Archives de catégorie : Media en Revue

Arles (13) Port Fluvial 2.7.20 © PhI

Info Dernière juillet 2020

Brèves infos rassemblées par des laïques du Midi et d’ailleurs

Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi

Moustiques, la chasse est ouverte ! INC 60 Millions de Consommateurs, mensuel n° 560 juillet 2020. Démangeaisons, insomnies et, de plus en plus souvent en France, maladies : le moustique fait des dégâts. Comment s’en débarrasser sans s’intoxiquer ? 28 répulsifs et insecticides au banc d’essai.

Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années '80 © PhI
Feu Pierre Magnan, romancier, Barcelonnette (04) Briançon (05) années ’80 © PhI

Des romanciers de Haute-Provence et de Basse-Provence (Alpes du sud & du Midi) : les bas-alpins Jean Giono, Maria Borély, Jean Proal, Pierre Magnan ; le haut-alpin Pierre Mélet ; la marseillaise Thyde Monnier… ont pu décrire les Alpes du sud et du nord, mais aussi Marseille, la Camargue

Arles (13) quai & collège F. Mistral 2.7.20 à 20 h 20 © PhI
Arles (13) quai & collège F. Mistral 2.7.20 à 20 h 20 © PhI

Similitudes ou Plagiat ?

Deux Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier. « Les Demoiselles de Provence & le Plagiaire de Paris, J.-Y. Royer [août 2005 / 6.05] Laicite.fr. L’historien de Forcalquier (04) Jean-Yves Royer compare les romans de Patrick de Carolis et de Thyde Monnier. Voici son texte que nous avons publié, fin août 2005, avec une correspondance bas-alpine, et, qui est à la base des articles des hebdos Haute-Provence Info et Le Canard Enchaîné (8.05)… »

 » Ce jeudi 23 juin 1887, jour du solstice d’été à 5 heures du matin, avec le premier rayon, je naissais. Personne ne s’aperçut que j’étais pétrie de ce gros soleil. Moi seule, plus tard, en me sentant toute brûlée de lui. » Thyde Monnier. (cité sur le site « A Thyde Monnier« )

  • « Un monstre sacré [Thyde Monnier], Pierre Magnan, éd. Denoël 2004 & éd. Gallimard 6.06, coll. Folio n° 4411, 480 pp. ISBN 978-2-07032585-6 […] Pierre Magnan met en scène les dessous d’une patrie française curieusement enlisée dans la guerre et nous régale des paradoxes de sa liaison avec une femme mûre qu’il n’aime pas : Thyde Monnier. Sous la coupe éclairée de cette romancière à succès des années 40-50, véritable «monstre sacré», le jeune Pierre multiplie les infidélités cuisantes ou heureuses, fête ses vingt ans sur le tournage d’un film de Fernandel, atterrit dans un camp de jeunesse pétainiste, fuit le S.T.O. et la Résistance, rencontre Giono et, gravitant dans les milieux de l’édition, se lance lui-même dans une aventure littéraire sans espoir […] » Note de l’éditeur.
Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier 8.05 © Laicite.fr
Romans, Similitude ou Plagiat ? P. de Carolis / Th. Monnier 8.05 © Laicite.fr

« Carolis accusé de plagiat, rien que ça. 3.11.11 BibliObs.NouvelObs.com Patrick de Carolis pourrait faire l’objet d’une plainte pour «plagiat caractérisé». La veuve de Pierre Grimal trouve en effet son dernier roman historique, «la Dame du Palatin», publié en mars 2010, fortement inspiré de «l’Amour à Rome» qu’avait écrit l’historien en 1979. […] Au «Canard enchaîné», qui semble compter un spécialiste de son oeuvre romanesque, on avait déjà relevé autrefois «d’étranges similitudes entre son premier roman et un bouquin de feu Mathilde Thyde-Monnier». Cette semaine, rebelote: dans un article assez plaisamment intitulé «Des racines et des aides», le «Canard» observe qu’entre son dernier livre, «La Dame du Palatin», publié chez Plon, et «L’Amour à Rome» écrit en 1979 par l’historien Pierre Grimal, les différences seraient plutôt bien camouflées […] Cité par l’hebdomadaire satirique, l’éditeur de Carolis, Olivier Orban conteste pourtant l’accusation: «Dire que c’est un plagiat est une aberration ! Ce sont des faits historiques mélangés à du roman. Evidemment que l’auteur prend ses sources chez Pierre Grimal, mais il le fait aussi chez les auteurs antiques, Tacite et d’autres…» […] Pris de remords, l’éditeur a néanmoins reconnu dans le «Canard» que son auteur «aurait dû dire à la fin de son livre, quelles étaient ses sources.» En somme, qu’il aurait peut-être été plus prudent de montrer ses racines, pour voler de ses propres ailes. C. Barry ».

Arles (13) quai Dormoy 2.7.20,  20 h 45 © PhI
Arles (13) quai Dormoy 2.7.20, 20 h 45 © PhI
Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI
Arles (13) digue de Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI

Laïcité & Egalité

  • « La République commence dans la commune, 25.6.20, Collectif Laïque National [site UFAL.org]. Faisons échec aux listes municipales qui pactisent avec le RN, les intégristes religieux et les indigénistes. Le premier tour des élections municipales, noyé dans la crise sanitaire majeure que le pays a traversée, a permis à 30 000 des 35 000 communes françaises de se doter d’un nouveau Conseil municipal. Lors de cette élection, on a pu constater que l’extrême-droite n’a pas fait recette, soit qu’elle n’ait pu présenter de liste, soit qu’elle ait subi un net recul. En revanche, la quasi-totalité des mairies conquises par le RN en 2014 restent acquises à ce parti, avec des scores renforcés, permettant souvent une élection au premier tour. Il n’en reste pas moins qu’une seule grande ville est menacée par une victoire du RN au deuxième tour. Le Collectif laïque national ne peut que se féliciter de ces résultats, qui se traduiront par une baisse sensible du nombre des conseillers municipaux RN à l’issue de ce scrutin par rapport à celui de 2014.[…] »

« Être athée en monde musulman. Reportage en Egypte, Claire Planes, La-Croix.com l’Hebdo 5.6.20. Qu’ils vivent au Caire ou dans des gouvernorats ruraux, de plus en plus de jeunes Égyptiens s’éloignent de la religion. Les printemps arabes l’ont montré : les sociétés du Moyen-Orient et du Maghreb bougent et la modernité y fait son œuvre. Le rapport compliqué avec « l’Occident » et la force des traditions culturelles rendent ces évolutions peu visibles. Il n’empêche, l’athéisme – plus précisément l’irréligiosité – est un phénomène bien réel dans le monde musulman. […] L’athéisme est l’un des secrets les mieux gardés au pays des pyramides. Pas de statistiques officielles, ni d’étude universitaire. Seulement des rumeurs, peut-être exagérées, que diffusent les responsables religieux pour effrayer leurs ouailles : deux, voire trois millions, les chiffres ont circulé dans la presse, sans preuves. En 2014, le ministère de la jeunesse et celui des affaires religieuses ont annoncé « une campagne pour sauver les jeunes de l’athéisme », signe – peut-être – d’un début de prise de conscience []« 

« La liberté de conscience, un droit fragile et résilient », La-Croix.com 4.2.20

« Les athées égyptiens, cible des autorités, La-Croix.com 12.1.18

Arles (13) Port Fluvial 2.7.20 © PhI
Arles (13) Port Fluvial 2.7.20 © PhI

« Universalisme, communautarisme, éternels débats ? 24.6.20 FranceCulture.fr Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd, les notions de communautarisme et d’universalisme retrouvent une place centrale au coeur des débats politiques. Peut-on rêver d’un universalisme sans entendre les plaintes des minorités ? Racialisation, militantisme décolonial, « privilège blanc », revendications identitaires… voilà tout un champ lexical refaisant surface en France depuis la mort de George Floyd, il y a près d’un mois. Devenue un fait symbolique des violences policières dont les minorités font l’objet, l’affaire dépasse maintenant ce cadre. Elle cristallise désormais l’idéal d’un “universalisme républicain” prôné par Emmanuel Macron lors de sa dernière allocution. Peut-on rêver d’un idéal universaliste sans désavouer le passé ? Pour en parler, Justine Lacroix, professeure de théorie politique à l’Université libre de Bruxelles et co-auteure de “Le Procès des droits de l’homme: généalogie du scepticisme démocratique” est notre invitée.[] ».

plage de l'Almanarre, Hyères (83), 23.2.19 © PhI
plage de l’Almanarre, Hyères (83), 23.2.19 © PhI

