Riz & Rizières, nord d'Arles (13) & Camargue © PhI

le Riz

Le Riz et autour du riz de Camargue. Images, Textes & Cie 

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI

Riz en herbe, Camargue 7.18 © PhI


Riz en herbe, juillet 2018,en Camargue, Arles, entre le Sambuc et Salin-de-Giraud… avec un sacré petit signe discret, un clin d’oeil de la nature. « Tout est symbole », dit-on…


Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI

Silo Tourtoulen (13) Arles Sambuc © PhI



  • Riz, définition du CNTRL.fr, Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales



Des Producteurs de Riz

panicules de riz (13) Arles oct. '21 © PhI

panicules de riz (13) Arles oct. ’21 © PhI


Histoire du Riz



bando Arles 3 Riz en Vert © PhI

Arles Trois Riz en Vert © PhI


  • Histoire du Riz, Camargue-Production.com / Le Grand Badon, famille Cuillé.

Histoire du Riz en Camargue, Canavere / Benoit, 30 Saint-Gilles

  • Recette & Histoire. « L’histoire à la carte. Le riz de Camargue : une longue histoire ! Le riz de Camargue se prête très bien à la recette de Thierry Marx : riz au lait aux fruits confits.[…] » 28.1.18 FranceInfo.fr  / FranceTVinfo.fr (5 mn 06, audio).

Grain de Riz, Grain de Vie, Michelle Jeanguyot & Nour Ahmadi, éd. CIRAD et Magellan & Cie 4e tr.’02, 143 pp.37,90 €, ISBN 2-914330-33-2. « Experts du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), les auteurs, Michelle Jeanguyot et Nour Ahmadi, nous racontent la prodigieuse histoire du riz, cette plante d’exception qui entre pour 30 % dans ce qui est consommé chaque jour sur terre. Ils nous emmènent en Inde, au Vietnam, en Chine, en Guinée, au Sénégal, à Madagascar et au Brésil… »


Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

Riziculture française Camargue 1961-62 archives © Laicite.fr

« Le riz de Camargue [Wikipédia], dont les premières traces de culture datent du Moyen Âge, est protégé par une IGP […]. Du XIIIe au XVIe siècle la riziculture ne cesse d’augmenter en Provence et surtout en Camargue. C’est à Henri IV que l’on doit la culture de riz en Camargue dès la fin du XVIe siècle, où il ordonna sa production […]. Dans les années 1840, les rizières vont être très utiles pour absorber l’eau des grandes crues du Rhône […] pour dessaler les terres. Grâce à cela, les terres vont être utilisées pour la culture des vignes. Au début du XXe siècle, la riziculture couvrait en Camargue 800 ha. […] Entre 1840 et 1913, plusieurs centaines d’hectares de rizières sont enregistrés. À cette époque, le riz n’est pas récolté, ou alors pour servir de nourriture aux cochons. La dernière rizière de cette époque disparaît en 1939. Le riz camarguais renaît en 1941 grâce à l’arrivée de travailleurs indochinois « accueillis » [travailleurs forcés] sous le régime de Vichy […] De 400 hectares en 1944, la Camargue passe à 3 000 ha en 1945, puis 32 000 ha en 1950 pour retomber 20 000 ha au tournant du millénaire. En 2000, le riz de Camargue bénéficie d’une indication géographique protégée (IGP) [..]. Cette zone s’étend sur 15 communes des Bouches-du-Rhône et du Gard, au cœur d’un triangle délimité par Aigues-Mortes à l’ouest, Port-Saint-Louis-du-Rhône à l’est et Tarascon au nord. […] » extrait de « Riz de Camargue / Wikipédia » – Voir aussi « Riziculture en Camargue / Wikipédia »


Riz « en herbe » au début de la Camargue (vers le Sambuc / Arles) 7.13, et séparateur de riz, blanchi et paddy (brut) à Saliers / Arles (années 1990-2000)…



Arles-Camargue, Saliers (13), Riz Paddy (« brut » avec sa « coque ») et Riz Blanchi (« usiné ») sur un plateau de tri © PhI, années 1990-2000 ; le Riz Complet, intermédiaire entre les riz paddy et riz blanchi, est nommé « Riz Cargo »



Arles-Camargue, entre le Sambuc et Gimeaux (13), Rizière, Riz en herbe, avec la « mousse » de la rizière qui « bouillonne », « fermente », juillet 2013

rizière de Camargue


Riz & Italie


Arles est jumelée avec Vercelli (Verceil en français), terre italienne du riz (plaine du Pô, nord-Italie). Wikipédia.

