Aix-en-Provence bas-reliefs 8.16 bando © PhI

Aix (13)

Quelques images et infos sur Aix-en-Provence, ville des Bouches-du-Rhône, dans le sud-est de la France…

Quelques images captées dans le centre-ville d’Aix : trois bas-reliefs (ou cartouches?) qui agrémentent les entrées de vieux bâtiments d’Aix, proches du cours Mirabeau… et le bâtiment de la sous-préfecture qui héberge une niche avec une petite statue de Vierge…


Aix-en-Provence bas-reliefs 8.16 bando © PhI

Aix-en-Provence, bas-reliefs, centre-ville, 8.16 © PhI


Aix Université


Faits Religieux


Florence Bergeaud-Blackler est, depuis début 2019, « chargée de recherche CNRS (HDR) au GSRL, « Groupe Sociétés, Religions, Laïcités » (EPHE/CNRS) à PSL University Paris ». Elle était, auparavant, chargée de recherche à l’IREMAM (Institut de Recherches et d’Etudes sur le Monde Arabe et Musulman) UMR 7310 d’Aix-en-Provence (13). Anthropologie des faits religieux…



« Marché halal, une « tradition inventée » et non une obligation religieuse, 27.1.17 France24.com, Le marché du halal ne cesse de se développer depuis les années 1980. Pourtant, selon Florence Bergeaud-Blackler, il ne s’agit pas d’une obligation religieuse. C’est le fruit de la rencontre entre capitalisme et islam. Nourriture, vêtements, maquillages, banques… Le halal (licite) est partout mais est-ce une obligation religieuse ? Pour l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler, qui vient de publier « Le marché halal ou l’invention d’une tradition » (éd. du Seuil), la réponse est catégorique. Si le porc, le sang et l’alcool sont formellement interdits dans le Coran ou la Sunna (les dires et les gestes du prophète), aucune norme ou comportement n’est en revanche imposé. Seule une prescription alimentaire propre à l’abattage des animaux existe. Les bêtes doivent être tuées « par blessure lors de la chasse, par saignée soit au niveau de la gorge, soit au niveau du sternum de l’animal », écrit la chercheuse. Le marché halal est une « tradition inventée » apparue au début des années 1980 […] L’industrie du halal serait née de la « rencontre non programmée entre le néo-fondamentalisme et le néo-libéralisme […] »


Florence Bergeaud-Blackler : SiteBl@g – fiche Wikipédia


Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr

Halal, K. Daoud, Charb, Honoré © CharlieHebdo.fr & Laicite.fr


« SuperMarché Halal. la grande distribution est en train de s’abattre sur les consommateurs musulmans comme la vérole sur… (vous connaissez la suite). Massive sera la conversion. Il suffira d’être tourné vers la Mecque pour semer, planter, récolter, cueillir ou traire et les étiquettes halal vont se multiplier ! Non de Dieu », dessin de Honoré, CharlieHebdo.fr 16.8.10


Laïcité & Education



« La Laïcité par les Textes, Documents fondamentaux et Matériaux d’Enseignement  : Tome 1 – La laïcité, genèse du concept ; Tome 2 – La laïcité aujourd’hui, enjeux et controverses, le débat éthique ; Tome 3 – Ecole et laïcité, un lien privilégié« , sous la co-direction de Chantal Forestal et de Gérard Bouchet, éd. l’Harmattan 10.13, ISBN 978-2-343-01478-4

Sommaire : du Tome 1 – du Tome 2 – du Tome 3.


« Chantal Forestal est maître de conférences honoraire, elle a été qualifiée aux fonctions de professeur des universités en didactique des langues-cultures (sciences du langage). En 2012, elle a publié : « Pour un apprentissage militant de la laïcité » dans Synergie Royaume-Uni-Irlande-Gerflint*. Elle a participé et coordonné des publications de la revue Didactologie des Langues-Cultures (ELA**, Didier Klinsieck) : « Vers une approche transculturelle en Didactique des Langues-Cultures » n° 152 (2008) ; « Tensions et controverses en FLE/FLS/FLM : des conflits créatifs » n°145 (2007) ; « Français Langue Etrangère (FLE) – Français Langue Seconde (FLS) : Un enjeu politique, social, culturel, éthique » n° 133 (2004)

*GERFLINT, Groupe d’Etudes et de Recherches pour le Français Langue Internationale.

**Etudes de Linguistique Appliquée [Notice de l’éditeur] »


« L’approche transculturelle en Didactique des Langues-Cultures (DLC) : une démarche discutable… et/ou qui mérite d’être discutée », « Cet article est une prise de position contre une des tendances actuelles de la société, « la tentation relativiste », que l’on retrouve en didactique des langues, et qui s’appuie le plus souvent sur un principe de neutralité : neutralité bienveillante ou tolérance indifférente ? Dans cette perspective, la « composante transculturelle », qui concerne la problématique des valeurs universelles est-elle « discutable » peu fiable et à écarter de la discussion, ou bien mérite-t-elle d’être plus que jamais discutée, notamment dans ses rapports avec les autres composantes méta-culturelle, interculturelle, multiculturelle ou co-culturelle, plus particulièrement dans ses références au politique et à l’éthique. » « L’approche transculturelle en Didactique des Langues-Cultures (DLC) : une démarche discutable ou qui mérite d’être discutée ? » Chantal Forestal. Klincksieck « Éla. Études de linguistique appliquée » 2008/4 n° 152, pp. 393-410, ISSN 0071-190X – ISBN 9782252036525″ [Cairn.info, revue ELA 2008-4, p. 393]


« Pour un enseignement-apprentissage militant de la laïcité et « une transcendance immanente ». […] Chantal Forestal souligne la nécessité d’une exigence laïque dans l’enseignement-apprentissage d’une langue-culture. Elle défend l’importance d’un point de vue éthique et d’une approche transculturelle en DLC [Didactique des Langues-Cultures], celle qui concerne principalement les valeurs universelles. Les sociétés modernes doivent apprendre à se fonder sur l’éthique, c’est-à-dire aller bien au-delà et bien en-deçà de tout dogmatisme religieux. Il devient urgent de lutter pour une authentique éducation aux droits de l’homme, [une] « transcendance immanente », une éthique temporelle qui concerne les humains toutes catégories confondues, croyants, non croyants, hommes et femmes […] » Chantal Forestal, Synergies Royaume-Uni et Irlande n° 5 – 2012 [Gerflint.fr], pp. 179-197.


création, 18.8.16 et avant