abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI

Info Dernière, janvier 2020

Brèves infos glanées par des laïques…

« Pas de « OUI, Mais… » pour la liberté d’expression. Charb / CharlieHebdo face à l’extrême-droite et aux relativistes culturels de tout bord. « Un opuscule salutaire pour démontrer que le mot « islamophobie » contente à la fois les #racistes, les islamistes radicaux, les politiques démagogiques et les journalistes fainéants. Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes éd. LesÉchappés / CharlieHebdo 4.15. Charb, acteur majeur de Charlie Hebdo depuis 1992 et fervent défenseur de l’égalité des droits, témoigne de son inquiétude de voir la lutte antiraciste remplacée par une lutte pour la protection et la promotion d’une religion. Car le terme « islamophobie » laisse entendre qu’il est plus grave de détester l’islam, c’est-à-dire un courant de pensée parfaitement critiquable, que les musulmans » (PhI, FB)

  • « Charlie Hebdo, Dossier. 1.20 FranceTVinfo.fr Connu pour ses unes provocatrices, ses reportages politiquement incorrects et son humour décalé et satirique, Charlie Hebdo est un journal dont la première parution date de 1961. Ce n’est cependant qu’à partir de 1992 qu’il s’installe durablement dans les kiosques. En 2006, la reproduction dans ses pages de caricatures du prophète Mahomet lance une controverse nationale sur la liberté de la presse et de l’opinion. Il est la cible de nombreuses menaces des islamistes jusqu’au 7 janvier 2015, où la rédaction est ciblée par un attentat sanglant faisant 12 morts, dont ses plus célèbres dessinateurs dont Cabu, Charb, Wolinsky et Tignous… »

Laïq ! Info, avec Laïcité Mardi de J. Moutterlos

  • « Comment vit-on l’islam en France ? 1/2 Arte.tv 14.1.20 (disponible 14.120 au 7.1.21). En deux volets, une photographie inédite des Français musulmans, loin des fantasmes d’un débat irrationnel. Entre malaise identitaire, lié notamment à la ghettoïsation des banlieues, et affirmation d’une islamité dans l’espace public avec le port du voile ou du burkini, ce premier épisode retrace les étapes qui ont contribué à l’incompréhension de l’islam de France. […] »

« Comment vit-on l’islam en France ? 2/2 Arte.tv 14.1.20. Depuis les attentats de 2015, la foi qui relevait de l’intime a envahi le champ médiatique pour devenir une question publique et idéologique âprement débattue. Ce second volet revient sur les crispations entre la société française et l’islam et sur les amalgames, stigmatisants et clivants, entre religion et radicalité. […] »

  • « Quand Mahomet se faisait traiter d’ « exécrable Mahomet » dans la première traduction latine du Coran, 20.11.18 & 8.1.20 FranceCulture.fr – En 1143, Pierre le vénérable est le premier à imaginer combattre les musulmans non pas par les armes mais sur le terrain intellectuel. Il s’agit de traduire le Coran pour mieux le réfuter. C’est ainsi qu’est née la première traduction en latin du livre sacré des musulmans. Dans l’Espagne et la Sicile du XIIe siècle, zones privilégiées de contact entre Orient et Occident, des savants chrétiens procèdent à une vaste entreprise de traduction de textes arabes et grecs en latin. […] » (via Leïla Amik, Facebook)
Viol, film, graph, réalisatrice 3 & 9.14 Manosque, Tarascon © PhI
Viol, film, graph, réalisatrice 3 & 9.14 Manosque, Tarascon © PhI

« L’incroyable Denise Bombardier« , Anne Roumanoff , Europe1.fr 10.5.17 vidéo YT. « A l’occasion de la venue de Denise Bombardier dans « Ça pique, mais c’est bon », Anne Roumanoff est revenue sur le parcours de l’auteure [québécoise, qui avait dénoncé publiquement les déviances hors-la-loi de l’écrivain Gabriel Matzneff] »

www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando
www.laicite.fr/laiq-info 4.19 bando

