Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

Info Dernière, novembre 2019

Brèves infos glanées par des laïques..

Soeurs d’Armes« … Certes fiction, le film n’est assurément pas lunaire. Et c’est malheureusement la réalité de l’absurdité de la barbarie des islamistes de Daech qui est décrite. C’est tout de même ça le fond du film. Les pisseurs d’encriers des beaux quartiers parisiens aux pieds plats et autres enfumés relativistes de l’islam politique se focalisent sur Caroline Fourest pour déverser leur haine mais n’ont aucune compassion pour le martyr des Yazidis et la descente des populations dans les horreurs de l’Etat Islamique. Le film est poignant. Il est très bien filmé. Les paysages sont beaux et bien mis en valeur. Les scènes d’horreur sont difficiles à supporter mais sans voyeurisme gore. Les scènes de combat et de guerre sont très réalistes et non rien de conforme avec les pastiches de Hollywood. […] » N. Pomiès, UFAL.org – nov. 2019

Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI
Chardon (06) Andon & (04) Valensole © PhI

Laïcité

Sorties Scolaires

  • Chateaurenard (13). En février 2017, Le député-maire Bernard Reynès interpelle la ministre de L’Education Nationale N.V-B. à propos de l’action de l’association CCIF (fondamentaliste) sur la présence de parents accompagnants de sorties scolaires (http://www.laicite.fr/sorties-scolaires/)… (courriers que le député nous a envoyé en mars 2017)

Témoignage. « Si stigmatisation il y a, c’est à l’encontre de la laïcité, 10.11.19 lexpress.fr, Amandine Hirou. Hanane Pernel raconte comment l’école de la République l’a aidée à se « réaliser pleinement, en tant que femme ». Et crie son attachement viscéral à la laïcité. Les récents débats autour de la laïcité à l’école ont encouragé Hanane Pernel à prendre la plume. Cette auxiliaire de puériculture, qui a quitté son Maroc natal pour la France à l’âge de 13 ans, livre à L’Express (http://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-ecole-doit-representer-un-lieu-ou-la-religion-n-entre-pas_2106219.html) son histoire. Même si elle a arrêté l’école à 16 ans, « rattrapée par l’obscurantisme familial », elle aura hérité de cette « petite graine » qui l’aidera à s’émanciper et à « se réaliser pleinement en tant que femme ». Un droit précieux que cette mère de famille s’attache aujourd’hui à défendre. […] Je suis tellement surprise de constater les réclamations permanentes de certaines familles concernant les repas sans porc et même désormais les repas hallal. L’an passé, en accord total avec l’équipe enseignante de l’école, j’ai appuyé et soutenu la volonté de demander aux parents accompagnateurs de sorties scolaires la neutralité religieuse et d’opinion dans leur aspect vestimentaire en étant tout à fait consciente que dans mon quartier, cela s’adressait plus particulièrement aux mères d’élèves voilées. Cet ajout au règlement de l’école, voté très majoritairement par le conseil d’école a bien sûr, suscité un vif émoi, émoi provoqué par l’action de 2 parents d’élèves. Lorsqu’il fut question pour ces mamans de rallier le soutien des parents, quelle ne fut pas leur surprise de constater que, malgré mon aspect méditerranéen et mon prénom, mes réponses étaient claires sur ce sujet : J’approuvais totalement cet ajout au règlement de l’école. Après tout ce que j’avais vécu pour m’en sortir, je me voyais rattrapée par ce voile promu désormais par les femmes elles-mêmes. […] »

Tribune

Accompagnatrices Scolaires, sortir de la Confusion et de l’émotivité, 8.11.19 UFAL.org

« Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile. francetvinfo.fr 16.2.19 Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne. Algérie: des femmes en campagne contre le port du voile. Sous le hashtag « Les prisonnières du voile en Algérie », des femmes de ce pays dénoncent, sur les réseaux sociaux, le port du hijab comme instrument d’oppression. Elles ont le soutien de l’écrivaine et conférencière Djemila Benhabib qui explique à franceinfo Afrique la genèse de cette campagne […] »

vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc
vigne effeuillée, Vaucluse © PhI, 2012, etc

Big bazar. Voile : signal faible, trouble fort, Matthieu Deprieck, Ivanne Trippenbach, lopinion.fr, 16.10.19. Entre l’appel d’Emmanuel Macron à basculer dans une « société de vigilance » et la énième polémique sur le port du voile lors des sorties scolaires, la majorité cherche à garder la tête froide pour éviter toute stigmatisation des musulmans… »

  • Exégèse. Femme voilée au Conseil régional: une polémique et des questions, Marie-Amélie Lombard-Latune, lopinion.fr 16.10.19. Après l’incident qu’il a provoqué face à une femme voilée présente au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, l’élu RN Julien Odoul continue de dénoncer une « provocation salafiste ​». Retour sur les faits vendredi à Dijon… Depuis vendredi, la photo de Fatima prenant son fils dans ses bras en plein Conseil général a enflammé – Twitter © Sipa Press »
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr
Voile, école, marques, dévoilée © PhI Laicite.fr

Polémique. Accompagnatrices scolaires voilées : à l’Assemblée, Edouard Philippe tente de recadrer le débat, l’Opinion vidéos 15.10.19 « Interpellé à l’Assemblée nationale, le Premier ministre a haussé le ton au sujet de la polémique lancé par Julien Odoul (RN) concernant le voile pour les accompagnatrices scolaires. Pour Edouard Philippe, «ce n’est pas un enjeu»… »