« Violences à Dijon : vous avez dit « décentralisation » et « contractualisation » ? 18.6.20 Mezetulle.fr Catherine Kintzler. La presse a largement fait état des violences dont une partie de la ville de Dijon a été le théâtre du vendredi 12 au lundi 15 juin. S’y affrontaient des « communautés tchétchène et maghrébine » et, outre des dégradations très importantes, on a pu voir des armes de guerre complaisamment exhibées. Mercredi matin 17 juin, le maire de Dijon François Rebsamen était interrogé sur Europe 1 par Sonia Mabrouk. Un retour sur les propos tenus permet d’avancer quelques remarques sur l’état d’une conception de la vie publique répandue chez les responsables politiques, conception qui, malgré les dénégations, encourage le communautarisme en tolérant le fractionnement du corps politique. J’y ajoute le commentaire d’une rencontre « d’apaisement » entre lesdites « communautés » organisée dans le jardin d’une mosquée sous la houlette conciliatrice d’un imam accueillant des « frères »… »

Bateau & rétro Arles-sur-Rhône 4.19 © PhI
Bateau & rétro Arles-sur-Rhône 4.19 © PhI

« La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs plus grands parfois que les héros illustres » Les Misérables (1862) de Victor Hugo (1802-1885)

« Antiracisme, accusation identitaire et expiation en milieu académique. L’exemple d’une société savante, Catherine Kintzler, 30.6.20 Mezetulle.fr Voici un exemple – probablement banal – de la vague (prétendument) antiraciste et « inclusive » qui déferle sur le monde universitaire, de la recherche et de la culture, à grand renfort de culpabilisation et d’auto-flagellation. Cet article commente la Lettre (publiée ci-dessous) que le président de la Society For Seventeenth-Century Music, société savante basée aux États-Unis, a adressée récemment à ses adhérents. Consécutive à l’horreur qu’a inspirée la mort atroce de George Floyd, elle entend affirmer une politique antiraciste au sein des activités et des chercheurs de cette société. Tout en rappelant opportunément l’antiracisme comme principe universel, le programme exposé s’engage dans une entreprise d’auto-accusation identitaire qui a quelque chose d’expiatoire et propose, pour orienter aussi bien ses objets d’étude que ses participants, de recourir à un critère discriminatoire. Mais le texte de référence dont la Lettre se réclame, et qu’elle encourage ses destinataires à lire, la surpasse largement […]« .

Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI
Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI

« Laïcité abandonnée, accusations de clientélisme, indigénisme : en banlieue parisienne, les repères républicains brouillés pour les municipales, Hadrien Mathoux 25.6.20 Marianne.net A Saint-Denis, Ivry-sur-Seine et Aubervilliers, les enjeux de laïcité et de communautarisme ont été au cœur des débats entre les deux tours des municipales. Mais dans chaque commune, la situation est très différente. Le schématisme n’a pas sa place en lisière de la capitale. Alors que la ceinture rouge qui encerclait Paris se disloque au fil des années, plusieurs villes de banlieue voient la gauche se fracturer autour de la question républicaine à l’occasion du deuxième tour des municipales. Mais il est impossible de dresser un état des lieux global, tant les contextes locaux font varier les positionnements. Illustration avec trois cas particuliers, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) [] ».

création, 1.7.20

Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

Info Dernière juin 2020

Infos rassemblées par des laïques du Midi et d’ailleurs

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Laïcité République

« Quand le grand rabbin de Marseille se prend les pieds dans les règles de la laïcité, Benoît Gilles, MarsActu.fr 24.6.20. Le consistoire et le grand rabbin de Marseille ont publié un communiqué exhortant les membres de la communauté à voter pour ne pas laisser la ville « aux extrêmes ». Quelques jours auparavant, le grand rabbin faisait circuler un texto dans lequel il invitait les responsables associatifs à rencontrer Martine Vassal à la grande synagogue. Or, la loi sur la séparation des églises et de l’État interdit toute réunion de ce type. À quelques jours du second tour, le consistoire de Marseille a pris position dans l’élection en cours. Le document est signé par le président de l’organisation communautaire du culte israélite, Michel Cohen Tenoudji et le grand rabbin de Marseille, Réouven Ohana. Le texte de quelques lignes se veut sans ambiguïté dans son appel à voter […] » (article sur abonnement) » [merci à Qwant.com]

  • « Omar Sy ne fait pas mieux que Eric Zemmour« . « Kofi Yamgnane : « Je ne crois pas qu’il y ait un problème noir en France ». 13.6.20 LePoint.fr, Jérôme Cordelier. Vidéo. L’ancien secrétaire d’État à l’Intégration de François Mitterrand dénonce la polémique actuelle qui vise à accréditer l’idée que la France serait un pays raciste. Il a été le premier maire noir élu dans l’Hexagone, à la tête de la petite commune bretonne de Saint-Coulitz dans le Finistère. Il fut aussi le premier Africain naturalisé français à siéger au gouvernement, comme secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration, sous François Mitterrand. Après une carrière comme député et conseiller général, ce proche de Richard Ferrand – l’actuel président de l’Assemblée nationale fut son collaborateur –, septuagénaire, deux fois père et quatre fois grand-père, coule une retraite paisible chez lui, en Bretagne. Alors que la polémique sur les violences policières cible un racisme français, celui qui, né à Bassar au Togo, a été naturalisé français à l’âge de 32 ans en récuse l’idée, défend une République française « inclusive », et condamne avec fermeté les prises de position de personnalités comme le comédien Omar Sy ou l’écrivaine Virginie Despentes. « Maintenant, il faut parler », nous a dit Kofi Yamgnane, désolé de la confusion actuelle du débat, en répondant à notre sollicitation. […]« 
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi
Arles Contre le Racisme 21.6 20 PhI © Laicite.fr Midi

« Arles Contre Le Racisme« , un collectif de cinq jeunes Arlésiens a organisé un rassemblement le dimanche 21 juin ’20, place de la République, sous le buste de Minerve (chapelle St-Anne), avec le soutien de plusieurs associations, syndicats et partis, avec la présence de la revue d’info l’Arlésienne (au travail à gauche de la photo) et du maire d’Arles. Cette manifestation avait annoncée par un « événement Facebook » et quelques courriels à des groupes. [leur page Facebook – articles 22.6.20 dans laMarseillaise.fr et laProvence.com]

Arles (13) Contre le Racisme 21.6.20 PhI © Laicite.fr
Arles (13) Contre le Racisme 21.6.20 PhI © Laicite.fr

« Contre Tous Les Racismes, Le Respect Des Principes Républicains. Le Collectif laïque national comprend et partage l’émotion, aujourd’hui mondiale, suscitée par le meurtre de George Floyd par un policier à Minneapolis (Minnesota, États-Unis). La dénonciation du racisme et la protestation contre les violences policières rejoignent les combats laïques et républicains du Collectif laïque national. […] Engagés dans la lutte contre tous les racismes, le Collectif appelle les Pouvoirs publics à promouvoir le strict respect des principes républicains dans le recrutement, la formation et l’encadrement humain et réglementaire des forces de police et de gendarmerie. Il s’inquiète de la présence en leur sein d’éléments extrémistes chez qui le racisme s’accompagne clairement d’intentions et de propos antirépublicains. Le collectif rappelle que la lutte contre le racisme implique aussi le rejet des théories racialistes et indigénistes qui fracturent la société et déconstruisent la citoyenneté. Il en va de la sauvegarde de la République et de ses principes. »15.6.20 Collectif Laïque National (dont CLR, DDEN, UFAL Familles LAÏQUES, Union Rationaliste…)

  • « Fatou Diome : « La rengaine sur la colonisation et l’esclavage est devenue un fonds de commerce » 25.8.19 leMonde.fr/Afrique, Coumba Kane, Le Rendez-Vous des Idées. L’écrivaine franco-sénégalaise s’exprime sans filtre sur son enfance, l’immigration, le féminisme, ou la pensée « décoloniale » qui a le don de l’irriter… […] Vous avez suivi une formation en lettres et philosophie à l’université de Strasbourg avec un intérêt particulier pour le XVIIIe siècle. Que pensez-vous des critiques portées par le courant de pensée « décoloniale » à l’égard de certains philosophes des Lumières ? Peut-on éradiquer l’apport des philosophes des Lumières dans l’histoire humaine ? Qui veut renoncer aujourd’hui à L’Esprit des lois de Montesquieu ? Personne. Les Lumières ont puisé dans la Renaissance, qui s’est elle-même nourrie des textes d’Averroès [philosophe du XIIe siècle], un Arabe, un Africain. C’est donc un faux débat ! Au XVIIIe siècle, la norme était plutôt raciste. Or Kant, Montesquieu ou Voltaire étaient ouverts sur le monde. Ils poussaient déjà l’utopie des droits de l’homme. On me cite souvent Le Nègre de Surinam pour démontrer un supposé racisme de Voltaire. Quel contresens ! Ce texte est une ironie caustique. Voltaire dit à ses concitoyens : « C’est au prix de l’exploitation du nègre que vous mangez du sucre ! ». Par ailleurs, chez tous les grands penseurs, il y a souvent des choses à jeter. Prenez l’exemple de Léopold Sédar Senghor. Sa plus grande erreur d’emphase et de poésie fut cette phrase : « L’émotion est nègre, la raison hellène. » Cheikh Anta Diop, bien qu’Africain, était un grand scientifique quand Einstein était doté d’une grande sensibilité. Cette citation est donc bête à mourir, mais devons-nous jeter pour autant Senghor aux orties ? » (Merci à G. Contremoulin de Rouen, et sa Voute Etoilée, Blog et Facebook).