« Marseille : l’expulsion vers l’Algérie de l’imam radical El Hadi Doudi autorisée par la CEDH, 19.4.18 LaProvence.com (avec AFP). L’imam Doudi au tribunal administratif en décembre. La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) a autorisé jeudi l’expulsion d’un imam salafiste de Marseille, connu pour ses prêches radicaux, qu’elle avait suspendue mardi, a-t-on appris auprès de la Cour. Cette décision a été « prise sur la base des informations fournies par les parties », a-t-on précisé de même source, alors que l’avocat de l’imam El Hadi Doudi invoquait le risque qu’il subisse des tortures ou « traitements inhumains ou dégradants » s’il était renvoyé par les autorités françaises vers l’Algérie. »

Victor Hugo (E. Vialet, 10.1.19 Facebook), « Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont / Ceux dont un dessein ferme emplit l’âme et le front. / Ceux qui d’un haut destin gravissent l’âpre cime. / Ceux qui marchent pensifs, épris d’un but sublime. / Ayant devant les yeux sans cesse, nuit et jour, / Ou quelque saint labeur ou quelque grand amour. / C’est le prophète saint prosterné devant l’arche, / C’est le travailleur, pâtre, ouvrier, patriarche. / Ceux dont le coeur est bon, ceux dont les jours sont pleins. / Ceux-là vivent, Seigneur ! les autres, je les plains. / Car de son vague ennui le néant les enivre, / Car le plus lourd fardeau, c’est d’exister sans vivre. / Inutiles, épars, ils traînent ici-bas Le sombre accablement d’être en ne pensant pas. »

Cannabis contre Cancer. « Thaïlande : de l’huile de cannabis pour soigner le cancer. 8.1.20 FranceTVinfo.fr En Thaïlande, des cliniques ont été ouvertes pour proposer aux malades du cancer de suivre une thérapie à base d’huile de cannabis. En Thaïlande, la vente d’héroïne peut vous exposer à la peine de mort. Pour l’utilisation de la cigarette électronique, 10 ans de prison, quant à la possession de cannabis, 5 ans de prison. Dans le pays, on ne plaisante pas avec les drogues. 70% des prisonniers sont incarcérés pour des affaires liées aux stupéfiants. Pourtant, c’est le premier pays d’Asie du Sud-Est à avoir légalisé le cannabis thérapeutique. Le gouvernement a ouvert des cliniques fusionnant cannabis et médecine traditionnelle […] »

abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI
abeille & fleur (83) Vinon 26.3.19 © PhI

Ménerbes (84). Nicolas de Staël, peintre habitait Le Castellet, hameau de cette commune de Luberon (Ménerbes), quelques photos (la demeure, l’artiste et quelques tableaux) dans le blog anglophone d’une écrivaine et journaliste : « Deborah Lawrenson, Provence, the Luberon and an old house on a hill… Tuesday, 12 June 2012. The artist at Le Castellet » (via Clovis Hugues, Facebook)


N. de Staël, Agrigente, 1954, extrait de deborah-lawrenson.blogspot.com

création, 1.1.20

Femmes Solidaires Arles 15.9.19 Forum Associations © PhI

Info Dernière, septembre 2019

Brèves infos glanées par des laïques

« Les trois boussoles de la laïcité, une conférence qui s’est déroulée lors des AMFiS 2019 avec Henri Peña-Ruiz, philosophe », YouTube, LaFranceInsoumise, 30.8.19.