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI

Expo Terre du Riz, Jumelage Arles-Vercelli 7.05 © PhI


Riz de Camargue & Indochine / Vietnam


C’est une partie de notre histoire, voici quelques infos sur le sujet. Il ne s’agit nullement de faire des procès anachroniques.


« Un riz au goût amer en Camargue, Antoine Lannuzel, 11.12.09 lexpress.fr,  C’est une histoire aussi incroyable que méconnue. « L’or blanc » a été introduit dans la région pendant la Seconde Guerre Mondiale par des travailleurs indochinois exploités. Une cérémonie de reconnaissance a eu lieu la veille à Arles. Le riz camarguais, qui s’affiche avec taureaux et flamands roses sur les cartes postales, est désormais célèbre. Son origine l’est beaucoup moins. Qui sait qu’elle remonte seulement à la Seconde Guerre mondiale? Et, surtout, que sa réussite masque une page enfouie, et peu glorieuse, de l’histoire coloniale ? []« 


« Riz de Camargue, une histoire indochinoise, 1.12.15, bleu-tomate.fr le mag ProvenceTransition, L’histoire est peu connue. Le riz de Camargue, emblème et richesse économique de la région est né du travail et du savoir-faire d’une poignée de paysans vietnamiens réquisitionnés au pays. Salin de Giraud : au cœur de cette terre mêlée d’eau où se perd le regard, dans le jardin de la mairie annexe, lieu républicain s’il en est, s’élève la frêle silhouette métallique d’un paysan de rizière asiatique. Il porte la houe et il est coiffé d’un turban. Une stèle pour rendre hommage aux 20 000 travailleurs indochinois  de la 2e Guerre Mondiale. Le savoir-faire asiatique. Quel mystère recèle cette évocation, qui semble effacer les 10 000 km séparant la Camargue du Vietnam ? Pour le percer, il faut remonter aux années 1940. Le riz en Camargue n’a fait l’objet que de quelques tentatives pas vraiment réussies. Tout au plus en sème-t-on pour dessaler les terres et nourrir les animaux. En 1935 aucune parcelle n’a été ensemencée. Mais pendant la guerre, la pénurie s’installe. D’où l’idée d’utiliser la main d’œuvre indochinoise présente sur place pour lancer la culture du riz à grande échelle. 500 travailleurs indochinois sont alors affectés à la création des rizières. Leur savoir-faire et leur technique va faire merveille : 250 ha sont mis en culture en 1942, 400 ha en 1944.  800 tonnes  sont récoltées la première année, 1250 à la fin de la Guerre. La main d’œuvre expérimentée a jeté les bases de la richesse à venir de la riziculture camarguaise. []« .


ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI

Ex-usine Lustucru (13) Arles 27.3.18 ©PhI


Riz. Les bâtiments Lustucru en phase de destruction, avant la construction d’un centre commercial, au nord d’Arles.


Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi

Fermeture de Lustucru, Manif 7.4.04 Arles (13) PhI © Laicite.fr Midi


Riziculture & Transformation.  Parmi les bâtiments de l’ancienne entreprise Lustucru, une halle créée par Effel, était en phase de démontage (12.17) ; graph sur le site (12.18) ; rizière devant le site (7.05) ; manif lors de la fermeture (5.03).


bando Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz 7.18

Arles ex-friche Lustucru, Archi & Riz, Graph’ & Social © PhI


création, 1.1.13 sur Laiq.info (ex-site web, lié à Laïcité Midi / Laicite.fr)

La charrette républicaine, la Madeleine a des charretières (13) Chateaurenard 7.8.22 © PhI