« Les funérailles [laïques] de Victor Hugo, une fête sacrée 10 mn Les Nuits de FranceCulture.fr par Philippe Garbit. Dans cette archive rare de 1951, le poète Fernand Gregh raconte l’annonce de la mort de Victor Hugo, le 22 mai 1885, alors qu’il était un jeune collégien de 12 ans. Il décrit les jours qui suivirent jusqu’aux obsèques nationales au Panthéon et l’immense émotion du peuple français. »

Marianne (26) Suze-la-rousse © PhI
Marianne (26) Suze-la-rousse © PhI

« Les fêlés qui nous entourent, Denise Bombardier, journaldequebec.com 23.5.20 Citation de l’écrivain anglais G. K. Chesterton : « Lorsque les hommes ne croient plus en Dieu, ce n’est pas qu’ils ne croient en rien, c’est qu’ils sont prêts à croire en tout. » . La vie est paradoxale. En ces temps de pandémie où les scientifiques sortent de l’ombre pour nous éclairer grâce à leur science, l’irrationalité reprend ses droits. À cause des réseaux sociaux, tous les toqués et perturbés diffusent leurs délires plus ou moins élaborés. Les adeptes du complot, contrairement à ce que pensent plusieurs, ne sont pas tous des ignorants et des incultes. Ce sont parfois des universitaires bardés de diplômes. […] » [publié sur FB par D. Pachoud GEMPPI.org]

Puimichel (04) l'Observatoire 6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr
Puimichel (04) l’Observatoire 6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr

« Affaire Tariq Ramadan : la notion d’« emprise » au cœur d’une expertise, 20.5.20 LeMonde.fr, Par Yann Bouchez. Le psychiatre Daniel Zagury, désigné en 2019 par les juges d’instruction pour analyser l’épais dossier judiciaire concernant l’islamologue suisse, a rendu ses conclusions. L’expertise était attendue depuis longtemps, mais le coronavirus a retardé de plusieurs semaines la remise des conclusions aux différentes parties. Dans l’affaire visant Tariq Ramadan, qui vaut à l’islamologue suisse quatre mises en examen en France pour viol, le psychiatre Daniel Zagury avait été désigné, en 2019, par les juges d’instruction. Avec pour mission de donner son avis, après analyse de l’épais dossier judiciaire, sur la notion d’« emprise » de M. Ramadan sur plusieurs femmes, dont certaines ont porté plainte contre lui. Fin mars et mi-avril, M. Zagury, plus connu pour ses travaux concernant les tueurs en série, a rendu ses conclusions, que Le Monde a pu consulter. […] » Didier Pachoud, FB GEMPPI.org

Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI
Vigne (30) Beaucaire 16.11.19 © PhI

Social

Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi
Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi

Riz & Lustucru, des pages et des images (2004…) : Le Sinistre Lustucrule Riz

blasphèmes, mensuel HaraKiri (AutoCensure publication réseaux sociaux) coll. © www.laicite.fr
blasphèmes, mensuel HaraKiri (AutoCensure publication réseaux sociaux) coll. © www.laicite.fr

Lu sur la Toile. « Dans ces manifs, tout le monde n’a pas un MASQUE, et ceux, qui ont un masque, crient si fort que les POSTILLONS peuvent les TRAVERSER«  Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement. « Faut l’applaudir, c’est une humoriste qui vit « confinée » dans un gouvernement où un ministre de l’Intérieur essaie de lui faire concurrence [avec ses gaffes] ! Sur FranceInfo.fr LesInformés 5.6.20.

  • « Les nouveaux forçats de la terre, 6.4.18 larlesienne.info Arrangements avec le droit, marché du travail de plus en plus flexible… Les fruits et légumes provençaux poussent désormais à la sueur des travailleurs détachés. Plus particulièrement celle des Sud-Américains, nouveaux maillons faibles du marché agricole européen. Des entreprises d’intérim spécialisées dans le transfert de ces nouvelles forces de travail fleurissent dans le Sud de l’Espagne. Avec des pratiques actuellement dans le collimateur de la justice. […]« 

« Coronavirus: à Arles, des saisonniers agricoles confinés sans indemnité ni considération, 15.6.20 Par Sandrine Lana et Hélène Servel (Mediapart.fr / Marsactu). Testés positifs, des travailleurs venus d’Espagne, souvent originaires d’Amérique latine, sont confinés au milieu des champs, dans les Bouches-du-Rhône. Ils patientent sans salaire ni indemnité, pour l’instant. Notre partenaire Marsactu a visité l’un de leurs hébergements. Arles (Bouches-du-Rhône), envoyés spéciaux – Au Mas de la Trésorière, des travailleurs agricoles saisonniers au repos forcé cherchent l’ombre sous le figuier ou fuient les bourrasques qui balaient la cour. Dans les couloirs de cette bâtisse aux murs décrépis, mais récemment rénovée pour pouvoir accueillir les travailleurs saisonniers, on parle espagnol, arabe, anglais… Depuis près de dix jours pour certains, ils attendent des informations claires sur leur situation : sont-ils ou non positifs au coronavirus ? Vont-ils travailler à nouveau dans les champs camarguais ou rentrer en Espagne, d’où ils sont partis ? Pendant ce temps, ils se retrouvent confinés au milieu des rizières et des champs de céréales… [article complet réservé aux abonnés] ». https://www.mediapart.fr/journal/france/150620/coronavirus-arles-des-saisonniers-agricoles-confines-sans-indemnite-ni-consideration

Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI
Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI

« Les lobbys plus forts que jamais pendant la crise du coronavirus, Annabelle Grelier, FranceCulture.fr 3.6.20. Les cabinets d’influence ont mené l’offensive pendant cette crise. Les Amis de la Terre et l’Observatoire des multinationales dénoncent les limites du dispositif de transparence du lobbying en France. Omniprésents, sont-ils en train de s’accaparer la manne financière du plan de relance ? […] »

projet de hangar "Amazon" à (30) Fournès © Laicite.fr
projet de hangar « Amazon » à (30) Fournès © Laicite.fr

« Projet Amazon à Fournès : qu’en pensent les élus gardois, Gil Lorfèvre, MidiLibre.fr 25.6.20. À Fournès, la polémique enfle autour du projet du géant américain de vouloir construire un entrepôt de tri de colis de près de quatre hectares de surface et de dix-huit mètres de haut. Est-il de bon ton d’autoriser la construction d’une plateforme de tri Amazon de près de 40 000 m² à Fournès ? À l’heure où se tient la Convention climat qui planche sur des pistes de transition écologique, la crise sanitaire inédite vécue par les Français a rappelé l’intérêt de préserver l’environnement et avec lui l’importance de privilégier le commerce de proximité. C’est sur ce dossier que doivent aujourd’hui se pencher responsables politiques et économiques du département. Mais quelles que soient les réponses formulées, le projet d‘implantation de ce centre de tri et d’acheminement de colis, situé à seulement quatre kilomètres à vol d’oiseau du site classé du Pont du Gard, continue son bonhomme de chemin et pourrait même voir le jour d’ici quelques mois. Et cela malgré les oppositions de plus en plus nombreuses qui se font jour dans le département et un peu partout sur le Territoire. […] »