Expo Conf. Messe Procession Ste-Anne (84) Apt 7.19
Expo Conf. Messe Procession Ste-Anne (84) Apt 7.19

« Soutien à Henri Peña-Ruiz, Respublica / GaucheRepublicaine.org, 2.9.19,Zohra Ramdane, Lors de l’université d’été de la France insoumise à Toulouse, le philosophe Henri Peña-Ruiz, dont nous connaissons l’attachement tant à la laïcité qu’à un anti-racisme radical, fut invité à une conférence sur la laïcité. Un représentant du courant indigéniste, identitaire racialiste et ethno-religieux qui y était présent a extrait un élément d’une phrase prononcée, hors de son contexte, pour engager sur les réseaux sociaux une polémique injurieuse et mensongère, immédiatement relayée par un groupe de militants de ce même courant, agissant en meute sur Internet. Henri Peña-Ruiz avait dit : « On a le droit d’être cathophobe, islamophobe, athéophobe, mais on n’a pas le droit de discriminer les gens pour ce qu’ils sont.» Cette phrase très juste illustre la liberté de conscience et donc d’expression et en même temps témoigne d’un anti-racisme radical. […] »

  • « L’UFAL soutient Henri Pena-Ruiz : l’universalisme est un humanisme, 31.8.19 UFAL.org, « Suite à une conférence sur la laïcité, Henri Pena Ruiz, récemment invité à l’UFAL en ouverture de son université populaire, a fait l’objet de dénigrements orchestrés par des militants indigénistes et communautaristes. Il est devenu courant, malheureusement, que ces communautaristes attaquent les idéaux républicains au nom de la pensée intersectionnelle Nord américaine, qui confond le droit à la différence avec la différence des droits. Or ces attaques, d’une rare mauvaise foi, constituent en réalité une charge contre la liberté de conscience et d’expression, visant insidieusement à légitimer l’interdiction du blasphème. […] » .
Marche & Rassemble 6.91 Beaucaire-Tarascon, archives © Laicite.fr
Marche & Rassemble 6.91 Beaucaire-Tarascon, archives © Laicite.fr

Après la « Marche contre le Racisme et pour l’Egalité », (nommée « des Beurs » par des politiques récupérateurs). Une manifestation nationale partie de Marseille, à laquelle des citoyen.ne.s de Tarascon-Beaucaire se sont joints, une association s’est créée, Marche & Rassemble (alphabétisation, films, débats, fêtes, kermesse, aides individuelles, etc.), à Beaucaire & Tarascon, 1983-1991…

« Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier. AFP-la-croix.com 16.2.18. C’est une période que Marseille a préféré oublier : il y a 45 ans, une série de ratonnades meurtrières ensanglantent la ville, où persiste la nostalgie de l’Algérie Française. Chercheurs et militants tentent aujourd’hui de sortir ces faits de l’oubli. « On vivait dans la terreur » : attablé à un café du Vieux-Port, Saïd Benmakhlouf, 80 ans, se souvient de 1973 avec émotion. « On avait des menaces tous les jours. Avant de rentrer chez moi, je faisais le tour cinq fois en voiture », poursuit le « chibani », immigré aujourd’hui à la retraite. Responsable de l’Amicale des Algériens en Europe, il avait déploré cette année-là l’assassinat d’une quinzaine de compatriotes, rien qu’à Marseille. Tout commence fin août, par l’assassinat, en pleine journée, d’un traminot marseillais, tué à coups[…] » (article payant)

« Identités. «Jacques Chirac et la laïcité intelligente». La chronique de Hakim El Karoui,lopinion.fr 30.9.19. « Sur la laïcité, Jacques Chirac a su tenir des propos justes et salutaires ». A l’heure où les hommages – justifiés – se multiplient, j’aimerais saluer la mémoire de Jacques Chirac en rappelant les propos justes et salutaires qu’il a tenus en 2003 sur la question de la laïcité. Rappelons le contexte : au début des années 2000, l’islam identitaire a recommencé à se manifester à nouveau fortement dans les écoles. Jusqu’alors, c’est l’avis de la haute juridiction administration de 1989 qui s’imposait. Saisi par Lionel Jospin alors ministre de l’Education nationale, le Conseil d’Etat avait répondu que le port du voile islamique, en tant qu’expression religieuse dans un établissement scolaire public, était compatible avec la laïcité, et rappelait qu’un refus d’admission ou une exclusion dans le secondaire « ne serait justifié que par le risque d’une menace pour l’ordre dans l’établissement ou pour le fonctionnement normal du service de l’enseignement. » En cas de trouble, une médiation était organisée, la plupart des cas étaient gérés ainsi et quelques-uns, très peu nombreux, avaient fait l’objet de recours.[…] »

