et Var, une « carte postale » pour ceusses qui ne peuvent « partir » en vacances hors de chez eux [idée de, et dédicace à, Alain, Ida, Juliette, Renée…]

Communes en images

création, 22.8.19

plateau de Valensole (04) 18.7.19 © PhI

Info Dernière, juillet 2019

Violence Femmes, photos © Martine-Cecchetto.com
Violence Femmes, photos © Martine-Cecchetto.com

Violence Femmes en Photo, Expo & Site. Expo #Arles Voies Off (1-14 juillet ’19, terminée) disponible en ligne, www.martine-cecchetto.com/violence-femmes « L’idée de travailler sur le thème « La violence faite aux femmes » est née alors que j’effectuais un travail d’autoportraits et de portraits de modèles recouverts d’argile. Il m’est très vite apparu que l’utilisation de celle-ci permettait de faire ressortir les traits et le vécu affectif de chacune des personnes photographiées. J’ai, en conséquence, eu à cœur d’immortaliser cet impact visuel émotionnellement choquant que mettait en exergue l’utilisation de l’argile, naturelle ou verte, appliquée sur une modèle comédienne. Afin de compléter ma démarche, j’ai choisi de travailler à partir de poupées, parfois démembrées. J’ai créé des mises en scène avec ces figurines liées à l’enfance des petites filles qui deviendront des femmes potentiellement victimes de maltraitances masculines. L’ensemble de ces séries de photos vise à mettre en lumière les conséquences de ces violences faites aux femmes, chaque jour, dans notre pays et partout dans le monde, et qui peuvent mener au décès des victimes. » [infos, Ida Vidal & PhI]

à Poil Contre Burkini 2016-2019 Aix-Marseille & Grenoble © Laicite.fr
à Poil Contre Burkini 2016-2019 Aix-Marseille & Grenoble © Laicite.fr

Ordre Moral. « Utilisation de la mode vestimentaire (Turquie, Egypte…) pour diffuser un néo ordre moral insufflé par des fondamentalistes masculinistes religieux. Je préfère une « face B », en #Iran, des hommes se photographient voilés en soutien aux femmes qui veulent se dévoiler, et se photographient cheveux au vent. Images insolentes de liberté [ce n’est que mon avis] » PhI sur Facebook 14.7.19 – Commentaire à https://www.facebook.com/france.keyser/posts/10219468210846278 « Pop à Arles 2019. L’histoire de Zozoliina est universelle : une jeune femme veut être elle-même, vivre dans son temps, dans sa société, pour construire son identité féminine, tout en la conciliant avec sa foi, ses convictions, ses croyances et son patrimoine religieux. Mon intention avec l’installation proposée à Arles est de remettre en question la place de cette jeune femme dans la société française et d’observer ses tentatives d’émancipation »

Marseille, Zozoliina.frhttps://www.facebook.com/zohraa.meissara

Refus de débat contradictoire ? A la suite de ce commentaire argumenté, ferme et courtois (groupe Facebook Arles Photo), France Keyser, photographe engagée pro-voile, a supprimé l’accès à ses images et bloqué son contradicteur. Nous avons également constaté, de sa part, un autre refus de débat avec un de ses amis photographes, qui contestait, également, sa promotion du voile, dans deux commentaires. Elle déclinait la discussion avec pour toute réponse : « C’est ton opinion »..

Pro-Voilées « chics ». Voilà ce que publie France Keyser, expos Arles 2018-2019, photos de voilées « chics » #OrdreMoral, Mode « pudique », co-signe avec Vincent Geisser [universitaire aixo-marseillais complaisant avec le fondamentalisme musulman] (C’est son droit ; La contester est aussi notre droit !), avec Laicite.fr – www.polkamagazine.com/france-keyser-avec-des-photos-on-lutte-aussi-contre-lislamophobie/ Ida Vidal, Facebook, 17.7.19

plateau de Valensole (04) 18.7.19 © PhI
plateau de Valensole (04) 18.7.19 © PhI

Sur le plateau bas-alpin de Valensole (04), des touristes d’Europe et du monde (Chine, en particulier) se photographient dans des champs de lavande, et quelquefois de tournesol. Les champs de tournesol sont également prisés par le tourisme et ses photographes amateurs dans tout le Midi.

Tournesol, ruches, lavande 18.7.19 Valensole (04) © PhI
Tournesol, ruches, lavande 18.7.19 Valensole (04) © PhI

Couleurs du Midi, jaune d’or et bleu, à Valensole (04). Des champs entretenus par le travail des abeilles et des humains, où le cadrage de l’image a occulté les touristes et leurs égo-portraits souvenirs.

création, 1.7.19