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

« Capital ». Enquête journalistique

« Le Monde selon Amazon« , 3 ans d’enquête, Berthelot Benoît, éd. du Cherche-Midi 8.19, 236 pp. « Benoît Berthelot est reporter au magazine Capital dans les domaines high-tech et télécoms ». [IN, Indecosa-CGT, 5.20].« [Texte
éd. du Cherche-Midi] Enquête dans les coulisses de la « machine à vendre ». En vingt-cinq années de croissance vorace, le petit libraire en ligne de Seattle s’est hissé au sommet du commerce mondial. Son fondateur visionnaire, Jeff Bezos, est aujourd’hui l’homme le plus riche de la planète. L’un des plus redoutés aussi. Tel un gourou, il dirige ses 600 000 employés sans état d’âme, érigeant ses redoutables méthodes de management en nouvelle religion. Ses ambitions sont sans limites. Déjà maître de nos données personnelles, il veut transformer nos vies. Souvent à notre insu : Amazon investit des milliards de dollars dans l’intelligence artificielle, la robotique, les drones, la sécurité, la santé, et même la conquête spatiale. Trois années d’une enquête inédite à travers le monde ont permis à Benoît Berthelot de percer à jour les rouages les plus secrets de la galaxie Amazon. Des plus proches collaborateurs de Jeff Bezos aux ouvriers des entrepôts en passant par des ingénieurs (très) haut placés, il a rencontré plus de 150 salariés de l’entreprise, d’habitude tenus au silence, qui lui ont confié des documents exclusifs et confidentiels. Le puzzle, une fois assemblé, dessine le portrait d’un empire tentaculaire et hors de contrôle, un projet de société vertigineux que seuls les consommateurs pourront peut-être remettre en question. » – « Amazon Contestée » sur Laicite.fr Midi

Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI

Lieux & Paysages

Brutinel, Hameau de Laye (05) Vallée du Champsaur (mise à jour)

3 vues, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12
3 vues, hameau de Brutinel (05) Laye © PhI 29.4.12

création, 1.6.20

projet de hangar "Amazon" à (30) Fournès © Laicite.fr

« Amazon » contestée

Revue de Media : un Rapport Analysant les Pratiques de la Multinationale Amazon, des Propos d’un Ancien Ministre, et des infos sur le projet gardois

  • « Amazon (encore) attaqué pour son impact environnemental, fiscal et social en France, 25.11.19 01net.com – À quatre jours de l’opération commerciale Black Friday, le géant américain est une nouvelle fois pointé du doigt pour l’impact « négatif » de ses activités en France. Amazon dément. « Le monde selon Amazon n’est pas viable. » C’est le constat dressé -de nouveau- par les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires. De concert, les trois organisations militantes ont dénoncé, dimanche 24 novembre, dans un rapport intitulé « Impunité fiscale, sociale et environnementale : immersion dans le modèle Amazon », l’impact «négatif» du géant de la distribution en ligne en France. À quatre jours du Black Friday, le géant du e-commerce a réfuté ces informations « trompeuses ». L’équivalent des émissions du Portugal Le rapport pointe notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, alors que son patron, Jeff Bezos, a promis que l’entreprise atteindrait la neutralité carbone en 2030. Parmi les pratiques épinglées : la livraison rapide, « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. Les auteurs déplorent également les 3 millions de produits neufs invendus jetés par la société alors qu’ils étaient fonctionnels. Concernant les gaz à effet de serre, les associations ont croisé des « données et estimations publiques » afin d’obtenir un « ordre de grandeur » concernant le stockage de données d’Amazon. Selon leurs calculs, cette activité a généré « 55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre en 2018, soit l’équivalent des émissions du Portugal ». La livraison en accéléré est également critiquée puisqu’elle augmente le transport aérien, une de sources avérée de pollution […] »

« Amazon, un empire logistique14.3.18 FranceCulture.fr Entendez-vous l’éco ? Histoires de géants (3/4). Amazon est l’un des GAFAM, les géants du web. L’entreprise de commerce en ligne a misé sur la vente de produits très divers, des objets culturels aux produits alimentaires en passant par l’électroménager. Mais elle est fréquemment pointée du doigt pour les conditions de travail de ses employés… […] la multinationale ne doit pas son succès à sa production, mais à la vente de celle des autres. Et ce sont ses méthodes de stockage, d’acheminement et d’organisation du travail qui font sa marque de fabrique et nourrissent aujourd’hui les controverses. Aujourd’hui nous allons parler de l’empire logistique Amazon en compagnie de David Gaborieau, sociologue du travail, chercheur à l’Université Paris-Est et auteur d’une thèse intitulée “Des Usines à colis – trajectoire ouvrière des entrepôts de la grande distribution”… Egalement avec nous, François Lévêque, professeur d’économie à Mines-ParisTech et auteur des « Habits neufs de la concurrence », publié aux éditions Odile Jacob. […] »

  • « Comment les GAFA ont bouleversé le travail, 18.12.19 FranceCulture.fr Géants du web : les nouveaux bras de fer (2/3). D’un côté, des sièges sociaux futuriste, et de l’autre, des usines tout ce qu’il y a de plus « XXe siècle » où des ouvriers chinois assemblent à la chaîne des smartphones derniers cris. L’organisation du travail promue par les GAFA constitue-t-elle une avancée ou un retour en arrière ? […] »

Environnement & Emploi

Amazon aurait détruit près de 8 000 emplois en France, 22.11.19 01net.com. « À une semaine du Black Friday, Mounir Mahjoubi, l’ex-secrétaire d’État au Numérique, dénonce l’impact négatif d’Amazon sur l’emploi sur le territoire français. Il en appelle à la responsabilité du consommateur. 7 900. C’est le nombre d’emplois potentiellement détruits par Amazon en France, selon l’ancien secrétaire d’État au Numérique Mounir Mahjoubi. Dans une note « Amazon : vers l’infini et Pôle Emploi », publiée vendredi 22 novembre, le député du 19e arrondissement de Paris alerte de l’impact de l’entreprise américaine sur l’emploi français. Une attaque frontale de plus pour « stopper » Amazon. Cliquer c’est choisir. « Les internautes doivent cliquer en connaissance de cause. Leurs achats sur Amazon pèsent sur l’emploi national alors que cette entreprise maintient sous pression ses salariés pour dégager une productivité singulièrement élevée », a estimé Mounir Mahjoubi. Avant d’abonder : « Par nos choix de consommation, par nos clics, militons pour qu’Amazon devienne plus humaine », à une semaine du Black Friday. « Ce matin j’ai rappelé sur @franceinfo qu’acheter sur @Amazon à un coût pour la France « Lorsque c’est moins cher, lorsque c’est plus rapide, la variable d’ajustement : 1 – C’est l’humain. 2 – C’est l’emploi. 3 – C’est le territoire ». À Noël, achetons localement à nos #PME pic.twitter.com/yphwbTtuDB – Mounir Mahjoubi (@mounir) November 22, 2019″. Sollicité, Amazon n’a pas souhaité nous commenter. L’entreprise de Jeff Bezos a tout de même tenu à rappeler avoir créé 1 800 emplois en CDI en 2019, et que « plus de 10 000 PME et TPE » vendent sur sa plate-forme. 1 emploi crée contre plus de 2 détruits. Selon les calculs présentés par Mounir Mahjoubi, Amazon, qui a réalisé 5,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires hors taxe en France en 2018, employait 4 737 personnes à la même époque dans ses entrepôts logistiques hexagonaux. La plate-forme peut également être créditée de 7 600 emplois équivalents temps plein (indiqués par le sigle ETP dans le document) chez les vendeurs tiers en France. Mais dans le même temps, Amazon aurait contribué à faire disparaître 20 239 emplois dans le commerce physique. Ce chiffre correspond au nombre d’emplois qui auraient été générés si les 5,5 milliards d’euros de ventes d’Amazon en France avaient été réalisés dans les magasins traditionnels. Le calcul se base sur les chiffres de l’INSEE. « Pour une création d’emploi » chez Amazon en France, il y a « 2,2 emplois perdus dans les commerces traditionnels », dénonce-t-il. Avant de détailler : « Pour une création d’emploi chez un vendeur tiers, il y a potentiellement 1,3 emploi détruit [dans lesdits commerces] ».Selon la note, cette estimation est conforme aux résultats obtenus, en 2016, par le Institute Local Self-Reliance (LSR), une ONG qui promeut le développement durable aux États-Unis. […] »

Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI
Amazon Gare Arles 27.11.19 © PhI

Amazon dans le Gard

« ATTAC ne veut pas d’Amazon à Fournès (Gard), 9.4.19 france3-regions.francetvinfo.fr « Une entreprise de prédateurs qui fait couler les autres entreprises pour un emploi par Amazon, 7 à 8 sont détruits. » ATTAC n’est pas favorable à l’implantation d’Amazon à Fournès, dans le Gard. Une plateforme logistique de 30 000 mètres carrés doit voir le jour fin 2019-début 2020. « Au total ce seront 11 hectares de bitume et béton au service de plus de 100 camions par jour. Le bâtiment de quatre hectares sera entouré d’immenses parkings permettant une rotation optimale des véhicules 24 heures sur 24. » ATTAC n’est pas favorable à l’implantation d’Amazon à Fournès, dans le Gard. Une plateforme logistique de 30 000 mètres carrés doit voir le jour fin 2019-début 2020. Elle sera située juste à proximité de la sortie Remoulins sur l’A9, dans un triangle formé par Uzès, Avignon et Nîmes… »