Diffusé Samedi 21 septembre 2019 à 20:58 – Documentaires. Des documentaires de terrain pour découvrir les problématiques qui agitent la France et le monde d’aujourd’hui. La face cachée du cacao, 56 mn. Au coeur des forêts protégées de Cote d’Ivoire, des enfants venus du Burkina Faso voisin, poussés par la faim et la sécheresse, travaillent gratuitement contre de la nourriture : machettes tranchantes, lourdes charges, épandage de glyphosate sans protection… Au bout de plusieurs années d´esclavage, ils peuvent espérer recevoir une parcelle à cultiver pour eux-mêmes. Ces plantations illégales dont ils sont prisonniers continuent de grignoter la forêt primaire déjà réduite à peau de chagrin. 90% de la forêt primaire a disparu sous les assauts de planteurs désespérés dont les revenus ne permettent pas de survivre. Esclavage, déforestation massive, intraçable, ce cacao criminel entre sans difficulté dans le circuit commercial légal et certifié pour se retrouver dans les rayons de nos supermarchés. Le marché du chocolat pèse 100 milliards d´euros chaque année. Les industriels s´étaient engagés, en 2001, à éradiquer le travail des enfants dans les champs de cacao et à préserver la forêt. Pourtant, près de 20 ans plus tard, rien n’a changé en Côte d´Ivoire, premier producteur mondial. Un documentaire de Paul Moreira. Produit par Premières lignes. www.publicsenat.fr/emission/documentaires/la-face-cachee-du-cacao-144864 – www.dailymotion.com/video/x7l12qs

www.laprovence.com/article/societe/5700902/la-lutte-contre-les-sectes-a-t-elle-du-plomb-dans-laile.html « La lutte contre les sectes a-t-elle du plomb dans l’aile ? Les associations s’inquiètent de la dissolution, confirmée hier, de la Miviludes. laProvence.com, Marseille 2.10.19 Delphine Tanguy. Didier Pachoud anime le GEMPPI, une association de lutte contre les sectes soutenue par la MIVILUDES. Elle a conçu une formation qui fera bientôt l’objet d’un partenariat avec Aix-Marseille université. C’est un service unique au monde qui ferme ses portes. Hier, France Inter a révélé ce que les associations pressentaient avec inquiétude depuis des mois : au 1er janvier 2020, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contres les dérives sectaires (Miviludes), qui n’avait déjà plus de président depuis le départ en retraite de Serge Blisko, voici un an, ne sera plus rattachée au Premier ministre. Seuls 3 ou 4 de ses fonctionnaires seront « absorbés » au sein du ministère de l’Intérieur et fusionnés avec le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR). « C’est signer la mort de la Miviludes », a déclaré, consterné, l’ancien député LR Georges Fenech [….] »

« Campagne nationale d’information des consommateurs citoyens sur la réalité des pratiques d’abattage des animaux. L’étourdissement préalable à l’abattage a pour but de limiter la souffrance des animaux lors de leur mise à mort. Une dérogation fut toutefois accordée aux abattages rituels israélite et musulman pour lesquels les animaux sont égorgés pleinement conscients, sans aucune insensibilisation. Cette exception à l’étourdissement tend à devenir une règle en matière d’abattage des animaux de boucherie en France. Si la liberté religieuse doit être respectée, elle ne saurait justifier la violation de la liberté de conscience des millions de Français qui ne sont pas informés du mode d’abattage des animaux dont ils consomment la viande. En effet, aucun étiquetage n’est prévu : les consommateurs mangent donc sans le savoir de la viande pouvant provenir d’animaux qui étaient pleinement conscients lorsqu’ils ont été égorgés. Cela est d’autant plus intolérable que les instances scientifiques sont aujourd’hui nombreuses à dénoncer les douleurs ressenties par les animaux lors de l’abattage rituel. Les associations partenaires : Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs (OABA), Fondation Brigitte Bardot, Confédération Nationale des SPA de France (CNSPA) | Conseil National de la Protection Animale (CNPA) | Fondation Assistance aux Animaux | Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF) | Société Nationale pour la Défense des Animaux (SNDA) | Association Stéphane Lamart », vu 3.10.19 www.abattagerituel.com/