Info Dernière août 2022

Infos Rassemblées par des Laïques d’ici et d’ailleurs

barbes de blé dur (04) Gréoux 22.6.13 © PhI
barbes de blé dur (04) Gréoux 22.6.13 © PhI

Culte, Culture & Tradition

L’argument de la « TRADITION » et de la Culture, débat sur un réseau social 16.8.22. Que ce soit dans le Midi et ailleurs, dans les Alpes-Maritimes, où MM. Ciotti & Estrosi (de droite), rivalisent de soutien aux manifestations religieuses « traditionnelles » et affiche une « laïcité » virulente ; idem pour des élus de gauche, dont le maire de Montpellier pour les manifestations du style des fêtes St-Roch (peut importe que le recours au TA n’ait pas abouti). La laïcité n’est pas à géométrie variable, et Naëm Bestandji défend la laïcité pour tous, face aux abus des cléricalismes et assimilés ! Nos collègues des Alpes-Maritimes connaissent bien les clientélismes / communautarismes des élus azuréens. Et, nous rencontrons dans les dérives de tout culte, les arguments de la « tradition » et du « culturel » servis par les cultes de TOUTES les religions du Livre. Nous ne sommes pas là pour défendre ou attaquer des amis ou des ennemis politiques, mais pour promouvoir la laïcité républicaine ! «  »Laïcité » ou Salade Niçoise« , « Daube Provençale » ou « Gratin Dauphinois » pour trop d’élus ! https://laicite.fr/laicite-salade-nicoise/ et
https://laicite.fr/info-derniere-juin-2015/06-estrosi-voeu-vierge-31-5-15-nice-wb/

République

14-juillet républicains

La République et Marianne étaient fêtées à Puyméras (84) avec son tradition défilé avec la Marianne. Mais aussi, à Mèze (34) avec une expo et une manifestations autour de Marianne avec la municipalité, Olaïc 34 et le Comité d’action laïque de Mèze (CALM ). En attendant, le 1er dimanche d’août, à Chateaurenard (13), un autre défilé de Marianne, avec les 80 chevaux de la charrette républicaine de la Madeleine de la Confrérie des Maraîchers, aux sons de la Marseille et de l’Internationale.

14 juillet '22 Puymeras (84) départ défilé de la Marianne © PhI
14 juillet ’22 Puymeras (84) départ défilé de la Marianne © PhI

page La République en Fêtes

Mèze célèbre Marianne

  • Expo Marianne. « En partenariat avec la ville de Mèze (34) et l’Observatoire de la laïcité en cœur d’Hérault (Olaïc 34), le Comité d’action laïque de Mèze (CALM ) a le plaisir de vous inviter au vernissage de l’exposition « Sur les chemins de Marianne » le jeudi 14 juillet au Carré d’Art Louis Jeanjean situé dans le Parc du Château de Girard. Le CALM propose une rétrospective des expositions qu’il a consacré à Marianne ces cinq dernières années : « Qui es-tu Marianne ? », « Que Marianne était jolie ! », « Petite histoire de Marianne et des Mariannes de Mèze », « Nous sommes toutes Marianne », « Les Mariannes people de la République ». » (source, Olaïc 34 FB).
Marianne fêtée 14 juillet 22 Mèze (34) Olaïc & CALM - Laicite.fr Midi
Marianne fêtée 14 juillet 22 Mèze (34) Olaïc & CALM – Laicite.fr Midi

Un 14 juillet sous le regard de Marianne, Mèze (34), 18.7.22 MidiLibre.fr« Ce 14 juillet au Carré d’art Louis-Jeanjean, à l’initiative du CLAM, Comité d’action laïque de Mèze, en collaboration avec Olaic 34 et la mairie, s’est déroulée une manifestation très républicaine, sous le regard de 24 bustes de Marianne. […] Les prises de parole successives ont manifesté un profond attachement à Marianne, symbole de la République, à sa devise Liberté-Égalité-Fraternité, et à la laïcité, principe qui permet leur mise en œuvre et sur qui repose l’édifice républicain. David Sauvade, historien, est revenu avec clarté sur les difficiles débuts de la République et sur la naissance du Midi Rouge, notamment dans l’Hérault, et enrichissait ainsi l’exposition, passionnante.[]« 

La charrette républicaine, la Madeleine a des charretières (13) Chateaurenard 7.8.22 © PhI
La charrette républicaine, la Madeleine a des charretières (13) Chateaurenard 7.8.22 © PhI

Charrette & Marianne

Pour la première année, 7.8.22, à Chateaurenard (13), la Charrette républicaine de la Madeleine accueille des charretières, conformément au vote de l’association (« les traditions qui perdurent sont celles qui évoluent ») .