« Bienvenue à Fournès [30], ses vignes… et 38 800 m² d’entrepôt » ! Commune de Fournès [page Facebook]. La Communauté du Pont du Gard – Non à Amazon,·24.11.19. Le 26 juin 2018 à 20 h 45, se sont réunis les membres du conseil municipal, sous la présidence de son maire. Un vote fut proposé pour l’installation d’une plateforme européenne de redistribution Argan sur une zone dénommée La Pâle d’une surface de 13,7 ha où cohabitent aujourd’hui des vignes et une biodiversité contre demain un beau béton et des nuisances de toutes sortes qui bouleverseront les équilibres et l’environnement économique, commercial, social, naturel et paysager de tous nos villages aux alentours. Aussi, comme ce fameux village Gaulois, des irréductibles Gardois ont décidé de briser le silence qui entoure ce projet … et vous invitent tous les mercredis soir à partir de 19 h pour en discuter. Vous pouvez aussi nous contacter via cette adresse, forum.fournes(a)gmx.fr »

  • Gard : projet d’une grande plateforme logistique d’Amazon à Fournès, 28.2.19 france3-regions.francetvinfo.fr « Cela fait quelques années que les projets fleurissent dans la zone, mais cette fois les élus semblent séduits. Une plateforme logistique d’Amazon, Décathlon ou Castorama pourrait voir le jour à l’entrée de Fournès, entre Nîmes et Arles. On parle de 200 emplois mais les opposants restent dubitatifs.Une plateforme de 38000 m², avec au moins 200 emplois à la clef, juste à l’entrée de la commune de Fournès. Et parmi les entreprises qui occuperaient les lieux, les noms d’Amazon, Décathlon ou Castorama sont évoqués. Voila pour le projet alléchant qui voudrait voir le jour d’ici un an sur cet axe stratégique entre Nîmes et Arles. De quoi faire rêver les élus mais aussi susciter des oppositions, surtout environnementales. Une manne de 250 à 300 000 euros pour l’intercommunalité. « Notre territoire a quand même souffert d’une fermeture de centrale thermique à Aramon », rapelle Claude Martinet, le président de la communauté de communes du Pont du Gard. Une fermeture qui a engendré une perte fiscale importante de 30% du budget intercommunal […] Un projet incohérent avec la politique touristique d’Uzès Pont du Gard. Parmi les habitants de Fournès, on est beaucoup plus dubitatifs. Peut-être à cause des zones d’activités déjà laissées en plan dans le secteur. Mais aussi parce que la plateforme en question serait gigantesque.  » Regardez où on est » explique Patrick Genay, apiculteur à Fournès. « Au loin Saint-Hilaire, Remoulins. Il y a les Cévennes au fond, le Mont Lozère dans la brume…et on va avoir une plateforme logistique ici quand vous sortez de l’autoroute…. comme support pour un pays Uzès Pont du Gard qui a mis la primeur sur le tourisme et l’oenotourisme, c’est pas cohérent ». Réhabiliter les zones d’activités fantômes… »

« Le projet Argan-Amazon de Fournès entaché de prises illégales d’intérêts ? 28.11.19 ObjectifGard.com – La maire de Fournès, Christelle Hinque, et plusieurs élus font l’objet de plaintes pour « prise illégale d’intérêt » sur le dossier Argan-Amazon, qui doit voir le géant du commerce en ligne ouvrir une plateforme logistique sur la commune dans les prochains mois. « On a fait des recherches dans le cadastre et on a eu une grosse surprise ». C’est comme ça que Gérard Tornay, membre de l’Association pour le développement de l’emploi respectueux de l’environnement (ADERE), à Fournès, raconte cette découverte pour le moins intéressante. L’association, opposée au projet de plateforme Amazon sur la zone de la Pale, à la sortie de l’autoroute A9, travaille depuis plusieurs mois sur le projet. Ce qu’elle a découvert, c’est tout simplement qu’« entre 30 et 40 % du terrain du projet appartient aux deux oncles de madame le maire (Christelle Hinque, ndlr) et son premier-adjoint, Thierry Boudinaud, vend lui aussi un terrain, tout comme le frère d’une élue, Laurence Castan », présente Gérard Tornay, qui donne aussi le nom du maire d’une commune voisine, qui aurait vendu deux terrains. Pour lui, et pour l’association ADERE, c’est évident, « il y a un conflit d’intérêt. » À l’aube de l’été, un des membres de l’association en avise alors le préfet, le conseil municipal et les conseils départemental et régional puis, devant l’absence de réponse, décide de déposer plainte le 2 juillet contre les quatre élus concernés. […] ». (merci pour la correspondance gardoise)

« Capital ». Enquête journalistique

  • « Le Monde selon Amazon« , 3 ans d’enquête, Berthelot Benoît, éd. du Cherche-Midi 8.19, 236 pp. « Benoît Berthelot est reporter au magazine Capital dans les domaines high-tech et télécoms ». [IN, Indecosa-CGT, 5.20].« [Texte éd. du Cherche-Midi] Enquête dans les coulisses de la « machine à vendre ». En vingt-cinq années de croissance vorace, le petit libraire en ligne de Seattle s’est hissé au sommet du commerce mondial. Son fondateur visionnaire, Jeff Bezos, est aujourd’hui l’homme le plus riche de la planète. L’un des plus redoutés aussi. Tel un gourou, il dirige ses 600 000 employés sans état d’âme, érigeant ses redoutables méthodes de management en nouvelle religion. Ses ambitions sont sans limites. Déjà maître de nos données personnelles, il veut transformer nos vies. Souvent à notre insu : Amazon investit des milliards de dollars dans l’intelligence artificielle, la robotique, les drones, la sécurité, la santé, et même la conquête spatiale. Trois années d’une enquête inédite à travers le monde ont permis à Benoît Berthelot de percer à jour les rouages les plus secrets de la galaxie Amazon. Des plus proches collaborateurs de Jeff Bezos aux ouvriers des entrepôts en passant par des ingénieurs (très) haut placés, il a rencontré plus de 150 salariés de l’entreprise, d’habitude tenus au silence, qui lui ont confié des documents exclusifs et confidentiels. Le puzzle, une fois assemblé, dessine le portrait d’un empire tentaculaire et hors de contrôle, un projet de société vertigineux que seuls les consommateurs pourront peut-être remettre en question. » – « Amazon Contestée » sur Laicite.fr Midi
projet "Amazon" à (30) Fournès. Laicite.fr
projet « Amazon » à (30) Fournès. Laicite.fr

Emploi, Impôts…

  •  » « Pour un emploi créé chez Amazon« , 22.11.19 FranceTvInfo.fr Le commerce de proximité perd 2,2 emplois, selon une étude de Mounir Mahjoubi. Le géant américain Amazon a détruit 7 900 emplois en France en 2018, selon une note publiée par l’ex-secrétaire d’État au numérique. 22.11.19, Dans une note d’analyse publiée vendredi 22 novembre, et que franceinfo a pu consulter, Mounir Mahjoubi, ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris, estime que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. Cette année-là, l’entreprise de Jeff Bezos a réalisé un volume d’affaires en France de 6,6 milliards d’euros selon Kantar Worldpanel, cité dans cette étude. C’est « en déduisant les embauches d’Amazon et des vendeurs tiers (12 337 emplois créés) aux suppressions d’emplois dans le commerce physique à cause des activités du site d’achat (20 239 emplois perdus) », que Mounir Mahjoubi aboutit à ce chiffre de 7 900 emplois perdus en France. Une formule résume cette constatation, « pour un emploi créé chez Amazon », le commerce de proximité a perdu 2,2 emplois. Une étude américaine réalisée en novembre 2016 par l’Institute for Local Self-Reliance avait abouti au ratio de « deux emplois supprimés aux États-Unis pour un emploi créé par Amazon ». […] »