« Préfecture de police de Paris: une manifestation de soutien au terroriste provoque l’indignation. Hadama Traoré, le «candidat des banlieues», organise ce jeudi un rassemblement contesté à Gonesse. Stéphane Kovacs, 8.10.19, leFigaro.fr – «C’est une honte, un véritable scandale!» La tenue d’une manifestation en faveur du terroriste Mickaël Harpon, ce jeudi, à Gonesse, crée un vif émoi. […] »

Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI
Chardon bleu (06) Andon, août 2012-2016 © PhI

On la voyait depuis toujours / Cette fleur agressive à l’entour / Mais jamais on l’avait vue pareille / A l’œil émoustillé la voilà merveille… / Candide, elle émanait l’amour, / Au bleu d’acier presque velours, / Et comme tricotée d’une soie fine / Elle avait un charme, une grâce divine. / Jamais on n’eût vu plus beau chardon / Son élégance mériterait une chanson… (Beau Chardon, texte écrit par Eliane Mévouillon le 19.08.12 Facebook, (04) Manosque)

  • « La Leçon de Malicornay (36), Le fait religieux pris en otage. René Nouailhat, éd. l’Harmattan 15.2.19, , coll. Histoire Textes Sociétés, pp. 25,50 €
  • Nouilhat, universitaire, auteur (13) Fontvieille, René Nouailhat, Wikipédia
  • « Instituteur de Malicornay dans l’Indre : une nouvelle bataille judiciaire, 25.10.19 LaNouvelleRepublique.fr, L’Éducation nationale demandait la suspension de la réintégration de l’instituteur, elle a été déboutée. L’Éducation nationale a fait appel de la décision du tribunal administratif qui a annulé la sanction pour “ manque neutralité ” vis-à-vis de la religion. En septembre dernier, Mathieu Faucher attendait encore sa lettre de mission qui devait le réintégrer à l’école de Malicornay. L’enseignant avait été suspendu de sa fonction dans sa classe de CM1-CM2 depuis février 2017 puis muté d’office. En cause, une lettre anonyme qui avait conduit à une visite d’un inspecteur de l’académie sur la question de « non-respect de la neutralité vis-à-vis de la religion ». « Je ne sais pas où ils veulent aller. « L’enseignant a fait étudier en cours des textes tirés de la Bible, fait visionner un extrait du film « L’Évangile selon Saint Mathieu » du réalisateur Pasolini « et je n’ai jamais fait voir le film “ Théorème ” ! » répète l’enseignant.[…] www.lanouvellerepublique.fr/indre/commune/malicornay/instituteur-de-malicornay-nouvelle-bataille-judiciaire

« Qui est la déesse de la justice ? 31.8.12 ViePublique.fr Les symboles de la justice. Qui est la déesse de la justice ? Que représentent le glaive et la balance ? À quoi sert le rituel judiciaire ? Il est possible de rattacher symboliquement la justice à plusieurs filiations divines, selon les cultures ou les religions auxquelles on se réfère. […] »

vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI
vigne, cep, grappe 2011-2015 Vaucluse © PhI

La lutte contre les sectes a-t-elle du plomb dans l’aile ? Les associations s’inquiètent de la dissolution, confirmée hier, de la Miviludes. laProvence.com, Marseille 2.10.19 Delphine Tanguy. Didier Pachoud anime le GEMPPI, une association de lutte contre les sectes soutenue par la MIVILUDES. Elle a conçu une formation qui fera bientôt l’objet d’un partenariat avec Aix-Marseille université. C’est un service unique au monde qui ferme ses portes. Hier, France Inter a révélé ce que les associations pressentaient avec inquiétude depuis des mois : au 1er janvier 2020, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contres les dérives sectaires (Miviludes), qui n’avait déjà plus de président depuis le départ en retraite de Serge Blisko, voici un an, ne sera plus rattachée au Premier ministre. Seuls 3 ou 4 de ses fonctionnaires seront « absorbés » au sein du ministère de l’Intérieur et fusionnés avec le secrétariat général du comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation (SG-CIPDR). « C’est signer la mort de la Miviludes », a déclaré, consterné, l’ancien député LR Georges Fenech [….] »

Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI
Elevage avicole (04) Allemagne-en-Provence / St-Martin-de-Brômes 26.3.17 © PhI

Elections Municipales

  • « Beaucaire. Une nouvelle liste pour les municipales, ObjectifGard.com, 30.10.19. À l’approche des prochaines élections municipales, en mars prochain, une nouvelle liste veut se former avec le rassemblement Beaucaire en commun (BEC). Ce rassemblement se présente donc comme : « un groupe de citoyens engagés, en rupture totale avec les politiques clientélistes et/ou xénophobes menées dans notre ville de Beaucaire depuis près de 40 ans ». Leur but est de rassembler tous les Beaucairois, quels que soient leur âge, leurs origines ou encore leurs conditions sociales. […] Le rassemblement veut enfin faire : « revivre les vraies valeurs de gauche que sont la liberté, l’égalité, la fraternité, la souveraineté populaire, la laïcité, l’altruisme, le développement durable, la justice sociale, le service public… ». »
Beaucaire (30) vu d'un canal 2.12.14 bando (c) PhI
Beaucaire (30) vu d’un canal 2.12.14 © PhI

création, 1.11.19