La charrette de la Madeleine, toute une histoire, Mireille Rostaing (et La Confrérie des Maraîchers), éd. Ateliers des Livres 2017. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les Carreto Ramado… et plus particulièrement sur La Charrette de La Madeleine de Châteaurenard. Cette fête laïque et républicaine où défile la Marianne dans un écrin de fleurs et de verdure a plus de 100 ans. Son histoire racontée par Mireille Rostaing sous forme de chroniques, s’adresse aux jeunes générations pour perpétuer la tradition. Rendez vous chaque premier dimanche d’aôut à Châteaurenard pour le défilé ! [] Voir aussi la page de La charrette de la Madeleine... et son site de 2017.

14 juillet, défilé avec la Marianne (84) Puyméras 14.7.22 © PhI
14 juillet, défilé avec la Marianne (84) Puyméras 14.7.22 © PhI

1848 Marianne Noire

Sur les traces de la Marianne noire, 9.5.22 (rediffusion 8.22) en huit épisodes FranceCulture.fr « C’est l’histoire d’un buste unique en son genre, celui d’une Marianne représentée sous les traits d’une femme africaine apparue 40 ans avant la mode des Mariannes et restée totalement inconnue. C’était en 1848. Pour la première fois, la République était noire. Le buste de la Marianne noire a vu le jour en 1848, commandée par les loges maçonniques de Toulouse pour célébrer l’abolition de l’esclavage et les valeurs de la Seconde République, qui, à peine née, est déjà menacée. Elle aurait été sculptée par un célèbre artiste toulousain, éminent Professeur de l’Ecole des Beaux-Arts, Bernard Griffoul-Dorval, lui-même franc-maçon et adapte des idées fouriéristes et des premiers socialistes utopistes. []«  Elle trône désormais au Musée de la Résistance de Toulouse.

Collégiennes, Foot, Laïcité, etc. (30) Vauvert 18.6.22 © PhI
Collégiennes, Foot, Laïcité, etc. (30) Vauvert 18.6.22 © PhI

Foot, filles, laïcité

  • Vauvert (30), le 18 juin, intervention Laïcité, après le foot, auprès de collégiennes de Vauvert, St-Gilles (30), Beaucaire (30), avec Olaïc 34, UFAL Familles Laïques & Laïcité l’Observatoire PACA.

Femmes

Insoumise & Universaliste

Joséphine Baker, Insoumise & Universaliste, 8-12.8.22 (rediffusion) FranceCulture.fr en cinq épisodes. « Freda Joséphine MacDonald, alias Joséphine Baker, n’eut de cesse, toute sa vie durant, de démontrer que le racisme n’était qu’une invention de l’homme. Artiste totale, elle est devenue, en 2021, la première femme noire à entrer au Panthéon. Grande traversée d’une vie aux multiples destins. Freda Joséphine MacDonald est née noire et pauvre en 1906 à Saint-Louis dans le Missouri, dans un pays qui avait décidé d’abolir l’esclavage pour instituer à la place la ségrégation. Celle qui, toute son enfance, a eu froid s’est mise à danser pour se réchauffer. Mariée à 13 ans, remariée à 15, elle monte à 19 ans sur un paquebot pour « respirer ». Destination : la France. Dès 1926, celle que l’on appelle désormais Joséphine Baker devient une star qui balade son guépard (sa guéparde plutôt) en laisse dans les rues de Paris. Résistante pendant la guerre, elle s’installe au château des Milandes, en Dordogne, pour y faire grandir douze enfants « de couleur, nationalité et religion différentes ». Des enfants qu’elle baptise sa « tribu arc-en-ciel » et que la star de music hall a adopté – avec son mari Jo Bouillon – afin de prouver au monde que le racisme est une invention de l’homme, et qu’il est possible de vivre ensemble. []« 

Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr
Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr

IVG, Etats-Unis, Pologne, Ukraine, Croatie, Irlande, Italie, Moldavie

L’IVG, un droit fragile pour de nombreuses Européennes, 26.7.22 RFI.fr Accents d’Europe (Rediff. du 10 mai 2022) Menacé aux États-Unis, le droit à l’avortement reste un droit fragile pour les femmes. En Europe, la question divise et ces divisions se constatent très régulièrement au sein du Parlement européen pour les pays membres de l’UE. En Pologne, depuis le durcissement de la loi sur l’interruption volontaire de grossesse en octobre 2020, dans un pays où celle-ci était déjà très sévère, avorter est devenu presque impossible. Une situation à laquelle sont confrontées aussi les réfugiées ukrainiennes. Certaines sont tombées enceintes après avoir été violées par des soldats russes en Ukraine. À Varsovie, les précisions de notre correspondante Sarah Bakaloglou. []« 

Moustiers (04) un chat sur un mur brûlant 13.8.22 © PhI
Moustiers (04) un chat sur un mur brûlant 13.8.22 © PhI

Sur tous les fronts et contre le Front (national) !

Philippe Lamotte parmi quelques uns de ses engagements : à Vitrolles (13) avec Ras-le-Front lors de la municipalité d’extrême-droite Mégret ; à Château-Arnoux (04) le 11 novembre devant le monument pacifiste avec des laïques, des libres-penseurs, des pacifistes et des libertaires ; fidèle des Libre Pensée du 13 et des 04-05 non liées à des politiciens ; et à Marseille, sur le stand de UFAL Familles Laïques et des libres-penseurs indépendants…

Pages : Philippe Lamotte – et un des ses textes, Le Nouvel Ordre Moral.

Philippe Lamotte, libre-penseur, anticlérical, libertaire et anti-fasciste © Laicite.fr Midi
Philippe Lamotte, libre-penseur, anticlérical, libertaire et anti-fasciste © Laicite.fr Midi

Navires Polluants

Pétition de la Mairie de Marseille contre la pollution du transport maritime, Marseille.fr « Marseillaises, Marseillais, mobilisons-nous contre la pollution maritime (plus de 47 000 signataires au 1er août ’22). La Méditerranée est une des mers les plus polluées au monde. C’est une zone de non-droit. Les niveaux de pollution atteints dans les villes portuaires aujourd’hui ne sont plus acceptables. À Marseille, on respire la pollution et on la voit. Alors que des discussions sont en cours au niveau international pour réglementer les niveaux d’émissions des bateaux, nous, Marseillaises et Marseillais, exigeons que les règles internationales changent et soient bien plus protectrices de nos mers et de nos villes. Ces décisions doivent aboutir sur des normes strictes et ambitieuses, pour protéger notre santé. Nous suffoquons. Nous demandons au gouvernement français et aux gouvernements des pays méditerranéens de protéger la mer Méditerranée et tous les habitants qui vivent sur son littoral. Nous, Marseillaises et Marseillais, exigeons des pouvoirs publics la mise en œuvre d’une interdiction des escales pour les navires les plus polluants durant les pics de pollution. []« 

revue « La Calotte« 

A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi
A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi

Retour du Chanvre

Des baskets en chanvre, 3.3.22 FranceBleu.fr « La mauvaise réputation du chanvre, due à une propriété psychotrope a fait oublier ses autres nombreuses qualités. Le chanvre est très économe en eau. Sa résistante aux agressions extérieures lui vaut de ne pas nécessiter d’herbicide ou autre pesticide. Le chanvre peut être donc bio, par définition. La filière chanvre, en France, est en train de se remettre en marche. La société Ubac produit des baskets issues du chanvre français, mais fabriquées au Portugal. Si au XVIIe siècle, et pendant 300 ans, le chanvre a fourni à la Marine Royale des cordes en chanvre. Peu à peu, les filatures de chanvre ont totalement disparu au profit des matières synthétiques. Aujourd’hui, elles renaissent de leurs cendres grâce à notre engouement pour les produits naturels et français. Le chanvre n’a pas fini de nous surprendre. Outre sa solidité et sa résistance, il est thermorégulateur, anti bactérien et donc anti-odeurs. Sa filature d’aujourd’hui permet d’obtenir un tissu très souple, contrairement aux tissus d’antan. Associé à du lin ou de la laine, on peut produire des matières textiles très intéressantes. La plante donne aussi une huile vertueuse pour la santé et la peau. []« 

chanvre agricole (04) Lurs, 20.7.15 © PhI
chanvre agricole (04) Lurs, 20.7.15 © PhI

page Chanvre

création, 1.8.22 – midi@laicite.info – 06 52 27 09 38 – Aidez Laicite.fr Midi, don sur HelloAsso.

La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

La Calotte

Hier & Aujourd’hui. Revue(s) La Calotte, revues anticléricales illustrées (et antireligieuses). Du slogan « A bas la Calotte » aux journaux « La Calotte ». Et, constatons que les propos d’hier étaient bien plus violents que ceux d’aujourd’hui.

Lisez La Calotte, Abonnez-Vous

Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr
Chevalier de la Barre martyr des libres-penseurs © Laicite.fr

Dessins d’hier et d’aujourd’hui

L’arme du rire, adaptation d’un mémoire de maîtrise d’histoire, avec pour sous-titre « La presse satirique radicale à Marseille 1871-1879 » [éd. Via Valeriano, 2004], un titre qui illustre bien notre sujet. Bien avant Charlie Hebdo et Le Canard Enchaîné, le dessin de presse d’actualité, la caricature étaient une expression de la contestation des pouvoirs politiques et religieux. Parmi les revues qui publiaient ces dessins et des textes au « vitriol », il y avait les différentes versions de « La Calotte« …

  • Rire, une arme contre les larmes (Le Rire était une revue satirique)

La Calotte est toujours publiée…

La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr
La Calotte n° 539, 4e trimestre 2017 © Coll. Laicite.fr

Lisez La Calotte, Abonnez-Vous

Aujourd’hui, La Calotte, trimestriel (La Calotte, J.-M. Lecompte, BP 90924, 51060 Reims Cedex), abonnement simple, 16 € / an, abonnement de soutien, à partir de 20 € (chèques à l’ordre de « La Calotte« )

  • Info, 06 52 27 09 38 – a.boyer.lp13(a)gmail.com
"Pour une société humaine" La Calotte n° 539, 4e trim. '17 © Laicite.fr
« Pour une société humaine » La Calotte n° 539, 4e trim. ’17 © Laicite.fr

La Calotte, c’est quoi ?

  • Calotte (paramentique). fr.wikipedia.org, vu 1.12.20. « La calotte est une coiffe ronde, portée par les ecclésiastiques dans la liturgie catholique. Elle est également en usage chez les Anglicans. Chez les catholiques, on la nomme parfois de son italien zucchetto [] En France, sous la Troisième République, fortement anticléricale, un slogan populaire souvent répété est « À bas la calotte« , employé pour dénoncer l’influence de la religion sur la vie publique. []« 
A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi
A bas La Calotte de toute religion 8.22 © Laicite.fr Midi

« A Bas La Calotte !« 

A bas la Calotte ! la caricature anticléricale & la séparation des Eglises & de l’Etat, Guillaume Doizy & J.-Bernard Lalaux, éd. Alternatives 9.05, 30 €, 172 pp. couleur, ISBN 2-86227-459-3 [Multi-Mediathèques Laïq]. « A la fin du XIXe siècle, l’Église catholique et la République s’affrontent pour la domination des institutions du pays. Élaborant un langage trivial et violent, la caricature anticléricale, imprimée sur les supports les plus variés, devient une arme de combat aux mains du milieu libre-penseur, très actif depuis l’affaire Dreyfus. Volontiers effrontée et blasphématoire, cette imagerie satirique envahit la rue, commente les crises et les alimente, diffusant non seulement une vision infamante du clergé mais attaquant aussi les dogmes. Si les Républicains au pouvoir font finalement voter, en 1905, la loi de séparation de l’Église et de l’État, l’imagerie anticléricale s’était donné pour tâche de séparer l’Église de toute la société, sur le terrain moral, affectif et idéologique. Une œuvre immense et passionnante d’une étonnante actualité qui aura inspiré certains des meilleurs dessinateurs de la Belle Époque comme André Gill, Pépin, Grandjouan, Delannoy« 

croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI
croix sur un sommet autour de Gap (05) 22.8.07 Laicite.fr © PhI

Querelle, ou plus ?

La République & l’Eglise, Images d’une Querelle. Michel Dixmier, Jacqueline Lalouette, Didier Pasamonik, éd. de la Martinière 7.05, 152 pp. 29 €, ISBN 2-7324-3288-1. Multi-Mediathèques Laïq.

  • Critique. La République et L’Eglise. Images d’une querelle, G. Doisy, CaricaturesEtCaricature.com 6.1.07, « Ce livre de Jacqueline Lalouette, Michel Dixmier et Didier Pasamonik publié à l’occasion du centenaire de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat entreprend de dresser l’inventaire des relations entre l’Eglise (surtout catholique) et l’Etat dans les premières décennies de la Troisième République. Les auteurs s’intéressent avant tout à la traduction de ces rapports houleux (un peu plus qu’une « querelle » pour reprendre l’expression du sous-titre de cet ouvrage) par l’image satirique et principalement au travers des dessins publiés par la presse []« 
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr
La Calotte, revue anticléricale, coll. Laicite.fr

Auteur du slogan ?

Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI
Croix des Alpes et du Midi 5.20 Laicite.fr © PhI

Croix hors-la-loi, mini-dossier sur Laicite.fr

Paris & Marseille

La Calotte [de Paris]G. Doizy, caricaturesetcaricature.com 13.1.07.  » Revue anticléricale illustrée, La Calotte est fondée à Paris en 1906 par l’éditeur Louis Grenêche. Lancée dans un contexte fin de crise autour des Inventaires faisant suite au vote et à l’application de la loi de 1905 sur la Séparation des Eglises et de l’Etat, La Calotte surfe sur une puissante vague anticléricale et reprend la formule lancée un an plus tôt en France par le belge Didier Dubucq, Les Corbeaux. La Calotte, hebdomadaire composé de 16 pages, est pour moitié illustrée de dessins satiriques visant exclusivement l’Eglise. Pour le reste, il s’agit de textes de la même veine, chansons, blagues, articles défendant les idées rationalistes et dénonçant le cléricalisme et ses méfaits. Dans son premier numéro du 14 septembre 1906, la rédaction explique à ses lecteurs, « vous pouvez vous rendre compte de l’allure combative de La Calotte. Nous n’avons qu’une arme : le rire, seule arme que redoutent les soldats de Tartuffe, c’est vous dire que nous ne manquerons pas d’ennemis qui chercheront à nous étouffer par tous les moyens. Si vous partagez notre avis, chers lecteurs, insistez auprès de vos kiosques et marchands de journaux, qui sont nos seuls vendeurs afin qu’ils nous affichent en bonne place. Vous soutiendrez ainsi notre cause ». […] »

La Calotte (1897-1902, Marseille) sur CaricaturesetCaricature.com Notice extraite de Ridiculosa n° 18, « La presse satirique française ». La presse satirique illustrée de province s’aligne en général mais avec retard et moins de brio, sur sa consœur de Paris. La Calotte de Marseille []« 

Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
Mouton noir et ciel bleu (04) Pierrerue 2.7.05 © PhI
  • création, 9.12.10 (sur l’ex-laicite.free.fr) # Re-fondation 9.12.20Merci à Alain Py, Leïla Amik, Clovis Hugues, A. Boyer et leurs amis historiens – tél. 06 52 27 09 38a.boyer.lp13(a)gmail.com

Laïcité. Culture. Social