« Des ONG dénoncent l’impact environnemental d’Amazon. Les associations accusent également le groupe américain de dissimuler pour des raisons fiscales une grande partie de son chiffre d’affaires réalisé en France. 24.11.19 LeFigaro.fr / AFP. Les associations Attac et les Amis de la Terre ainsi que l’Union syndicale Solidaires ont dénoncé dimanche dans un rapport l’impact social et environnemental du géant de la distribution en ligne Amazon, qui a de son côté réfuté ces informations « trompeuses », à quelques jours des opérations promotionnelles du « Black Friday ». « Le monde selon Amazon n’est pas viable« , écrivent dans un rapport compilant différentes données les trois organismes. Ils critiquent notamment les « très lourds impacts environnementaux » de l’entreprise, dont le patron Jeff Bezos a promis qu’elle atteindrait la neutralité carbone en 2040. Parmi les pratiques montrées du doigt, la livraison rapide « source d’émissions de gaz à effet de serre » et la destruction des invendus. […] »

image d’archive, Arles © PhI

  • « Jalousie ? Amazon, ce succès que les technocrates français adorent détester, 26.11.19 atlantico.fr – A l’approche des fêtes de Noël, certains hommes politiques en profitent pour relancer la polémique sur Amazon. Alors que les fêtes de fin d’année approchent et avec elles, les achats de cadeaux rituels, c’est avec une synchronicité qui tient quasiment de la magie noire que plusieurs clowns tragiques se réveillent pour dénoncer les méfaits d’Amazon, la cible idéale des apparatchiks français. Et c’est donc sans surprise qu’on retrouve dans ces derniers un certain Mahjoubi. Le petit Mounir, c’est cet ex-secrétaire d’État au Numérique et député LREM de Paris qui tente d’exister encore un peu et qui vient de faire fuiter vers la presse une note d’analyse dans laquelle il estime, tous calculs faits, que 7 900 emplois ont été détruits en France en 2018 par Amazon. […] »

Le Texte du Rapport

Amazon décortiqué par un Rapport, 24.11.19 france.attac.org « Attac, les Amis de la Terre et l’Union syndicale [Sud] Solidaires ont publié un long rapport qui décortique le monde selon Amazon et met en lumière les dérives fiscales, sociales et environnementales du géant de la surconsommation. Évasion fiscale massive, développement d’entrepôts entièrement robotisés, livraisons par drones, repas fournis en moins de 30 mn, salarié.e.s sous surveillance, reconnaissance faciale, destruction d’invendus… Le monde selon Amazon, première capitalisation boursière mondiale, semble s’inspirer d’une science-fiction. C’est pourtant une réalité chaque jour plus concrète. » – ATTAC : la Page weble Rapport – [ATTAC : Arles @AvignonNîmes @ ]

Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI
Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI

création, 23.11.19 Merci pour les correspondances : gardoises (UFAL 30, ufal.gard(a)ufal.org, en particulier), aux associations : de consommateurs, écologiques, civiques, sociales (dont l’INDECOSA CGT 13, 75, 83 ; ATTAC, Amis de la Terre), à la Gardoise Edith, à l’Iséroise Ida Vidal, au Francilien Alain Py et au Vauclusien Clovis Hugues… – Contact : 30(a)laicite.fr

Arles (13) digue de Trinquetaille, drapé de coquelicot 9.4.20 © Ph

Info Dernière mai 2020

Brèves infos glanées par laïques

La procession de Boulbon (13) du 1er juin 2020 est annulée… Souhaitons que le nouveau maire fasse évoluer la tradition vers l’égalité femmes-hommes. [correspondance locale] – « A Boulbon, Ni Egalité, Ni Laïcité » – « Procession Bouteille Bénie, Boulbon« .

« Affaire Tariq Ramadan : la notion d’« emprise » au cœur d’une expertise, 20.5.20 LeMonde.fr, Par Yann Bouchez. Le psychiatre Daniel Zagury, désigné en 2019 par les juges d’instruction pour analyser l’épais dossier judiciaire concernant l’islamologue suisse, a rendu ses conclusions. L’expertise était attendue depuis longtemps, mais le coronavirus a retardé de plusieurs semaines la remise des conclusions aux différentes parties. Dans l’affaire visant Tariq Ramadan, qui vaut à l’islamologue suisse quatre mises en examen en France pour viol, le psychiatre Daniel Zagury avait été désigné, en 2019, par les juges d’instruction. Avec pour mission de donner son avis, après analyse de l’épais dossier judiciaire, sur la notion d’« emprise » de M. Ramadan sur plusieurs femmes, dont certaines ont porté plainte contre lui. Fin mars et mi-avril, M. Zagury, plus connu pour ses travaux concernant les tueurs en série, a rendu ses conclusions, que Le Monde a pu consulter. [] » [Merci au GEMPPI.org]

  • « Les fêlés qui nous entourent, Denise Bombardier, journaldequebec.com 23.5.20 Citation de l’écrivain anglais G. K. Chesterton : « Lorsque les hommes ne croient plus en Dieu, ce n’est pas qu’ils ne croient en rien, c’est qu’ils sont prêts à croire en tout. » . La vie est paradoxale. En ces temps de pandémie où les scientifiques sortent de l’ombre pour nous éclairer grâce à leur science, l’irrationalité reprend ses droits. À cause des réseaux sociaux, tous les toqués et perturbés diffusent leurs délires plus ou moins élaborés. Les adeptes du complot, contrairement à ce que pensent plusieurs, ne sont pas tous des ignorants et des incultes. Ce sont parfois des universitaires bardés de diplômes. [] » [publié sur FB par D. Pachoud, GEMPPI.org]

« Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans la vie se défaire de toutes les opinions qu’on a reçues, et reconstruire de nouveau tout le système de ses connaissances. Descartes – Le scepticisme est le premier pas vers la connaissance, 21.10.17 & 20.5.20 FranceCulture.fr Comment le dialogue entre réflexion philosophique et expériences littéraires a favorisé le développement d’une pensée morale sceptique ? Quelles formes de résurgence du scepticisme aujourd’hui ? Penser le scepticisme avec Descartes. [] »

Puimichel (04) dans le village et à l'observatoire 6.8.11 © PhI
Puimichel (04) dans le village et à l’observatoire 6.8.11 © PhI
  • Puimichel (04) est « à 700 m d’altitude », « Dany Cardoen, astronome belge s’installe à Puimichel en 1982 et y construit un observatoire astronomique avec le plus grand télescope amateur du monde (à l’époque : 102 cm). Cet observatoire est connu dans le monde des astronomes amateurs, notamment en Belgique, en Allemagne, en Suisse, au Canada » Wikipédia.

Infox décortiquées « Traçage, vaccins empoisonnés… Bill Gates, « poupée-vaudou » des complotistes, 15 & 17.5.20 Factuel.Afp.com Déjà nombreuses depuis des années, les infox et théories du complot visant le cofondateur de Microsoft Bill Gates ont trouvé un nouvel élan à la faveur de la pandémie de nouveau coronavirus. Le milliardaire américain – très engagé dans la lutte contre le Covid-19 – est accusé de vouloir exterminer une partie de la population ou de contrôler les gens via la vaccination et/ou l’implantation de puces électroniques ou encore d’avoir contribué à la propagation du virus. L’AFP a décortiqué plusieurs affirmations, infondées mais extrêmement virales sur les réseaux sociaux. [] »

Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI
Sauveterre (30) roses de mai confiné 3.5.20 © PhI

« Rassemblements dans les lieux de culte, le Conseil d’Etat ordonne au premier ministre de prendre des mesures moins contraignantes, 18.5.20 Conseil-Etat.fr Le juge des référés du Conseil d’État ordonne au Gouvernement de lever l’interdiction générale et absolue de réunion dans les lieux de culte et d’édicter à sa place des mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires et appropriées en ce début de « déconfinement » […] »

« L’Église catholique et la pandémie : revendication d’exception et surenchère encombrante, 13.5.20 Mezetulle.fr Catherine Kintzler. La date de reprise éventuelle des rassemblements cultuels, fixée initialement au 11 juin puis ramenée au 2 juin, a soulevé les protestations de l’Église catholique, au point que le Premier ministre a évoqué, dans une de ses récentes déclarations, la possibilité de l’avancer au 29 mai. On remarque depuis quelques jours une multiplication de déclarations mi-plaintives mi-indignées de la part de responsables catholiques (soutenus par des responsables politiques) qui semblent décidés à revendiquer un statut d’exception, prétendument « vital », sinon pour leur religion, du moins pour les religions en général. En quoi ils sont surclassés par l’outrance offensive d’un appel catholique international qui, pour revendiquer une liberté exclusive, n’hésite pas à recourir au complotisme […]. »