  • www.laprovence.com/article/faits-divers-justice/5702524/il-manque-720-000-%E2%82%AC-a-leglise-de-marseille.html
Allemagne-en-Provence (04) buste de Pierre Allemand fondu lors d'une guerre
Allemagne-en-Provence (04) buste de Pierre Allemand fondu lors d’une guerre

« Une Laïcité « incluante » ? » « La FCPE n’a pas de leçons de laïcité à recevoir », 25.9.19 Humanite.fr «Une erreur regrettable », à visée « électorale ». Voilà comment le ministre de l’Éducation nationale a qualifié, mardi, l’une des affiches réalisées par la FCPE dans le cadre des élections des représentants des parents d’élèves. On y voit une maman avec un foulard sur les cheveux et sa fille, accompagnées de ce slogan : « Oui, je vais en sortie scolaire, et alors ? » Suivi du sous-titre : « La laïcité, c’est accueillir à l’école tous les parents sans exception. » Coprésident de la FCPE, Rodrigo Arenas fait le point sur cette polémique. Pourquoi la FCPE a réalisé ces affiches ? Rodrigo Arenas. Dans le cadre de la campagne pour les élections qui auront lieu les 11 et 12 octobre prochains, la FCPE a choisi, via des affiches mises à disposition de nos sections départementales, de réaffirmer le droit : celui des enfants à être écoutés sur le harcèlement, de manger correctement à la cantine, de lutter pour l’égalité hommes-femmes, la gratuité, mais aussi le droit des mamans qui portent un foulard de participer aux sorties scolaires. Dans certaines écoles, les équipes pédagogiques renoncent à ces sorties, car les seuls accompagnants disponibles sont des mères voilées. Pourtant, dès lors qu’il n’y a pas de prosélytisme religieux ou politique, celles-ci peuvent y participer, comme l’a rappelé le Conseil d’État en 2013. […] »