« Messes interdites: la colère des évêques. Stupéfaits de voir le culte catholique traité comme accessoire, ils n’entendent pas se laisser faire. Jean-Marie Guénois, LeFigaro.fr 29 & 30.5.20 Depuis le début de la crise du Covid-19, le père Bruno Lefevre Pontalis enregistre sa messe dominicale depuis l’église Saint-Francois-Xavier, dans le 7e arrondissement de Paris. La messe est diffusée ensuite en ligne à l’heure habituelle. Il y a de saintes colères. Elles sont lentes, elles viennent de loin. Quand elles se libèrent, elles tonnent. L’Église catholique est en sainte colère. L’intervention du premier ministre Édouard Philippe, mardi 28 avril, en est la cause. Aucun prélat, prêtres et fidèles ne s’attendaient à une grande permission, celle d’ouvrir partout et aussitôt, dès le 11 mai, la messe au public. Mais les catholiques, pour leur majorité – et pas seulement les ultras – ne s’imaginaient être «sous-traités» aux rayons des accessoires de la société, après le sport, les médiathèques et les petits musées… «Je sais l’impatience des communautés religieuses», avait brièvement expliqué l’hôte de Matignon, mais «je crois qu’il est légitime de demander de ne pas organiser de cérémonies avant cette barrière du 2 juin». La réaction a été immédiate. La très prudente Conférence des évêques s’est manifestée de façon inédite. Par un communiqué de protestation, elle a demandé sur-le-champ une «rencontre» avec les autorités… [article payant] » Et, aussi « L’appel de cent trente prêtres au président de la République: «Le 11 mai, laissez-nous servir !» …5.20 LeFigaro.fr

  • « Mais ces évêques sont fous de la messe ! » (contrepèterie rabelaisienne…) Ch. A.
Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI
Arles (13) digue de Trinquetaille 5.5.20 coquelicots au couchant © PhI

Midi. Hérault, des « Sorcières » « hérétiques » et  » laïques » auraient frappé une croix (selon les inscriptions) !

Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI
Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI

« L’emblématique croix de fer qui trône au sommet du Pic Saint-Loup, à 658 m d’altitude, a été vandalisée. 12.5.20 France 3 Occitanie YouTube. Elle gît à terre ou plus exactement à moitié dans le vide, après avoir été abattue. Un tag « le pic laïque » a été retrouvé non loin. Certains tweetos rappellent que c’est déjà arrivé en 1989. Zinzin reporter déconfiné de son balcon a fait la montée vers la croix sabotée. Reportage : D.Clerc. » [un reportage manquant vraiment « de recul » et d’analyse]

quot. 20 minutes, www.20minutes.fr/faits_divers/2777663-20200512-montpellier-sorcieres-coupent-deux-emblematique-croix-acier-pic-saint-loup-haute-900-kg

Le Figaro, www.lefigaro.fr/le-departement-de-l-herault-s-engage-a-reparer-la-croix-profanee-du-pic-saint-loup-20200512

Midi Libre, www.midilibre.fr/2020/05/12/herault-la-video-de-la-croix-du-pic-saint-loup-sciee-indignation-et-colere-au-sommet,8884382.php

et, un laïque s’indigne www.facebook.com/boudjemaa.laliam et son Observatoire de Laïcité Montpellier Languedoc Roussillon, www.facebook.com/Observatoire-de-la-laïcité-montpellier-languedoc-roussillon-1410772912496895

Sur cette croix du Pic de St Loup vandalisée, on peut poser des questions (est-elle légale ou illégale) :

  • dates de la première construction et des rénovations (avant ou après 1905) ?
  • Terrain public ou privé (dessin du cadastre accessible par Geoportail de l’IGN) ?
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Une Femen scie une croix…

« Une Femen abat une croix à Kiev pour les Pussy Riot 17.8.12 FranceTvInfo.fr Vidéo. Seins nus, une militante s’est armée d’une tronçonneuse en pleine capitale ukrainienne. EUROPE – Les Pussy Riot attendent, vendredi 17 août, le jugement du parquet russe quant à leur prière anti-Poutine. Les trois jeunes femmes du groupe de punk russe risquent trois ans d’enfermement dans des colonies pénitentiaires. Elles ont reçu de nombreux soutiens à travers le monde. Certains sont plus spectaculaires que d’autres. A Kiev (Ukraine), elles en ont reçu un particulièrement fort de la part des activistes du mouvement féministe Femen. Seins nus, une militante a abattu une croix orthodoxe en bois en plein cœur de la capitale ukrainienne. Pourquoi ce geste ? Les Pussy Riot sont jugées à cause d’une « prière punk » dans une église orthodoxe. En février, les jeunes femmes avaient occupé une cathédrale de Moscou (Russie) et appelé la Vierge Marie à « chasser » le président Vladimir Poutine. » – [« Les militants du FEMEN ont [ou auraient] scié la croix catholique à Kiev […] Selon le media pro-gouvernement russe (donc opposé à la critique du président Poutine et de la religion, 18.8.12 fr.sputniknews.com […] Les activistes du mouvement FEMEN protestant contre la décision du tribunal dans l’affaire du groupe russe Pussy Riot, ont scié par erreur dans le centre-ville la croix catholique, et non pas orthodoxe, a déclaré l’organisation publique ukrainienne « Le choix orthodoxe ». Cette croix avec le crucifix catholique a été installée en 2004 lors de la « révolution orange » par les uniates de Transcarpathie en mémoire des victimes — les personnes torturées et assassinées en 1920-1930 par la Tchéka-NKVD. »

Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI
Berges du Verdon, Vinon (83) coquelicots 11.5.13 © PhI

Monstres légendaires de Provence, Vimeo.com 15.5.20 IMCA ProvencePlus, Gilbert Chalençon et Claude Roux, historiens, nous emmènent à la découverte de monstres légendaires de Provence : la Tarasque et la Coulobre. IMCA Provence 2020 Réalisation : Elsa Leguay et Colombe Valette.

Puimichel (04) l'Observatoire  6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr
Puimichel (04) l’Observatoire 6.8.11 coll. PhI © Laicite.fr

AFP Factuel, le « fact-checking » par l’AFP, www.factuel.afp.com

« il n’y a de vrai changement que par le libre consentement des hommes » Condorcet

11 mai '20 Début du Déconfinement, ça va pas être tout rose 9.5.20 © PhI
11 mai ’20 Début du Déconfinement, ça va pas être tout rose 9.5.20 © PhI

« Tu as l’impression d’avoir été libre ces deux derniers mois ? Nous avons été « assignés à résidence » : la contrainte (« par corps ») n’invite pas à la responsabilité du citoyen, mais à son infantilisation et-ou à la révolte ! Mieux valait vivre en RFA [qu’en France]. » Lu sur Facebook 9.5.20

« Béziers, l’initiative de Robert Ménard fait bondir les maires du territoire, 9.5.20 MidiLibre.fr, Le maire de Béziers veut étendre [sa] distribution des masques aux communes alentours. Le maire de Béziers veut donner des masques aux habitants de 30 communes. L’initiative en a fait bondir plus d’un. Des Biterrois, qui ne comprennent pas trop pourquoi leur maire va s’occuper des affaires des autres, mais surtout des élus de villages alentours qui l’accusent d’ingérence. Et puis les présidents de l’Agglo de Béziers et de La Domitienne, qui se demandent clairement à quoi il joue. […] Parce que les maires savent bien ce qui se cache derrière tout ça : de la politique. L’opération, qui dans le sens inverse aurait sans doute fait bondir le maire de Béziers, sera forcément populaire auprès des habitants, qui ne cracheront pas sur deux ou trois masques de plus. Et Robert Ménard saura sans aucun doute leur rappeler, dans quelques mois, quand il s’agira d’élire les candidats qu’il défendra aux prochaines Départementales… G. Richaud

Compostelle, chemin Rome-Dolomites, franco-italien (05) Montgenèvre 10.5.09
Compostelle, chemin Rome-Dolomites, franco-italien (05) Montgenèvre 10.5.09

Laïcité et l’inverse

Pluralisme religieux (différent de la Laïcité). « Laïcité : cette association organise des marches inter-convictionnelles, 11.11.19 Positivr.fr. Mathilde Sallé de Chou, Au cœur de la tempête médiatique qui interroge sur le modèle de laïcité à la française, certains gardent le cap du vivre ensemble. C’est le cas de l’association Compostelle-Cordoue, qui organise des marches inter-convictionnelles. Des agnostiques, des juifs, des musulmans, des catholiques, des protestants et des bouddhistes de tous âges qui marchent ensemble, ça vous étonne ? C’est pourtant le beau projet inter-convictionnel que soutient l’association Compostelle-Cordoue depuis plus de dix ans []« 

Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI
Arles (13) Trinquetaille, gare maritime 1.5.20 © PhI

Interconfessionnel. « La Fondation et Compostelle-Cordoue[2016]. Une association née pour dépasser l’image du Matamore, Fondation David-Parou. Une trentaine de personnes, réunies à Genève les 18 et 19 avril 2009, sur le thème du pèlerinage, chemin d’ouverture et de tolérance confronté à la figure guerrière du Matamore, ont décidé de créer l’association Compostelle-Cordoue. En novembre 2010, cette association a organisé un colloque de deux jours à Cordoue précédé par une marche symbolique de Compostelle à Cordoue. Considérés comme représentatifs de l’Europe pèlerine du Moyen Age, les chemins de Compostelle ont été définis par le Conseil de l’Europe, en octobre 1987, comme un symbole de la construction de l’Europe. Les routes médiévales européennes étaient parcourues par de nombreux pèlerins. Tous n’allaient pas à Compostelle mais tous se dirigeaient vers un sanctuaire pour rendre gloire ou remercier. Leur ancêtre commun peut être reconnu en Abraham, le patriarche biblique, père des croyants, le premier à s’être mis en route à l’appel de son Dieu. Ce personnage biblique fait partie de la tradition commune des trois religions monothéistes présentes dans le sud de l’Espagne au début du culte de saint Jacques à Compostelle. Elles y ont vécu un temps en bonne intelligence et ce temps, bien que très court, reste un symbole d’espérance. Un autre itinéraire culturel du Conseil de l’Europe, Al Andalus, en témoigne, reconnaissant l’apport de cette époque à l’identité européenne. La marche vers Cordoue. En 2010, l’association a invité ses membres et sympathisants à marcher de Compostelle à Cordoue. Le trajet proposé symbolisait celui de la Reconquista. Mais il était parcouru dans un esprit bien différent. Quatre grands marcheurs sont partis de Compostelle mi-octobre 2010. Ils ont rejoint un groupe de 18 personnes réunies à Mérida le 14 novembre pour une marche de 230 km []« .

Esplanade de la Laïcité (13) Arles
Esplanade de la Laïcité (13) Arles

Constat Laïque

1° – On peut noter dans ces deux textes : l’utilisation des termes « laïcité », « laïcité à la française », « vivre ensemble », « tolérance », « inter-convictionnel »… et un « oubli » ou une incompréhension ; la laïcité concerne l’organisation politique de la société qui permet l’égalité des citoyens par une neutralité des pouvoirs publics envers les différentes options spirituelles, religieuses et philosophiques. La laïcité ne traite pas des options spirituelles qui concernent l’intime des individus-citoyens.

2° – Il y a un « aveu », par l’évocation du « Matamore » (le tueur de Maures) et de la « Reconquista » (la reconquête catholique des terres conquises par l’invasion musulmane) : la base idéologique sur laquelle le mythe de ce pèlerinage est construit, et, que méconnaissent la plupart des pèlerins de Compostelle [autrefois, « on faisait brûler des petites mosquées en carton », nous disait Francine, laïque catholique de Golias.fr, 9.04 à Arles, à l’université d’été d’ATTAC ; et, ce que nous confirmait une bénévole de l’association des Chemins de Compostelle d’Arles].

3° – Les « Chemins de Compostelle » définis par le Conseil de l’Europe comme un « symbole de la construction de l’Europe » 9.87. Par cette « consécration », cette instance avalise une période à la fois, violente, réactionnaire, pro-chrétienne et anti-musulmane ! L’association « Compostelle-Cordoue » propose Abraham pour « ancêtre commun », ce qui ne concerne que les citoyens croyants des trois religions du Livre, et exclue, de fait, les citoyens d’autres croyances, et d’autres philosophies, agnostiques et athées, en particulier. Pour réunir tous les citoyens d’Europe autour d’un symbole commun, qui doit être neutre religieusement, cette instance européenne pourrait promouvoir un humaniste d’un pays du continent européen : Erasme, Voltaire, Giordano Bruno…

"Laïcité, Une Idée Européenne" CLR 2003
« Laïcité, Une Idée Européenne » CLR 2003

Social

« Pourquoi je m’oppose à l’implantation d’Amazon près du Pont du Gard”, Thierry Cenatiempo [22.5.20 Vincent Nouzille, Vimeo.com] , maire d’une commune voisine. Thierry Cenatiempo, maire (jusque fin mai 2020) de la commune de St-Hilaire-d’Ozilhan, située à quelques kilomètres du futur (possible) centre de tri d’Amazon à Fournès (Gard) et du Pont du Gard explique son opposition à ce projet qu’il juge aberrant pour plusieurs raisons « .

  • La Réunion. « Ils étaient dans l’enceinte portuaire. 2.5.20 iprenion.com ImazPress. Célébration du 1er mai : aucun docker n’a été verbalisé. Une quarantaine de dockers syndiqués se sont rassemblés à l’appel de la CGTR port et docks pour célébrer la fête du travail du 1er mai et applaudir toutes celles et ceux qui travaillent depuis le début du confinement, notamment les dockers qui assurent la réception des marchandises arrivées par bateau. Contrairement à ce qui a été dit dans plusieurs médias locaux, aucun docker n’a été verbalisé hier au port-est, indiquent les forces de l’ordre à Imaz Press []« 
Arles (13) sur la digue de Trinquetaille, Lumières couleur désir 8.4.20 © PhI
Arles (13) sur la digue de Trinquetaille, Lumières couleur désir 8.4.20 © PhI

1er mai et symboles

« L’églantine rouge – généralement artificielle – portée à la boutonnière servit de signe de reconnaissance aux socialistes à partir de 1899 (manifestations du 11 juin à l’Hippodrome de Longchamp, la droite nationaliste et antidreyfusarde arborant pour sa part des œillets blancs. Après la Première Guerre mondiale, cet insigne fut encore porté lors des grands rassemblements de la gauche socialiste et communiste jusqu’au Front Populaire » extrait de la page l’Eglantine rouge« , Wikipédia, (vue, 30.4.20)

églantine (04) Roumoules © PhI
églantine (04) Roumoules © PhI

« L’églantine du 1er mai, « En 1907, à Paris, le muguet remplace l’églantine. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge. Lorsque, le 24 avril 1941, le régime de Vichy décrète le 1er mai « Fête du Travail et de la Concorde sociale », le maréchal Pétain impose le muguet à la place de l’églantine dont il trouve la couleur rouge trop associée à la gauche et au mouvement communiste » extrait de la page « Journée internationale des travailleurs« , Wikipédia (vue, 30.4.20)

coquelicot (13) Arles, digue de Trinquetaille 4.19 © PhI
coquelicot (13) Arles, digue de Trinquetaille 4.19 © PhI

Bella Ciao, trois versions

En public et dansant, sur des sons des Balkans. « Bella Ciao, par Goran Bregovic, en public, Paris 2013 (chaine YouTube) de Goran Bregovic) 14.3.13

Social Punk. « Bella Ciao, Chumbawamba, A Singsong and a Scrap (P) 2005 Chumbawamba, 5.11.14, chaine YouTube de Chumbawamba. « Chumbawamba est un groupe de punk rock britannique, originaire de Burnley, Lancashire, en Angleterre. Il est rendu célèbre en 1997 à la suite de la sortie du single Tubthumping. Originaires pour la plupart d’entre eux de Burnley, les membres de Chumbawamba se rencontrèrent aux alentours de 1979 /1980 dans les différents concerts punk de l’époque ou bien à l’université. En plus de 25 ans, Chumbawamba sort de nombreux albums souvent très différents des uns aux autres. Fortement engagé sur les questions de société, ils sont toujours restés fidèles à une idéologie marquée très à gauche, dans un esprit anarcho-punk. L’album le plus célèbre de Chumbawamba reste Tubthumper, sorti en 1997 sur le label EMI [] » Vu 1.5.20

Arles (13) digue de Trinquetaille, drapé de coquelicot 9.4.20 © Ph
Arles (13) digue de Trinquetaille, drapé de coquelicot 9.4.20 © PhI

Trinquetaille (13) Arles

Sur une rue qui mène à la digue de Trinquetaille (13) Arles…

Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
Ancien élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI

« il était une fois… le parc des animaux de feu Jean-Louis Falgon, « papy Jeannot », qui a ravi des générations d’enfants et d’adultes, à Trinquetaille (13) Arles, devant la résidence L’île des sables, rue Henri Dunant (qui mène à la digue de Trinquetaille) 21 janv. 2007″

"l'Arche de Noé" ex-élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI
« l’Arche de Noé » ex-élevage de feu J.-Louis Falgon (13) Arles Trinquetaille 21.1.07 © PhI

création, 1.5.20