  • « Un mauvais coup contre l’école publique« , communiqué du Collectif laïque National [CLN], 27.9.19… Le CLN a soutenu la motion des DDEN [Délégués Départementaux de l’Education Nationale] concernant les « accompagnateurs de sorties scolaires » (Communiqué du 19 juin 2019).
  • Accompagnants scolaires. Que dit le Droit ? par Ch. Arambourou, juriste de l’UFAL nov. 2016.
  • « La polémique est de sortie » 20mn (éd. papier) 25.9.19
  • « Un mauvais coup contre le mouvement laïque » projet de UFAL.org
  • La FCPE de la Corse du sud s’oppose à la position de la FCPE nationale dans un communiqué diffusé sur la Toile.
  • « L’affiche ne passe pas non plus en Corse-du-Sud [… extrait de « L’affiche de la FCPE qui fait bondir le ministre« ] [CorseMatin.com 26.9.19] L’affiche produite au niveau national par la FCPE (Fédération des conseils de parents d’élèves), montrant une femme voilée avec le slogan « Oui, je fais une sortie scolaire, et alors ? » – le tout afin d’illustrer le principe de laïcité – , n’est du goût du président de son antenne de Corse-du-Sud, Claude Perrin. Ce dernier a tenu à le faire savoir, à travers un communiqué diffusé hier. Ladite affiche, qui fait partie d’un ensemble de supports de communication mis au point par la FCPE en perspective des élections de parents d’élèves des 11 et 12 octobre, se trouve au centre d’une polémique depuis que le ministre Jean-Michel Blanquer l’a vertement critiquée lors d’un séminaire sur la laïcité à l’école s’étant déroulé mardi dernier. Et c’est justement au nom de ce principe de laïcité que le président de la FCPE de Corse-du-Sud s’insurge. « Pour le conseil départemental des parents d’élèves de la Corse-du-Sud, le principe de laïcité vise à préserver au sein de l’école une totale neutralité vis-à-vis de quelques religions que ce soit, écrit Claude Perrin. Nous considérons qu’une des premières obligations que se doit de respecter tout intervenant dans l’école (une sortie de classe fait partie du temps scolaire), qu’il soit enseignant, enfant scolarisé ou encadrant à divers titres, est de n’afficher aucun signe d’appartenance religieuse. ». Estimant que le contenu de cette affiche « est en contradiction totale avec le principe qu’elle est censée défendre », le conseil départemental de la FCPE « demande à sa direction nationale de retirer cette affiche du dispositif d’information adressé à l’ensemble de ses structures, sur tout le territoire national. »
  • FCPE 2A Corse du Sud, présidence, Claude Perrin BP 866, 20192 Ajaccio Cedex 4, cdpe2a@wanadoo.fr
  • Affiche FCPE : « La polémique nous dessert » – FCPE 44, Ouest-France.fr [https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/affiche-fcpe-la-polemique-nous-dessert-6538510] 9.19 Nantes « La section de Loire-Atlantique de la fédération des parents d’élèves prend ses distances par rapport à la campagne d’affichage nationale sur les sorties scolaires avec des femmes voilées. […] Une affiche qui n’a pas manqué de déclencher une polémique, jusqu’au ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, qui l’a qualifiée « d’erreur ». Une appréciation que ne sont pas loin de partager les responsables de la fédération en Loire-Atlantique. « Quand on a vu l’affiche, on a senti le risque potentiel », » rapporte la présidente, Cécile Chénedé. En conséquence la FCPE 44 a décidé « de ne pas relayer cette campagne de communication », » mais de conserver une affiche « qui nous paraît beaucoup plus claire et dont le contenu ne laisse pas place à équivoque ». » […] »
  • www.lefigaro.fr/actualite-france/quand-le-voile-islamique-divise-une-federation-laique-de-parents-d-eleves-20191009 « Quand le voile islamique divise une fédération laïque de parents d’élèves. ENQUÊTE – Depuis la polémique sur son affiche de campagne, la FCPE, déjà en perte de vitesse, accuse le coup. Caroline Beyer, 9.10.19 leFigaro.fr. Son affiche de campagne mettant en scène une accompagnatrice de sortie scolaire voilée avait créé la polémique. Depuis, la FCPE, déjà en perte de vitesse, accuse le coup. Des représentants locaux se désolidarisent. Les élections de parents d’élèves doivent se tenir vendredi et samedi. La fédération en sortira-t-elle renforcée ? C’est une affiche qui flatte le communautarisme musulman. Maladroite, idéologique ou purement électoraliste ? En imaginant un visuel de campagne revendiquant le port du voile pour les accompagnatrices de sorties scolaires, la FCPE, première fédération de parents d’élèves en France, historiquement laïque, sortira-t-elle grandie des scrutins prévus vendredi et samedi? Sur les réseaux sociaux, l’affiche a déclenché un torrent de réactions, de la gauche à l’extrême droite. Dans les rangs de la FCPE, marquée à gauche, elle a semé le trouble, du simple adhérent aux présidents de département, parmi lesquels certains se sont désolidarisés. Car la question du port du voile […] »
Femmes Solidaires Arles 15.9.19 Forum Associations © PhI
Femmes Solidaires Arles 15.9.19 Forum Associations © PhI
  • « Exposition virtuelle consacrée à l’histoire de la laïcité« , Archives.Var.fr
  • « Mobilisation pour Raif Badawi devant une conférence « pour la paix » organisée par l’Arabie saoudite« , nouvelobs.com/videos – Une vingtaine de militants laïcs et de défenseurs des droits de l’homme se sont rassemblés devant le palais Brongniart, où se tenait ce mardi 17 septembre une « conférence internationale pour la paix et la solidarité ». Ils demandaient notamment la libération de Raif Badawi, blogueur saoudien emprisonné depuis 2012 pour avoir promu une libéralisation religieuse en Arabie saoudite. En effet, le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale (LIM), Mohammed Al-Issa, qui se trouvait à Paris, n’est autre que l’ancien ministre de la Justice saoudien, qui avait condamné le célèbre blogueur. #RaifB

« La laïcité ce n’est pas un révolver pointé sur la tempe des croyants. HuffingtonPost.fr 2.9.19 En notre République, le droit de croire ou de ne pas croire est un principe intangible qui a participé à la fondation de notre laïcité. Fadila Mehal, Conseillère de Paris LREM, fondatrice des Marianne de la diversité et membre de l’observatoire de la laïcité de Paris. J’ai de l’admiration pour le philosophe Henri Peña-Ruiz dont j’admire la clarté et l’engagement sur la laïcité, cependant, la polémique qu’il a suscitée à l’université d’été de la France Insoumise, embrase les consciences et divise inutilement notre pays. Le mot “islamophobe” frappe les esprits et va au-delà de la critique d’une religion ; il traduit une haine profonde de l’islam. Dit-on “cathophobe” ou “judéophobe” sans susciter l’émoi ? En réalité, chacun l’a bien compris, H. Peña-Ruiz a forcé le trait et a voulu exprimer le droit inaliénable dans notre République, de critiquer une religion sans que cela constitue un crime de lèse majesté. Comme lui, je pense qu’il est possible, voire salutaire d’apporter une critique constructive de toutes les religions. […] »

Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI
Roses & Rouges (30) Sauveterre 8.19 © PhI
  • Le Parti Républicain Laïque organise son Forum Républicain à Bourgoin-Jallieu (38), Forces-Laiques.com – « Le Parti Républicain Laïque organise son Forum Républicain à Bourgoin-Jallieu. Nous vous convions à participer à la clôture de nos travaux, en compagnie de l’UFAL et du Comité 1905, par une conférence publique à 18 h. Laïcité, Solidarisme, Communautarisme. Nous vous proposons de poursuivre les échanges, à l’issue, lors d’un diner à proximité. »
plateau de Valensole (04) 18.7.19 © PhI
plateau de Valensole (04) 18.7.19 © PhI

Blanquer promet «un point» sur la laïcité à l’école «d’ici fin septembre» 2.9.19 leFigaro.fr « Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a promis ce lundi 2 septembre qu’il ferait «d’ici la fin du mois de septembre» un point sur les questions de laïcité à l’école, deux jours après avoir déclaré que les filles étaient moins nombreuses que les garçons à bénéficier de la scolarisation précoce, en raison du «fondamentalisme islamiste dans certains territoires» […] »

Lavande (04) Gréoux & Valensole, (13) Aix 2012-2019 © PhI
Lavande (04) Gréoux & Valensole, (13) Aix 2012-2019 © PhI

« Sénat. Entretien des églises de l’Oise. Question orale n° 0916S de M. Édouard Courtial (Oise, Les Républicains) publiée dans le JO Sénat 5.9.19, page 4442. M. Édouard Courtial appelle l’attention de M. le ministre de la culture sur le difficile entretien du patrimoine religieux à la charge des communes de l’Oise. En effet, l’effondrement récent de la façade de la collégiale Saint-Thomas de Canterburry à Crépy-en-Valois, érigée en 1182, rappelle l’état parfois précaire du patrimoine classé. Or les communes qui sont propriétaires de l’essentiel des églises peinent à trouver les ressources financières à leur entretien. […] ».

création, 1.9.19